Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30417

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Schattenjäger le Mar 28 Juil - 18:58

Grippe A : De quoi faut-il vraiment avoir peur ?

Les politiques et les médias en font-ils trop ? Les Français, eux, gardent leur calme et la communauté scientifique se divise. Notre enquête pour démêler l’info de l’intox. Quatre controverses.

En attendant que les scientifiques trouvent le remère miracle, les controverses pulullent au sujet de la grippe A. (Reuters)En attendant que les scientifiques trouvent le remère miracle, les controverses pulullent au sujet de la grippe A. (Reuters) Un virus très contagieux mais peu dangereux Les virologues du monde entier assurent que le nouveau virus (A)H1N1 est peu "virulent" avec seulement 1 à 4 décès pour 1.000 personnes infectées. " Jusqu’à présent, c’est la pandémie la plus bénigne que l’on ait jamais vue ", commente John Oxford, professeur de virologie à l’université Queen Mary de Londres. "L’écrasante majorité des patients se rétablissent généralement, même sans traitement médical, en l’espace d’une semaine", indique même l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les experts préviennent toutefois que le virus pourrait muter et gagner en virulence. Pour l’heure, un simple scénario catastrophe. En fait, faute de recul, on est à ce jour dans l’incapacité de calculer un taux de mortalité fiable. Il faudra probablement attendre plusieurs mois pour connaître la véritable dangerosité du (A)H1N1. Les premiers calculs du taux de mortalité, effectués aux Etats-Unis et au Mexique, sont imprécis : de nombreuses personnes infectées n’ont pas consulté de médecin, ne se sachant pas malades.

Une étude publiée le 15 juillet par le British Medical Journal insiste sur les cas de mortalité "indirecte", notamment les infarctus liés au H1N1 : "La grippe camoufle ses crimes", confirme sur son blog (http://blog.ehesp.fr) l’épidémiologiste Antoine Flahault, directeur de l’Ecole des hautes études en santé publique. Pour mesurer l’ampleur réelle de la pandémie, il conviendra d’étudier a posteriori "la mortalité en excès". Cela prendra plusieurs mois. "Il faudra attendre de pouvoir mesurer les mortalités en excès en Argentine et au Chili pour avoir une idée exacte de la virulence de cette souche", relativise Antoine Flahault.

Un vaccin pas forcément utile

C’est l’équation impossible. Comment fabriquer assez de vaccins pour 6,8 milliards de terriens, et leur administrer en un temps record ? L’OMS a prévenu : il y aura des laissés- pourcompte. D’autant plus que le vaccin ne sera pas disponible pour le pic de contamination prévu au début de l’automne. Malgré les efforts des labos, les premières doses n’arriveront donc pas avant la fin octobre. "Les labos ont fixé des dates de livraison optimistes. En réalité, il y aura une montée en puissance progressive", explique Claude Allary, associé au cabinet de conseil Bionest. Du coup, le vaccin ne sera disponible massivement qu’en novembre, au mieux. Il faudra donc définir des populations prioritaires (personnels de santé, femmes enceintes, policiers et militaires, etc.). " La ;meilleure façon de se protéger c’est de faire une campagne de vaccination massive ", assure Bruno Lina, directeur du Centre national des virus de la grippe et membre du comité d’experts. Une opinion qui suscite de nombreux doutes : le vaccin deviendrait inopérant si le virus mute. Plus dérangeante, une étude de l’épidémiologiste anglais Tom Jefferson, qui a compilé quarante ans de recherches, conclut que les vaccins antigrippaux sont d’une efficacité très limitée.

