Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Robot U&P le Dim 12 Oct - 0:05

Jeanne d'Arc, petit bergère inculte mandatée par Dieu pour sauver le royaume de France: le mythe, véhiculé depuis des siècles, est à mille lieux de la réalité, tentent de démontrer Marcel Gay et Roger Senzig dans "L'affaire Jeanne d'Arc"...Le simple nom de l'héroïne est une "hérésie", estime Marcel Gay, journaliste à L'Est républicain, qui a enquêté plus de dix ans sur le sujet. On connaît 19 lettres écrites par Jeanne. Cinq (dont trois étaient signées) ont été vues par les auteurs: sur aucune d'entre elles Jeanne ne s'est appelée "d'Arc".

Ses origines modestes paraissent aussi suspectes. La prétendue bergère, lors de son procès à Rouen, a déclaré n'avoir "jamais gardé les moutons et autres bêtes". Excellente cavalière, Jeanne maîtrisait en outre le français de la cour, comme le rapportent des écrits cités dans l'ouvrage. Les circonstances de sa mort laissent également perplexes. Si l'Histoire veut que Jeanne d'Arc meure sur le bûcher en 1431, des centaines de documents attestent de la présence de "La Pucelle de France" à Metz, Arlon (Belgique), Cologne (Allemagne) ou encore Orléans après 1436.

"Au XVe siècle comme aujourd'hui, on manipulait l'opinion publique. Jeanne d'Arc, c'est de la diplomatie secrète, observe Marcel Gay. La légende est belle, mais la vérité l'est encore plus."
La thèse des auteurs, étayée par de très nombreux documents, est que Jeanne, de son vrai nom Jeanne d'Orléans, était une arme "psychologique" de la couronne française, alors en difficulté face aux Anglais.

L'"opération Pucelle", conçue par la belle-mère du roi, Yolande d'Anjou, fait entendre des voix à Jeanne, pour l'introniser comme messager de Dieu et inspirer de la crainte à ses adversaires. Le stratagème fonctionne durant ses campagnes militaires.
Dernier accroc à la légende: Jeanne se marie en 1436 avec Robert des Armoises, pour devenir Jeanne des Armoises. La Pucelle n'est plus.

Son mythe sera ravivé à la fin du XIXe siècle. La France, après la défaite de 1870, se cherche une icône. Jeanne la Lorraine devient un symbole fondateur de la République. Elle sera canonisée en 1920.

Source: A.F.P - http://www.phenomenes-inexpliques.com/drupal/node/426
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Mikerynos le Jeu 16 Oct - 19:42

De mémoire, il me semble qu'elle a fait des émules... Des sosies ou des copycate à l'époque...


___________________


avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30538

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Schattenjäger le Jeu 16 Oct - 22:22

Pas surprenant. De touts âges les phénoménes de mode ont fait des émules. Wink
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par alpacks le Jeu 16 Oct - 22:43

c'est pu' celle qu'on croit ...

(mdr ça me rappel mes 16 ans quand je faisais chier mes amies dont il tournait la nouvelle que ben ... pop quoi ...)
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Rick le Jeu 16 Oct - 23:14

Encore du vent de certains en mal de sensations fortes ce genre de livres Neutral , qui n'apporte rien à l'histoire, en plus ce ne sont même pas des historiens mais des journalistes, ils bousillent le travail des historiens, après ils vont nous écrire la véritable histoire de l'homme au masque de fer peut être....
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30538

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Schattenjäger le Jeu 16 Oct - 23:18

après ils vont nous écrire la véritable histoire de l'homme au masque de fer peut être....
La véritable histoire... Neutral 5 versions nouvelles et différentes cette année encore. Neutral

Pour ma part je pense fort à Fouquet, Procureur de paris, surintendant des finances de louis XIV. (Egalement grand ami de Nicolas Poussin... des bergers d'arcadie). Secret concernant la royauté et dont poussin étant sans doute au courant. (Rapport avec R-L-C)


