Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Bresil - De 1971 à nos jours

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:50

1970 - bresil cas Westendorff


Haroldo Westendorff, homme d'affaires a la gestion d'une entreprise de riz d'un transporteur et d'une usine d'alimentation vécu une expérience fascinante.

À neuf heures, peu après avoir pris le petit déjeuner, il a décollé de l'aéroport de Pelotas. À 10h15, il survol l'île de Saragonha Patos dans la lagune, à environ 15 km de l'aéroport, Westendorff a été confronté à un énorme objet non identifié. Le choc fut énorme. Même le bégaiement de l'enfance revint de nouveau sur lui pendant quelques secondes.

Egalement pilote depuis les années 70, Haroldo dit que l'objet avait une base de la taille d'un stade de football, avec environ 100 mètres de diamètre et de 50 à 60 pieds de hauteur. Il dit aussi que l'objet avait la forme d'un cône, avec des angles arrondis. Pendant 12 minutes, l'homme d'affaires a été de vol autour de l'OVNI à une distance d'environ 100 mètres. Il a fait trois tours autour de l'engins et a été en mesure de noter les détails. L'ovni semblait être fait de quelque chose comme le métal. Tant que le témoin est resté autour de l'OVNI il n'a pas remarqué de mouvement qui pourrait indiquer une réaction hostile. Soudain, la partie supérieure de l'OVNI c'est ouvert, et de là est sorti une soucoupe volante en position verticale, qui c'est incliné de 45 degrés en direction de l'avion. Pris de peur, Haroldo quitta les lieux. À ce moment-là, cet énorme objet est levée verticale, à une vitesse sortant de l'ordinaire, sans vent, pas de bruit d'explosion et aucune réaction physique.

Le fait eu lieu dans la matinée du 5 octobre, impressionne non seulement par la richesse de détail décrit par un pilote avec plus de 20 ans d'expérience. Westendorff, au cours de la deuxième ronde autour de l'aéronef , utilisa la radio pour informer la salle de contrôle de l'aéroport de Pelotas, sur ce qui se passait. Demandé à l'exploitant d'Infraero, Airton Mendes da Silva, ce qu'il a vu dans le secteur Est vers la piste 15-33. "J'ai regardé dehors et j'ai vu un objet sur l'horizon sous la forme d'un triangle gris, avec les bords arrondis", explique l'opérateur. Etait aussi présent le port auxiliaire de services, Gilberto Martins dos Santos et Jorge Renato S. Dutra, qui ont tenté d'identifier l'objet de vol ensemble. Mais en veint.

Westendorff a également contacté le cenre de défense aérienne et de contrôle de la circulation aérienne (Cindacta II) à Curitiba, dans le Parana, chargé de surveiller l'espace aérien du sud du Brésil. La réponse reçue a été qu'il n'y avait aucune trace anormale dans le radar....

Le Ministre de l'Aéronautique maintient une enquête confidentielle. Un sergent de la base aérienne de canots c'est rendus à Pelotas pour récolter le témoignage de la propriétaire et les employés de Infraero. Le sergent demanda de ne pas être identifiés, mais passa un après-midi dans l'aeroclub de Pelotas tout en entendant les rapports.

Il ne fait aucun doute, si Westendorff est l'un des cas ufologique avec plus de précision les détails au Bresil. Que-ce que le témoin a bien pu voir ? Et de quel origine ?

Source : http://www.cubbrasil.net/index.php?option=com_content&task=view&id=880&Itemid=83

Traduction : www.ufologie-paranormal.org
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:51


1978 - Santa cruz brésil

Témoin : Vicente Fernandes Filho ainsi que sa femme
Date : courant 1978

Durant la nuit, deux témoins ont été frappés par un faisceau de lumière provenant d'un ovni, les paralysant durant quelques minutes. La femme s'est évanouie. Il a fallu une heure pour les témoins pour se sentir de nouveau en un état correct, et ainsi partir du lieu de la scène.

1978 brésil - endroit non précise

Témoin : Luis Silveira
Date Du Brésil : courant 1978

Le témoin a été frappé par un faisceau de lumière qui est venu du ciel. Après l'incident, il a souffert d'une fièvre élevée pendant deux jours, et d'un mal de tête provisoire.

1978 - Jao Pessoa, Paraiba bresil

Le témoin dormait dans sa chambre quand il s'est soudainement réveillé, effrayée. Il a alors vu deux êtres se tenir à côté de son lit. L'un d'entre eux a porté un vase en cristal, qui a contenu un liquide bleu à l'intérieur. Il a dit au témoin qu'ils ont voulu le guérir d'un problème s'infectant dans son oeil. Très effrayé le témoin a refusé n'importe quel traitement, et alors les deux humanoides ont marché vers le mur et ont disparu.

