Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

County Hall, GA (USA) Le 3 Octobre 2010.

Partagez
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

County Hall, GA (USA) Le 3 Octobre 2010.

Message par Mikerynos le Lun 4 Oct - 11:16

County Hall, GA (USA) Le 3 Octobre 2010.
Mutilations de vaches.

Synthèse & Traduction Mikerynos

Les mystérieuses mutilations de bétail continuent en Géorgie. Les policiers du comté de Hall n'ont pas encore déterminé la façon dont les vaches ont été tuées, mais une chose est sur, leurs mamelles et leurs organes génitaux ont été prélevés après leur mort, mais ils sont déconcertés par ce qu’ils ont vu.

Les officiers du shérif enquêtent sur des cas de mutilations concernant plusieurs vaches sur les terres de « Flowery Branch » un ranch de 200 acres qui appartient à John Cooper. Ces derniers disent avoir exclu les prédateurs sauvages, car les blessures sont trop propres, de plus il n’y a aucune trace d'une attaque d'animaux sauvages. Ils déclarent que le tueur ne laisse presque aucune trace et dans la plupart des cas, même pas une goutte de sang sur les animaux mutilés. John Cooper déclare qu’il a perdu près de deux douzaines de vaches au cours de l'année écoulée. La police n’a pas encore déterminé exactement comment les vaches ont été tuées. Cependant, une autopsie a été faite sur deux animaux à l’UGA (Ecole vétérinaire de l’University of Georgia) mais qui jusqu'à présent n’a rien donné, a part la spéculation d’un empoissonnent qui en serait en cause, mais dont la nature du poison est inconnue.

Cooper a déclaré que les vaches mutilées sont retrouvées généralement dans un ravin boisé, plutôt que dans les pâturages ouverts. La première semaine de mai, sept vaches ont été tuées et mutilées sur sa propriété et plusieurs autres à l'automne dernier. Le dernier cas datant du 29 Septembre 2010 et concerne une vache âgée de 5 ans : « Sur cette dernière une incision circulaire, presque sphérique à été découvert sur son ventre, les mamelles avaient été soigneusement prélevées ainsi que les parties génitales, la queue coupée... Je n’ai trouvé aucune trace dans la terre boueuse causée par la pluie de Lundi, absolument aucune empreinte... »

Jeff Strickland du bureau du shérif du comté de Hall déclare « Nous allons continuer à enquêter sur l'affaire et suivre toutes les pistes » Strickland dit aussi qu'il n'y a pas eu d'autres rapports de mutilations de bétail dans le comté : « C’est très bizarre et très rare, nous n'avons pas eu d'incidents dans les pâturages adjacents appartenant à des éleveurs différents »

Une récompense est offerte pour toutes informations rapportées au bureau du shérif du comté de Hall au 770-531-6879.
Source : Terry Graham de « Fox31Online »



Dernière édition par Mikerynos le Dim 31 Oct - 21:01, édité 1 fois


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: County Hall, GA (USA) Le 3 Octobre 2010.

Message par Mikerynos le Dim 10 Oct - 17:53



___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: County Hall, GA (USA) Le 3 Octobre 2010.

Message par Mikerynos le Lun 1 Nov - 11:15

De Septembre 2009 à Septembre 2010, vingt vaches ont trouvé une mort mystérieuse. Certaines des vaches ont eu leurs pis enlevés sans effusion de sang, tandis que les taureaux ont eu leur pénis soigneusement incisé, dans deux ou trois des cas, les testicules ont été prélevés aussi. Au cours du mois de Mai de cette année, les Cooper ont découvert sept de leur animaux morts. L'Université de la Géorgie a procédé à des autopsies sur seulement deux carcasses, comportant des analyses tissulaires et des fluides. Les résultats n’ont apporté aucune réponse aux vétérinaires, ni au shérif de Comté de Hall, sur la cause du décès des vaches. Bref, personne ne peut dire précisément ce qui a tué 20 vaches sur une période de 12 mois.