Je cite Wikipédia pour quelques réferences :
Sa haute position sociale au moment de son arrestation, et donc les nombreux secrets qu'il était censé connaître, l'acharnement du roi, qui brisa la sentence des juges, font certains auteurs, comme Paul Lacroix, ont mêlé le sort de Fouquet à celui de l'Homme au masque de fer
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Rick le Jeu 16 Oct - 23:26

La thèse que Fouquet était l'homme au masque de fer na pas a l'heure d'aujourd'hui de fondements historiques, de plus si Fouquet avait survécu jusqu'en 1703 il aurait alors eu 88 ans. Or c'est cette année la qu'est mort l'homme au masque de fer, donc vivre jusqu'a 88 ans dans des conditions aussi dure qu'etait celle de la Bastille j'en doute.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30538

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Schattenjäger le Jeu 16 Oct - 23:37

A t'il réelement sejourné longtemps à la bastille ?

Sur la prison de l'île Ste-Marguerite le masque de fer était trés bien traité. Rien qu'a en noter la qualité de la cellule et l'assistance complète qui lui était offerte. 88 ans c'est beaucoup en effet, mais pour le moment, il est la personne correspondant au profil, selon moi.

Créons un sujet pour discuter de cela, car ici c'est surtout pour Jeanne d'arc. Cool


Dernière édition par Schattenjägger le Ven 17 Oct - 17:46, édité 1 fois
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Rick le Jeu 16 Oct - 23:41

Oui ce n'est pas l'endroit pour ça
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Mikerynos le Ven 17 Oct - 14:32

Pour revenir au sujet et pour faire bref :

1- Jeanne d’Arc n’est pas une pauvre bergère. Son père est l’équivalant de Maire.

2- Dans des registres, il est fait mention qu’une certaine Jeanne détenait une "forteresse", et donc qu’elle dépendandait d’un seigneur, qui n’est qu’autre celui qui l’accompagnera voir le Roi quelques années plus tard.

3- Elle manie trop bien les armes. Donc soit Dieu lui donne tout, ou alors elle a eu le temps de s’entrainer longuement. Son adresse à cheval stupéfait de bons cavaliers....

4- Quand elle se rend à Chinon voir le roi, elle lui parle et comprend ce qu’on lui dit. Or, la "bergère", elle aurait du parler un patois bas étage ! Donc elle parle le français ce qui n’est pas donné à tout le monde.

5- Lors de son entretien, pour vérifier un peu ses dires, les membres du clergé estiment qu’elle a de solides connaissances en la matière.A nouveau soit Dieu lui parle, ou alors elle a été bien éduquée.

6- Elle ne sait pas lire et écrire. elle avoue un peu plus tard qu’elle ne leur a pas dit toutes ses capacités. Plus tard lors de son procès, elle demandera les notes pour qu’elle les relise.....

7- Quand le roi la rencontre, les témoins disent qu’ils se sont écartés près de la fenêtre et qu’un secret a été communiqué. Nul ne sait ce qu’il en était.

8- Etonnant que la mère du roi, se soit chargée de son "examen" pour voir si elle est bien vierge.... Et qu’elle l’entoure bien...

9- Elle reçoit tous les honneurs d’une princesse de sang royal. Pour certains, ce serait une bâtarde élevé à la campagne....

10- Au niveau des combats, ça se complique. Elle n’est jamais là lors des décisions qui sont prises en conseil. Elle ne dirige pas l’armée, et surtout les deux fois où elle fut blessée, ce fut par des armes de jets (flèches), donc elle ne monte pas à l’assaut, mais elle est à l’arrière. Le roi lui a "collé un garde du corps gigantesque." Jeanne ne serait elle donc pas une sorte d’icône qui un peu à l’image de l’Arche de l’Alliance pour les juifs, ferait fuir ses ennemis ???

