Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Argentine - Noël 1983 - Cordoba

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Argentine - Noël 1983 - Cordoba

Message par Robot U&P le Dim 10 Oct - 14:34

Traduction automatique, si une personne du forum à le temps de corriger le texte, je lui en serait reconnaissant...
25 décembre 1983 Villa Huidobro - Córdoba Argentine - Toute une famille concernée

Pendant les premières minutes de Noël 1983, une famille riocuartense qui voyageait depuis Ville Huidobro vers Huinca Renancó, a été interceptée par un grand vaisseau lumineux. Bien que dans cet incident un fait d'abduction se soit produit, ce dernier ne fera pas partie de ce rapport, parce qu'il est dans une étape de recherche. En dépit du reste de l'expérience il est suprêmement intéressant, et bien qu'étant un cas actuel, il n'est pas publié pour la première fois, puisqu'il a été seulement communiqué à CONEX par leurs protagonistes après toutes ces années de réserve stricte. La famille Sordi, intégrée par Armando Sordi, son conjoint D., la fille une plus grande F, la fille plus petite M et la mère du conjoint H (la famille est composée actuellement d'une fille de plus, née quelques années après cette expérience), décide de passer la Nochebuena de de 1983 en maison des parents de D qui résidaient à Ville Huidobro (petite localité située dans le sud de Cordoue, très près de la limite avec la province du Pampas).



Ils dînaient entretemps à l'air libre, un fort vent est délié, ce qui présageait une Noël avec orage. Toutefois, D ne voyait pas cet orage probable. Parallèlement, M (de 3 mois d'âge par alors) était gênant, comme s'il n'était pas bien senti, symptôme qui manifestait déjà depuis heures avant. L'état de de ce qui est petite a préoccupé à ses pères et grand-mère, ce pourquoi ils décident qu'elle il révise un certain par médecin de Huinca Renancó (qui se trouve à peu de dizaines de kilomètres de Ville Huidobro, localités qui sont situées dans une ligne droite compare à la limite nord du Pampas). Il est ainsi que, entre les 0:30 et 0:45, la dite famille part vers Huinca Renancó dans le Ford Faucon Armando. Dans le siège avant allaient Armando au volant et sa Madame avec M dans des bras ; il était en arrière H avec F, dormie sur ses jambes. Ils salent par le chemin de terre et immédiatement prennent la route, en passant par une grande pépinière qui se trouve à un flanc. Armando conduit rapide son Faucon et le il commente à D ce qui est de l'orage, que le ciel est foncé, mais sa Madame - curieusement - suit sans pouvoir la voir, ne le remarquait simplement pas. Ce que s'il observe D c'est un brillant à à lui loin, sur sa gauche. Dans cette direction, de commencement, il apparaît comme "une grande gaufrette", traslúcida, de couleur blanche. à un moment il s'élève rapidement, "avec le mouvement d'un globe quand il sera détaché" et s'arrête à nouveau. Dans cette instance, l'objet acquiert une tonalité jaunâtre dans ses découpes. Il n'est déjà pas tellement lumineux comme avant, mais bien "il transparaît presque". À partir là, de cet objet circulaire il commence à se déplacer envers eux, avec un mouvement étrange que D définit comme "de séquences ; que si quelque chose le poussait depuis en arrière. C'est pourquoi il était chaque fois plus grand et très sous ".

La famille commence à être désespérée. H criait terrorisée, pleurait et agitait les bras "comme pour que cela on soit". F était encore couchées. Armando et D étaient aussi très intranquilos et M restait avec sa mère.

Devant une telle situation, Armando arrête le véhicule sur ce qui est banquina et diminue. Il attire ici l'attention le fait qu'armando ne rappelle pas d'avoir été baissé, détail qui en effet a dans clairement D, parce qu'elle affirme qu'elle s'était incliné vers l'avant, en couvrant ce qui est cuerpito de M dans une instinctive attitude maternelle de protection. Et depuis cette position, il rappelle de voir seulement la jambe et le pied de son mari à côté de la voiture. L'OVNI restait à gauche du véhicule, à hauteur très basse, et à peu de dizaines de mètres. Sa coloration était rougeâtre, mais irradiait une forte luminosité blanche. "De coup je écoute qu'armando dit qu'il passe superficiellement le nôtre et il se pose sur des eucalyptus, qui forment un long rideau à notre droite", il compte D, celui qui depuis cette position presque de cuclillas déplace seulement sa tête pour l'observer. "Là le vois spectaculaire. Il est immense, il tourne une barbarie. Il ne fait pas bruit et se déplace comme si dehors un colibrí, qui est un momentito là et un autre là ", indique D, celui qui ajoute que l'OVNI se déplaçait par les gobelets des arbres, à auxquels il paraissait dégager ou, comme il a dit," de caresser ". Armando et D sont d'accord pour indiquer que la taille de cet "appareil" était de quelque 25 mètres de diamètre. Sous tonalité il était changeant (rouge, orange, jaune, blanc, vert), et toujours irradiait une lumière blanche intense qui comprenait l'environnement, lequel "était vu comme de jour, y compris il ne voyait pas les lumières de la voiture", a spécifié Armando. Ils ont aussi observé que l'OVNI avait des taches foncées, qui décrivent comme si elles étaient des "guichets". Après des moments, l'objet passe à nouveau au-dessus d'eux, en plaçant récemment dans la position dans laquelle se trouvait, c'est-à-dire vers la gauche de l'automobile, un peu plus loin des voies du chemin de fer dont le plan est parallèle à la route. Là il reste entretemps, le mariage signale qu'une automobile venait d'avant par la route. Ceci les tranquillise donc considèrent que l'OVNI sera vu par lesquelles ils viennent dans cette voiture et pensent qu'il s'arrêtera peut-être. Mystérieusement, l'OVNI disparaît, "il est éteint", ce pourquoi cette automobile est passée à forte vitesse, sans que ses occupants se soient rendus compte probablement de cette présence anormale.

Une fois que cette automobile s'est éloignée, l'"OVNI" à "a été allumé à nouveau". La famille, alors, décide de continuer la marche et de s'éloigner de de celui-là "appareil", ce pourquoi ils reprennent la route en direction de Huinca Renancó. Pour davantage de surprise, l'OVNI commence aussi à se déplacer avec direction parallèle à la chemise asphaltique, et il les accompagne la même vitesse et la basse hauteur (presque sur les poses de câbles), en illuminant les secteurs par lesquels il passait. Quand Armando amoindrissait la vitesse, l'OVNI il y avait la même chose. Même, a évité, en s'élevant un peu, les installations d'un réfrigérateur abandonné ; dans le cas contraire il aurait colisionado. À partir là, il a maintenu cette hauteur, et à peu d'à arriver à Huinca Renancó, il a effectué un mouvement dans zigzag et a monté à une vitesse impressionnante, jusqu'à rester dans le ciel comme un petit point rouge, jusqu'à être perdu de vue. Depuis lors, cette famille a eu davantage d'avistajes.

http://www.geocities.com/Area51/3184/sordi.htm
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 22:26