1978 Capapava brésil

Un objet volant de la forme d'un autobus lumineux a atterrissage en pleins milieu d'un champ. En sont sortie des humanoïdes d'environ 1.70 mètre de hauteur restant toujours très proche de l'objet. Des traces de la terre ont été apparemment trouvées. Aucune autre information ni analyse.

Source de supplément de HC : Type de GEPUC Brésil : C
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:51


Janvier 1978 - Curitiba bresil

Claudia a accompagné son jeune fils Cristovao, à l'ascenseur pour ainsi lui permettre de descendre pour jouer. Dans l'ascenseur ils ont rencontré un homme étrange qui a souri en regardant Cristovao. Plus tard inquiéte de ne pas voir son fils rentrer à la maison, Claudia est allée interroger le concierge au sujet de son fils et celui-ci lui a indiqué qu'il ne l'avait pas vu sortir de l'ascenseur. Ils ont recherché en vain le jeune Cristovao le reste de la nuit. Autour de la même heure les événements étranges se sont produits dans l'appartement : les objets se déplaçaient sur leur propre volonté et un bruit semblable à un "signal sonore" a été constamment entendu. Le matin suivant autour de 08h00 un employé à une centrale locale a découvert Cristovao dormant sans aucune raison dans l'usine.

Selon Claudia, Cristovao émettait une odeur très forte et lui raconta une histoire incroyable au sujet d'embarquer une "fusée" qui l'a porté à une lune jaune, là, il a été porté à une plus grande "lune encore." Là il a rencontré un homme et une femme qui ont semblé ne pas avoir de bouche.

Les humanoïdes ont apparemment inséré quelques souvenirs dans la tête de Cristovao et lui ont donné le riz et des poissons pour manger et une boisson gazeuse rougeâtre. Il a été placé sur un petit lit, couvert de couverture et plus tard permis de dormir. Par la suite, des marques apparaissaient sur la peau de l'enfant, dessus qui n'avait pas été là précédemment Les occurrences paranormales étranges autour de la maison ont continué pendant un moment et puis ont abruptement cessé.

Source : http://www.ufoinfo.com
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:51



19 janvier 1978 - Piranhas pres de Rondonopolis - bresil

17h15 - Six jeunes garçons jouaient au football sur un champ quand ils ont vu un vol d'objet formé par un disque lumineux au-dessus du secteur. Il a volé au niveau de cime d'arbre puis c'est arrêté et descendu à la terre sans faire un bruit. Quatre des garçons ont étaient terrifié tout en retournant à leurs maisons et deux sont restés derrière le témoin principal.

Plus tard après minuit un appel téléphonique de la police a alerté la famille de Manoel Roberto qu'il avait été hébergé par M. Touro d'ingénieur dans la ville voisine de Rondonopolis. Il a relaté que pendant que l'objet se rapproché des enfants, son cousin Paulinho et lui-même également essayé de courir mais ne pouvoir pas se déplacer. Ils ont été alors attirés vers l'objet sans le vouloir. À l'intérieur de l'engin, ils se sont trouvés dans une grande salle où il y avait seulement une chaise et un bouton. Dans la chambre il y avait également huit humanoïdes de petite taille, costumes bien ajustés caoutchouteux rougeâtres, le visages étaient humain. Les deux garçons sont restés sur la chaise incapable de se déplacer, jusqu'à ce qu'un des petit homme s'approcha et les "débloqua". Plus tard l'objet a remis à terre les enfants pour ainsi partir à une vitesse impressionnante.

Au même moment, il y avait eu une panne de puissance électrique dans le secteur. Toujours resté sans aucune explication.

Source : http://www.ufoinfo.com
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:52

24 juillet 1978 Penalva, dans la région de Maranhao bresil


En plus des observations d'OVNIs, des enlèvements montrant une certaine brutalité ont été rapportés.

- Le 24 juillet 1978, un pêcheur de Penalva, dans la région de Maranhao a découvert un jeune garçon de 16 ans qui appelait à l'aide. Il était allongé sur le sol, dans un bois et ne pouvait bouger. Il a été transporté à l'hopital, sa paralysie laissait soupçonner qu'il aurait pu abuser de drogues, mais aucune trace ou restes n'ont été trouvés sur lui et l'analyse de sang a également été négative.

- Il lui manquait 4 dents, les autres dents étaient endommagées. Ses cheveux avaient été brûlés, son cuir chevelu par contre était resté intact. De légères blessures ressemblant à des coups de soleil ont été découvertes sur ses oreilles. Il ne montrait aucune réaction à la douleur. Ce n'est que peu à peu que la paralysie a disparu.