11- Quand elle est emprisonnée, elle n’est pas enfermée dans une prison d’église, or elle est poursuivie par l’église.

12- Elle reconnait qu’elle ne portera plus de vêtments d’hommes, et boum, elle est retrouvée à nouveau en homme. Mais le problème, c’est qu’elle était enchainée en prison au niveau des pieds et des mains à une grosse pièce de bois ! Et qui lui aurait donné ces frusques ? Le jour où elle est condamnée au bûcher, elle est escortée par 800 hommes chargés d’écarter la foule !

13- Le boureau reconnait qu’il n’a jamais vu un bûcher aussi haut, personne ne pourra l’achever ou l’aider.

14- Pourquoi arrive t’elle la tête couverte, personne n’a pu voir son visage....

15- En 1436, la revoila celle qui sera désignée comme l"’usurpatrice." Ses deux frères la reconnaisse, elle monte très bien à cheval et manie bien l’épée. Bon nombre d’anciens soldats la reconnaisse. Elle est reçue avec honneurs à Orléans....Et puis comme le fait remarque un historien, au XV° difficile de savoir à quoi on ressemble pour trouver un sosie ! ( Pas de photos, de portraits, etc.....)

16- En 1439, elle est reconnue par le roi. Là elle lui livre quelques confessions, sur le déroulement des affaires. On sait juste que le roi est entré dans une vive colère, et que quelques gentilshommes, ont été chatiés comme ils le méritaient... Pas de noms.

17- En 1449, cette Jeanne (mariée entre temps) décède. Cette même année, ses frères et ses parents demandent sa réhabilitation.

18- En 1909 elle est canoniqée, et là, la plaque de marbre indiquant qu’elle était enterrrée dans une petite église a été dérobée........

Conclusion : Le phénomène Jeanne aurait été montée de toutes pièces, pour légitimer le futur roi de France, par la famille royale, notamment la "maman" qu voulait assurer l’avenir de ses petits. La prophétie s’est accomplie : Dieu ne veut pas des Anglais, il a envoyé quelqu’un pour les chasser ! Notons que ce ne sont pas les Anglais qui l’ont brûlée, mais des Français !

Comme quoi l’Histoire c’est vivant, la recherche permet de redécouvrir l’Histoire, et cela est très grisant.


Dernière édition par Mikerynos le Ven 17 Oct - 18:27, édité 1 fois


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Mikerynos le Ven 17 Oct - 14:32

Histoire - Jeanne d'Arc démasquée
Agathe Fourgnaud


Jeanne d'Arc, qui ne s'appelait pas d'Arc, n'aurait jamais gardé de moutons et ne serait pas morte sur le bûcher le 30 mai 1431. Après ses exploits, la Pucelle aurait même coulé des jours heureux au côté de son époux, le chevalier Robert des Armoises, au château de Jaulny. Jeanne, princesse de sang royal et super-agent secret ?

Telle est en effet la thèse que soutiennent Marcel Gay, journaliste à L'Est républicain , et Roger Senzig, un ancien du Bureau central de renseignements et d'action, dans « L'affaire Jeanne d'Arc ». Une thèse déjà connue de certains historiens, mais jusqu'ici ignorée du grand public. « L'histoire que l'on apprend à l'école est fausse. Jeanne d'Arc est en réalité la plus grande opération de diplomatie secrète de tous les temps », explique avec passion Marcel Gay. Cerveau de cette « opération bergère » : Yolande d'Aragon, duchesse d'Anjou, dont l'objectif est de faire couronner Charles VII et qui intrigue pour arriver à ses fins. Fille des amours illégitimes de la reine Isabeau de Bavière et de Louis d'Orléans, frère du roi Charles VI, donc demi-soeur du futur roi de France, Jeanne est envoyée en province dès son plus jeune âge.

