Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Argentine - Avant 1970

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:22

1887 San Miguel district tucuman Magallanes

- Dans le livre intitulé "Voyage vers le détroit de Magellan", par Pedro Sarmiento de Gamboa, dans la vieille Castille, est citée comme suit : «Ce soir, il y a une heure de cela, vers la bande du Sud-Est, nous avons observé une forme, rouge comme le feu, comme un poignard qui s'élevait dans le ciel suivant le vent. L'objet se faisant traîner comme une flèche sur la haute montagne, il s'est transformé en forme de croissant entre le rouge et blanc."

- La seconde observation de ce type dans la région de Magallanes, a été faite en 1887 par le lieutenant de la marine argentine, Agustin del Castillo, qui lors d'une expédition dans le domaine de Baguales, à côté de Paine, décrit une situation jamais vécue avant lui. Dans le livre "Expédition de la Pacific Coast del Castillo", nous retrouvons ces écrits : «A minuit, nous avons tous été remis au repos, mais soudainement, nous avons été réveillés par la lumière d'une immense lueur venant vers nous. Un objet semblable à une boule de feu, avançant doucement vers l'est ... Je me réveillai en sursaut et abandonnai mon lit. Nous sommes montés en hauteur tout en observant le phénomène. merveilleux, magnifique.

Source : http://www.elpinguino.com/
Traduction : www.ufologie-paranormal.org
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:23

Argentine - 1940


L'éditeur Guillermo Gimenez attire notre attention sur un article de Luis Burgos en ce qui concerne la présence possible d'un "humanoïdes" dans la province de Buenos Aires au début des années 1940. Tres Arroyos, situé à plus de 600 km au sud de Buenos Aires, est connu comme "la capitale du blé en Argentine », mais aussi comme le lieu où la première rencontre UFO du pays à eu lieu.

- Selon Don Vicente, au début des années 1940, il arriva une histoire assez folle à un Sergent de Police. Une nuit, en compagnie d'un officier surnommé Gitani dans un d'entrepôt, un garçon est venu en courant vers eux, souffle coupé, en disant qu'il avait vu un accident d'avion au sol, recouvert de flamme. Face à cette histoire, Don Vicente et son subordonné signalèrent à leur supérieur le présumé crash, accompagnés par le jeune homme. Après avoir couvert une bonne distance dans la voiture de police, le guide a fait remarquer le site de crash possible. Il y avait, à deux cents mètres du groupe, près d'une colline, un disque très étrange, lumineux aveuglant leur yeux. Autour de l'objet, un nombre indéterminé de formes pouvait être vu.

À distance, les êtres semblaient très grands et lumineux, revêtus de costumes métalliques. Leurs mouvements semblaient paresseux et ils tenaient ce qui semblaient être des tasses, dans leur mains.

- Évidemment, ce spectacle a impressionné les témoins à un point tel qu'ils ont fait une prudente retraite. Mais leur nervosité accrue lorsque Don Vicente essaya de démarrer la voiture, il fut incapable de placer le contact. Il a essayé une, deux, trois et plusieurs fois sans succès. Par conséquent, plutôt que de fuir dans les champs, ils ont tous accepté de rester dans le véhicule pour voir ce qui se développait. Quelques minutes plus tard, ils se sont aperçus que ce qu'ils ont pris pour un avion a commencé à se déplacer vers l'arrière de manière très lente, toujours au niveau du sol. Enfin, le témoin réussit à tourner le moteur et à faire un brusque départ. Cela a mis fin à cette réminiscence, et ce fut très dommage qu'ils ne restèrent pas assez longtemps pour assister à la phase finale de ce phénomène.

Le lendemain matin, Don Vicente obtenait la confirmation du jeune homme, que le site d'atterrissage présentait des signes d'herbe brulée. Malheureusement, la police n'a pas été vérifiée sur le site. Par conséquent, seule l'histoire racontée par les principaux témoins reste comme informations.

Sources : http://inexplicata.blogspot.com/2009/06/1940s-humanoids-in-argentina.html
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:23

11 juillet 1947 ATLANTIQUE, Golfe de Biscaye

A 10 heures GMT du matin, en accompagnant un transport Viking vers l'Argentine, le Cap. Norman E. Waught de la London Airwork Ltd , se trouvait à environ 8000 pieds quand il vit devant lui à une altitude plus élevée, une chose allongée, elliptique, en "têtard", volant à 16000 pieds. Le premier officier Peter Roberts et l'officier radio Stuart Chinneck confirmèrent que la chose était grisâtre et d'une forme inhabituelle. A certain moment ils se sont trouvés à 5 ou 6 miles de l'ovni, qui passait alors sur le côté de leur appareil à une vitesse énorme en laissant une traînée de vapeur. L'équipage estimait alors la vitesse de l'objet à 6000mph et à 7000 pieds au-dessus d'eux.