- Il a raconté qu'il se trouvait dans la forêt quand il a entendu comme un klaxon venir du haut. Lorsqu'il a regardé d'ou venait ce bruit, un rayon l'a paralysé puis des formes sont venu le chercher pour le transporter à bord de l'OVNI. L'objet était circulaire, une coupole sur le côté supérieur avec trois fenêtres et planait à quelques mètres du sol. Aprés avoir pénétré à l'intérieur de l'engin par une ouverture, il a été accueilli par de petites créatures qui portaient des combinaisons métalliques avec visières. Il s'est retrouvé dans un endroit lugubre, il ne pouvait voir ni le ciel, ni les étoiles et pas d'arbres non plus, seulement de l'herbe haute. On l'a transporté en le faisant léviter jusqu'à une sorte de pierre plate, on lui a enfoncé quelque chose ressemblant à un tube dans le nez et une "balle transparente" dans la bouche. Il se souvient ensuite d'être à nouveau dans la forêt sans pouvoir bouger, allongé sur le sol. Cette expérience a duré en tout et pour tout trois jours et sept heures.

- Ce cas est intéressant car cela rappelle les rites d'initiation que certains peuples pratiquent et qui marquent l'évolution d'un garçon vers l'âge adulte. Ces rituels sont souvent pratiqués en imposant des interventions douloureuses en pleine nature. La pierre plate sur laquelle il a été déposé afin de subir ces interventions convient parfaitement à ce genre de rituels. Enfin le témoin ajoute que cette expérience l'a changé et l'a rendu plus mature. Des témoins ont observé une étrange lumière sur l'endroit où il a été enlevé, au moment du rapt.
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:52




Une des curiosités de ces rencontres hostiles concerne les occupants des OVNIs. Pendant la vague d'observations en Amazonie, les occupants d'OVNIs observés étaient souvent d'apparence humaine, généralement une femme accompagnée de deux hommes. Toutefois, il semble que de deux à quatre personnes étaient également présentes à bord. De tels cas ont été également rapportés dans d'autres régions.

En janvier 79, un témoin de Santa Cruz, Rio Grande do Norte, a observé un objet de la forme d'un silo. Deux personnes se trouvaient à bord, un homme et une femme. L'OVNI planait à quelques mètres au dessus du témoinet l'a attiré comme un aimant de telle manière qu'il devait se cramponner à un palmier alors que son corps était attiré vers le haut. Pour lui faire lâcher prise, la "femme" a versé sur son le corps de la vistime une substance brûlante ressemblant à de l'huile. Constatant que l'homme ne lâchait pas prise, l'OVNI est reparti. Le témoin a souffert de brûlures aux bras qui ressemblaient à des marques de cigarettes qu'on lui aurait écrasé sur la peau. Les autres "effets secondaires" d'une telle rencontre étaient également présents : maux de tête, vertiges, nausées, etc.






Un cas semblable s'est déroulé entre août et novembre 1979. Un témoin a été emmené de force à bord d'un objet lumineux où se trouvaient un homme et une femme. Lui aussi a du endurer une torture avec cette substance brûlante ainsi que le fait d'être pris dans un "filet de lumière" jeté sur lui, un détail qui reviendra dans beaucoup d'autres témoignages.

L'utilisation de substance huileuse brûlante et ce "filet de lumière" sont complètement illogiques quand on voit les possibilités technologiques des objets. Apparement, ces rencontres ont été insinuées, quelles qu'en soient les raisons.

Article plus complet ici : http://www.anakinovni.org/1979.htm
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:52

16 mai 1979 Baependi, BRESIL, Sobrado (Minas Gerais)




Vers 10 h 30 Arlindo dos Santos était à la chasse avec deux amis. A la sortie d'un bois, alors qu'il était à ce moment-là seul, il aperçut soudain un objet bizarre en train d'atterrir à 200 m de lui. C'était un cylindre vertical d'un mètre de haut et de 25 cm de diamètre avec une lumière clignotante, alternativement rouge et blanche, à l'extrémité supérieure. Arlindo sortit l'appareil photographique de sa musette et prit une photo du mystérieux objet qui disparut aussitôt. Arlindo aperçut alors un second objet semblable, mais un peu plus long, qui avait la forme d'une toupie avec une hélice sur le dessus, et une pointe très mince, de 20 cm de longueur, à sa partie inférieure. Cet objet vint se planter dans le sol à quelques mètres d'Arlindo, juste le temps de prendre une photo, puis disparut aussi soudainement que le premier.

Arlindo en aperçut alors un troisième un peu plus loin. Celui-là avait la forme d'un tonneau étroit d'environ 2 m de long, avec des bandes verticales rouges et blanches, des ailerons sur les côtés et il était coiffé d'une grande hélice. Arlindo prit également une photo de ce troisième objet, qui disparut aussi rapidement que les deux autres.


C'est alors qu'il aperçut un quatrième objet beaucoup plus grand, une soucoupe volante classique d'environ 6 m de diamètre et de couleur blanche, avec des hublots sur le côté, qui se posa à quelques mètres d'Arlindo sur quatre pieds terminés par des disques plats. Arlindo essaya alors de prendre une 4ème photo, mais l'engin dirigea sur lui un faisceau de lumière aveuglante qui le terrorisa au point qu'il lâcha son appareil et essaya de partir en courant, mais il resta paralysé sur place. Il se rappelle avoir vu alors deux humanoïdes équipés comme des astronautes, avec une combinaison, des gants et un casque vitré d'où sortait un tube souple relié à un réservoir cylindrique qu'ils portaient sur le dos. Ils semblaient parler avec leur bouche, mais leur voix sortait derrière eux. Les deux humanoïdes amenèrent Arlindo vers la soucoupe en le tenant chacun sous un bras (...)