La propriétaire du ranch, Kathy Cooper raconte :

« Pour le premier décès constaté, nous savions que l’animal avait été mutilé et nous avons contacté la police. C’était probablement le quatrième dans ce cas, nous avions déjà enterré les autres parce que nous sommes mis à les regarder et se demander « Qu'est-ce qui se passe dans ce monde ? » Pour le second animal découvert mort, j’ai d’abord pensé à une vache, mais quand je suis arrivé là-bas, j’ai découvert un jeune taureau de 225 kg J'ai vu les testicules et j'ai dit mon à mari, « ils lui ont enlevé son pénis» Il était évident que ce jeune taureau n’était pas mort depuis longtemps, ces yeux étaient encore clairs. Il n’y avait aucun signe de violence, ni de blessure par balle ou d’arme blanche. Il est simplement mort... »

Ce taureau âgé de 5 mois était la première mutilation que John et Kathy Cooper ont photographiée à leur ferme à la fin de septembre 2009, après le décès inhabituel de quatre autres vaches. Le pénis du jeune taureau avait été enlevé par une excision plutôt grande sans effusion de sang. Kathy Cooper a trouvé les testicules toujours intacts. Sur les lieux, pas de trace de sang, ni de traces de prédation (Photo No 2, la flèche jaune indique grande excision de peau autour de la région du pénis du taureau)

« Ensuite, nous avons eu une période d’accalmie. Puis nous avons découvert un autre taurillon couché sur le dos, comme si les articulations de la hanche étaient déboités.
Là aussi, le pénis avait été coupé et les testicules prélevés, mais ils avaient laissé la poche qui s'appelle le scrotum. Pourtant, les testicules manquaient... Et puis nous avons trouvé une vache quelques mois plus tard, en Janvier 2010. Elle était sans doute morte depuis un petit moment, il était évident que la mamelle avait été coupée avec une sorte d’instrument tranchant. Il n’y avait pas de trace de prédation, aucune activité de vautour sur la carcasse. Ces charognards vont d’abord picoré les yeux, puis ensuite, ils vont vers la zone de l'anus pour se nourrir. Ils attendent quelques jours que la carcasse se décompose.. Cela voudrait-il dire qu’il resterai un résidu d’organisme inconnu sur la carcasse qui éloignerait les vautours de celle-ci ? »

« La première semaine du mois de Mai 2010, nous avons découvert 7 vaches mortes. Il y en avait trois alignés dans notre ruisseau. Nous avons eu aussi droit à notre première autopsie... Une des vaches avait son épaule de disloquée, et une portion de peau avait été découpée en ovale, directement autour de sa patte avant droite, sur le flanc et devant sa poitrine. Sur cette dernière, il n’y a eu aucun examen confirmant si le cœur ou d’autres organes internes avaient été prélevés, j’ai pris des photographies en pensant que c'est ce qu'ils cherchaient à obtenir (le cœur), c’est la seule fois que c’est jamais arrivé. »

« A chaque fois que j’appelle la police, je sais que c’est une mutilation à 100%. Ils viennent prendre des photos et font un rapport. Le bureau du shérif du comté de Hall a un dossier de tout cela parce que c'est tellement évident. Il n’y a aucun doute dans l’esprit des policiers sur la netteté des coupes observées... Nous avons également, lors de la première semaine de Mai 2010, découvert une vache sur laquelle les mamelles avaient été excisées sans effusion de sang de son abdomen. Il y avait des tissus qui dépassaient de la partie anale et vaginale, nous n'étions pas sur de la nature exacte de ce tissu. La vache avait donné naissance à un veau, seulement quatre à cinq jours avant sa mutilation, et le corps du nouveau-né gisait à 60 mètres d’elle. Rendez-vous compte ! que la mère avait les mamelles gorgées de lait, et qu’il n’y en avait aucune trace. Il est important de souligner qu’il n’y avait pas une seule trace de prédateur, aussi bien sur la mère que sur son veau » (La photo No 6 montre cette vache quatre jours après son accouchement et la carcasse est toujours propre)