("UFO's : A century of Sightings" by Michael David Hall, Galde Press Inc. 1999, p. 67)
http://users.skynet.be/sky84985/chron9.html

Automne 1947 Bariloche, Rio Negro, Argentine

Les indiens locaux rapportent avoir vu plusieurs objets de formes ovales entrain de planer au dessus de leur village. Il n'y avait absolument aucun bruit autour d'eux, au moment de l'observation. Ils pouvaient voir plusieurs forme enfantines marchant près de l'objet quand il descendit au sol. Les entités ont semblé sélectionner des "roches" noires et rondes pour les apporter dans leur engin.

Source : http://www.ufoinfo.com/humanoid/humanoid1947.shtml
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:23

20 septembre 1954 pres de brandsen - argentine

- Deux hommes, après avoir eu un accident de voiture (dans le fossé) ont observé un objet lumineux manoeuvrer au-dessus du secteur pendant au moins une heure. Plus tard l'objet, qui ressemblait à une pleine lune, a été vu descendre derrière quelques arbres voisins. Un moments plus tard, les deux hommes ont été approchés par deux êtres de petite taille qui ont semblé volé juste au-dessus de la terre. Ceux-ci ont été décrits comme des humanoïdes, habillés tout de blanc, avec de grands casques argentés et une capes blanches débordantes. Après avoir observé les témoins effrayés, les êtres ont glissé vers la direction où l'objet lumineux avait débarqué et ont disparu.

Source : http://www.ufoinfo.com - Addition de HC # source 1325 : Malmenez P Anganuzzi, type d'en Argentine de Historia de Los Platos Voladores : C
Traduction : www.ufologie-paranormal.org
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:24

Novembre 1955 - buenos aires - argentine

22H30, après avoir mangé le dîner un des témoins marcha jusqu'à sa terrasse pour se détendre, soudainement il vit un objet en forme de disque lumineux descendre du ciel. Il a appelé les autres témoins et tous pouvaient voir le disque planant et ce qui a semblé être une plate-forme. A l'intérieur du compartiment lumineux trois hommes comme des occupants, avec la peau très pâle, des gants et les combinaisons blanches moulantes. Les êtres se déplaçaient dans l'objet et l'un d'entre eux a semblé tapoter les autres sur le dos pour rire. Apparemment un des occupants a alors regardé fixement les témoins, puis a actionné un levier sur son tableau de bord. Peu après ceci, l'engin est parti incroyablement vite et a disparu de la vue des témoins.

Source de supplément de HC : Proyecto CATENT
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:24


- Le témoin anonyme retournait à la maison après avoir rendu visite à sa petite amie, il est environs 00H. Il montait un petit cheval qui se déplaçait lentement sur un chemin abandonné tout en approchant un secteur connu sous le nom de "Ombues". Par la suite, il nota deux hommes se tenant du côté de la route. Il nota que les deux hommes portaient quelque chose ressemblant à une combinaison bleue. Derrière eux, sur un champ derrière une barrière de barbwire il pouvait voir un sorte d'engin étrange, et totalement foncé, se reposant sur la terre. Un des hommes, en utilisant des gestes amicaux et sans se présenter a approché le témoin et l'a invité à venir pour "faire un tour." L'animal s'est abruptement arrêté. En même temps le témoin a jugé qu'une sensation étrange de coopération fut ressentie, il devrait faire ce qui a été dit. Il a dit aux hommes qu'il irait avec eux a partir du moment où il ne rentre pas trop tard chez lui, devant faire beaucoup de choses le lendemain matin.

- Il est descendu du cheval et l'a attaché contre un des poteaux sur le barbwire ; il a alors suivi les indications des hommes. Une fois à l'intérieur de l'objet le témoin pouvait voir ce qui a semblé être une console de commande remplie de ce qui semblait être des petits leviers. Il pouvait également voir plusieurs fenêtres donnant une vue sur le dehors. Le petit objet a émis un bruit de ronflement et s'est mis à voler vers la ville la plus proche. Une fois qu'ils volaient au-dessus de la ville, un des hommes lui a demandé, "Quel est cet endroit, et , quel est son nom ?" Il leur a dit que c'était une ville appelée Segui. Il pouvait clairement voir les lumières dans les maisons.

- Bientôt l'engin est monté plus loin plus haut jusqu'à ce qu'ils soient arrivés sur un engin lumineux énorme. "voici où nous vivons," un des hommes lui a dit. À la porte à l'intérieur du gros engin un troisième individu habillé comme les deux autres hommes était présent. Il fut invité à l'intérieur de l'engin plus grand et une fois en présence du troisième individu, il estima que celui-ci était quelque peu fâché de sa présence. Il a demandé aux autres hommes pourquoi ont-ils apporté le témoin avec eux, leur réponse était, "C'est ce que nous avons trouvé" À quoi le troisième individu a-t-il répondu, "Avez vous noté que cet individu est d'un niveau très bas d'intelligence ?"

