Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30416

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Schattenjäger le Sam 18 Juil - 18:14

Grippe A (Ah, Ah, Ah !) : chronique d’une pandémie annoncée

"Deux décès par ici", "cinq par là", "sept ailleurs" , etc, etc. À croire que tout ce qui meurt pour le moment dans le monde, si ce n’est d’accident, meurt à coup sûr de grippe A-H1N1 !

Une carte indique la progression de la supposée pandémie dans le monde : flutracker.rhizalabs.com

« La pandémie est imminente » ! On nous le dit chaque jour sur tous les tons. « Le plan ‘pandémie’ s’amplifie partout » ; « Tout le monde aura besoin de vaccins » ; « Les entreprises se préparent au pire » ; « 700 millions sont débloqués pour vacciner les français »...

Un évêque britannique conseille même aux églises de ne plus mettre d’eau bénite dans les bénitiers pour tenter d’enrayer la pandémie de grippe A-H1N1 au Royaume-Uni. lesoir.be

Et les bisous sont proscrits en Argentine ! google.com

Bigre …

La Commission Européenne, notre marâtre, quant à elle, rend obligatoire la couverture vaccinale.

"Les États membres devront désormais rendre compte à la Commission européenne de la bonne « observance » de leur couverture vaccinale car la Commission vient d’adopter, le 8 juillet, une recommandation du Conseil concernant la vaccination contre la grippe saisonnière. Elle appelle les pays européens à s’assurer que 75 % de la population âgée et 75 % des personnes souffrant de certaines maladies spécifiques sous-jacentes soient vaccinés chaque année contre la grippe saisonnière, et ce d’ici 2015 au plus tard. « L’Europe souhaite agir sans délai et renforcer sa capacité de production de vaccins contre la grippe saisonnière et contre la grippe A-H1N1 » a déclaré la Commissaire européenne à la santé… (…) Chaque pays membre de l’Union européenne devra arrêter un plan d’action national...

Cette recommandation doit encore recueillir l’approbation du Conseil et du Parlement européen mais devrait être adoptée dans le courant de l’année, précise le communiqué. santelog.com

En France , le ministère planche sur le "meilleur" système. La vaccination ne serait toujours pas obligatoire , mais "proposée" à tous.

"Le vaccin ne sera pas disponible en pharmacie comme un vaccin classique. L’injection ne sera pas non plus possible chez le médecin généraliste. La vaccination sera organisée de manière collective dans les hôpitaux ou au sein des administrations, des écoles, voire des entreprises… D’ailleurs, leur conditionnement rend la vaccination individuelle impossible : les vaccins seront disponibles en flacons multidoses pour plusieurs injections". leparisien.fr

En Belgique

"Les autorités fédérales ont mis au point un scénario de crise pour la grippe mexicaine. Il prévoit notamment que chaque commune aura un centre d’appel et call center et un point de contact…" 7sur7.be

Un vaccin intra-nasal est en cours de développement contre le virus de la grippe aviaire A-H5N1.

"Un vaccin intra-nasal est en cours de développement contre le virus de la grippe aviaire A-H5N1. Pour le laboratoire, cette technologie serait applicable à la vaccination contre le virus A-H1N1 de la grippe porcine… Depuis plusieurs mois, nombre de laboratoires pharmaceutiques dans le monde préparent LE vaccin pré-pandémique, développé à partir des souches de A-H5N1 qui circulent dans le monde. On peut penser que si une pandémie était déclarée, il faudrait à l’OMS gérer deux pandémies à la fois, et surtout parvenir à faire vacciner deux fois les populations." santelog.com

Attention ! voici quelques mois, le Dr Rima Laibown a fait de sévères mises en garde particulièrement contre ce type de vaccination. youtube.com

Comme si tout cela ne suffisait pas, on aurait trouvé (encore) un (autre) nouveau virus au Canada !

"Un nouveau virus de la grippe a été identifié chez deux ouvriers agricoles de la province de Saskatchewan au Canada. Ces deux employés travaillaient dans une porcherie, ils ont été légèrement malades mais se sont vite rétablis. Selon des chercheurs, ce nouveau virus serait constitué à la fois de gènes de la grippe humaine saisonnière et de gènes de la grippe porcine." news.yahoo.com

Et, tenez vous bien, 9000 fioles contenant des agents pathogènes ont disparu d’un laboratoire de l’armée américaine ! spreadtetruth.fr

Ben oui, on a bien dit de l’armée ! Ben oui, ça ne peut vouloir dire que : des armes biotechnologiques contre les peuples.... Pas étonnant, après cela, que certains pensent que le A-H1N1 serait d’origine militaire… alterinfo.net

