Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Message par Robot U&P le Jeu 10 Juin - 16:16

Francis Wenban-Smith de l'Université de Southampton a découvert deux anciens outils à main en silex utilisés pour couper la viande à Dartford, Kent, au cours de récentes fouille.

Les tests sur les sédiments recouvrant les pierres ont montré qu'ils dataient d'environ 100.000 ans, prouvant que les Néanderthaliens vivaient en Grande-Bretagne à cette époque. Jusqu'alors, on pensait que le pays était inhabité pendant cette période.


Ces morceaux de silex, trouvés dans
Dartford, Kent, ont révélé l'existence
d'hommes de Néandertal en
Grande-Bretagne entre
200.000 et 65.000 ans.

''Je ne pouvais pas en croire mes yeux quand j'ai reçu les résultats du test,''a déclaré le Dr Wenban-Smith. ''Nous savons que les Néanderthaliens habitaient Nord de la France à cette époque, mais cette nouvelle preuve donne à penser que, dès que le niveau des mers a chuté et qu'un «pont terrestre» est apparu dans la Manche, ils ont fait le voyage à pied jusqu'au Kent.'' ajoute-t-il.

Les pré-Néanderthaliens ont habité la Grande-Bretagne avant la dernière ère glaciaire, mais ils ont été poussés vers le sud par le froid intense, il y a environ 200.000 ans. Lorsque le climat s'est réchauffé de nouveau entre 130.000 et 110.000 ans, ils ne pouvaient pas revenir car le niveau de la mer avait remonté, à un niveau similaire à aujourd'hui, et bloquait leur passage.

Cette nouvelle découverte, montre leur retour en Grande-Bretagne bien avant les 60.000 ans précédemment suggérés.

David Score, directeur de projet de l'Oxford Archaeology précise:''Le travail de terrain à mise au jour d'importants signes d'activité sur le site de Dartford pendant l'Age du Bronze et lors des périodes romaines; cependant, lorsque l'on creuse plus profond à travers des sédiments plus anciens, on obtient alors des résultats beaucoup plus intéressants, faisant la lumière sur une longue période où l'on supposait l'absence de l'homme en Grande-Bretagne.''

Une théorie avance que les Néanderthaliens voulaient revenir dans le Kent à cause des falaises de craie riches en silex qui étaient visibles depuis France.

"C'était des gens qui n'avaient pas d'abri réel - pas de maisons, pas même des grottes - aussi, nous ne pouvons que spéculer qu'avec le temps ils soient revenus; ils avaient développé une physiologie permettant de faire face au froid, et ils élaboraient des stratégies comportementales telles que la planification de provisions pour l'hiver et une bon usage du feu,'' explique le Dr Wenban-Smith.

Le Dr Wenban-Smith ajoute que des preuves supplémentaires sont nécessaires afin de dater leur présence avec plus de précision, pour évaluer leur nombre dans le Kent à cette période, et pour savoir dans quelle mesure ils parcouraient la Grande-Bretagne et combien de temps ils y sont restés.

D'autres résultats de ce projet comprennent la découverte d'une dent de rhinocéros laineux dans les graviers inondables de la rivière Darent, elle est datée d'environ 40.000 ans.

Source:
Liens:


edit Apollyôn : source : http://decouvertes-archeologiques.blogspot.com/2010/06/lhomme-de-neanderthal-vivait-en-grande.html
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Message par FLAM le Ven 18 Juin - 11:28

Un lien sympa pour expliquer le déroulement chronologique de la glaciation :

http://pagesperso-orange.fr/paul.jean/Dossiers%20pedagogiques%20bordures.htm


___________________


avatar
momsstella
newbie
newbie

Nombre de messages : 6

oxford archaeology

Message par momsstella le Ven 18 Juin - 13:35

L'archéologie n'a pas fini de nous réserver des surprises dans l'avenir...J'ai pu travailler avec oxford archaeology, c'est la deuxième plus grande compagnie de GB dans le domaine de l'archéologie préventive, et j'ai pu constater le sérieux de cette entreprise.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8142

Re: l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Message par casseron le Ven 18 Juin - 14:39

Depuis que le feuilleton dure, on n'a toujours pas répondu à la question : oui ou non M. Néanderthal a-t-il niqué Mme Cro-Magnon ?
avatar
rilci
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 740

Re: l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Message par rilci le Ven 18 Juin - 17:57

avatar
Invité
Invité

Re: l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Message par Invité le Mar 22 Juin - 11:10

Casseron est vicieux mais pertinent
avatar
rilci
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 740

Re: l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Message par rilci le Jeu 30 Sep - 11:43

"Depuis que le feuilleton dure, on n'a toujours pas répondu à la question : oui ou non M. Néanderthal a-t-il niqué Mme Cro-Magnon " a dit casseron...
nous avons la réponse!!!
Une pincée de Néandertal dans nos gènes !
Une étude réalisée sur 60% de l'ADN nucléaire de Néandertal en contradiction avec les études précédentes sur l'ADNmt de Néandertal, mais en provenance du même institut...

Une étude publiée le 7 mai dans la revue Science montre qu'une infime partie du génome humain provient de celui des Néandertaliens. L'auteur, Richard E. Green (Université de Californie) travaille actuellement au Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology (Leipzig, allemagne) dans le cadre du projet de déchiffrage du génome de Néandertal dirigé par Svante Pääbo.

L'étude
Les chercheurs sont partis de l'ADN nucléaire extrait des ossements de trois Néandertaliens différents découverts dans la grotte de Vindija en Croatie. Les éléments étudiés sont datés entre - 38 000 et - 44 000 ans.
Les scientifiques ont ensuite comparé les séquences d'ADN avec celles de plusieurs populations d'hommes modernes dans le monde (Europe, Chine, Papouasie Nouvelle-Guinée, Afrique du Sud et Afrique de l'Ouest).