- Cet homme a semblé être le chef et se tourna vers le témoin pour lui parler dans une tonalité très plaisante indiquant qu'il ne serait pas blessé, car ils étaient venus dans la paix. Ils étaient venus afin d'obtenir la nourriture, qui était apparemment rare chez eux. L'être lui dit que dans une période de 5 années ils allaient conduire des atterrissages et des contacts de masse. Il a également mentionné un autre fait curieux, celui avant que ceci pourrait se produire, le petit viendrait d'abord, "dites au reste du monde que nous venons dans la paix et nous retournerons". Le témoin assommé a entendu tout ceci sans ne poser aucune question et sans parler.

Il a été ramené au même chemin et trouva son cheval attaché, l'attendant patiemment. Dans le domaine de tournesol où le petit objet s'était reposé, un cercle d'environs 11 mètres fut retrouvé.
Source de supplément de HC : Fabio Picasso
Source : http://www.ufoinfo.com/humanoid/humanoid1956.shtml
Traduction : www.ufologie-paranormal.org
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:24

14 Janvier 1960

Le long des côtes de l'Argentine, on remarque la présence de 2 engins submersibles inconnus. Dans le golfo Nuevo, des détecteurs de la marine argentine révèlent la présence d'un sous-marin tranquillement installé dans la vase au fond, immobile. Après avoir fait les sommations d'usage, n'obtenant aucune réaction, les marins envoient des bombes dans sa direction. Deux autres engins s'inscrivent alors sur les sonars. Quelques heures plus tard, alors que tous les passages menant à la haute mer sont surveillés, on constate qu'ils ont tous 3 disparu. Les argentins croient avoir gagné la partie lorsque, après l'absence de toute manifestation et la publication de communiqués triomphants, les "fantômes" reviennent à la charge. Une poursuite fantastique commence et dure plusieurs semaines, au cours desquelles 6 submersibles inconnus sont détectés.


Source : http://www.rr0.org/1960.html
Image : http://www.anakinovni.org/
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:24

3 juillet 1960 - Yacanto, Cordoue, Argentine


Cette prise, obtenue le 3 juillet 1960 par le Capitaine Hugo F.L. Niotti, constitue les preuves photographiques les plus solides pour l'ufologie Argentine des années 60.

http://ar.geocities.com/mitosdelmilenio2001/ffa.htm

Cette photographie a été prise par Hugo F. Niotti, puis un capitaine de l'AAF. Approximativement à 4:30 P.M., il était dans le secteur du Général Belgrano, à environ 70 kilomètres de la ville de Cordoue. Il a soudainement noté un objet plutôt petit et planant à la droite de la route. Il a saisi son appareil-photo et a pris une photo. Cette photo est considérée comme authentique par le "Servicio de Informaciones de Aeronautica."

http://ufocasebook.com/bestufopictures2.html

Source : Dr. Willy Smith Source originale LA PHOTOGRAPHIE DE YACANTO Par Dr. Willy Smith UFOTYPE : CE 1 DATE : 3 juillet 1960 TEMPS : 4:30 P.M. DURÉE : sec 40. TÉMOINS : 1 ENDROIT : Yacanto, Cordoue, Argentine. (a)

INTRODUCTION. Cette photo est une des meilleures enregistrée en Argentine, mais elle est pratiquement inconnue des ufologues outre atlantique car elle fut éditée en langue espagnole seulement. Peut-être pour cette raison elle a échappé à l'attention des "debunkers professionnels". C'est un cas avec un seul témoin, mais ce témoin est un dirigeant de haut rang de l'Armée de l'Air argentine (AAF), qui par une observation, a obtenu une photographie remarquable en tant que preuve à l'appui de sa rencontre. Même en Argentine, et peut-être en raison de l'association du témoin avec l'AAF, le cas n'a pas fait beaucoup parlé de lui jusqu'en 1977, quand on a rapporté le cas dans la PRESSE d'UFO.