Enfin, pour celui ou celle qui se demandait pourquoi la pandémie de Grippe aviaire n’a pas eu lieu il (ou elle) trouvera peut-être une explication ici : le nez humain est trop froid pour le virus de la grippe aviaire… _ "Des scientifiques de l’Imperial College de Londres et de l’université de Caroline du Nord de Chapel Hill (États-Unis), ont découvert que le virus A-H5N1 de la grippe aviaire n’infectait l’homme que si la température de ses voies aériennes supérieures dépassait 32°C." maxisciences.com

Allez, portez vous bien quand même…
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30416

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Schattenjäger le Lun 20 Juil - 16:05

Vaccin grippe A : 60 millions d’Européens prioritaires



La mobilisation continue à travers le monde pour tenter de lutter contre la grippe porcine. Le point sur la situation, lundi 20 juillet.

Focus sur la France

La France compte 481 cas confirmés de grippe A/H1N1, selon le dernier bilan de l’Institut de veille sanitaire (InVS). Parmi ces 481 cas, 414 ont été enregistrées en France métropolitaine, 9 en zone Antilles-Guyane, 12 en zone Réunion-Mayotte et 46 en Nouvelle-Calédonie-Polynésie française. 325 sont des cas importés ou liés à des cas importés. 43 cas sont en cours d’investigation. La ministre de la Santé a annoncé mercredi un certain nombre de mesure, comme la mobilisation des médecins libéraux à compter du 23 juillet. Les pharmacies délivreront également gratuitement, sur prescription médicale, des masques anti-projections.

Le nombre de victimes

Le virus A(H1N1) de la grippe porcine a contaminé 94.512 personnes dans 136 pays et fait 429 morts, selon le dernier bilan global publié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a depuis renoncé à diffuser de telles statistiques. Les pays les plus touchés, avec plus de 7.000 cas, sont les Etats-Unis (23.902 cas, 170 mortels), le Mexique (10.262 cas, 119 mortels), le Canada (plus de 9.429 cas, 37 mortels), le Chili (7.376 cas, 14 mortels) et le Royaume-Uni (9.718 cas, 14 mortels).

Ce qu’en disent les institutions internationales

Le virus de la grippe porcine se propage dans le monde à une vitesse "sans précédent", a prévenu l’OMS vendredi. "Lors des pandémies dans le passé, il a fallu plus de six mois aux virus grippaux pour se propager aussi largement que l’a fait le nouveau virus H1N1 en moins de six semaines", a assuré l’organisation. L’’OMS a porté officiellement le niveau d’alerte à 6, c’est-à-dire l’état de pandémie mondiale, pour la première fois depuis 41 ans. Le déclenchement de cette alerte ne préjuge pas de la sévérité de la maladie, mais constate sa propagation sur la surface du globe. L’OMS ne recommande pas de restriction des mouvements des personnes, des biens et des services.

Comment faut-il appeler la grippe ?

Selon l’Organisation mondiale de la santé animale, l’appellation "grippe porcine" est inappropriée car le virus A/H1N1 n’a pas été isolé sur des animaux. Elle a ainsi décidé d’adopter la dénomination de "grippe A (H1N1)". La Commission européenne préconise de changer la dénomination "grippe porcine" en "nouvelle grippe" (novel flu en anglais) pour éviter des conséquences économiques désastreuses pour l’industrie du porc.

Mode de transmission du virus

L’OMS a mis en garde contre une résistance du virus aux antiviraux se fondant sur les "signes de résistance" de la grippe saisonnière constatés l’an dernier. La maladie, qui touche essentiellement "des jeunes adultes en bonne santé", se transmet par voie respiratoire, d’homme à homme. Les symptômes (fièvre, maux de tête, courbatures) sont similaires à ceux de la grippe saisonnière, qui tue chaque année dans le monde entre 250.000 et 500.000 personnes.

Vaccins et médicaments

Baxter International s’est engagé dans la production à grande échelle d’un vaccin commercial contre le virus qui devrait être "disponible courant juillet". Le suisse Novartis avait déjà annoncé avoir produit un premier lot de vaccin, projetant des essais cliniques en juillet et l’obtention d’une licence "d’ici l’automne". Le britannique GlaxoSmithKline a lui annoncé avoir reçu le nouveau virus et être prêt à démarrer la production d’un vaccin. En ce qui concerne les médicaments, seuls deux sont pour l’instant disponibles : le Tamiflu de Roche et le Relenza de GSK. Au niveau mondial, l’OMS a d’ores et déjà prévenu que tous les pays allaient avoir besoin de vaccins. En Europe, la Commissaire à la Santé Androulla Vassiliou a estimé samedi à 60 millions le nombre de personnes issues de "groupes à risques" et qui devront être vaccinées en priorité. En France, le gouvernement a annoncé mercredi la décision d’acheter 94 millions de doses de vaccin pour un milliard d’euros auprès de trois laboratoires, Sanofi, GlaxoSmithKline et Novartis.