Après avoir monté un escalier de 4 marches il fut accueilli par un troisième humanoïde qui lui demanda s'il était intelligent et instruit. Il répondit que non. L'inconnu le fit entrer par une porte rectangulaire. L'intérieur de l'engin était de couleur brune et sentait la poussière et il y faisait très froid; s'y trouvaient deux humanoïdes équipés de la même manière, assis dans des fauteuils. Ces êtres avaient des yeux bridés revenant sur le côté, le nez droit, la bouche fendue comme s'ils riaient avec des lèvres fines et pas de barbe.

Ils avaient l'air d'écrire à la machine. A ce moment là Arlindo vit apparaître une jeune femme très belle, habillée de blanc, avec des gants mais sans casque. Elle était assez petite mais très jolie, le teint mat, les cheveux foncés plaqués sur le côté et des traits absolument semblables à ceux d'une jeune et jolie Terrienne. Elle l'amena dans la pièce voisine où se trouvait un appareil qui ressemblait à un grand frigidaire. (note de vog: reprenons: 2 bonshommes dehors, 1 bonhomme en haut de l'escalier, 2 bonshommes assis dans un fauteuil Arlindo 1 humanoïde femelle des fauteuils et des claviers d'ordinateurs un grand frigidaire: cela fait beaucoup de monde et de mobilier pour une soucoupe (non pas une sphère) de 6 m de diamètre!)(...)




Leçon d'astronomie sur écrans, voyage (?) et retour à terre. (...) (Maurice CHATELAIN: "Les messagers du Cosmos" - Laffont 1980, p. 64 à 68)
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:52

28 juin 1979 BRESIL, Mirassol


Vers 3 heures du matin Antonio Ferreira était de garde sur un chantier en construction, lorsqu'il aperçut un engin étrange qui se posait à 50 mètres de lui. Il se trouva soudain face à face avec trois humanoïdes nains dont la taille était inférieure à un mètre. L'un d'eux dirigea sur lui un jet de lumière rouge qui le paralysa. Les humanoïdes étaient vêtus d'une combinaison blanche qui leur couvrait même la tête, avec un insigne sur la poitrine représentant une croix dans un cercle. Antonio perdit connaissance et se réveilla à l'intérieur d'une petite capsule de forme ovale et de couleur rouge, avec des bancs gris tout autour et un tableau de bord couvert d'instruments.

Il fut alors conduit dans une grande pièce où se trouvaient une vingtaine d'humanoïdes: certains étaient bruns, d'autres verts, ils avaient des têtes énormes, des oreilles pointues, une grande bouche, de grands yeux. Ils parlaient une langue incompréhensible. Il devait s'asseoir et perdit à nouveau connaissance. Lorsqu'il se réveilla il se trouvait sur le chantier de construction et il était 6 heures du matin. Le chien d'Antonio, sur le chantier avec lui, fut paralysé aussi et refusa par la suite d'entrer sur le chantier. La police trouva un cercle parfait où l'herbe était brûlée. A noter qu'à trois heures du matin, tous les postes de télévision se sont arrêtés dans les environs et des témoins ont vu une boule lumineuse descendre sur le chantier. (...)

(Maurice CHATELAIN: "Les messagers du cosmos" - Laffont 1980, p. 206, 207)
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:53

Début d'année 1980 BRESIL, Tres Coroas


Au début de l'année 1980, les 30.000 résidents de la ville de Tres Coroas, au sud de Rio de Janeiro, ont vécu la plus étrange concentration d'ovni jamais constatée ailleurs. Durant 20 jours des boules de feu suivaient les voitures, des flammes firent éruption à l'improviste n'importe où sans provoquer des incendies et des escadrons d'objets volants de formes bizarres volaient au-dessus de la ville à des vitesses variées. Un objet en feu suivit la voiture de Joao Jose de Nascimento quand il retournait chez lui tard le soir « J'avais l'impression que c'était en train d'essayer de me capturer, dit-il. J'avais très peur. » Arrivé chez lui, son fils Vicente lui raconta qu'ils avaient vu « un oignon volant » dans le ciel, avec des lumières vertes, oranges, bleues. (…)

Antonio das Gacas Santos, de la police militaire, se dépêcha d'aller voir ce qui se passait chez le voisin, dont le jardin était violemment éclairé. « J'y vis clairement une créature, ressemblant à un être humain, avec les bras étendus. Je ne vis aucun détail physique, mais j'entendis comme un faible cri, ressemblant à celui d'un chiot. Mon voisin toucha la créature, et tomba en arrière, choqué. J'avais peur, mais c'était une peur pas naturelle, j'en ai encore la chair de poule quand j'y pense. »

