Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Un mur de taille dans le jardin de l'archéologie

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31756

Un mur de taille dans le jardin de l'archéologie

Message par Schattenjäger le Mer 22 Oct - 10:58

Un chantier a priori comme les autres... Face à La Poste de Fréjus la SCI Kipling s'est lancée dans la réalisation de magasins et bureaux. Mais la découverte, il y a une semaine, d'un trésor archéologique vient de bouleverser la donne.

À l'origine, les propriétaires de la SCI demandent au service archéologique de la ville de réaliser un diagnostic archéologique. L'État le rend désormais obligatoire, à titre préventif, dans tous les sites ou ville, riche d'un long passé historique. Agréé à ce titre, le service de Fréjus commence donc à creuser le terrain. En 2001, pour un autre projet, rien n'avait été trouvé, mais là, stupeur.



L'imposant mur pourrait s'avérer être la limite septentrionale du port romain de Fréjus. Une véritable découverte à deux pas de La Poste.



Une imposante masse de pierres
Pierre Excoffon, archéologue, responsable de l'opération, explique qu'avec sa collègue Karine Dean, ils ont d'abord creusé dans les limbes. « Soudain nous est apparu le haut de ce qui ressemblait à un mur. A force d'évider la terre, a été mis en évidence un mur ou un quai formant un angle de trois mètres de large et autant de haut. Ce n'est pas commun... » Et forcément sujet à questions.

Le remblai, contenant des milliers de tessons de céramique, trente caisses ont déjà été prélevées, daterait du Ve ou du VIe siècle après J.-C. et le mur, bien antérieur, du Ie. Il semble se poursuivre sur plusieurs mètres jusqu'au rond-point de La Poste.

« Nous sommes dans une phase d'observation et il faudra affiner toutes les données mais le plus intéressant est sans doute d'avoir trouvé des sables marins au pied de la structure. La base aurait été baignée par la mer.»

Une découverte surprenante
Conclusion, les limites du port romain pourraient se situer à environ cinquante mètres au-delà des estimations faites dans les années soixante. « Ce mur en pierres et mortier est une véritable découverte, qui remet en cause bien des préceptes », s'enthousiasme l'archéologue.

Le mur va être recouvert afin que le chantier de construction de l'immeuble de deux étages puisse débuter jeudi prochain. Mais les patrons de la société, Patrice Chabanier, Stéphane Perroni et Christian Zihani veulent profiter de l'occasion pour mettre leur enseigne en valeur. C'est ainsi que le mur a été découvert sous l'emplacement du futur parking.

Mis en valeur au printemps
Alors, une fois le bâtiment achevé, vers le mois d'avril, ils vont dégager à nouveau la découverte archéologique, installer des spots à ses côtés et la recouvrir de hublots translucides sur lesquels pourront circuler les véhicules. Une plaque sera installée sur le parking, expliquant l'historique de cette découverte avec l'espoir que soit confirmé que ce mur imposant de près de 2000 ans soit bien la limite septentrionale du port romain de Fréjus. Manifestement, la ville n'a pas encore révélé tous ses secrets.

Source: http://www.phenomenes-inexpliques.com/drupal/node/448

    La date/heure actuelle est Mar 21 Aoû - 21:31