Les effets sur l’économie

Le Fonds monétaire international estime que l’épidémie pourrait avoir "des effets notables" sur l’économie mondiale, tout en indiquant que les risques entraînés par le virus A(H1N1) pour la croissance restent cependant "difficiles à prédire". Des responsables de gouvernements et de la Banque mondiale ont déjà fait part de leurs craintes quant aux répercussions de l’épidémie de grippe porcine sur le commerce international.

....et quand on voit la photo, ça fait envie.....
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Mer 22 Juil - 10:49

LoL pour la photo ^^

sinon oui la grippe pour l'instant se propage plus vite qu'elle ne fait de dégâts mais il faut se rappeler qu'on est qu'au début !

Et si la grippe habituelle et la grippe saisonnière se rencontrent et fusionnent alors la on aurai une grippe qui se propage vite et qui est dangereuse !
avatar
grand-mère
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par grand-mère le Mer 22 Juil - 15:11



___________________



Hier n'est qu'un rêve, demain n'est qu'une vision. Mais un aujourd'hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain un rêve d'espoir
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Mer 22 Juil - 15:28

LoL énorme cette BD ^^

de toute façon ce n'est pas de la grippe qu'on meure non ?

c'est des bactéries qui sont libre de se reproduire car le système immunitaire est saturé par le virus .

c'est ça le principe du virus non ?
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30416

Pandémie : l’organisme chargé de gérer les médicaments épinglé

Message par Schattenjäger le Jeu 23 Juil - 19:57

Dans son rapport, un sénateur Jean-Jacques Jégou pointe une série de dysfonctionnements, comme la dispersion des sites de stockage et des incertitudes soulevées par l’arrivée à péremption d’une partie du stock.



« Beaucoup de progrès » à faire pour « démontrer son efficacité ». Dans son rapport présenté mercredi, le sénateur Jean-Jacques Jégou épingle l’Eprus (Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires), chargé de gérer les stocks de médicaments pour parer à une éventuelle pandémie.

Alors que le nouveau virus A(H1N1) ne cesse de progresser, le centriste, sans préconiser la suppression de l’organisme, pointe une série de dysfonctionnements : dispersion et hétérogénéité des sites de stockage, faiblesses de l’outil informatique, incertitudes soulevées par l’arrivée à péremption d’une partie du stock. Et de déplorer également le « faible degré, voire [l’]absence d’autonomie » de l’Eprus.

Celui-ci a été créé en 2007 pour pallier les difficultés rencontrées par le ministère de la Santé dans la gestion du stock des produits de santé, constitué en 2001 pour faire face à une éventuelle attaque terroriste ou une pandémie grippale.

La valeur du stock géré par l’Eprus se chiffre à 845 millions d’euros, incluant 33 millions d’antiviraux, un milliard de masques chirurgicaux et 537 millions de masques de protection FFP2.

Il est réparti sur 72 sites. Une dispersion qui « pose le problème du suivi de la gestion du stock et des conditions de conservation », selon Jégou, qui dit avoir vu du Tamiflu stocké en pleine chaleur « sous des toits de fibrociment ».

Produits ayant atteint la date de péremption

Se pose surtout la question des produits dont la date de validité est dépassée. C’est ainsi le cas de la moitié du stock de masques FFP2, pourtant encore utilisables, selon Jégou. Une partie du stock de médicaments est aussi concernée.

Le directeur général de la Santé Didier Houssin avait précisé, le 1er mai, que les stocks d’antiviraux comprenaient 9 millions de traitements de Relenza, 24 millions de traitements de Tamiflu en poudre, et 9 millions de traitements de Tamiflu en gélules. Sur ces neuf millions, « de l’ordre de 1 à 1,5 million a atteint la date de péremption », avait-il indiqué.

Jégou a déploré qu’une « décision politique » sur la validité des antiviraux en principe périmés, mais encore efficaces, n’ait pas encore été prise. Il préconise la création d’un statut particulier pour ces médicaments, afin qu’ils ne portent plus de date de péremption, mais seulement la date de leur fabrication.

« la France est assez bien préparée »

L’Eprus risque fort d’être « soumis à l’épreuve de feu » dès l’automne si le nouveau virus A(H1N1) touche un grand nombre de Français, comme le redoutent experts et autorités sanitaires.