(Roger BOAR et Nigel BLUNDELLL : " The World's greatest Ufo Mysteries " éd. Hamlyn 1995, p. 135)
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:53


1981 dans la région amazonienne du bresil :

En 81, dans les environs de Guajara dans la région amazonienne, deux pêcheurs ont été tués par une lumière aveuglante dirigée sur eux. Des témoins, se trouvant non loin d'eux ont assisté à la scène.Les deux pêcheurs ont essayé de se sauver mais un rayon lumineux venant de l'OVNI les a frappé, ils ont été retrouvés morts après l'incident. Quelques jours plus tôt, on avait trouvé dans la région deux chevaux morts qui la veille au soir avaient été vus entourés de "lumières".

Janvier 1981 - BRESIL, île de Camaracu

Le fermier Domingos Monteiro Brito raconte qu'il a rencontré deux êtres bizarres lorsqu'une soucoupe grise atterrit sur ses terres à l'aube. Les êtres ressemblaient à des humains et lui posèrent un tas de questions dans sa propre langue : comment et combien de gens vivaient dans ce village, y avait-il des zones inhabitées dans la région, mais il était trop effrayé et ne se souvient pas s'il a répondu. L'engin partit, mais les êtres lui ont dit qu'ils reviendraient. (note : cela ressemble beaucoup à une prospection par hélicoptère de la secte Moon, qui finalement s'est implantée dans le pays dans différentes régions, à partir des années 1980…)

(Roger BOAR et Nigel BLUNDELLL : " The World's greatest Ufo Mysteries " éd. Hamlyn 1995, p. 135)

19 octobre :

Raimondo Souza et Anastasio Barbosa partent chasser dans la région de Parnarama. Un objet descend au-dessus d'eux dans la nuit et dirige vers Raimondo un rayon lumineux. Terrorisé, Souza se cache sous les arbres. Au matin, on le découvre mort. Il a un bras cassé et de nombreuses marques violacées, excepté sur le visage [Vallée, Confrontations].

José Vitoria chasseur de chevreuils de la région de Parnarama [Vallée, Confrontations] meurt. Son corps porte des marques circulaires violacées. Dionizio General, chasseur de chevreuils de la région de Parnarama, voit soudain un objet planer au-dessus de lui et darder dans sa direction un gros rayon de feu. Il tombe alors à terre. Après avoir été en proie à une terreur abominable pendant 3 jours, il meurt subitement (Jacques Vallée, Confrontations).
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:53

7 mars BRESIL, Campo Grande


A 21 heures, 30.000 spectateurs réunis au stade pour un match de football, voient pendant une trentaine de secondes quatre lumières ovoïdes qui tournent à une altitude de 700 ou 800 mètres. Ces lumières effectuaient leurs virages à angle droit. Ils allaient d'ouest en est. (Olga Kilichine - Nostra - 10.3.1983)

Un OVNI au stade 14 octobre 2009 Mercredi, le Brésil disputera son dernier match de qualification à Campo Grande contre le Venezuela. Si le match est anecdotique, le stade Pedro Pedrossian l’est également tout autant. Surnommée l’OVNI, l’enceinte est surtout connue au Brésil pour avoir reçu la visite des petits hommes verts. En effet, le 6 mars 1982, les 25 000 spectateurs du match Operario – Vasco de Gama ont eu la peur de leur vie en voyant débarquer ce qu’il est convenu d’appeler une soucoupe volante.

Ramao Cabreira, journaliste pour une radio locale à l’époque, s’en souvient encore : « C’était un objet volant en forme de cigarette avec des lumières à chaque extrémité. Quand il est apparu soudainement, toutes les lumières du stade se sont éteintes, puis il a disparu dans le ciel et le match a pu reprendre normalement ».

Reste à savoir si les martiens reviendront mercredi pour rentrer en contact avec la Canarinha. Pas sûr.
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:53

26 août 1982 - Parnarama bresil


Dans la nuit, une lumière étrange survole l'arbre où est caché José Batista Lima, 40 ans, surnommé José do Ramao, à l'affût du gibier dans la région de Parnarama [Vallée 1990]. 27 août : Le matin, on retrouve par terre José Batista Lima, hébété et agonisant. Son cou porte des marques circulaires violacées.

----

1982, 26 août BRESIL, Parnarama Ramon quittait la maison de bonne heure emmenant son fusil et son hamac, afin de passer la nuit à chasser près de Cocalinho, avec 3 compagnons qui connaissaient très bien la région. Il tua un daim et dormit dans un arbre. Le lendemain à l'aube, il descendit de l'arbre, plia son hamac et alla chercher le daim. C'est à ce moment qu'il ne se sentit pas bien.

