Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

reflexion sur Einstein

Partagez
avatar
astronef
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 669

reflexion sur Einstein

Message par astronef le Jeu 16 Oct - 16:30

il est admis de la science moderne qu' on ne peut pas aller plus vite que la lumiere
un photon qui traverse l'espace à 300000 km/s n'ira jamais plus vite, C la célérité de la lumiere ne peut pas etre augmentée,on est d'accord?
La relativité générale d'albert explique tout, la bombe A, la bombe H, le mouvement des astres ,la vie,la mort des astres,etc, OK?
la formule géniale du plus grand cerveau du XXeme siècle
E=mC²
C².....
Pourquoi peut on élever C au carré si C ne peut pas etre augmentée???
existerait il une Hyperlumiere?

Albert s'est pris les pieds dans le tapis?
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: reflexion sur Einstein

Message par alpacks le Jeu 16 Oct - 17:39

par ce que les photons n'ont pas de masse ? ils sont consideré comme boson avec masse nulle si je me souviens bien ...

peut etre que c'est cette masse nulle qui permet cette liberté ...

tu sais la relativité générale pourrait peut etre, elle aussi une théorie avec les pieds pris dans le tapis ... (e=mc carré =/= de la relativité génerale, pour ceux qui sont pas très familiarisé avec ça, y a beaucoup de gens qui croient que cette formule est issu de la relativité général alors que non ce sont 2 aspects differends sur lesquels il a travaillé a des époques differentes ... enfin 2-3 ans d'écart me semble pas + ...)


disons c carré, était la controverse de l'époque car c'était énorme dans tous les sens du termes ... mais hélas bel et bien vérifié ... carré de la vitesse de lumière, qui donne alors un facteur dans le calcul, l'energie colossale que renferme une masse infime, et vice versa, l'énergie monstrueuse qu'il faut induire a une particule ou meme un atome, molécule, objet, pour lui faire atteindre la vitesse de la lumière ...

la subtilité était il me semble, que vu que le photon, boson sans masse ou quasi nulle (pas sur a 100% que la physique elle meme soit certaine et catégorique que le photon n'a pas de masse ...) alors l'énergie nécessaire pour qu'il se propulse a la vitesse de la lumière, soit sa propre vitesse lorsqu'il est éjecté et produit d'une réaction quantique était somme toute limitée et raisonable ...

n'oublions pas par exemple que c'est cette équation qui a aussi pu donner naissance a la théorie de cordes ... plus une corde vibre vite en lui apliquant la formule, plus alors elle est naissance d'une particule lourde (en gros c'était ça ...)

après qui sait si a la place du photon, on place l'anti photon alors on peu la dépasser ? mdr je vais dans l'inconnu du ridicule mouahahaha ...

nan plus sérieusement, je n'ai pas bossé mes maths depuis tellement de temps que j'ai du math a me remettre le machin en tete ... le pire pour ce sont les 10 puissances que je maitrise plus (je sais plus les replacer exactement a la virgule exact si on transforme tout en zéro mdr)

ce qui fait que je suis vite paumé avec ça maintenant ...

mais bon meme si e=mc² a donné naissance aux cordes, il est possible que le jour ou l'on sera capable de confirmer physiquement les cordes (c'est déja pas demain la veille ... car c'est remonter plus petit que ce qu'on arrive déja pas a voir dans les cyclotron ...) que les cordes et leurs dimensions multiples et leurs agitations frénétiques vibratiles sont bel et bien réel ... alors peut etre que de la e=mc² pourrait dévoiler ses failles ...

enfin je reve peut etre ...

pour l'instant le seul moyen qu'on connaisse ce serait le trou de ver pour dépasser cette vitesse sans meme avoir besoin de l'atteindre ... car le raccourci crée fairait que meme avec une vitesse normal pour l'échelle humaine et des matériaux ont arriverait a un point extrement éloigné de l'univers bien avant que la lumière parti du meme point arrive ... meme des milliards d'années d'écart héhé ...

sauf que ça marche pas comme ça, car le trou de ver théoriquement peut exister, physiquement on sait pas ... (car on a aucune idée de l'état réel de la matière dans la singularité d'un trou noir ...) enfin je m'évade un peu ...