« Il ne s’agit pas de susciter l’inquiétude », a pour sa part tempéré Jean Arthuis (centre), président de la Commission des finances du Sénat, estimant que « la France est assez bien préparée à faire face à la pandémie grippale ». Mais Arthuis relève que « du fait d’imperfections d’organisation et de fonctionnement, le coût budgétaire risque d’être supérieur à ce qu’il aurait pu être si le dispositif avait été parfaitement coordonné et réglé »
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30416

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Schattenjäger le Jeu 23 Juil - 19:58

Historique de la grippe

La grippe est l’une des maladies les plus anciennes que l’on connaisse. Décrite dès l’Antiquité et au Moyen-Age, la grippe a été identifiée comme une cause d’épidémie au fil des siècles.

Au cours du XXème siècle, 3 épidémies mondiales (ou pandémies) ont été recensées :

la grande pandémie de « grippe espagnole » de 1918 provoquée par le virus A (H1N1), responsable d’environ 40 millions de morts.

la pandémie de « grippe asiatique » de 1957 provoquée par le virus A (H2N2), responsable d’environ 4 millions de morts aux Etats-Unis.

la pandémie de « grippe de Hong-Kong » de 1968 provoquée par le virus A (H2N2), responsable de près d’environ 2 millions de morts en France.

Depuis 25 ans, les virus de la grippe en circulation sont des descendants du virus Hong-Kong H2N2.

C’est à l’Institut Pasteur de Paris que Dujarric de la Rivière avait apporté en 1918, la preuve de l’existence d’un « virus filtrant » à l’origine de la grippe. Le premier virus grippal humain (type A) fut isolé en 1933, en Grande Bretagne, après injection de produit de prélèvement rhino-pharyngé au furet.

Dès 1931, Goodpasture avait réussi à cultiver des virus dans l’œuf de poule embryonné. Cette technique permit à Smith et Francis de préparer aux Etats-Unis les premiers vaccins inactivés dont l’efficacité était encore douteuse. Mais c’est Jonas Salk qui, encouragé par les autorités militaires américaines, prépara le premier vaccin efficace à grande échelle en purifiant et en inactivant le liquide allantoïque ensemencé. Ce vaccin fut utilisé pour vacciner le Corps Expéditionnaire américain en Europe en 1944-1945.

Dès 1947, le laboratoire de la grippe récemment créé à l’Institut Pasteur de Paris, dans lequel venait d’entrer Claude Hannoun, prépara un vaccin par la même technique.

Jusqu’en 1968, la vaccination contre la grippe resta assez confidentielle. Certes, en 1958, le virus de la pandémie H2N2 (grippe asiatique) remplaça dans le vaccin le premier virus A H1N1, et des améliorations furent apportées dans sa purification. Mais l’époque contemporaine de la vaccination ne débute qu’après la pandémie de 1968. Aux Etats-Unis, le vaccin H2N2 s’était avéré inefficace contre le nouveau virus H3N2. Heureusement qu’il n’apparaît en Europe qu’en 1969, laissant ainsi le temps de préparer un vaccin adapté. L’OMS prend alors conscience qu’il faut renforcer les réseaux de surveillance.

La suite est bien connue :

réémergence du virus H1N1 (grippe russe) en 1977 et sa réintroduction dans le vaccin qui devient ainsi trivalent, une souche B ayant été incorporée progressivement par les divers fabricants depuis quelques années,

création du GROG en France en 1984,

nombreuses études épidémiologiques démontrant que la vaccination grippale diminue la mortalité chez des personnes âgées, incitant la CNAM à offrir gratuitement le vaccin aux personnes de 75 ans et plus en 1985, puis abaissant cet âge à 70 ans en 1989 et à 65 ans en 2000. Parallèlement, la bio-industrie augmentait régulièrement ses capacités de production.

Mais en attendant de nouveaux vaccins, le principe de fabrication est toujours le même depuis 1937, utilisant l’œuf de poule embryonné… Il a fait ses preuves !

un bon résumé bien scolaire et politiquement correct, c’est pas beau ça ?
avatar
grand-mère
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par grand-mère le Jeu 23 Juil - 21:11

Salut vous tous
Peut être avez-vous déja vu et entendu ça :
http://www.lepost.fr/article/2009/07/18/1624402_h1n1-tamiflu-et-mensonges.html

Bonne soirée ...faites de beaux rêves......