LE TÉMOIN. Le témoin de cette photo est Hugo F. Niotti, capitaine de l'AAF assigné à l'école de l'Armée de l'Air pour être le dirigeant secondaire, école située dans la ville de Cordoue. Malgré ce que beaucoup doivent penser, sa participation dans le cas et ces témoignages n'ont pas affecté sa carrière militaire, et dix-sept ans après, une fois finalement interviewé par Roncoroni, il s'était levé au rang élevé du vice-commandant, occupant une position remarquable dans l'AAF. (C)

L'INCIDENT. Le temps était inclément, typique de ce qu'on compterait pour ce secteur au milieu de l'hiver. Il pleuvait et on pouvait constater que les nuages étaient très bas, peut-être à 100-150 mètres. La route était plutôt glissante, et le capitaine Niotti se concentrait dur sur la trajet. Approximativement au alentour de 4:30 P.M., il était dans le secteur du Général Belgrano, à environ 70 kilomètres de la ville de Cordoue. Il avait fini de négocier un virage large, quand il a soudainement noté un objet plutôt étroit et peu commun planant près de la terre à la droite de la route. Effrayé, il a arrêté la voiture, saisi son appareil-photo, et a pris une photo de l'objet, qui se déplaçait lentement. Tandis qu'il était occupé à enrouler le film pour prendre une deuxième photographie, l'objet commença à accélérer et disparut dans les nuages, qui comme indiqué, étaient très bas. L'incident entier avait duré environ 40 secondes et s'était déroulé dans le silence le plus absolu. Ce silence mystérieux, ajouté au mauvais temps et à la soudaineté de l'incident, a donné au capitaine Niotti un sens d'irréalité, qui l'a déconcerté et la rendu confondu. Dans cette humeur, il a sauté de nouveau dans sa voiture et a continué son voyage à Cordoue, où il a directement faire traiter la photo.

Voici la description de capitaine Niotti's de ce qu'il avait vu. L'objet était conique dans la forme, avec une taille de 7-8 mètres et un diamètre bas de 3-4 mètres, avec son axe presque parallèle à la terre. Il était à une distance de 80 à 100 mètres de nous et se deplaçait très lentement vers les sud, peut-être à 10 km/h, toujours parallèle à la terre. Il tournait, aussi très lentement. Il a alors accéléré très rapidement, atteignant une vitesse de peut-être 200 km/h en 3 ou 4 secondes, et a disparu dans les bas nuages. Cette accélération soudaine sans un bruit était inexplicable au témoin en raison de sa proximité. La couleur de l'objet était un uniforme gris-foncé. La surface était parfaitement lisse et d'aspect métallique.






LA PHOTOGRAPHIE. En tant que dirigeant de l'AAF, Niotti était naturellement reclutant pour divulguer son expérience et au commencement il en parla seulement à quelques autres dirigeants, qui l'ont persuadé d'envoyer les négatifs et les copies à « Revista Nacional de Aeronautica » (ARN) ; les rédacteurs de ce magasine officiel ont communiqué la photo au « Servicio de Informaciones De Aeronautica » (SIA), un service technique disponible à l'Armée de l'Air. Le SIA a donné une réponse positive concernant la photo, et la visée a été rapportée par l'ARN dans son bulletin de novembre 1960. Dans les années qui ont suivi, beaucoup d'examens de cette photo ont été faits par les soi-disant debunkers, et aucune option négative n'a tenu la route. Il y a deux détails intéressants dans la photo qui doivent être soulignés. Quand le capitaine Niotti a vu l'objet, sa perception était d'une couleur uniforme ; ainsi, il a été étonné --après avoir développé le film--- que dans l'image photographique la base du cône est un noir mat, sans gradation de couleur malgré que l'objet était orienté vers le soleil, caché par les nuages. Le reste du cône semblait beaucoup plus léger, au point qu'il est parfois difficile d'obtenir des copies le montrant clairement, dû au contraste entre la base et le fond de ciel. Les bords de la base, dans le négatif original, semblent pointus et bien définis, bien plus définis que d'autres éléments apparaissant dans la photographie.

Il semblerait que la base du cône fut un évier total de rayonnement, ne réfléchissant aucune lumière. La copie de la photo présentée dans ce rapport est un négatif de seconde génération, et sa qualité ne rivalise pas avec les copies faites à partir du négatif original. L'autre détail anormal dans la photo est la présence d'un cheval dont la tête est tournée, sans son attention vis à vis de l'objet. Néanmoins, le cheval semble regarder directement l'objet, placé à mi-chemin entre lui et la route. L'existence du cheval est chanceuse, car elle a permis quelques évaluations des tailles et des distances. Les investigateurs argentins ont effectué de la "photogrammétrie" en utilisant le négatif original, et rapportent que le cheval est à environ 80 mètres de la route, qui place l'objet à pas plus de 50 mètres de capitaine Niotti.

Sur la base de ces évaluations, les dimensions du cône étaient de 7 M de hauteur et 6 M de diamètre. Il se trouvait à 17 mètres au-dessus de la terre, en bon accord avec les chiffres indiqués par le capitaine Niotti. Mais le détail le plus intéressant, que j'ai réservé pour la fin, est que capitaine Niotti a été extrêmement étonné quand il a inspecté les copies de la photo et a vu le cheval, car il n'avait pas noté sa présence pendant l'incident. C'est une indication claire de sa concentration tout en prenant la photo, et sa désorientation après le départ soudain de l'objet quand il a juste sauté de nouveau dans sa voiture et a continué son voyage.