Il s'allongea par terre. C'est là que Pedro le trouva. Ramon finit par se lever de lui-même, le souffle court. Il prit un genre d'aspirine (Fontol) avec un peu d'eau contre le mal de tête. (...) Ramon s'assit alors avec la jambre repliée sous lui, la jambre droite allongée, ses bras entourant son genou gauche, la tête posée sur les genoux. Il mourut ainsi, dans les 10 minutes, à 6 heures. Il fut ramené à la maison à midi. Un des compagnons vit cette nuit là une lumière très brillante, mais nous ne savons pas si elle était vraiment à l'endroit où se trouvait Ramon. Les chasseurs étaient dispersés sur une zone de plusieurs kilomètres et n'avaient pas de contact visuel et ne pouvaient s'appeler entre eux. (...) Plusieurs personnes qui virent le corps notèrent deux marques rouges violacées de forme ronde de chaque côté du cou à environ 3 cm en dessous de l'oreille.

Selon Eugenio, autre compagnon, le ciel avait été illuminé depuis 22 heures jusqu'à minuit par une lumière qui lui rappelait la lueur que projette une ville sur le ciel nocturne.source :catalogue de cas ovnis 1980 1997 Godelieve Van Overmeire

Source : http://www.rr0.org/1982.html
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:54

19 mai 1986 BRESIL, Sao José dos Campos, SaoPaulo l'armee de l'air chasse un ovni :


Dans la soirée des boules de la grosseur de balles de ping-pong, multicolores furent observées par les gens dans la rue. Leur écho fut capté par les radars et des jets furent envoyés pour les intercepter. (Associated Press, 1986) Subitement le radar capte deux objets lumineux à environ 2000 m d'altitude et à 15 km de l'aéroport.

Observés aux jumelles les objets apparaissent entourés d'un halo rond bien défini de couleur rouge orangé et dont la partie inférieur émet des lumières clignotantes. 19 heures les tours de commandement de Sao Paulo et Brasilia confirment la présence des objets volants. A 20 heures, selon le Cindacta (centre intégré de défense et contrôle du trafic aérien) sont déjà au nombre de huit. A 21 heures un bimoteur piloté par le commandant Alcir Pereira s'approche de Sao José Dos Campos avec à son bord le colonel Ozires Silva, président de Petrobras (compagnie nationale brésilienne de pétrole).L'avion venait de détecter visuellement un objet (confirmé par le radar de la base) obligeant le pilote à se lancer à sa poursuite pendant une dizaine de minutes.


Au moment d'atterrir, Pereira découvre trois autres objets rougeâtres près de l'usine de Petrobras, volant à basse altitude. Ils disparaissent en direction de la Sierre del Mar. (...) A partir de 22 h 23 la base aérienne de Santa Cruz à Rio de Janeiro ordonne le décollage d'un chasseur F-5E. 22 minutes plus tard s'envole un deuxième chasseur du même type. A partir de ce moment-là la base d'Annapolis au centre du Brésil découvrira plusieurs objets sur les écrans radar. A 23 heures décolle un Mirage F-103 et 15 minutes plus tard le lieutenant Kleber Caldas Marinho à bord d'un des deux F-5E, s'approche à 11 km de l'un des objets. La couleur de l'objet variait entre le vert, le rouge et le blanc, ce dernier étant prépondérant. Kleber l'a poursuivi jusqu'à environ 300 km au large de l'océan atlantique, mais se verra obligé de rejoindre sa base par manque de carburant. Le pilote de l'autre F-5E, le lieutenant Marcio Brisola Jordao fut pour suivi pendant quelques minutes par 13 ovni qui se déplaçaient de gauche à droite. L'un d'eux stoppa dans les airs et accéléra jusqu'à atteindre les 1500 km/h en quelques dixièmes de seconde. Le radar détecte 13 points à 30 km de distance.


Le ciel était limpide, le contrôleur ne vit rien à l'oeil nu. Le capitaine Armindo Souza Viriato pilote du Mirage (...) a accéléré jusqu'à 1350 km/h. "Je l'ai capté sur le radar de bord pendant qu'il volait en zigzag. Soudain, le point a disparu de l'écran". (Incroyable et scientifique, date?? p. 71 et 72) Après l'observation de points lumineux par un avion, confirmées au radar, plusieurs appareils militaires tentent vainement, plusieurs heures durant, de poursuivre les petites boules multicolores. Certains des pilotes voient les ovnis, d'autres ne les captent que sur leur écran radar.










(Science et Vie, édition spéciale 1997: 50 ans d'ovni, Atlas des cas Inexpliqués, p. 60 à 63)
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:54

1991 Acari à Rio Grande do Norte bresil



En 1991, un jeune homme se déplaçait en vélo près de Acari à Rio Grande do Norte. Une lumière est soudain apparue au dessus de lui, il s'est sauvé sous un arbre mais la chaleur intense devenait intenable il est alors sorti de sa cachette juste à temps pour voir l'arbre quasiment exploser et se briser comme une allumette. Une femme qui avait observé la scène non loin de là raconte qu'une boule bleue a projeté des "étincelles" sur l'arbre. Le témoin a pu fuir mais apparement on avait l'intention qu'il ne survive pas à cet "attentat".