___________________



Hier n'est qu'un rêve, demain n'est qu'une vision. Mais un aujourd'hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain un rêve d'espoir
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Ven 24 Juil - 11:38

si en proportion la grippe A fait autant de mort que la grippe espagnole ( et c'est fort probable ... )

a l'époque c'était 40 a 60 millions de mort pour 1 milliard d'habitant ( peu etre 100 millions de mort )

donc vus qu on est plus de 6 milliard maintenant il faudrai voir a multiplier le chiffre par 6 .

donc on atteint dans les 300 millions de mort environs ...

alors on va dire oui a l'époque il n'y avais pas autant de médicament , y avais pas le vaccin tout ça ...

seulement aujourd'hui avec les transport en commun le virus se propage beaucoup plus vite !

les services hospitalier sont déjà saturé puisqu'on est plus accepté sauf cas grave .
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Mikerynos le Ven 24 Juil - 17:23

nous sommes mal !


___________________


avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par casseron le Sam 25 Juil - 0:06

l
a grande pandémie de « grippe espagnole » de 1918 provoquée par le virus A (H1N1), responsable d’environ 40 millions de morts.

Ce chiffre est absolument fantaisiste. Personne n'est à même de dire le nombre de victimes qui varie de 5 à 60 millions, excusez de la précision !

Par contre, on sait très bien ce qui a tué les gens au cours de cette épidémie. Cherchez bien et vous trouverez si le site américain est toujours actif. Pour l'instant, je n'ai pas le temps de le retrouver.

à +
avatar
grand-mère
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 148

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par grand-mère le Sam 25 Juil - 9:37



J’ai été témoin de l’épidémie de grippe de 1918
Eleanor McBean

Tous les médecins et les gens qui ont vécu à l’époque de l’épidémie de grippe espagnole de 1918 disent que ce fut la maladie la plus terrible que le monde ait jamais connue. Des hommes vigoureux et robustes pouvaient ainsi mourir du jour au lendemain. La maladie présentait les aspects de la peste noire, comme aussi de la fièvre typhoïde, de la diphtérie, de la pneumonie, de la variole, des maladies paralytiques, comme d’autres maladies contre lesquelles les populations avaient été vaccinées juste après la première guerre mondiale. On avait administré quantité de vaccins et de sérums toxiques à pratiquement toute la population. La situation devint réellement tragique quand éclatèrent tout d’un coup ces maladies engendrées par la médecine.

La pandémie s’éternisa deux ans, nourrie par les médicaments toxiques que les médecins prescrivaient pour supprimer les symptômes. Pour autant que j’aie pu l’observer, la grippe atteignait essentiellement les vaccinés. Ceux qui avaient refusé la vaccination échappaient à la maladie. Ma famille avait refusé toutes les vaccinations. C’est ainsi que nous sommes restés tout le temps en excellente santé. Nous savions de par les enseignements de Graham, Trail, Tilden et d’autres qu’on ne peut contaminer le corps avec des poisons sans que celui-ci ne devienne malade.

Quand l’épidémie atteignit son paroxysme, tous les magasins, les écoles, les entreprises étaient fermés et même jusqu’à l’hôpital. Les infirmières et les médecins qui s’étaient fait vacciner étaient terrassés par la maladie. On ne voyait plus personne dans les rues. La ville était devenue une ville fantôme. Comme notre famille (qui n’avait pas accepté les vaccinations) semblait être une des rares familles à ne pas avoir attrapé la grippe, mes parents couraient de maison en maison pour s’occuper des malades, vu qu’il était impossible de trouver un médecin. Si c’étaient les germes, les bactéries, les virus ou les bacilles qui devaient en fait provoquer la maladie, ils auraient eu cent fois l’occasion de s’attaquer à mes parents qui passaient plusieurs heures par jour dans les chambres de malades. Pourtant mes parents ne contractèrent jamais la grippe et ne rapportèrent à la maison aucun germe qui aurait pu s’attaquer aux enfants. Aucun membre de notre famille ne fut atteint par la grippe. Il n’y eut même pas le moindre rhume alors que l’hiver était rude et la neige épaisse.

On a dit que l’épidémie de grippe de 1918 avait tué 20 000 000 de personnes dans le monde. Mais en fait ce furent les médecins qui occasionnèrent cette hécatombe avec leurs traitements grossiers et meurtriers. C’est une terrible accusation, mais elle n’en demeure pas moins vraie, s’il faut en juger par les succès obtenus par les médecins n’utilisant pas les médicaments.

