Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La harpe comme symbole officiel de l’Irlande :

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

La harpe comme symbole officiel de l’Irlande :

Message par Macha le Mar 31 Aoû - 10:58

La harpe comme symbole officiel de l’Irlande


La harpe celtique, encore appelée la harpe héraldique ou harpe gaélique, fait partie du paysage irlandais depuis des siècles. Au 16ème siècle, elle fut élevée au rang de symbole officiel du pays quand le Roi Henry VIII commença à la faire graver sur la monnaie irlandaise. Mais on en retrouve des traces bien avant le règne de ce dernier : à la fin du 11ème siècle, le Roi Gruffydd ap Cynan engagea des harpistes à sa cours pour le distraire. A la fin du 12ème siècle, on commence à trouver des illustrations de harpes avec de nouveaux designs.


La légende raconte qu’un chef des Thuatha Dé Danann nommé Dagda possédait la première harpe irlandaise. Cette dernière fut volée par les dieux du froid et des ténèbres puis donnée aux Fomorians qui étaient en guerre avec les Thuatha. Les dieux de la lumière et de l’art – Lugh et Ogma – s’en rendirent compte et entrèrent dans la forteresse des Fomorians, récupérèrent la harpe et la rendirent à Dagda. Les dieux donnèrent ensuite deux noms secrets à la harpe : Été et Hiver. A partir de ce moment, Dagda pouvait jouer Goltrai, Geantrai et Suantrai, des musiques ayant respectivement le pouvoir de faire pleurer, rendre heureux et d’enlever le besoin de dormir. La harpe celtique devint donc connue comme dispensant la peine, la joie et le repos.

Du temps des celtes, le harpiste était l’un des musiciens les plus honorés et était placé juste en dessous des chefs et des bardes dans la hiérarchie sociale. Le plus souvent il jouait pendant que le barde récitait ses poésies pour les lords. En temps de guerre, le harpiste jouait sur un instrument en or incrusté de pierres précieuses et emmenait les hommes à la bataille pour leur donner de la force et du courage. Puis au 16ème siècle les harpistes commencèrent à rejoindre les révolutionnaires pour les mêmes raisons. La Couronne, dans le but de stopper la rébellion, décida de bannir la harpe et donna l’ordre à ses hommes de tuer les harpistes et de détruire leurs instruments. Ce n’est qu’au début du 19ème siècle grâce aux mesures britanniques et à la banqueroute de l’aristocratie irlandaise, que la harpe reprit toue sa valeur.

Mais le revival de la musique traditionnelle à la harpe eut lieu en 1792, année à laquelle un festival réunissant tous les harpistes d’Irlande eut lieu. Dix harpistes seulement se présentèrent au festival mais la journée ne fut pas pour autant un fiasco. En effet, un organiste anglais de 19 ans du nom d’Edward Bunting fut engagé pour noter la musique que les harpistes jouaient. Il retranscrit la musique sur du papier à musique et ses retranscriptions subsistent encore de nos jours.



La harpe de Brian Boru

Le modèle de harpe que l’on retrouve de nos jours sur le drapeau présidentiel, le sceau étatique, les uniformes et les bouteilles de Guinness est inspiré d’une superbe harpe qui est actuellement présenté au Trinity College de Dublin. Cet instrument est aussi connu sous le nom de The Brian Boru Harp (la harpe de Brian Boru) qui fut un grand Roi d’Irlande. Il s’agit de la plus vieille harpe que l’on ait actuellement.


Publié par Shamrock
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 13:04