COMMENTAIRE. Un cas avec un seul témoin n'est même pas considéré en grande majorité, mais dans ce cas nous avons deux circonstances qui permettent une exception à la règle. D'abord, il s'agit d'un témoin compétent, par sa profession pour observer les détails. il a réagi promptement, saisissant son appareil-photo et sautant de sa voiture pour obtenir un document graphique unique. Non seulement la photo à plusieurs reprises s'est avérée véritable, mais il est inconcevable qu'un dirigeant de l'Armée de l'Air compromettrait sa carrière avec une fabrication qui ne lui apporterait rien à part des problèmes et le doute.

Pour ceux qui connaissent le Vice-commandant Niotti, cette option est impensable.

RÉFÉRENCES : 1. Roncoroni, G. ; LA FUERZA AEREA ARGENTINE de FOTO DE ONVI AVALADA POR, dans la PRESSE #3 d'UFO, avril 1977.

http://www.ufoevidence.org/cases/case873.htm]http://www.ufoevidence.org/cases/case873.htm

Source d'origine : UNICAT (Argentine)
Traduction I - www.ufoevidence.org (Anglais)
Traduction II - http://www.anakinovni.org
Mise en pages et correctif manuel : www.ufologie-paranormal.org
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:25

mai 1962 - la pampa - argentine

En mai 1962, un événement arriva dans la Province du Pampas, dont une femme qui a dû être hospitalisée suite à une forte agitation émotionnelle. La source originale du cas est celle du journal la Réforme, de Général Bout, publiée dans son édition de mardi 22 mai 1962, avec le titre "Inouï : Près de Gral des plaques volantes".

Son contenu est le suivant :

Deux familles locales, de position sociale respectable, ont témoigné au média que l'une des dames de maison (celle qui a par le futur dialogué avec les journalistes) a vu survoler, dans un domaine proche de la maison, des plaques volantes dans le ciel, ainsi que deux géants horribles. Selon les informateurs, la famille de la femme, témoin de la vision fantasmagorique, a rendu compte immédiatement du fait à la police, qui ont, par surprise, trouvé de nombreuses formes de brûlures à l'endroit de l'observation. "Les sources d'information n'ont pas pu donner de plus grands détails, parce qu'ils ont indiqué que ceux-ci devaient être fournis par le frère de l'un des informateurs, celui qui se trouve actuellement en Sainte Rosée, en attendant la prochaine semaine quand il reviendra au village. "Toutefois, ils ont déclaré que - selon l'histoire de ce frère, les membres de l'équipage de "la plaque volante" ont fixé d'une telle manière la femme, que celle-ci a eu une attaque de nerfs et a dû être internée dans une clinique pour un traitement.


Les êtres qui sont sortis du véhicule spatial étaient énormes et d'aspect horrible. Des membres énormes, des mouvements extravagants, comme s'ils étaient désarticulés ou des robots, ils faisaient des signes à la femme campagnarde, comme en l'appelant.

Une autre source (une dame voisine) a indiqué que - selon l'histoire, de celui-ci - les géants, ont créé une réaction désespérée de la femme, qui agitait les bras affolée, comme alarmée, retournait sur ces pas... Lorsque les être sont retournés dans la plaque volante ils ont pris de la hauteur à une vitesse fantastique.

Les journalistes de l'époque ont essayé de faire un bilan :

Il y a une "femme campagnarde" qui a été témoin de l'apparition d'une plaque volante et de deux occupants, laquelle a rendu compte immédiatement à la police. Les fonctionnaires ont inspecté l'emplacement en trouvant des marques de pâture brûlée. Un voisin de celui-ci, qui a été témoin et a pris d'une certaine manière connaissance des faits pour les retranscrire au journaliste. On conclut ici la première chaîne de témoignages. Il est bon de dire qu'il y a eu un parcours par trois personnes avant d'arriver au lecteur. Par addition, on n'a pas fait connaître le nom du témoin présumé, ni non plus celui des familles informateurs, ou d'autres qui ont pu intervenir dans l'épisode. Même, le lieu et la date précise constituent un mystère Tout ceci forme un tableau où il s'avère assez irréalisable d'effectuer une recherche plus approfondie.