Alors que pour les médecins et les hôpitaux traditionnels, les décès s’élevaient à 33 %, les autres hôpitaux (non traditionnels) comme Battle Creek, Kellogg, Macfadden's Health Restorium obtenaient pratiquement 100 % de guérisons avec des méthodes naturelles simples comme les cures d’eau, les bains, les lavements, le jeûne, des régimes alimentaires très bien étudiés comprenant essentiellement de la nourriture naturelle. Un médecin que nous avons connu n’a pas perdu un seul patient de la grippe en huit ans...

Si les médecins classiques avaient été aussi éclairés que les thérapeutes utilisant les méthodes naturelles, on n’aurait sûrement jamais parlé de 20 000 000 morts suite au traitement médical officiel de la grippe.

Chez les militaires vaccinés, la maladie a frappé sept fois plus que chez les civils non vaccinés. Ces soldats souffraient en fait des maladies contre lesquelles ils avaient été vaccinés. Un soldat qui, en 1912, était rentré des territoires d’outre mer m’avait confié que les hôpitaux militaires étaient remplis de cas de paralysie infantile et il se demandait comment il était possible que des adultes puissent contracter une maladie d’enfance. Nous savons maintenant que la paralysie est une suite classique d’un empoisonnement vaccinal. Chez nous la paralysie n’est apparue qu’après la campagne de vaccination massive de 1918.
(source http://sos-crise.over-blog.com/article-32586935.html )


___________________



Hier n'est qu'un rêve, demain n'est qu'une vision. Mais un aujourd'hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain un rêve d'espoir

VKS
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 26

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par VKS le Sam 25 Juil - 18:18

C’est à cette lumière qu’il faut examiner les informations suivantes :
Une
dépêche de l’agence Bloomberg du 13 mai affirme que l’OMS vérifie avec
le plus grand sérieux l’hypothèse formulée par un éminent scientifique
australien, Adrian Gibbs, selon laquelle « une des explications les plus simples est que le virus A/H1N1 s’est échappé d’un laboratoire »
avatar
Invité
Invité

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Invité le Dim 26 Juil - 11:32


La grippe A? «Une grippette» pour le professeur Debré

REACTION - Qu'on se le dise, il ne faut pas craindre la grippe A H1N1. C'est ce qu'affirme haut et fort, le professeur de médecine Bernard Debré, dans une interview au Journal du Dimanche.

«Cette grippe n'est pas dangereuse. On s'est rendu compte qu'elle était peut-être même un peu moins dangereuse que la grippe saisonnière.

la suite : http://www.20minutes.fr/article/339949/France-La-grippe-A-Une-grippette-pour-le-professeur-Debre.php
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Dim 26 Juil - 16:01

Moi je ne crains pas la grippe je crains ses effet ( fermeture de tous les espaces publiques ... )

moi la grippe j'en ai eu une sévère et je n'ai pas eu l'impression que les produits qu'on ma donné m'ont permis d'en guerrir ...
avatar
explorer
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 105

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par explorer le Lun 27 Juil - 10:39

Bonjour ,
Nous vivont bien dans un monde de fous qui croire ? scratch
http://www.20minutes.fr/article/339949/France-La-grippe-A-Une-grippette-pour-le-professeur-Debre.php
Amicalement.

Edit Cécé : Posté deux messages au dessus
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Lun 27 Juil - 13:50

ouai ba je vais quand même attendre la fin de l'année pour juger ...

car pour l'instant rien ne dit si les choses vont empirer ...
avatar
explorer
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 105

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par explorer le Lun 27 Juil - 14:05

Saury Cece je devais etre dans un etat second .
A la tienne .
avatar
Invité
Invité

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Invité le Lun 27 Juil - 15:42



Redeviens vite toi même
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par casseron le Lun 27 Juil - 20:46

L'Etat ayant acheté pour 94 millions d'euros de vaccins, il est probable qu'il ne pourra pas tous les fourguer. A cela ajoutons les dégâts collatéraux subis par les vaccinés-et je sais de quoi je parle- le trou de la sécu qui est déjà un gouffre va devenir un hyper gouffre, et ce n'est pas le monde médical qui va aider un tant soi peu à le combler.
Le professeur Debré parle dans le désert ; l'anesthésie intellectuelle est quasi totale.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30416

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Schattenjäger le Lun 27 Juil - 21:11

L’OMS avance en secret vers une vaccination obligatoire

L’OMS a refusé de communiquer le procès-verbal d’une importante réunion d’un groupe consultatif bondé de dirigeants de Baxter, Novartis et Sanofi, qui a recommandé la vaccination obligatoire pour cet automne aux Etats-Unis, en Europe et dans d’autres pays, contre le virus artificiel H1N1 de la « grippe porcine. »

Dans un courriel de ce matin, un porte-parole de l’OMS a prétendu qu’il n’y a pas de procès-verbal de cette réunion, qui s’est déroulée le 7 juillet, dans laquelle les directives sur la nécessité de vacciner le monde entier, adoptées par l’OMS ce lundi, ont été formulées, et à laquelle participaient les dirigeants de Baxter et d’autres compagnies pharmaceutiques.