Le principe d’une campagne planétaire de vaccination le laisse donc sceptique : "Protéger la population mondiale contre une chose aussi inoffensive qu’un rhume ? C’est de la folie !" Prendre des mesures nationales a peu de sens face à un virus aussi contagieux. Or, les pays en voie de développement devront pour beaucoup se contenter des miettes, même si deux labos (Sanofi-Aventis et GSK) ont promis de donner 150 millions de doses. "Il ne faut pas attendre le vaccin. Les mesures simples d’hygiène, le lavage des mains, permettraient à ces pays d’éviter le (A)H1N1. C’est bien plus abordable, mais il n’y a pas de marché pour l’eau et le savon", ajoute Tom Jefferson. De son côté, Bruno Marchou, chef du service des maladies infectieuses au CHU de Toulouse, redoute une vague de procès contre l’Etat et les labos : "On aura quelques dizaines de milliers de cas avec des pathologies imputées, à tort ou a raison au vaccin, comme on a eu la sclérose en plaques avec celui de l’hépatite B."

Un principe de précaution rigide

Les autorités françaises ont ouvert grand le parapluie du principe de précaution. Stockage massif d’antiviraux, achat d’un volume très important de vaccins... La France, sans lésiner sur les moyens, applique en très bonne élève les recommandations de l’OMS et l’ampleur de son plan antipandémie est régulièrement louée par les experts du monde entier. Le Premier ministre François Fillon a redit vendredi que le gouvernement n’en faisait pas trop : "Mais si nous ne faisions pas ça, les mêmes à la même heure diraient qu’on n’a pas pris la mesure de la situation et se retourneraient contre nous." Bruno Lina assène : "Pour être prêts à affronter la pandémie, il faut se préparer au pire. Ce ne sont pas des dépenses inconsidérées mais des décisions mûrement réfléchies par le comité de lutte contre la grippe qui réunit une vingtaine d’experts." Selon lui, si l’on ne faisait rien, quelque 20 millions de personnes seraient touchées, contre seulement 10 millions grâce aux mesures préventives. Moins de personnes atteintes, c’est moins de morts.

Si on fait l’hypothèse basse d’un taux de mortalité de 1 pour 1 000 on passe de 20 000 à 10 000 morts. Dans l’hypothèse haute, les chif fres sont encore plus éloquents : on passe de 80 000 à 40 000. D’un autre côté, des parlementaires de gauche (les députés socialistes Jean-Marie Le Guen et Catherine Lemorton), de nombreux médecins et même certains élus de droite, comme Bernard Debré, dénoncent les rigidités du principe de précaution made in France. "Les mandarins de l’OMS ont imposé au monde une doctrine hygiéniste. La France n’aurait pas à rougir de rester en retrait", observe Laurent Sedel, chef de service de chirurgie orthopédique à l’hôpital parisien Lariboisière et auteur de Chirurgien au bord de la crise de nerfs (Albin Michel). "Vu le caractère peu virulent du virus, la mobilisation est peut-être excessive. Mais la sensibilité de l’opinion est telle qu’on est plutôt dans la surréaction sécuritaire. Du coup, les politiques préfèrent endurer le reproche d’en faire trop", analyse Claude Le Pen, économiste de la santé à l’université Paris-Dauphine.

Le coût exorbitant de la campagne de prévention

Une certitude : la facture du plan antigrippe s’annonce astronomique. L’achat des 94 millions de doses de vaccin (un record en Europe) va coûter à lui seul 879 millions d’euros. Et même plus d’un milliard si les options pour 34 millions de doses supplémentaires sont confirmées. Une aubaine pour les labos. Selon le ministère de la Santé, le prix d’achat moyen est d’ "environ 8 euros par dose". Soit 60% de plus que le vaccin contre la grippe saisonnière ! Les pouvoirs publics rétorquent qu’il est plus économique de vacciner quelqu’un que de le soigner. Et que la pandémie coûterait bien plus cher si rien n’était fait. Entre les soins et les arrêts maladie, l’impact économique d’une pandémie massive serait "de 5 à 7 milliards d’euros", indique une source gouvernementale. Le coût direct (soins + indemnités journalières) de la grippe "normale" s’élève chaque année à un peu plus de 100 euros par malade.