Voyons ce qui dit la Nouvelle Province, de Baie Blanche, en ce qui concerne la supposée intervention policière :

Les contacts que nous avons maintenus immédiatement avec les autorités policières de cette ville (de Gral. Bout), avec le Quartier général de Police du Pampas et avec des correspondants enquêteurs, ne nous a pas permis de confirmer ces versions. À travers cette tentative de recherche journalistique, apparaît une possible contradiction, dans la mesure où la version originale (provenant de la paysanne, et du voisin) indique que la police était bien informée du cas. Il est clair que la chronique de la Réforme, outre succincte s'avère imprécise et superficielle. De même, en dépit de l'alerte initiale, le périodique n'a pas suivi les alternatives de la recherche, ou une continuité informative jusqu'à son évaluation fi­nale. D'autre part, certaines données qui permettraient d'effectuer une enquête consciencieuse. Une publication des détails frivoles et spectaculaires de la rencontre avec les "géants horribles".

Peu de temps ensuite, le directeur de presse José Matilla, a écrit une lettre a Héctor Anganuzzi, ufologue. : "Il n'a pas été dit dans le journal, que quelques temps plus tard, l'ovni a pénétré dans l'asmosphère, créant des perturbations psychiques". Cette déclaration curieuse n'aide pas à éviter la confusion, parce que l'article de référence en effet indique que la femme a eu une attaque de nerfs et a dû être internée pour son traitement.

Trois jours après la publication locale, la presse argentine et étrangère donnent d'autres versions. Les agences noticiosas Reuters, AFP, ANS et EFE contribuent à leur diffusion, en se basant sur différentes sources. Comme par exemple, ce qui du Journal de Parana (ER), à travers un câble de l'agence italienne ANS daté le 24, donne sa version propre "reprise dans la localité de Speluzzi, Vértiz". L'après-midi le réseau de Buenos Aires, reproduit textuellement le témoignage, mais sans mentionner l'agence sources. Le 26 le quotidien, de Cordoue, reproduit les nouvelles de son "collègue métropolitain" .


Source : http://marcianitosverdes.haaan.com/category/ovnis/page/12/
Traduction : www.ufologie-paranormal.org
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:25

Principaux cas de 1962 :

1 juin 1962. SAUCEVIEJO argentine

Hier après-midi, mercredi, entre 12 et 1 heures, dans la zone de la sauce Viejo, département de la Capitale, un objet étrange a été vu, volant à une altitude élevée. Selon les témoins qui ont vu le phénomène, pour la plupart des ouvriers de l'usine d'automobile D.K.W Auto-Union, l'appareil était ovale et en partie comme un sombrero. D'autres témoins ont dit que l'objet était un grand disque et qu'un groupe de trois avions non identifiés a semblé voler au-dessus de l'endroit. En tentant d'obtenir des détails, de l'information a été demandée à l'aéroport local, où l'on nous a dit qu'ils n'ont eu aucune information sur ce phénomène, mais qu'à cette heure là, trois avions de la Base Aérienne de Parna volaient dans le secteur et avaient atterri pour se réapprovisionner en combustible.

La Prensa, Argentina, page 7, le 1er juin 1962.


ARGENTINE - Juillet 1962 - Camba Punta

En juillet 1962, un ovni était repéré en approche de Camba Punta en Argentine. Le directeur de l'aéroport, Luiz Harvey fit dégager la piste. Quelques instants plus tard, un vaisseau aérien "parfaitement rond" arrivait à grande vitesse. Il s'arrêta, s'immobilisa trois minutes. Les Forces aériennes argentines avaient été alertées, mais ne tentèrent aucune poursuite. Malheureusement, des témoins, au comble de l'excitation voulurent voir de plus près l'étrange machine et se mirent à courir dans sa direction. Le disque volant s'éclipsa en toute hâte.

(Donald KEYHOE: "Les Etrangers de l'Espace" - Presses Pocket 1975 - p. 66)

L'objet volant arrivait à grande vitesse au-dessus de la piste d'atterrissage et s'arrêtait soudainement restant à une altitude de 1m à 1 m 20 de l'asphalte. L'objet était complètement rond d'après la description de M. Harvey et d'une douzaine d'autres témoins, et il était en rotation sur son axe vertical. Pendant tout ce temps l'ovni émit une lumière aveuglante de coloration verte, orange et bleu. Quand Harvey et son équipe s'en rapprochèrent, l'objet monta à une vitesse vertigineuse.

(The 1962 Ufo-Flap Remembered, Joseph Trainor, Saucer Roundup)

27 OU 28 JUILLET 1962, BADAJA GRANDE, ENTRE RIOS, ARGENTINE, RICARDO MIERES

Au milieu de nombreuses autres observations et rencontres de créatures, le journal national La Razon a rapporté le 29 juillet que Ricardo Mieres, 17 ans, étudiant à l'Université Nationale de Parana, était en route dans sa voiture vers Badaja Grande, à environ 5 kilomètres de Parana, près de l'usine de ciment, quand il a vu un être très grand avec une tête de la taille d'une pastèque, de longs cheveux presque blancs, avec trois yeux qui ne clignaient pas et un regard fixe.