il y avait aussi la proposition qui se dénie de suite, d'imaginer un engin qui va a la vitesse de la lumière, et se déplacer dedans a pieds ou juste bouger la main ... a un moment on peu se dire dans le mouvement de cette main, que sa vitesse s'additionne avec la vitesse de l'engin et est donc au dessus de celle de la lumière !!!

hé ben non, ça marche po ... car e=mc² justement démontrait qu'en vrai les vitesses ne s'additione pas , ou alors peut etre un autre type de calcul qui le démontrait, je sais plus ... en tout cas cela a été démontré par math que cela ne pouvait s'additionner arrivé a cette échelle de vitesse

pourtant a notre échelle les vitesses s'additionent belles et bien c'est d'ailleurs une contradiction qui fait se taper la tete contre les murs avec la physique morderne ...

y a des sciences ou faut etre solide psychologiquement drunken
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8496

Re: reflexion sur Einstein

Message par casseron le Jeu 16 Oct - 17:56

Voici ce qu'écrit Jean Hladik dans son livre "Comment le jeune Einstein s'est approprié la Relativité restreinte de Poincaré", page 115 :

Le postulat d'Einstein a été considéré par ses contemporains, et l'est encore à l'heure actuelle par ceux qui n'ont pas renouvelé leurs connaissances, comme étant un postulat nécessaire aux fondements de la Relativité restreinte. C'est ce qui a en grande partie conduit à attribuer la paternité de la Relativité à Einstein. Or ce postulat est non seulement superflu mais encore il engendre un sérieux doute sur la crédibilité de la théorie relativiste.

Alors, élévé au carré.....

Pas joli de pomper (et mal) sur le voisin Poincaré.

Il s'agit bien sûr du postulat sur la vitesse de la lumière.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: reflexion sur Einstein

Message par alpacks le Sam 1 Nov - 17:08

poincaré n'a pas été dans l'ignorance de ses freres de la physique ... a mon avis il y a de bonne raison pour qu'einstein remporte le bouquet final

l'ennui c'est qu'hadlick est bien evidement historien de la science, mais on peu soupçonner de sa part une tentative de cocorico dans son ouvrage ...

ne va pas si vite en besogne sur einstein, ce n'est pas comme si poincaré avait été précurseur sur les 1 ères ébauches de la relativité sans avoir été remarqué nul part et agit dans l'ombre quelques décénies avant einstein, non il était connu, ses travaux étaient connus ... mais surement incomplet et n'aboutissant a mon avis pas sur de l'irréfutable et vérifiable

par contre, sait tu par exemple, que les premières preuves des ondes gravitationelles sont très récentes ? preuves physiques j'entend par la ...

sur une étoile a neutron lors de de sa déformation, qui a été observées a un moment ou elle était en train de piquer du gaz a sa voisine géante (étoile) ... elle a émis pendant un temps des ondes gravitationelles (surement très cout labs de temps) lors de l'assimilation et déformation de sa surface pour écraser se gaz en neutron pure, ce fut vraiment au moment que l'étoile a neutron, a formé un sorte de crete non loin de son pole (quelques mètre ou dizaine de mètre de haut, avec d'immensse force en jeu, soit l'équilibre de l'étoile hyper dense elle meme, sachant qu'un peu trop de masse d'un coup, et c'était la super nova inévitable ...)

c'est pendant la formation de cette crete pour écraser la matière que les ondes ont été émises ...

annoncé par la science soit en début d'année 2008, ou alors fin d'année 2007 je sais plus trop ...

tout ça pour des ondes, qui furent prédies par une théorie qui est maintenant bien agée ... mais sans preuves manifestes jusqu'a il y a peu ...

reste plus qu'a réussir a le faire en accélérateur de particule pour y valider définitivement, mais a mon avis cela sera une autre paire de manche, pas sur que le LHC lui meme en soit capable ... reproduire par exemple les conditions de compression de neutron comme sur une étoile de se type ... y garder stable au moins quelques nanosecondes, et detecter l'émission d'ondes gravitationelles par ce mini objet hyper dense ... voila qui sera un gros défi ...

en 1974, en observant, un pulsar, on avait les premières quasi preuve de leur existence par hulse et taylor, mais en fait ce ne sont pas les ondes directement qui ont pu etre observées, mais leur effet direct ... selon la théorie de la relativité générale cela ne pouvait pas etre autre chose au vu de l'effet ...

bien évidement après 74, la meme opération avait été revu quelques fois lorsque des astronomes et physiciens observaient des pulsars au bon moment ... mais leurs observations directes ma foi ce faisait demander ...
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8496

Re: reflexion sur Einstein

Message par casseron le Sam 1 Nov - 17:56

l
'ennui c'est qu'hadlick est bien evidement historien de la science,
mais on peu soupçonner de sa part une tentative de cocorico dans son
ouvrage .
..