En clair, avec des estimations de 20 millions de malades, le coût du H1N1 serait de 2 milliards " seulement " selon cette étude. Dans ces conditions, le gouvernement a-t-il surpayé les vaccins ? "Nous avons négocié pied à pied", se défend-on au ministère de la Santé. Mais vu l’explosion de la demande, les labos étaient en position de force. Et le britannique GSK semble avoir tiré son épingle du jeu. Selon nos informations, il aurait vendu plus cher que le français Sanofi. Dès lors, pourquoi avoir acheté seulement 28 millions de vaccins à Sanofi contre 50 millions à K ? "Nous avons dû nous adapter à la capacité de production des industriels", répond-on dans l’entourage de Roselyne Bachelot. Reste à administrer les vaccins à plus de 40 millions de Français. Le gouvernement envisage de confier cette tâche à des centres dédiés. S’ils sont débordés - ce qui est probable - il faudra avoir recours aux professionnels libéraux. Dans l’hypothèse où les médecins s’en chargeaient à 100%, cela coûterait entre 800 millions et 1,6 milliard à la Sécu en remboursement d’honoraires ! "Ce ne serait pas raisonnable", s’inquiète Michel Régereau, président (CFDT) de l’Union nationale des caisses d’assurance-maladie. En pleine crise économique, est-il vraiment nécessaire de dépenser de telles fortunes ? "On a tort. Cet argent qu’on gaspille en péchant par excès est un véritable détournement de fonds, qui fait qu’on ne pourra plus traiter les situations sanitaires les plus graves. Les 450 à 700 morts que l’OMS impute à la grippe A ne pèsent rien face aux millions de morts liés au sida ou au paludisme", dénonce Marc Gentilini, ancien président de la Croix-Rouge.
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Mikerynos le Mar 28 Juil - 23:25

Enfin bon... Quant il y a confusion à ce point (dangereux ou pas dangereux) c'est que ça deviens le bordel. Moi je retiens seulement que c’est une pandémie et qu’un virus est toujours nocif. Rien de plus... Et honnêtement, tous cela ne me rassure pas.


___________________


avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par casseron le Mer 29 Juil - 8:39

un virus est toujours nocif.

Pas forcément. Virus et bactéries sont essentiels à la vie. Certains sont dangereux, d'autres le deviennent et encore faudrait-il savoir si dans ce cas ce n'est pas une réponse utile à une désorganisation de nos fonctions vitales.
Au lieu de les diaboliser bêtement, je pense qu'il serait plus utile de les connaître un peu mieux. La peur créé davantage de maladies qu'elle n'en préserve !
avatar
grand-mère
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par grand-mère le Mer 29 Juil - 10:26

Le Malade imaginaire





article relevé dans : http://www.sante.net/



Courrier International publie un article de New Scientist, relevant que « l’effet «nocebo», moins étudié que son jumeau bénéfique, le placebo, est un phénomène psychosomatique souvent ravageur ».
L’hebdomadaire britannique se penche en effet sur ce « phénomène assez répandu », notant qu’« il est possible qu’un grand nombre de patients subissent des effets secondaires uniquement parce qu’on les a avertis qu’ils risquaient d’en subir ».
« En outre, les personnes qui pensent être sujettes à certaines maladies ont plus de chances d’en être atteintes que celles qui sont convaincues du contraire », poursuit la revue.
New Scientist aborde le cas « extrême » d’un homme qui, dans les années 1970, « apprend qu’il souffre d’un cancer du foie en phase terminale et qu’il ne lui reste plus que quelques mois à vivre ».
L’homme « meurt effectivement quelques semaines plus tard et pourtant les résultats de l’autopsie révèlent que les médecins s’étaient trompés : la tumeur était en réalité minuscule et il n’y avait aucune trace de métastases », relève l’hebdomadaire.
La revue note que « l’effet nocebo s’observe couramment dans la pratique médicale. Près de 60% des patients suivant une chimiothérapie commencent à se sentir mal avant même de commencer le traitement. […] Plus inquiétant encore, l’effet nocebo peut être contagieux. Cela fait des siècles que les médecins ont observé des cas de propagation de symptômes inexpliqués au sein d’un groupe ».
New Scientist indique que « la cause première de l’effet nocebo ne relève pas du domaine de la neurochimie mais bien de la croyance », relevant que « les chirurgiens se montrent généralement hésitants quand il s’agit d’opérer des patients qui sont convaincus qu’ils vont mourir, car c’est souvent ce qui se produit ».
La revue observe toutefois que « les preuves ont beau s’accumuler, il est difficile d’accepter, à l’ère de la raison, que des croyances puissent tuer ».