Les OVNIs observés apparaissent avec une assurance déconcertante.

Dans un cas par exemple, un pêcheur a été poursuivit de nuit pas un objet lumineux et a réussi à lui échapper en se cachant dans sa maison, l'OVNI a tourné durant 20 minutes autour de la maison avant de disparaître. A Jurassal, plusieurs témoins ont observé un OVNI atterrissant, plusieurs petites créatures en sont sorties, se sont baladées un moment autour de l'objet puis sont remontées à bord et l'engin qui a ensuite disparu.

A Parnarama, petite commune de 3000 habitants, 100 observations d'OVNIs ont été raportées, il ne sagit pas là de "lumières dans le ciel" mais d'objets bel et bien solides et de rencontres rapprochées.

Ces apparitions téméraires massives sont certainement dues à l'isolation des lieux. Bien que des régions du Brésil soient de type européen en ce qui concerne l'infrastructure et la médiatisation, d'autres régions sont très isolées, rurales, ne détiennent même pas l'électricité et ne peuvent être atteintes que par la voie des eaux ou des airs.

Bob Pratt indique que la plupart des témoignages qu'il a recueilli n'ont, jusque là, jamais été examiné par des chercheurs ou médiatisés. Les OVNIs peuvent agir à leur guise dans ces régions, sans avoir à affronter les militaires ou la police. Peut être que le vrai visage du phénomène OVNI se fait voir en forêt amazonienne ?!
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:54

BRESIL 1991:


Au dessus d'une route fréquentée vers Espiritu Santo, en 1991 au Brésil, les automobilistes stupéfaits contemplent un étrange ovni effectuant toutes sortes de manoeuvres impossibles tout en émettant des clignotements lumineux à sa partie inférieure. Le trafic routier en fut bloqué et du coup le nombre de témoins fut impressionnant. Il a été confirmé depuis qu'aucun avion ou engin volant connu ne se trouvait à cet endroit et à ce moment. Il semble également évident que l'engin filmé ici est le même que celui qui a été filmé au dessus de la base de l'US Air force de Nellis.





avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:55

4 janvier 1994 Santana de Parnaiba bresil


- La newsletter Supsàya de mars 1995, publiée par le Groupe ufologique de Guarujà, reporta le témoignage de 3 enfants. Ils virent un OVNI brillant le 4 janvier 1994 à Santana de Parnaiba. L'objet approchait de l'arrière-cour de la maison. Il flottait à moins de 15 mètres des témoins. Il était jaune et possédait des lumières vertes et rouges. Malgré la lumière jaune, les enfants purent distinguer une forme semi-circulaire, ressemblant à un dôme. L'OVNI reparti à une vitesse surprenante, dans des mouvements abrupts en zigzag.

- La même année, et dans la même région, un couple marié vit un objet sphérique de 3 mètres de diamètre qui flottait entre les arbres, sans faire de bruit. Ils étaient sur le kilomètre 41 de l'autoroute de Castelo Branco, proche du ranch Lila. L'objet était rouge, mais dans une teinte plus sombre au coeur. Sa périphérie était soulignée par de nombreuses petites lumières clignotantes.
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:55

9 septembre 1991 Ibicuitinga, Ceara bresil

Le soir du 9 septembre 1991, un jeune garcon de 15 ans allait jusqu'à la maison de son oncle à Ibicuitinga, Ceara. Comme il faisait très chaud, il a retiré son tee shirt qu'il portait sur une épaule. Soudain une lumière vive est apparue au dessus de lui et le suivait. Le garçon, apeuré, a pris ses jambes à son cou et a atteint la maison de son oncle, la lumière toujours à ses trousses. Son oncle était absent, pour pénétrer dans la maison, affolé, il a brisé une vitre. En se sauvant, il a perdu son tee-shirt à quelques mètres de la demeure. La lumière a plané encore un certain temps sur le vêtement et a disparu. Plus tard, on s'est aperçu que des traces de brûlures, de la taille d'une pomme, avaient endommagé le vêtement, ces traces s'émiettaient en petites particules dès qu'on les touchait.
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:55

24 fevrier 1995 Serra da Beleza : Rio de Janeiro bresil


- Le 24 février 1995, le groupe AFEU a enregistré une apparition non expliqué. Approximativement a 21:00 heures, est apparu un objet, de coloration jaune, dû à sa lenteur quand il passa sur le secteur de Baixadão, il a été possible d'ajuster et de filmer sur une durée d'environ 40 secondes. Cet objet a fini en disparaissant derrière une petite colline.

