Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

OVNI : la guerre des mots

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

OVNI : la guerre des mots

Message par Robot U&P le Sam 11 Sep 2010 - 13:43

OVNI : la guerre des mots





En ce moment le débat fait rage entre les différents contributeurs à Wikipédia sur la définition du mot OVNI et de l'ufologie.
On y voit un bel exemple d'opposition entre les les "pro" et les "antis". Alors que Wikipedia est sensé présenter une version - autant que possible - neutre et objective, on voit qu'il est difficile, surtout au sujet du thème OVNI, de mettre de côté les passions et de définir clairement le sujet.


Alors d'après vous, cette définition des OVNIs par Wikipedia est-elle biaisée ?

Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8613

Re: OVNI : la guerre des mots

Message par Johnny Guoyot le Sam 11 Sep 2010 - 18:02

Tout cela me fait penser à une époque pas assez lointaine où dans un forum (même sous la torture je ne le citerai pas), un des membres zé-minents et plutôt venimeux incitait, voire ordonnait aux autres membres de s'inscrire sur Wikipédia afin d'en orienter certaines définitions, voire participer à des votes pour imposer la présence dans l'encyclopédie virtuelle de personnalités elles aussi zé-minentes...
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

Re: OVNI : la guerre des mots

Message par Schattenjäger le Sam 11 Sep 2010 - 18:18

C'est ce que j'avais remarqué lors de mon (court) passage chez eux.

Wikipedia est un peu leur bible, le moyen de diffuser leur propagande au yeux du grand public. Personnellement, je trouve cela triste, Wikipedia est à la base une encyclopédie libre, et non un lieu ou il fait bon d'imposer sa propre façon de penser, en l'occurent, le négationnisme ufologique dans le cas que nous connaissons (Ainsi que la désinformation volontaire).

Concernant l'article, c'est un débat éternel encore une fois, entre deux partie semblant être chacun à fond dans leurs convictions. Il ne faut pas oublier que les affirmations sceptiques sont également des croyances (socio-psy ect...). Car il s'agit de convictions crée à base de spéculations. Finalement, les braves "inquisiteur", voulant voir Jupiter ou la lune dans chaque cas ne sont t'il pas d'avantage "croyant" que les personnes partageant des théories plus exotiques ? Car le cheval de bataille des sceptiques extrémiste n'est ni plus ni moins qu'un moyen de se rassurer.

Le mieux, selon moi, c'est de resté ouvert d'esprit concernant le phénomène, sans avoir de conviction personnel.
Bref, l'article en question et pour le moins révélateur, encore une fois.

Smile
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: OVNI : la guerre des mots

Message par Macha le Sam 11 Sep 2010 - 22:37

La neutralité voudrait que l'on donne la définition communément admises du mot "OVNI".

"OBJET VOLANT NON IDENTIFIE". Ce qui ne sous-entend absolument pas que cet "objet" soit d'une nature Extra terrestre, mais qu'il n'y a pas d'explication fiable au moment de l'observation ou à un moment X d'une éventuelle enquête, ou que l'enquête n'a pas donné d'explication ni évidente, ni rationelle. Quoiqu'il en soit cela reste un OVNI. Mais là encore une fois on tombe sur les mêmes oppositions, les OVNIS n'existent pas, etc ... etc...

Encore des polémiques complètement stériles. Quant à la neutralité, sa signification est totalement biaisée.

Personnellement Wikipédia n'est pas ma bible, pour être très justement peu fiable sur bien des sujets, bien trop de contributeurs sur un même sujet. Une vache n'y retrouverait pas son veau.

Rien ne vaut ses propres sources gentiment pêchées dans une bonne bibliothèque bien fournie. Very Happy

avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4981

Re: OVNI : la guerre des mots

Message par Achim le Sam 11 Sep 2010 - 23:57


Bonsoir à tous

Les contributions de particuliers à Wikipédia, pas toujours justes, finiront par s'étayer par recoupement, en ce qui concerne les connaissances définitivement acquises.
En revanche, sur les sujets controversés remettant en cause les paradigmes actuels, et ceci de quelque discipline qu'ils relèvent, l'entreprise Wiki n'est absolument pas fiable !
J'ai lu un jour les échanges entre administrateurs s'interrogeant sur l'opportunité de sanctionner un scientifique un peu emporté, et c'était hallucinant !!! Ces gens, n'ayant souvent aucune compétence scientifique poussée, sont capables de censurer n'importe quelle contribution, même fondamentale, sous le prétexte que celui qui l'avance est trop véhément, ou trop polémique... C'est grave.