Par Patrick de Funes (auteur de "médecin malgré moi)


___________________



Hier n'est qu'un rêve, demain n'est qu'une vision. Mais un aujourd'hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain un rêve d'espoir
avatar
grand-mère
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par grand-mère le Mer 29 Juil - 10:33

j'ai oublié de mettre le lien où j'ai trouvé l'article :
http://www.patrickdefunes.com/


___________________



Hier n'est qu'un rêve, demain n'est qu'une vision. Mais un aujourd'hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain un rêve d'espoir
avatar
Invité
Invité

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Invité le Mer 29 Juil - 15:14

Patrick le fils de Louis affraid .... clown

Il est trop fort
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Mikerynos le Mer 29 Juil - 22:56

Pas forcément. Virus et bactéries sont essentiels à la vie.
Désolé, je n'ai pas d'exemple de pandémie bénéfique à la vie...


___________________


avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par casseron le Jeu 30 Juil - 18:49

Le corps humain abrite des quantités astronomiques de bactéries, virus, microbes et autres locataires. Si tout ce beau monde était néfaste nous ne vivrions pas longtemps. En fait, ils nous sont absolument indispensables. Mais donnant-donnant semble-t-il....

http://www.paperblog.fr/2137880/admirable-corps-humain/
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Jeu 30 Juil - 23:50

grand mère va adorer ton lien casseron Razz
avatar
Invité
Invité

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Invité le Ven 31 Juil - 8:39

Casseron Shocked
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par casseron le Ven 31 Juil - 8:47

C'est tout à fait involontaire. J'ai pris le premier site ayant trait aux virus et copains hébergés gratos dans le corps humain. Mais on n'est plus au temps où ces images choquent !
avatar
Invité
Invité

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Invité le Ven 31 Juil - 8:52

C'était une petite chambre rien de méchant clown

Sinon, de qui se moque t'on ??? vous en avez tous entendu parler mais pas dans les détails (lisez bien) :

Brest: Décès d'une jeune fille de 14 ans porteuse du virus A (H1N1)

SANTE - Selon l'Institut de veille sanitaire, elle était déjà atteinte d'une maladie grave...

L'Institut de veille sanitaire (InVS) a annoncé ce jeudi le décès d'une jeune fille de 14 ans atteinte de la grippe A (H1N1) au CHU de Brest. Elle serait morte il y a au moins une semaine, selon la même source.

La patiente souffrait déjà d'une «maladie grave, compliquée d'une autre infection pulmonaire sévère», selon la même source. Il s'agit du premier décès d'une personne touchée par le virus en France...

source : http://www.20minutes.fr/article/340415/France-Brest-Deces-d-une-jeune-fille-de-14-ans-porteuse-du-virus-A-H1N1.php
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Ven 31 Juil - 9:00

De toute façon déjà avec la grippe espagnole la france s'est bien gardé de dire qu'a l'époque elle était un foyer infectieux.

Quand au nuage de chernobyl je ne pense pas qu'il s'est arrêté pile poil a notre frontière ...

bref encore une fois l'arrogance française face au danger fait son office ...
avatar
grand-mère
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par grand-mère le Ven 31 Juil - 9:09

Mais voyons Dranozir !!! je ne suis pas gay !
Je préfère les musicos sans muscles partout ...à cheveux longs ....
T'aurais pas un lien sur les poux Casseron ? lol!


