Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L'archéologie s'invite au plus vieux festin du monde

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

L'archéologie s'invite au plus vieux festin du monde

Message par Macha le Sam 14 Aoû - 10:20

L'archéologie s'invite au plus vieux festin du monde
LeMonde | 13.08.10 | 13h54


AFP/DENIS CHARLET
Les fossiles trouvés à Dikika font bondir d'au moins 800 000 ans dans le passé les premiers bouchers ayant arpenté la terre.

Des creux sur des reliefs ; des entailles sur des fossiles. Tels sont les indices qui ont conduit une équipe internationale d'archéologues et de paléontologues à s'inviter à ce qui s'est révélé être la scène de boucherie la plus ancienne connue. Deux os, un fragment de côte d'un ongulé de la taille d'une vache, voire plus grand encore, et un bout de fémur d'un jeune bovidé ayant la stature d'une chèvre, sont les seuls restes d'un festin vieux de 3,4 millions d'années, retrouvés dans des collines arides d'Ethiopie, dans l'Hadar, sur le site de Dikika.

La particularité de ces os, découverts à même le sol par Zeresenay Alemseged (California Academy of Sciences) en janvier 2009, c'est qu'ils portent des incisions qui ne peuvent pas être la marque de crocs de bêtes fauves ou de charognards. Elles sont sans conteste les témoins d'opérations de débitage et de fracturation par des outils de pierre, concluent Shannon McPherron (Institut Max Planck d'anthropologie évolutionniste de Leipzig) et ses collègues dans l'étude de ces fossiles, publiée jeudi 12 août dans la revue Nature.

Le monde de l'archéologie, cet art d'accommoder les restes, savoure la découverte : les plus anciens outils lithiques dont la datation ne soit pas sujette à caution, trouvés à Gona en Ethiopie, remontent à 2,6 millions d'années. Et les incisions faites avec des pierres sur des fossiles les plus anciennes, sur le site proche de Bouri, datent de la même époque. Les fossiles trouvés à Dikika font donc bondir d'au moins 800 000 ans dans le passé les premiers bouchers ayant arpenté la Terre.

Suite de l'article : http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/08/13/l-archeologie-s-invite-au-plus-vieux-festin-du-monde_1398659_3244.html
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 19:56