Dans le cadre du Règlement Sanitaire International, en cas d’urgence pandémique, du type prévu cet automne dans la deuxième vague plus meurtrière de virus H1N1, qui est construit génétiquement pour ressembler au virus de la grippe espagnole, les directives de l’OMS ont un caractère contraignant pour l’ensemble des 194 pays affiliés à l’OMS.

En bref : l’OMS dispose de l’autorité d’obliger tout le monde dans les 194 pays à se faire vacciner de force en automne, d’imposer des quarantaines et de limiter les voyages.

Il existe une preuve vérifiable, claire et sans équivoque, montrant que l’OMS a fourni le virus de la grippe aviaire vivant à la filiale de Baxter en Autriche. Ce virus a été utilisé par Baxter pour fabriquer 72 kilos de matériel vaccinal en février.

Baxter a ensuite envoyé ce matériel à 16 laboratoires dans quatre pays sous un faux étiquetage, désignant les produits contaminés comme du matériel vaccinal, déclenchant presque de cette façon une pandémie mondiale.

Puisque Baxter doit observer strictement les règles de biosécurité de niveau 3 en manipulant un virus dangereux, comme celui de la grippe aviaire, la production et la diffusion de cette pandémie ne peuvent pas être accidentels, mais sont plutôt effectuées par Baxter dans une intention criminelle.

Il est de plus en plus évident que l’OMS et Baxter ne sont que des éléments d’une organisation criminelle beaucoup plus vaste, qui progresse d’une façon coordonnée et synchronisée, pour exécuter dans les prochains mois et années l’ordre du jour de réduction de la population mondiale voulue par les "élites", tout en mettant en place un gouvernement mondial dont l’OMS sera membre.

L’OMS, une agence des Nations Unies, semble jouer un rôle clé dans la coordination des activités des laboratoires, des compagnies pharmaceutiques et des gouvernements, dans l’accomplissement de l’objectif de réduction de la population et la prise de contrôle politique et économique de l’Amérique du Nord et de l’Europe :

En premier, l’OMS donne des fonds, de soutien et de garantie à des laboratoires tels que le CDC pour chercher des agents pathogènes, les modifier génétiquement pour les rendre plus mortels, et aussi les breveter.

Deuxièmement, l’OMS fournit ces mêmes agents pathogènes mortels, élaborés génétiquement, à des compagnies comme Baxter en Autriche, de sorte que Baxter puisse utiliser délibérément ces virus pour contaminer avec méthode le matériel vaccinal. Si la contamination des 72 kilos n’avait pas été détectée à temps par un laborantin en République tchèque, des millions de gens auraient attrapé la « grippe aviaire » avec l’injection.

Troisièmement, en cas de pandémie, l’OMS ordonne une vaccination obligatoire dans l’ensemble des 194 pays, suivant les « recommandations » d’un groupe consultatif dans lequel siègent aussi les cadres de Baxter.

Quatrièmement, l’OMS accorde à Baxter, Novartis, Sanofi et à d’autres compagnies, des contrats lucratifs pour fournir ces vaccins.

Par ailleurs, l’OMS acquiert une nouvelle autorité mondiale à une échelle sans précédent en cas de pandémie.

Dans de cadre des plans pandémiques spéciaux décrétés dans le monde entier, en particulier aux États-Unis en 2005, en cas d’urgence pandémique, les gouvernements nationaux doivent être dissous et remplacés par des comités de crise, qui prennent en charge les infrastructures de santé et de sécurité des pays, et qui relèvent de l’OMS et de l’Union Européenne en Europe et de l’OMS et des Nations Unies en Amérique du Nord.

Si le Model Emergency Health Powers Act est mis en œuvre sur instructions de l’OMS, refuser le vaccin sera un délit pénal pour les Étasuniens. La police est autorisée à utiliser la force brutale contre les suspects « criminels. »

Grâce au contrôle de cette crise pandémique spéciale et aux comités dotés du pouvoir de promulguer une législation pour l’instaurer dans la plupart des pays, l’OMS, l’ONU et l’UE deviennent de facto le gouvernement d’une grande partie du monde.

La grande quantité de morts entraînera aussi l’effondrement économique et des bouleversements, la famine et la guerre, et ces événements provoqueront encore plus de réduction de la population.