___________________



Hier n'est qu'un rêve, demain n'est qu'une vision. Mais un aujourd'hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain un rêve d'espoir
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par casseron le Ven 31 Juil - 9:12

Malheureuse jeune fille. Mais, si vous avez un cancer en phase avancée
doublé de complications cardiaques et que vous vous enrhumiez, ce sera
le rhume qui vous aura tué.

Pauvre monde....régi par le mensonge et la connerie.
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Ven 31 Juil - 10:28

pareil pour le sida

techniquement on n'en meure pas car le sida bousille le système immunitaire.

seulement si le système immunitaire n'était pas bousillé on pourrai repousser les infection ...

bref il faudra surtout surveiller le taux de mortalité pour voir si la grippe A fait des ravages ou si ce n'est pas si grave ...
avatar
grand-mère
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par grand-mère le Ven 31 Juil - 11:31



___________________



Hier n'est qu'un rêve, demain n'est qu'une vision. Mais un aujourd'hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain un rêve d'espoir
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par casseron le Ven 31 Juil - 11:42

Sacré journaliste.....voici que la grippe espagnole a fait 100 millions de morts !!!!!!

La connerie est impossible à arrêter !
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Ven 31 Juil - 13:31

ba oui la grippe a fait entre 40 et 100 millions de mort !

maintenant si tu considère qu'un virus paralyse le système immunitaire et qu'aux final tu meure d'une déficience immunitaire alors dans ce cas les virus ne sont jamais mortel ...
avatar
grand-mère
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par grand-mère le Ven 31 Juil - 14:34

La pandémie de grippe qui aurait fait quelque 20.000.000 de morts en 1918 aurait été provoquée par les vaccins





Peu de personnes réalisent que la pire épidémie qui ait jamais éclaté aux U.S.A., « la grippe espagnole » de 1918 a, en fait, été provoquée par des campagnes massives de vaccinations.



Si nous interrogeons l’histoire concernant la période aux alentours de 1918, écrit ce médecin, nous pouvons nous rendre compte que l’épidémie a frappé à la fin de la guerre quand les soldats rentraient de l’étranger. C’est au cours de cette première guerre mondiale que tous les vaccins connus alors ont été rendus obligatoires pour tous les militaires. Ces cocktails de poisons et de protéines putrides dont sont fabriqués les vaccins, ont provoqué tant de maladies et de décès parmi les militaires que c’en était devenu le thème principal de toutes les conversations. On disait alors qu’il y avait plus de militaires qui mouraient des injections vaccinales que des balles de l’ennemi.

Des milliers de soldats transformés en épaves étaient renvoyés chez eux avant d’avoir participé à un seul jour de guerre ; les hôpitaux étaient débordés…

On fit alors croire au bon peuple que c’était le devoir de chaque citoyen, homme, femme, enfant de se « protéger » contre les maladies que ramenaient les soldats qui étaient de retour de l’étranger, en se faisant vacciner contre toutes les maladies possibles.

Les gens crurent sur parole leurs médecins et les autorités gouvernementales.

Les résultats ne se firent guère attendre. Les personnes vaccinées présentaient pour la plupart les symptômes des maladies contre lesquelles elles avaient été vaccinées et mouraient ainsi par milliers…
Comme les soldats malades étaient passés par l’Espagne, les médecins décidèrent de baptiser cette épidémie « la grippe espagnole » pour éviter que les véritables causes de ce fléau ne leur soient attribuées.


On a dit que la « grippe espagnole a fait quelque 20.000.000 de morts partout dans le monde. Mais il est étrange de constater que la Grèce et d’autres pays qui n’avaient pas vacciné furent les seuls pays qui échappèrent à l’épidémie de « Grippe espagnole » Etrange, non ?