Le jeune homme a déclaré que dans sa hâte à fuir les lieux, son moteur a calé pour une raison inconnue. La créature étrange s'est approchée et lui a violemment arraché son écharpe après quoi, tournant en un cercle comme un "robot", elle a quitté les lieux en laissant des empreintes de pas dans le sable. L'étudiant est parvenu à mettre en marche la voiture après que la créature étrange ait disparu. Il a conduit rapidement au centre ville de Parana. Parmi le public de la "Plaza de Mayo", il a organisé une expédition avec des amis à motos pour l'accompagner sur les lieux de son expérience, où on a observé l'écharpe et les empreintes de pas.

D'autres personnes ont témoigné qu'elles avaient vu la lueur étrange d'un véhicule spatial volant à la basse altitude qui a disparu à très grande vitesse.

Sources : www.Ufologie.net
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:25

1965 Buenos Aires Argentine

photographie avec exposition d'une minute, les engins cylindriques ont été vus stationnaires au dessus de la ville pendant environ 10 minutes avant de s'éloigner à très grande vitesse selon les témoins


Source : http://missilegate.com/rfz/chapter5.htm
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:25


L'année 1965 fut riche en photographies Ufologiques.

Vous pouvez découvrir quelques dizaines de photos de cette époque : http://www.anomalia.org/fotocat/argentina1965en.pdf
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:26


5 juin 1964 ARGENTINE, Pajas Blanca (Cordoba)

- A 4 heures du matin, un médecin de Buenos Aires et sa femme roulaient en voiture à environ 30 km de l'aéroport international quand le moteur cala. Ils se trouvèrent confrontés à une énorme et extraordinaire machine qui bloquait la route. Ses très puissantes lumières s'éteignirent, laissant seulement sortir de l'objet une lumière violette, et ils restèrent là, assis, perplexes, environ 20 minutes.

- Soudain une silhouette s'approcha de leur voiture et demanda en espagnol: "Que se passe-t-il mon ami?" Le docteur répondit que le moteur avait calé. L'homme suggéra d'essayer encore de la faire démarrer. Ce qu'il fit et le moteur partit, les phares aussi, de telle sorte qu'ils pouvaient voir à présent la machine devant eux. L'étranger dit alors: "N'ayez pas peur. Je suis un terrestre(!). J'ai une mission à accomplir sur la Terre, Mon nom est R... D... Avertissez l'humanité, à votre manière!". Il s'éloigna pour rejoindre deux êtres vêtus de gris qui venaient d'apparaître. Tous trois entrèrent dans la machine qui s'éleva rapidement et disparut, abandonnant une traînée violette derrière elle.

(Charles BOWEN: "En quête des Humanoïdes" - J'ai Lu 1974, p. 131, 132)
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:26

4 ou 11 fevrier 1965 torrent

- Plusieurs personnes ont observé cinq objets lumineux en vol. Un engins transparent a débarqué, et cinq créatures, d'environ 2 m de haut, avec un oeil sur le front et des casques clignotant, ont émergés tout en essayant d'enlever un villageois.


Situation : Un groupe de citoyens a vu l'atterrissage d'un engin transparent très étrange près de leurs maisons durant la nuit. 5 créatures firent leur apparition en sortant des engins, et les témoins furent terrifiés par les humanoïdes, qui semblaient n'avoir qu'un seul oeil central (cyclope). Tandis que les témoins étaient au bord de la route, un des visiteurs est rentré dans une maison pour en sortir quelques minutes plus tard et retourner dans l'objet non identifié.

- Nous retrouvons un autre témoignage, celui dans un domaine appartenant à Mr.Souriou, 2 de ses fils et plusieurs paysans ont rencontré les créatures colossales dont la stature était de plus de deux mètres de hauteur. Un des paysans fut paralysé au niveau du bras droit quand il a essayé d'attaquer les créatures, et le fusil automatique d'un des fils du propriétaire du champ ne s'enclencha pas, inexplicablement. Effrayés, les hommes ont couru à la maison et se sont fermés dedans. De l'extérieur, une lumière est entrée par les murs, illuminant toutes les pièces. Puis soudainement, le calme total, plus rien du tout.

Source : 1965-12 De Humcat : DR Robert Banchs, Et Type D'Antonio Ribera : B Et E
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:26


(Illustration)

18 mars 1966 - Près de Deseade, sud du golfe de San Jorge

- A 16 h, sur une plage déserte à une quinzaine de kilomètres au nord de Deseade (au sud du golfe de San Jorge), Carlos Corosan, un fermier de trente-cinq ans, vit un grand appareil sans ailes en forme de cigare. Il dit qu'il était à moins de trente-cinq mètres et estima sa longueur à une vingtaine de mètres; cela avait un aspect métallique et reflétait les rayons du soleil couchant.