Pour résumer : l’OMS contribue à créer et ensuite à propager une pandémie virale mortelle. Celle-ci permet à OMS de prendre le contrôle des gouvernements d’Amérique du Nord et d’Europe, et d’ordonner aussi la vaccination obligatoire des populations, par ces mêmes compagnies qui ont d’abord créé et propagé le virus mortel. Et tout ça sous le prétexte de protéger les populations contre la pandémie qu’ils ont créée.

Les principaux médias, possédés par ce même groupe d’« élite » qui finance l’OMS, cachent systématiquement au grand public la nature du danger réel de ces injections de H1N1, en retenant les informations essentielles concernant l’interdépendance des agissements à leur propre profit de ce groupe d’organisations.

En conséquence, la plupart des gens croient encore que le virus H1N1 est une grippe porcine naturelle, alors que même l’OMS a officiellement abandonné le terme « porcin » dans une tactique de reconnaissance de son origine artificielle.

La plupart des gens pensent encore que les compagnies pharmaceutiques peuvent fournir un remède, alors qu’elles sont en train de préparer une série de piqûres létales, contenant le virus vivant atténué, des métaux toxiques et d’autres poisons.

Les deux piqûres de H1N1 sont conçues pour endommager le système immunitaire et ensuite l’attaquer avec un virus vivant, dans un processus qui reflète celui décrit par deux mémoires de 1972 de l’OMS, où ont été définis les moyens techniques pour transformer les vaccins en tueurs.

Le Mémorandum Strecker révèle aussi que l’OMS a recherché activement des moyens pour affaiblir le système immunitaire.

La meilleure protection contre le virus H1N1, qui a été libéré et qui deviendra inévitablement de plus en plus mortel puisqu’il mutera en automne, est l’argent colloïdal et aussi les vitamines pour renforcer le système immunitaire, les masques et les autres mesures de ce genre.

Mais aucun des gouvernements d’Amérique du Nord ou d’Europe n’a fait des provisions d’argent colloïdal ni préconisé des mesures de santé judicieuses pour contenir la prochaine vague meurtrière.

Il y a à la place de plus en plus de signes montrant qu’ils utiliseront la panique pour effrayer les gens afin qu’ils acceptent les vaccins toxiques, qui sont sûrs de provoquer des lésions ou des dommages uniquement grâce à la présence de métaux lourds.

Cette campagne de vaccination de masse permettra même l’émergence d’une souche plus mortelle et fournira une couverture pour la libération des virus de la grippe aviaire ou d’autres agents pathogènes.

C’est pourquoi des mesures doivent être prises maintenant pour arrêter la vaccination de masse prévue cet automne, en intentant une action en justice pour bloquer la distribution des vaccins et/ou les lois gouvernementales forçant les gens à accepter la vaccination. (...)

C’est une nécessité vitale pour les individus et les collectivités locales de prendre des mesures efficaces pour se protéger contre la prochaine vague mortelle de virus H1N1 afin de minimiser son impact.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par casseron le Lun 27 Juil - 21:27

La meilleure protection contre le virus H1N1, qui a été libéré et qui
deviendra inévitablement de plus en plus mortel puisqu’il mutera en
automne,

On commence à s'apercevoir des visées douteuse de l'OMS. Mais inutile d'en rajouter bêtement. Quand les labos auront engrangé les bénefs, suffira d'attendre quelques années pour qu'ils remettent le couvert. Et l'hécatombe annoncée n'aura pas lieu

PS. Il est étonnant que personne n'ait vu "la main" des Gris....
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Mar 28 Juil - 0:19

ouai ba on verra bien ce qu'il se passera en automne .

entre ceux qui disent que ce sera une hécatombe et ceux qui disent qu'il n y aura pas plus de mort que la grippe classique , il faudra bien que quelqu'un ai tord ...
avatar
Invité
Invité

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Invité le Mar 28 Juil - 9:07

Vous vous rappelez tous de la grippe aviaire ????

Moi je me rappel parfaitement des ruptures de stock de masque en papier.... Je n'ai jamais croisé quelqu'un avec son masque hormis Mickael Jackson

Les gens se préparaient peut être à la grippe porcine..... A moins que ce ne soit pour la grippe chevaline ?????
En tout cas, heureusement qu'ils n'ont pas abattu tous les porc, tous les oiseaux et tous les espagnoles sinon une grippe humaine et c'est fini pour l'évolution.....Bon courage à tous et surtout ne toussez pas dans la rue vous risquez de vous faire tabasser à mort affraid
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par casseron le Mar 28 Juil - 11:07

  • Poster un nouveau sujet
  • Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 12:14