« La dernière vache, celle qui a été envoyé à l’université de Géorgie a été retrouvée le 28 Février 2010. La mort ne remontait pas à plus de 24h, ses yeux étaient encore clairs. La vache est tombée à genou. Le corps était dans donc « frais » Ses mamelles avaient été coupées sans effusion de sang... Mon mari est moi, sommes mariés depuis 25 ans, et je fais de l’élevage de bovins depuis longtemps, et ce que je découvre ici n’est pas naturel : Il n’y a pas de gonflement, ni d’odeur. Le sol était humide et un peu mou après la pluie du Dimanche, des traces de frottement étaient visibles. Cet animal marchait quand quelque chose lui est tombé dessus, quelqu’un l’a écarté hors de la vue du troupeau vers le bois, elle s’est effondrée vers l’avant, ses pattes arrières sont tombées au-dessous d'elle, levant son arrière train. Les mutilateurs ont ensuite pu prélever les mamelles. Ce qui ressemble à une empreinte de genou et d’un coude ont été découvert à cet emplacement, car il avait plu... »

(Les photos No 1 à 5 montrent cette vache) Il est aussi possible d’envisagé que l’animal a été mutilé ailleurs et abandonné ici, plusieurs fractures aux pattes ont été constatées lors de l’autopsie. Sur la photo No 1, nous voyons John Cooper à côté de la vache fraîchement tué, Aucun oiseau ou autres prédateurs naturels n’avait touché la carcasse qui est resté propre.

« Je prends des photographies avec mon téléphone portable que j’envois aussitôt chez le vétérinaire de l’UGA (University of Georgia) je lui dis que nous sommes sur la route pour y amener, et que nous arrivons. Je dis aussi qu’il y a un petit filet de sang qui coulait de son œil droit, sans doute par le canal lacrymal, mais que les yeux étaient encore clairs. Cet écoulement est lié à la position de la tête couchée, le terrain était légèrement en pente. C’est la première fois que cela arrive, il y a trois ou quatre petites taches de sang sur épaule intérieure qui ressemble à des piqures d’aiguilles ou quelque chose de similaire. J’ai demandé à ce que l’on vérifie ses organes, s’il y a du poison, comment elle est morte. J’ai besoin de savoir, mais je n’ai pas encore les résultats complets de l’autopsie »

Qu’a fait le vétérinaire de l’UGA lorsque vous êtes arrivé avec la carcasse ?
« Evidement, il a vu que les mamelles avaient bien été coupées, j’ai demandé à ce qu’il regarde dans l’estomac, si un produit illégal était présent par exemple. Cette vache était enceinte de huit semaines, le vétérinaire m’a dit qu’elle avait du sang dans son estomac, et du sang coagulé dans ses intestins. C’est tout ce que je sais... »
- Le vétérinaire vous a dit-il qu’elle était la cause de la mort ?
« Il ne sait pas... Il ne m’a donné aucun détail »
- Kathy, au bout d’un an et après vingt animaux morts, une dizaine d’entre eux rentreraient donc dans la catégorie des mutilations classiques et inexpliquées ?
« Oui... »
- Avez vous obtenu une réponse définitive concernant l’autopsie à ce jour, une réponse officielle des autorités ?
« Non, nous n'avons pas de réponses. Ici dans notre ranch, pas de prélèvement d’oreilles, de yeux ou de langue, mais seulement les mamelles, le pénis, voir les testicules pour certains, et rien d’autre.. »

Source: http://www.earthfiles.com/


___________________



Contenu sponsorisé

Re: County Hall, GA (USA) Le 3 Octobre 2010.

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 18:59