Dr Carley http://wwwdrcarley.com


___________________



Hier n'est qu'un rêve, demain n'est qu'une vision. Mais un aujourd'hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain un rêve d'espoir
avatar
grand-mère
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par grand-mère le Ven 31 Juil - 15:24

Le Dr L. Day, MD., ex-chirurgien en chef du grand hôpital de San Francisco et professeur en faculté de médecine déclare :

« Ne vous laissez pas induire en erreur…Le canular de la grippe aviaire n’est pas le premier. Le gouvernement, la médecine officielle et les compagnies pharmaceutiques ont menti au public. Tout cela pour engendrer la peur, le profit et aussi…le carnage ! Ils l’ont fait avec la grippe porcine dans les années ’70 et la grippe espagnole provoquée par les vaccinations.

Comme la première guerre mondiale n’a pas duré de longues années, les fabricants de vaccins n’ont pas pu vendre toutes leurs productions. Comme ils cherchaient (et cherchent toujours) essentiellement le profit, ils décidèrent de vendre leurs stocks à la population. C’est ainsi qu’ils ont battu le rappel et lancé la plus grande campagne de vaccinations que les Etats-Unis aient jamais connue tout au cours de son histoire. Il n’y avait cependant alors aucune épidémie pour justifier ces mesures. Ils ont alors imaginé, et eu recours à d’autres astuces. Leur propagande prétendait que les soldats qui rentraient de l’étranger étaient atteints de toutes sortes de maladies et que tout un chacun devait se faire un devoir de se faire inoculer tous les vaccins qui étaient alors sur le marché… Une chose est certaine : la grippe espagnole de 1918 a été provoquée par les vaccinations, par un massif empoisonnement du corps dû aux différents vaccins. »



Extrait d'un long article du Dr L.Day ( en anglais)

http://www.goodnewsaboutgod.com/studies/birdflu.htm


___________________



Hier n'est qu'un rêve, demain n'est qu'une vision. Mais un aujourd'hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain un rêve d'espoir
avatar
grand-mère
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par grand-mère le Ven 31 Juil - 15:42

vous en voulez d'autres ???? flower


___________________



Hier n'est qu'un rêve, demain n'est qu'une vision. Mais un aujourd'hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain un rêve d'espoir
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par casseron le Ven 31 Juil - 16:52

Le texte étant long, je mets simplement le lien. Si vous n'y accédez pas, je ferai un coller.

http://www.repenser-la-medecine.com/quotidien/non-classe/grippe-espagnole-et-aspirine-le-temoignage-dun-cinquantaine-dhomeopathes-de-lepoque/
avatar
grand-mère
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par grand-mère le Ven 31 Juil - 17:41

Super ton lien Casseron
J'essaye de faire comprendre autour de moi que les médicaments sont plus dangereux que la maladie elle-même .... et que l'homéopathie apporte de bons résultats sans produits chimiques.
tiens, ça me rappelle l'épidémie de chikungunya ....


___________________



Hier n'est qu'un rêve, demain n'est qu'une vision. Mais un aujourd'hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain un rêve d'espoir
avatar
grand-mère
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par grand-mère le Ven 31 Juil - 19:16

grand-mère a écrit: Mais il est étrange de constater que la Grèce et d’autres pays qui n’avaient pas vacciné furent les seuls pays qui échappèrent à l’épidémie de « Grippe espagnole » Etrange, non ?

Quelques commentaires plus haut....le sujet se terminait par cette phrase !!!!!!
Nouvelle du jour :
"Toute la population grecque sera vaccinée contre la grippe A"
http://fr.news.yahoo.com/4/20090731/twl-grippe-grece-bd5ae06.html


___________________



Hier n'est qu'un rêve, demain n'est qu'une vision. Mais un aujourd'hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain un rêve d'espoir
  • Poster un nouveau sujet
  • Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 19:06