Hladik dit tout haut ce que beaucoup savent et savaient, sans pouvoir s'exprimer, tétanisés à l'idée de contester le "génie auto-proclamé de la science".

Hladik est un physicien et non pas un quelconque historien des sciences.

Lévy-Leblond, autre physicien éminent, a écrit en 1999 :

[....] l'inutile et depuis longtemps caduc "second postulat" 'celui de l'invariance de la vitesse de la lumière) garde encore une place de choix dans les exposés. La notion de rapidité qui éclaire considérablement la combinaison des vitesses et le faux mystère de la vitesse limite est rarement introduit....

Au fait, quel était le niveau en mathématiques de l'élève Einstein quand il a quitté l'école ?
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: reflexion sur Einstein

Message par alpacks le Lun 3 Nov - 11:39

le niveau d'application d'un calcul n'a rien a voir, seul le raisonement compte ... et c'est ce que chaque prof de math se tuent d'ailleur a répéter chaque jours a leurs élèves ... sauf peut etre quelques fans des longs et insidieux calculs pour qui pour eux cela sinonyme de supérioté intelectuelle ... mais ceux la ont tout faux a mon avis
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8496

Re: reflexion sur Einstein

Message par casseron le Lun 3 Nov - 12:59

Penses-tu sincèrement qu'un élève actuel qui échouerait au bac C puisse comprendre les travaux de Poincaré ?
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: reflexion sur Einstein

Message par alpacks le Lun 3 Nov - 14:45

oui ! j'ai pas mon bac, jamais passé, et j'arrive a capter plus d'un long raisonement mathématique de haut niveau ... aujourd'hui un ado nul en aplication de math ne veut absoluement pas dire qu'il ne peut y comprendre ...
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31976

Re: reflexion sur Einstein

Message par Schattenjäger le Lun 3 Nov - 14:52

Le niveau scolaire ne represente rien. Moi même je n'ai pas d'énorme diplôme en dehors d'un BT d'architecte économiste... Je n'a même pas fait le BTS. Il faut faire la différence entre culture et intelligence. Il y a beaucoup d'idiots ayant de gros diplômes, et de personnes trés intelligente n'ayant jamais fait d'études Smile
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: reflexion sur Einstein

Message par Rick le Lun 3 Nov - 19:58

D'autant que les maths apprisent à l"école n'ont rien à voir avec celles que l'ont étudient en dehors, le système scolaire est élitiste ne l'oublions pas, il veut former des moutons et des personnes formateés.
Qu'elqu'un de cultivé n'est pas forcement une personne qui est bardé de diplômes, bien au contraire même dans la plupart des cas, car tout n'est pas dans les livres.
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: reflexion sur Einstein

Message par Mikerynos le Lun 3 Nov - 22:45

Il y a beaucoup d'idiots ayant de gros diplômes
Ou ? au gouvernement ? Shocked


___________________


avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: reflexion sur Einstein

Message par alpacks le Mar 9 Déc - 2:46

@Mikerynos a écrit:
Il y a beaucoup d'idiots ayant de gros diplômes
Ou ? au gouvernement ? Shocked


nan la ce sont les faux diplomes genre MBA Laughing


n'est ce pas rachida ?
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: reflexion sur Einstein

Message par Mirmi le Sam 20 Déc - 9:36

Un joule est égale à :



soit E(j) = m(kg) * c(m/s) * c(m/s)

Multiplier un vitesse pas une vitesse ne donne pas une super vitesse ! Drôle d'idée ? affraid

Claude Poher, dans ces travaux sur les universons, a lui donné une énergie au temps telle que 1 s de de l'ordre de 5.10-13 joule (je me souviens plus de la valeur exacte

Contenu sponsorisé

Re: reflexion sur Einstein

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 22 Oct - 8:44