Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le Soleil subit une poussée d’énergie...

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Le Soleil subit une poussée d’énergie...

Message par Robot U&P le Jeu 22 Avr - 15:04

Le Soleil subit une poussée d’énergie...

(Source : Alterinfo)



​​​​Depuis la fin des années 70, trois satellites d’observation du Soleil ont enregistré d’étonnants changements de chaleur, rayonnement ultraviolet, et vent solaire. Le Dr. Sam Solanski, directeur du renommé Institut Max Planck pour la Recherche sur le Système Solaire, a dit, « Le Soleil a été plus intense au cours des 60 dernières années et il peut maintenant être en train d’affecter les températures globales. » « Le Soleil est dans un état altéré. Il est plus lumineux qu’il était.... » Le Dr. Solanski a admis ne pas savoir ce qui rendait le Soleil plus lumineux. L’une des principaux expert, Eugene N. Parker, ajoute, « ... nous ne comprenons vraiment pas correctement la physique de la luminosité variable du Soleil. » Cela souligne le problème fondamental avec le verdict du réchauffement global des experts en matière de climat. On se base sur la profonde ignorance de la manière dont le Soleil est réellement « stimulé » et de quelles formes d’énergie alimentent le climat d’une planète. Les astrophysiciens sont blâmables pour cela.

​​​​Bien que les archives historiques climatiques recoupent les variations du rendement solaire, celles-ci sont considérées trop petite pour avoir beaucoup d’effet sur le réchauffement global. Comme John Gribbin l’a écrit dans New Scientist, « La preuve statistique relie les changements du climat aux modifications de l’activité solaire. Mais personne n’a jamais proposé d’explication convainquante de la façon dont opère le lien. » « L’énigme est que l’éclat global du Soleil varie de moins de 0,1 pour cent durant le cycle des 11 ans, trop peu pour expliquer les changements climatiques observés. » Lentement, le consensus a dévié politiquement en faveur de cette opinion.

​​​​Un récent rapport concède qu’il pourrait y avoir des effets plus influents sur le climat, comme les rayonnements cosmiques provoquant la couverture nuageuse, ou les radiations ultraviolettes affectant la couche d’ozone. Ces facteurs changent plus nettement [que les variations solaires] durant le cycle solaire. Mais ceux-ci ne seraient-ils que plus d’effets secondaires de la variabilité solaire plutôt que la vraie cause ?

​​​​Quant au réchauffement causé par l’humanité produisant les soi-disant « gaz à effet de serre, » le professeur Nils-Axel Mörner a écrit dans une thèse sur le réchauffement global pour le parlement britannique, « L’idée conductrice est qu’il y a un rapport linéaire entre l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère et la température globale. Pourtant, le fait est que la température est constamment montée et descendue. De 1850 à 1970, nous voyons une relation presque linéaire à la variabilité solaire ; pas au CO2. Pendant les 30 dernières années, nos jeux de données ont été si corrompus par les interprétations personnelles et les choix personnels qu’il est presque impossible de faire le tri pour recenser dans le désordre les données fiables et douteuses. »

​​​​Le croque-mitaine de l’effet de serre global est sous-jacent à la croyance que quelque chose a mal tourné sur notre planète sœur, Vénus, et « qu’un emballement de l’effet de serre » s’y est produit, la transformant en four assez chaud pour fondre quelques métaux. Il y a un autre mythe profane de notre âge. Dans Vénus n’est pas notre jumelle !, j’ai écrit, « La comparaison avec la Terre ne mènera nulle part. Rien ’ n’a mal tourné ’ sur Vénus ou ’ ne s’est bien goupillé ’ sur Terre. Les deux planètes n’ont pas le même âge et elles n’ont qu’une parenté éloignée. Il n’y a pas de message pour nous dans l’étude de Vénus pour une évolution du climat de la Terre imaginée dans une ’ serre chaude ’. »

« C’est ma croyance ferme que les sept dernières décennies du vingtième siècle seront caractérisées dans l’histoire comme les âges sombres de la physique théorique. » — Carver Mead, Collective Electrodynamics

Source : http://www.newsoftomorrow.org
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Le Soleil subit une poussée d’énergie...

Message par canon le Jeu 22 Avr - 19:27

salut a tous,
il paraitrais ( a verifier ) que l'activité du soleil fut egalement " alteré" lors des guerres ( taches solaire ou eruption).
connection ou hasard ?
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 11:04