- Sa couleur était gris-noir et sa surface, apparemment lisse, sans marques visibles ni hublots ni aucune espèce d'organes extérieurs. Cependant de la fumée grise sortait de la queue. Corosan dit que "ça cahotait tranquillement" avec un bruit d'automobile qui a des ennuis de moteur. Et puis "le mystérieux engin s'est arrêté et a émis un bref jet sourd de fumée (sic), sur quoi la fumée devint "d'un noir très foncé". Corosan, ayant jugé que ce n'était pas un engin normal, courut se mettre à l'abri. A ce moment, l'objet planait à une douzaine de mètres au-dessus de l'eau; il garda cette position pendant quelques minutes. Puis il se mit à bourdonner et "à vibrer de partout comme s'il allait exploser". Le bourdonnement fut suivi d'une autre brève explosion, et l'appareil commença à s'élever lentement, en mettant le cap nord-est, avec les mêmes mouvements cahotants. Corosan s'apprêtait à quitter son abri, dans l'intention d'aller rapporter la chose aux autorités, mais il entendit une explosion beaucoup plus forte, suivie d'un décroissement du bourdonnement.

Il se retourna et eut tout juste le temps de voir l'objet "s'écraser" dans la mer. "Ca n'a pas flotté du tout. Ca a simplement frappé l'eau avec un énorme plouf et c'est descendu très vite."

Source : (Yvan T. SANDERSON : "Les Invisibles sous les Mers" Albin Michel 1979 p. 75-76)
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Re: Argentine - Avant 1970

Message par Robot U&P le Jeu 19 Aoû - 16:26

Transcription d'une lettre du docteur Walter Griehl à M. julio Suárez Marzal, certifiant l'observation. La lettre originale a été placé devant greffier public, comme témoignage fidèle de ce qui est exprimé par le témoin.


- Ce que j'ai vu maintenant, le 24 mai 1971, dans la ville de Mendoza, n'est pas une boule de feu flambant, ni non plus une lumière qui passe, qui s'approche ou étant arrêtée. J'ai vu la même plaque volante, comme celle qui surveille une automobile, à pleine lumière du jour, a 12:10 heures, arrêtée dans les air, à 70 mètres de distance et jusqu'à 40 mètres..

- Cet objet se déplace silencieux, en flottant désordonné à la dérive, de Est a Ouest, très lentement, à mille mètres de hauteur et plus de 1 kilomètre SE (appréciations approximatives). Couleur grise, légèrement maté azur. Il était mis en évidence par sa clarté sur l'intense bleu du ciel dégagé. Tout en ayant des mouvements équilibrés, il tourna sur lui-même, très lentement. Il vient maintenant de délier un immense nuage qui l'entoure. L'objet s'est par la suite jeté en pic avec une telle vitesse, que je l'ai soudainement perdu de vue. Puis il réapparut, avec surprise, de bas en haut avec un frein instantané. Sans le nuage qui l'entourait.

- Pendant 8 secondes, l'objet approcha. Silencieux avec une vibration courte. Un corps solide comme de métal. Je le vois magnifiquement, avec une clarté absolue, baigné par le soleil. Emotionnellement je m'assieds, je consigne une solitude indescriptible devant le phénomène inhabituel de cette réalité présente. Je m'arrête devant un détail : un point brillant, comme un oeil téléscopique externe, venant d'un court cylindre ouvert sur l'objet, couleur vieux bronze avec des reflet brillant à l'avant.


- L'objet paraissait avoir quelques détails sur sa surface, on pouvait voir une découpe rougeâtre dans la partie arrière. Ce supposé oeil, son viseur, prend une attitude d'analyse tout en poursuivant un point donné, avec des directions marquées, vers le haut, vers le bas, à droite, à gauche et au centre, avec la rapidité, brusquerie et mesure dont il veut faire une analyse précise et rapide, sur la base du mouvement de tout les corps volants, et dans un équilibre remarquable, aussi des vols à reculons. (Cette scène a duré 10 secondes).

- Ses dimensions sont très difficiles à définir. Peut-être 6 mètres de diamètre par 2 de hauteur dans la partie maximale, pour répondre tant à la curiosité, en accord avec des calculs, des schémas et quelques souvenirs. Maintenant je m'incline à penser qu'il a aussi fait des analyses aux antennes paraboliques du "Courrier Central" durant son vol.


- La plaque volante se déplaçait avec une agilité inconcevable, dans diverses directions, et avec une vitesse inimaginable, hors de notre loi de la gravité.

Source : http://www.geocities.com/Area51/3184/marzal.htm

Traduction rapide : www.ufologie-paranormal.org
  • Poster un nouveau sujet
  • Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 0:46