En effet, comme le dit Macha, "rien ne vaut ses propres sources pêchées dans une bonne bibliothèque bien fournie".

Cordialement

ACHIM
avatar
Grumbl
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 217

Re: OVNI : la guerre des mots

Message par Grumbl le Dim 12 Sep 2010 - 10:57

En même temps ce n'est que le triste reflet de ce qu'est la communauté ufologique aujourd'hui. D'ailleurs, on ne devrait même plus parler de communauté ufologique mais de "communauté extra-terrestrologique" ou de "communauté voyageurs temporelogiques" ou de "communauté expériences de l'armée et complot en tout genrogique" tant la majeure partie des gens sont persuadés de détenir la vérité.

Si encore tout ça se faisait sans un dénigrement constant de ceux restant un minimum objectif, mais non, on s'avance de plus en plus vers une sectarisation où l'on définit son clan d'appartenance, on crache sur le clan d'en face, ne perdant aucune occasion pour placer une petite pique, et où, surtout, la logique scientifique - la simple logique analytique - se perd complètement au milieu des convictions et des certitudes acquises en assemblant, tel un McGyver, un bout de blé tordu et une lumière pour donner, non pas un hélicoptère ou un fer à souder comme l'apollon brushingué, mais une visite des hommes-lézards de Grouknaf 4 venus pour nous couper les testicules pour faire des sacs à mains hors de prix ou une expérience de ces foutus capitalistes à la solde de l'armée Américaine pour nous asservir et nous faire acheter du McDonald's.

Parce que oui, finalement, à voir des hommes-lézards, à voir des expériences secrètes connues de tous effectuées par des sociétés secrètes connues de tous, quand la logique voudrait que l'on en soit encore à chercher des preuves de la simple existence d'extra-terrestre ou d'un complot, et non de discuter ou non de la taille des doigts de pieds de telle ou telle espèce extra-terrestre ou de la typologie exacte de telle ou telle société secrète; on finit par se déconnecter complètement des autres. Alors oui, la réponse habituelle sera "oui, mais nous on sait, on est l'élite" ou "nous on sait, on a les preuves, eux ils font rien qu'à tout dire que c'est faux" ou encore "eux c'est des zétémachins qui doutent sans arrêt" vaudra autant que ceux assénant que les OVNI n'existent pas. Pour une simple et bonne raison, jusqu'à preuve du contraire - et tant qu'il y aura "logie" dans ufologie on attendra des preuves pour se permettre d'affirmer et, donc, de dénigrer les tenants d'une autre hypothèse - on parle bien d'Objets Non-Identifiés. Et par définition un objet non identifié n'est pas identifié. On peut toujours émettre un paquet d'hypothèses sur son origine, elles ne resteront que des hypothèses jusqu'à un faisceau de preuve concret. Et se focaliser sur les ET - pire encore, se focaliser sur une espèce d'ET ... - ou sur les complots - pire encore, sur un complot si bien ourdi, si bien pensé, si odieux, que n'importe quel internaute est au courant - ça revient à se focaliser sur l'inexistence des OVNI. Dire "c'est ceci" ou "ce n'est pas cela" quand on ne possède rien du tout, ou rien de suffisant pour l'affirmer, c'est, justement, la porte ouverte à ce genre de dérive wikipediesque.

Rien d'étonnant là dedans, et le pire dans tout ça, c'est qu'il y a de fortes chances pour que ça ne change jamais.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: OVNI : la guerre des mots

Message par Macha le Dim 12 Sep 2010 - 11:39

Bonjour Grimbi et merci pour ta contribution.

Grimbi a écrit:En même temps ce n'est que le triste reflet de ce qu'est la communauté ufologique aujourd'hui. D'ailleurs, on ne devrait même plus parler de communauté ufologique mais de "communauté extra-terrestrologique" ou de "communauté voyageurs temporelogiques" ou de "communauté expériences de l'armée et complot en tout genrogique" tant la majeure partie des gens sont persuadés de détenir la vérité.

... D'une partie de la communauté "ufologique". Il ne faut pas généraliser, même si effectivement sur la toile ou au travers des forums on constate des dérives assez loufoques.

