Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Une théorie alternative pour l'asymétrie du crâne d'homo Floresiensis

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Une théorie alternative pour l'asymétrie du crâne d'homo Floresiensis

Message par Robot U&P le Lun 20 Sep - 12:37

Un nouveau tournant a lieu dans le débat sur les explications des caractéristiques impair de LB1 (le numéro du spécimen de crâne découvert dans la grotte de Liang Bua sur l'île indonésienne de Flores et parfois appelé "Le Hobbit").

Robert Eckhardt, professeur de développement génétique et d'évolution morphologique à Penn State, et Maciej Henneberg, professeur d'anthropologie et d'anatomie comparée à The University of adelaïde, discutent le fait que le crâne représente une nouvelle espèce.


"Nous sommes dans un cas où la majorité des travailleurs en paléoanthropologie supportent l'idée qu'un seul crâne asymétrique est le représentant d'une nouvelle espèce plutôt que d'un homme anormal" , dit Eckhardt. "Cependant, LB1 nous fournit un exemple fantastique de la façon dont les méthodes de recherche biomédicales peuvent être utilisées pour étudier les éléments des modèles de développement humain dans le temps et dans l'espace."


Ce qu'Eckhardt appelle un dialogue "non scientifique" a éclipsé les faits au cœur du débat: "les données existantes sur le développement de LB1".

Les faits concernent l'asymétrie gauche-droite du visage et le boîte crânienne de LB1. En 2006, Eckhardt et ses collègues ont montré que le visage et la boîte crânienne de LB1 étaient anormalement asymétrique.
"Presque tout le monde est asymétrique dans une moindre mesure", note-t-il. Ce qui est normal devient anormal lorsque l'asymétrie est supérieure à environ 1 pour cent. LB1 dépasse ce seuil d'anomalies de développement: les huit mesures de chaque côté de la ligne médiane du visage dépassent 6 pour cent d'asymétrie.

Les différences anormalement élevées entre les deux côtés du crâne fourni des preuves d'un développement désordonné, ce qui renforce leur idée que le petit cerveau de LB1 n'est pas le signe d'une nouvelle espèce, mais un ancêtre de l'homme malformé.

Au cours des trois dernières années, une série d'articles écrits par d'autres chercheurs ont fait valoir une opinion opposée - que le crâne LB1 était symétrique et non pas déformé.

En 2009, une étude publiée par Yousuke Kaifu, de l'Université de Tokyo, et ses collaborateurs ont montré que le crâne LB1 était asymétrique, comme Eckhardt et ses collègues l'avaient toujours maintenu. Cependant Kaifu et ses collaborateurs ont ensuite proposé l'explication que LB1 souffrait d'une maladie environnementale appelée plagiocéphalie postérieure: une condition causée par une trop forte pression sur une partie de la tête d'un nourrisson.

Dans un article, Eckhardt et Henneberg répondent que ce diagnostic est impossible.

"La déclaration originale par ses découvreurs, Peter Brown et Michael Morwood, était que l'hypothétique nouvelle espèce provenait de l'Homo erectus durant un isolement total sur Flores il y a plus de 800.000 ans", explique Eckhardt. Ils ont plus tard modifié leur explication en supposant que la modification de la taille de LB1 avait eu lieu bien avant que ses ancêtres n'atteignent Flores.

«Personne en dehors de notre groupe de recherche semble avoir reconnu cette contradiction, dit Eckhardt, "avec un cerveau de la taille d'un chimpanzé, il n'existe aucune base permettant d'invoquer la plagiocéphalie afin d'expliquer l'asymétrie vu dans LB1."

Eckhardt a déclaré que, mis à part avoir un petit cerveau, LB1 ressemble à des gens normaux, qui vivent encore sur Flores, sur de nombreux points (comme les mâchoires et les dents).

Mais ce petit cerveau de LB1 est à l'intérieur d'un crâne asymétrique, ce qui est la preuve incontestable d'un développement anormal.

Il estime que de nombreux chercheurs dans le domaine de la paléoanthropologie tendent à favoriser les différences comme des preuves d'une nouvelle espèce plutôt que de chercher des caractéristiques reflétant le développement des enfants.

Source:
A voir:


edit Apollyôn : source : http://decouvertes-archeologiques.blogspot.com/2010/09/une-theorie-alternative-pour-l.html
avatar
IstvánKadosa
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 631

Re: Une théorie alternative pour l'asymétrie du crâne d'homo Floresiensis

Message par IstvánKadosa le Lun 20 Sep - 14:21

encore des supputations....ils n'auront jamais de certitudes!


___________________


"les phénomènes surnaturels posent à l'approche scientifique un problème préalable:existe-t-il un fait scientifique?" Sleep
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 3:04