Les premiers résultats
La comparaison des ADN montre que les génomes des non-africains sont beaucoup plus proches de Néandertal que ceux des africains. Il montre également que 1 à 4 % du génome humain actuel pourrait provenir des Néandertaliens et n'est absolument pas présent chez les africains.
«Nous pouvons maintenant dire que, selon toute probabilité, il y eu un flux de gènes de Néandertal à l'homme moderne», a déclaré Richard E. Green.
Ils ont calculé que cet apport génétique des Néandertaliens à Homo sapiens a dû se produire 50 à 80 000 ans en arrière.
Les chercheurs ont également identifié plus de 70 évolutions du génome de l'homme moderne qui n'existent pas chez Néandertal. Ces gènes sont impliqués dans le développement du cerveau, de la peau, des os et la cognition.

Ce que cela implique
En analysant le génome de Néandertal et les génomes de l'homme moderne, Green et ses collègues ont estimé que les deux populations ancestrales se sont séparées entre 270 000 et 440 000 années auparavant.
Le fait que seuls les européens et les asiatiques actuels possèdent ce capital génétique néandertalien indique que les croisements ont dû se faire juste après que les premiers hommes soient sortis d'Afrique pour conquérir l'Eurasie, soit selon les chercheurs il y a approximativement 100 000 ans.
"Nous avons trouvé le signal génétique des Néandertaliens dans tous les génomes non-africains, ce qui signifie que le "croisement" s'est produit très tôt, probablement au Moyen-Orient, et est partagé avec tous les descendants des premiers hommes qui ont émigré hors d'Afrique" déclare Green.

Commentaires :
«Le séquençage du génome de Néandertal nous permet de commencer à définir toutes les caractéristiques dans notre génome où nous nous différencions de tous les autres organismes sur la planète, y compris notre plus proche parent de l'évolution, l'homme de Néandertal», a déclaré Svante Pääbo.

Pour Green "Le génome de Néandertal est une mine d'informations sur l'évolution récente de l'humanité, et il sera mis à profit pour les années à venir."

Pour Évelyne Heyer (MNHN) «Même si cette première est formidable, il faut prendre les hypothèses émises par ces chercheurs avec prudence. Certains aspects techniques, comme la longueur des fragments d'ADN analysés, sont à mon avis un peu “légers”. Donc, toutes les conclusions sur les différences ou ressemblance entre Néandertal et l'homme moderne n'ont pas toutes la même valeur . Il faudra que d'autres analyses du même type soient faites, peut-être par d'autres approches, pour vraiment y voir clair.»

A noter
Cette nouvelle étude vient en contradiction avec les précédentes conclusions du même Institut Max Planck en 2008 qui n'avait trouvé aucun point commun entre l'ADNmt de Néandertal et de sapiens... voir l'ADNmt de Néandertal

Dans l'étude publiée l'équipe a également fait part d'une autre possibilité pour expliquer l'existence d'ADN néandertalien chez Sapiens. Les Homo sapiens et les Néandertaliens pourraient être originaires d'une même espèce ancestrale qui ne serait pas reliée directement aux africains actuels. Pour Green cette hypothèse est très peu probable mais possible : "Nous pensons que ce n'est pas le cas, mais nous ne pouvons l'exclure"

http://www.hominides.com/html/actualites/adn-neandertal-dans-sapiens-0303.php

avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8142

Re: l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Message par casseron le Jeu 30 Sep - 11:52

Je suis heureux de savoir qu'ils ont niqué ! Attendons encore un peu et je fais le pari que l'on dira que Néanderthal et Cro-Magnon étaient "la même chose".....
avatar
rilci
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 740

Re: l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Message par rilci le Jeu 30 Sep - 11:58

les archéologues veulent absolument que néanderthal soit diparus mysterieusement.
moi je reste pérsuadé qu'il a tout simplement été assimilé par cro magnon d'ou les differences physique de notre espece.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Message par Macha le Jeu 30 Sep - 16:45

Autre chose également à soulever suite à ton article Rilci. Les gènes de néandertal sont nettement moins présents voire inexistants sur l'homme africain. Donc cela suppose également plusieurs foyers pour l'émergence des hominidés et non pas uniquement le berceau africain. Autre hypothèse également soulevée par les anthropologues et pour laquelle j'adhère complètement par ailleurs. Ce qui expliquerait également la richesse des typologies faciales des hominidés. Maintenant reste à définir si oui ou non d'après d'autres analyses, si les deux espèces étaient compatibles. Peut être l'ont-elles été jusqu'à un certain stade. L'on sait que les gênes issus de consanguinités sont voués dans le temps à se dégénérer au risque de stérilité.
avatar
rilci
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 740

Re: l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Message par rilci le Jeu 30 Sep - 19:04

oui macha je suis d'accord avec toi
je pense moi aussi qu'il y a plusieurs "berceau..."
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8142

Re: l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Message par casseron le Jeu 30 Sep - 21:09

Rappelons quand même que Cro-Magnon c'est 5 squelettes et des restes découverts en 1868. Néanderthal ce sont des ossements et un fragment de crâne découverts en 1856.
Et avec tout ça, à cette époque, on a prétendu reconstituer quasiment l'histoire de la race humaine. Rien de moins !

Contenu sponsorisé

Re: l'homme de Néanderthal vivait en Grande-Bretagne 40000 ans plus tôt qu'on ne le croyait

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 16 Déc - 14:02