Des années durant, pendant que Yolande travaille à répandre la rumeur de la venue prochaine d'une pucelle envoyée par Dieu pour sauver la France, la princesse d'Orléans est formée à l'art de la guerre et à la théologie. C'est dire si on est loin du miracle. « Jeanne n'a jamais entendu de voix, si ce n'est celles de ses conseillers », dit Marcel Gay. Pourtant, six siècles après, le mythe fondateur de la France - dont tous, de Jean-Marie Le Pen à Ségolène Royal, se réclament encore - garde une part de ses secrets. Et ce malgré les dernières avancées de la science, qui permettent de faire parler les morts. Pourquoi le Vatican continue-t-il de dissimuler le « Livre de Poitiers », première déposition dans laquelle la Pucelle aurait tout révélé ? Côté intrigue, l'affaire Jeanne d'Arc n'a rien à envier à « Da Vinci Code ».


___________________


avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8071

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par casseron le Ven 17 Oct - 17:16

La démystification de Jeanne d'Arc ne date pas d'aujourd'hui...mais bien de 40 ans ! Un livre tombé aux oubliettes. Mais c'est comme pour les ovnis, la démystification est malhonnête car elle avance souvent des arguments non vérifiés et fait fi des témoignages de l'époque.
La vraie jeanne d'Arc n'est sûrement pas celle qu'on nous a "vendue" aussi bien à l'école laïque qu'au catéchisme, mais elle n'est pas non plus celle que tentent de nous "vendre" les rationalistes endurcis.
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Rick le Ven 17 Oct - 23:16

@Mikerynos a écrit:

Comme quoi l’Histoire c’est vivant, la recherche permet de redécouvrir l’Histoire, et cela est très grisant.

Oula faut faire attention avec la drogue hein


Plus sérieusement sur le sujet de jeanne d'arc un livre très intéressant , Jeanne d'arc par Colette Beaune un livre bien loin des poncifs habituels patriotiques sur le sujet, un livre très bien structuré et ou on en revient à l'histoire et plus à la légende de la pucelle.
avatar
Invité
Invité

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Invité le Dim 26 Oct - 16:45

y a eu une emission sur elle sur radio ici et maintenant...
Sa dit qu'elle était une personne d'un haut rang et surement pas pucelle....
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30538

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Schattenjäger le Lun 27 Oct - 1:16

Sa dit qu'elle était une personne d'un haut rang et surement pas pucelle....
De toute maniére l'histoire de france tel que nous la connaissons est une histoire romancé et énormement remané (réecrit) depuis déjà quelques siècles. Il se peu qu'une femme ai pris la commande d'une armé. Qu'elle fut d'une famille de haut rang qui se servit peu être d'elle pour leur causes. Aprés il ne faut pas oublier qu'a l'époque de la guerre de 100 ans, les anglais commes les Francais était trés croyant.

En conclusion, une bonne occasion de romancer l'histoire en y apportant une certaine touche de religions dans les faits historique. L'inspiration divine. Cool
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: Jeanne d'Arc démystifiée: sans doute ni bergère ni pucelle

Message par Rick le Lun 27 Oct - 20:59

Schattenjägger a écrit:
De toute maniére l'histoire de france tel que nous la connaissons est une histoire romancé et énormement remané (réecrit) depuis déjà quelques siècles

L'histoire que l'on nous apprend a l'école oui pas celle que l'on peut connaitre par la suite, celle qui sort du formatage habituel et des poncifs du genre.
Jeanne d'Arc a plus été un symbole pour la royauté de l'époque qu'autre chose, et elle était elle plus une suiveuse qu'une meneuse, après les siècles passant sa légende et son mythe bien entretenu on donner d'elle son coté symbolique la lutte contre l'anglais et ce coté patriotique bien repris par les politiques et par l'Etat.
On retrouve ce principe dans d'autre sujets historiques, hélas c'est ainsi fait et le grand public tombe dans le panneau, formaté et conditionné qu'il est.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 17 Nov - 22:19