Il n'est pas seulement question de cela dans l'article proposé. Mais de la neutralité sur un sujet qui fait polémique l'"ufologie" et là précisément l'HSP. Or force est de constater quand on lit l'article, que l'on met un peu au rencard les "témoins". En bref, "ils ont mal vu" ... il faut arrêter ça. Une majorité de témoins sait décrire ce qu'il observe mais ignore de quoi il s'agit. Pour la majorité de ces observations, une réponse rationnelle leur convient parfaitement. Le modèle socio-psychologique ne peut donc pas leur être appliqué. Dans d'autres cas, il n'existe aucune explication rationnelle qui puisse tenir la route, pour des raisons diverses, manque d'information, incohérence dans les explications fournie et la réponse proposée, etc..., là encore il faut cesser avec cette hypothèse socio-psychologique ... si l'hallucination existe bien, elle est très rarement "collective" par exemple ... si 3 personnes ensemble observent "un objet" chacune va le décrire en fonction de sa manière de le "conceptualiser" pour être "comprise". Bien évidemment là je schématise complètement. Tout cela pour expliquer que la neutralité de l'article est biaisé.

Néanmoins ça ne donne à personne le droit d'étiqueter les gens sous le prétexte d'un désaccord ou d'une mauvaise interprétation d'une hypothèse non partagée. Ce scepticisme "scientifique" utilisés en France comme un slogan ne l'est que par une infime partie de la communauté ufologique. Maintenant sur un forum je pense que chacun a le droit de partager ses idées. Bien des personnes sont en effet des passionnés et les défendent donc avec passion. Et je ne pense pas que cela nuise réellement à "l'ufologie". Par contre ces "polémiques" incessantes oui évidemment !

Une petite présentation serait la bienvenue également ! Smile
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4981

Re: OVNI : la guerre des mots

Message par Achim le Dim 12 Sep 2010 - 21:29


Bonsoir à tous


Le problème de la prise en considération du phén. OVNI dans notre culture, c'est que les deux positions radicales [ les OVNI existent / les OVNI n'existent pas ] ne sont pas symétriques ; elles sont inégales sur le plan épistémologique. Les Zet. et pseudo-sceptiques ont beau jeu de déployer un prosélytisme énergique et brutal, en ce sens que leur position est de fait homogène par son radicalisme négatif, dans un univers basé sur l'entropie (il est plus facile de balayer un château de cartes d'un revers de main que de l'édifier).
A l'inverse, on observe, dans le camp de ceux qui ont admis l'existence d'un non-identifié, une dispersion, un émiettement des opinions, inévitablement entraîné par le caractère insaisissable, plastique, paranoïaque, fantastique du phénomène ; tout cela aggravé, amplifié par les médias modernes.
A l'origine, sourde et mal cernée, la coïncidence SF/SV, mise en lumière par Bertrand Méheust fut l'amorce de ce feed-back qui promut l'OVNI au rang de mythe moderne (C.G. Jung, qui comprit vite que le mythe reposait sur un fait bien réel).
Puis la conquête spatiale accéléra la prégnance du mythe, et enfin, comme le souligne le timide mais pertinent Pierre Lagrange, l'imagerie, le vocabulaire OVNI furent digérés par la masse, sans bien sûr l'indispensable culture associée qui permette de l'envisager dans toute son ampleur.
En rajoutant à ce foutoir l'impact et le bruit parasite d'Internet, qui autorise des perdreaux de l'année à gloser avec arrogance, des séries télé comme "V" ou X-Files, basées sur des fantasmes ou de vagues notions mal assimilées, on obtient fatalement un poudroiement des points de vue sur le sujet…

Dès lors, il est aisé de comprendre que cette hétérogénéité des opinions, confinant parfois au délire, rend pratiquement impossible cette prise en considération du phén. OVNI par la communauté scientifique, déjà frileuse, cramponnée au paradigme contemporain qui la nourrit et lui dispense pouvoir et honneurs. Conclusion : tel Winston Churchill, je pense que nous autres "Ufologues" pataugerons encore un certain temps dans le sang, la sueur et les larmes.

Buvons donc un coup - à la vôtre !

ACHIM

Contenu sponsorisé

Re: OVNI : la guerre des mots

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 22 Nov 2017 - 17:44