- Le jour suivant ont été aperçus plusieurs objets sur la colline. Les objets avaient une trajectoire horizontale. Mais plus la luminosité diminué, plus l'objet commencais à perdre de l'altitude. Finalement, l'UFO a fini par disparaître comme il était arrivé.

Source : http://www.painelovni.com.br/ufos_na_serra_da_beleza02.html





avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Bresil - De 1971 à nos jours

Message par Robot U&P le Ven 27 Aoû - 13:56

20 janvier 1996 BRESIL, Jardim Andere (Varginha)


- La rencontre la plus spectaculaire eut lieu au Brésil à Jardim Andere, faubourg de la ville de Varginha. Le samedi 20 janvier 1996, les pompiers de Varginha furent appelés à 8 heures du matin, parce qu'une créature mystérieuse se trouvait dans le parc. Les pompiers sont habitués à devoir évacuer des animaux sauvages sortis des forêts et perdus jusque dans les faubourgs. Ils allaient sur place avec une cage et abasourdis virent une créature comme ils n'en avaient encore jamais vue. Elle mesurait environ 1,20m, avait des yeux rouge-sang, la peau olivâtre, trois longues bosses sur la tête et faisait un bruit bourdonnant. Quatre pompiers l'attrapèrent avec quelque difficulté, appelèrent l'armée et interdirent l'accès au parc. La créature fut chargée dans une caisse en bois et un camion de l'armée l'emporta.

- Ce même jour, à 15 h 30, trois jeunes filles s'en revenant de leur travail, virent une créature bizarre contre la façade d'une maison. Croyant avoir vu le diable elles s'enfuirent en hurlant. Dans les minutes suivantes des dizaines de gens s'attroupaient dans la rue et certains enfants lançaient des pierres vers la créature. Les pompiers et les militaires arrivèrent à leur tour pour attraper l'être dans un filet. Ces deux créatures seraient mortes rapidement mais il n'y a pas eu de détails concernant leurs dépouilles. Dans les 24 heures les enquêteurs ufologiques étaient sur place. Ils interrogeaient des dizaines de témoins choqués (militaires, médecins, pompiers) et furent tellement impressionnés qu'ils appelèrent à un congrès à Curitiba en juin, consacré entièrement à l'incident. (Jan HERTOGHS "Humo" du 24.9.96, p. 47)

- A 8 heures les pompiers sont appelés pour "un animal étrange" se trouvant dans le parc. Ils s'y rendent vers 10 heures et trouvent un groupe d'enfants jetant des pierres sur l' "animal". Trois adultes observent la capture de cet être par 4 pompiers. A 10 h 30 la créature est attrapée sans opposer de résistance dans un filet, mise dans une caisse qui est recouverte d'une bâche. Une camionnette de l'ESA (Exército) prend ce colis en charge et se dirige vers Três Coraçoes. Le camion des pompiers retourne au quartier de Varginha. A 15 h 30 Liliane, Valquiria et Katia (22, 16 et 14 ans) voient dans la Rua Benevenuto Bràs Vieira, près du n° 76 une créature étrange, à moins de 7 m d'elles. Elles s'enfuient en criant et en pleurant. A 16 h 10 la maman de Katia et Valquiria s'en va sur le lieu de la rencontre. Il n'y a plus de créature mais il règne à l'endroit une odeur très forte, non identifiable. A 18 heures il y a une tempête de grêlons sur Varginha. Le courant électrique est complètement perturbé, des arbres sont déracinés. A 20 heures la police militaire capture la seconde créature.

- La créature est envoyée pour soins à l'hôpital où on refuse son admission "puisqu'elle n'est pas humaine". Elle sera livrée finalement à l'Hôpital Régional. Il s'ensuit un va et vient de fonctionnaires. Dans la nuit, vers 2 heures du matin, la créature est transférée à l'hôpital universitaire Humanitas, sous bonne escorte militaire. A 9 heures le 22 janvier la créature morte est mise à disposition de l'ESA. Elle viendra l'enlever seulement dans la nuit du 23 janvier, à 4 heures et elle sera déposée à l'école militaire. Le lendemain (24 janvier) le docteur Fortunato Badan Palhares (qui identifia les restes funèbres de Mengele) pratique une autopsie sur la créature à Campinas. (...) Il y a aux divers stades des événements 48 témoins.

Parmi ceux-ci les militaires :

- le sergent Pedrosa
- le caporal Vassalo
- le soldat De Melo
- le sergent Cirilo
- le capitaine Ramires
- le lieutenant colonel Olimpio Vanderlei
- le commissaire Tibério.





(UBIRAJARA F. RODRIGUES DU CBPDV - Centro Brasileiro de Pesquisas de Discos Voadores- et VITORIO PACACCINI DU CICOANI - Centro de Investigaçao Civil de Objetos Aéreos Noa Identificados - "O Caso Varginha, agosto de 1996)
  • Poster un nouveau sujet
  • Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 0:46