Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

A la recherche d’une vie extraterrestre “intelligente”

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4579

A la recherche d’une vie extraterrestre “intelligente”

Message par Robot U&P le Ven 10 Oct - 19:09



La traque des astrophysiciens et des biologistes s’intensifie pour tenter de capter des signes d’une vie intelligente venue d’ailleurs. “Aide-toi, le ciel t’aidera”. Alors que les recherches piétinent depuis des années, les chasseurs de vie extraterrestre “intelligente” reprennent l’adage à leur compte. Réunis fin septembre à Paris, des astrophysiciens et des biologistes se préparent pour une sorte de “battue” intergalactique. Leur objectif: capter des signaux qui, sous forme d’ondes électromagnétiques, proviendraient d’autres mondes. Ce programme, soutenu notamment par l’institut américain Seti, vise en quelque sorte à “écouter” - autant que possible - l’Univers et ses 100 milliards de galaxies.

La directrice du Seti Institute, Jill Tarter, reconnaît chercher une aiguille dans une “botte de foin cosmique“. Mais peu lui importe d’attendre “plusieurs générations” avant de recevoir un signal - “du moment qu’on dispose de la bonne fourche pour retourner la meule“. Elle fait ici allusion au nec plus ultra de la radioastronomie: l’Allen Telescope Array (ATA), installé en Californie. Cet instrument, dont la construction a été financée par des mécènes, est composé de 42 mini-soucoupes paraboliques (à terme, elles seront 350). Depuis sa mise en service, l’été dernier, il a déjà repéré les signaux du vaisseau spatial Voyager 1, qui navigue pourtant à 106 unités astronomiques de la Terre (1 unité astronomique égale 150 millions de kilomètres).

Après cette entrée en matière réussie, ATA va passer au peigne fin, sous diverses fréquences, un million d’étoiles. “Désormais, nous pouvons aussi consolider nos avancées avec d’autres partenaires à travers le monde“, annonce Jill Tarter. En France, la station radioastronomique de Nançay (Cher), spécialiste du captage d’émissions à basse fréquence, pourrait être sollicitée.
article : Richard De Vendeuil

source :l’Express (via Liste Exobiologie Avancée)
http://www.ufofu.org/blog/
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 15 Aoû - 20:13