Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L’étrange Bête de Noth

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

L’étrange Bête de Noth

Message par Robot U&P le Mer 30 Juin - 15:53

(Source : Le Populaire)

Tapie dans la brume, la démarche d’un félin, des cadavres d’animaux déchiquetés sur son passage... La Bête de Noth a fait paniquer la région en 1982.

Novembre 1982, le jour se lève sur Noth, 450 âmes. Marcel, cultivateur, pose le pied dans son champ pour les premières tâches matinales... lorsqu’il aperçoit, dans la brume, une forme couchée sur l’herbe. On dirait un veau. L’animal sent sa présence, hume l’air puis se lève. Marcel se pince : ce n’est pas un bovin. L’arrière est maigre mais le cou semble celui d’un taureau. Et cette démarche... C’est celle d’un félin ! Appeuré, l’agriculteur regagne son domicile en courant. S’il raconte ça au village, on le prendra pour un fou...



Le lendemain, à quelques centaines de mètres de là, au château de La Fot. L’employé de maison vient chercher la voiture de son patron dans le garage. Tandis qu’il s’approche du véhicule, un grognement résonne dans l’obscurité. Effrayé, l’homme file trouver une lampe électrique et un fusil. Mais lorsqu’il retourne dans le garage, il n’y a plus rien. A l’extérieur en revanche, l’étrange visiteur a laissé l’empreinte de sa patte : dix centimètres de long, douze de large. Costaud.

Dans les jours suivants, la Bête laissera d’autres traces : des cadavres de brebis, d’un taurillon, d"une génisse... Massacrés, déchiquetés.

" Mort de trouille "

Le maire de Noth, André Lalande, propose alors de lancer une battue. Une trentaine d’habitants se lance à l’assaut de la forêt. Mais la météo joue contre eux. La tempête se lève, le vent coupe les lignes électriques, des trombes d’eaux emportent des voitures. Plusieurs chasseurs rebroussent chemin.

Pas Rémy L. Pour honorer sa réputation d’as de la gâchette, il brave les éléments déchaînés, s’enfonce dans la boue quand soudain... La Bête surgit à cinq mètres de lui. Il braque son fusil. Mais il tremble de tous ses membres. Jamais il ne s’est trouvé face à un animal de ce genre. Il tire... dans les choux. Et file sans demander son reste, « mort de trouille ». Il restera choqué pendant deux jours. Incapable de mettre un nom sur cette créature. Qui disparaît.

Pour réapparaître à 40 km de là, en Haute-Vienne, vers Chateauponsac. Dans le secteur, des témoins évoquent un animal beaucoup plus gros qu’un chien, la queue longue, le pelage Terre de Sienne.

Les victimes augmentent, la psychose s’étend. On croit voir le félin partout. Dans les écoles, les enfants prennent peur, les instituteurs les rassurent comme ils peuvent.

Rumeur accusatrice

Un félin ? Le maire de Noth confie les empreintes relevées au Dr Klein, vétérinaire parisien qui est formel : « Ce sont celles d’un lion ou d’un puma ».

Que vient faire cet animal au beau milieu de la Creuse ? Certains ont leur idée. Puisqu’aucun cirque n’a signalé de disparition, il y a forcément un homme derrière. Quelqu’un qui reviendrait d’Afrique. Quelqu’un qui aurait les moyens. Et les regards se tournent alors vers un noble de Noth, le Marquis de V. La rumeur devient accusatrice. « Il y a eu un incident, murmure-t-on au village. Il a perdu son lion et il n’arrive plus à mettre le grappin dessus ». Rumeur d’autant plus forte que le Marquis reste fantomatique, jamais là, toujours ailleurs, en Moselle.

Les murmures ont réponse à tout. Lorsque des zoologues affirment que l’appétit de la bête est anormalement léger pour un félin, on argumente : « C’est parce qu’une main humaine le nourrit ».

D’ailleurs, lors d’une nouvelle battue vers Chateauponsac, le 11 décembre, deux témoins confient qu’ils ont entrevu la Bête dans la forêt... à côté d’un homme ! Délire ?

Pendant un an, on pense voir le félin de temps en temps. Jusqu’à ce que la rumeur meurt. Aujourd’hui, au village, on ne se dédit pas : « Oh, j’vois bien que vous doutez... Mais moi, j’vous le dis. Y avait une bête ! Ceux qui l’ont vue disaient qu’elle avait un regard bizarre. Un qu’on n’oublie pas ».
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: L’étrange Bête de Noth

Message par FLAM le Ven 2 Juil - 15:30

Tapie dans la brume, la démarche d’un félin, des cadavres d’animaux déchiquetés sur son passage... La Bête de Noth a fait paniquer la région en 1982.
(...)
Un félin ? Le maire de Noth confie les empreintes relevées au Dr Klein, vétérinaire parisien qui est formel : « Ce sont celles d’un lion ou d’un puma ».
(...)
Ceux qui l’ont vue disaient qu’elle avait un regard bizarre. Un qu’on n’oublie pas ».

Oh oui, bah, faut plus chercher ! Ca doit être encore un coup de Mirmi ! ...


___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 18 Nov - 22:32