Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

1952 et 1974, invasion d’ovnis à Drumondville, Canada

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

1952 et 1974, invasion d’ovnis à Drumondville, Canada

Message par Robot U&P le Dim 18 Avr 2010 - 15:16

Sources : Rhedae Magazine

Dans la région comme partout ailleurs dans le monde, les manchettes des journaux font de fréquentes mentions du passage d’objets volants non identifiés (OVNI), plus communément appelés « soucoupes volantes ».


Ainsi, le 18 juin 1952, un témoin au nom prédestiné, Ernest L’Étoile, du 55 de la rue Saint-Georges, à Drummondville, dit avoir vu un « corps étrange » volant au-dessus de la ville. Son témoignage est corroboré par trois autres témoins. M. L’Étoile est assis paisiblement sur sa galerie, lorsque son jeune fils de sept ans, Gaétan, lui fait remarquer « que la lune marchait ». Jetant un coup d’œil au firmament, et s’apercevant que le ciel est couvert, il en déduit qu’il ne peut s’agir de la lune. Il observe alors, à une hauteur d’environ 300 pieds, un corps circulaire de 10 à 12 pouces de diamètre (compte tenu de la distance) se déplaçant horizontalement d’ouest en est, à une vitesse d’environ 30 à 40 milles à l’heure. Ressemblant à une roue entourée de courtes flammèches, l’objet, qui serait rattaché à une masse plus sombre, disparaît bientôt dans les ténèbres…

En novembre de la même année, un autre Drummondvillois, qui revient du « théâtre » vers 22 heures, signale une grosse boule de feu verdâtre munie d’une queue, se dirigeant du sud au nord. Le 3 décembre, un résident de Saint-Jean-Baptiste, Henri Boisclair, observe des objets d’une forme étrange se déplaçant à une vitesse vertigineuse très haut dans le firmament. Pour convaincre les sceptiques, il tient à préciser que ces objets n’ont rien à voir avec des avions… Il s’agirait plutôt de quatre grosses boules de couleur orange, avec une longue queue, se croisant en tous les sens comme si elles jouaient, avant de se diviser en deux et de disparaître. Le phénomène a été observé pendant une dizaine de minutes par M. Boisclair et ses deux voisins. L’année suivante, un autre drummondvillois dit avoir vu cinq disques de couleur argentée, volant en forme de triangle, et se déplaçant très haut et à une vitesse foudroyante.

La population devenant mieux informée avec le développement des connaissances scientifiques, les mentions de soucoupes volantes s’espacent par la suite. C’est ainsi qu’on apprend que la masse lumineuse observée dans le ciel étoilé entre 35 et 40 000 pieds d’altitude, le 14 juillet 1974, serait en réalité une sonde météo.

Plus troublante est l’histoire d’un certain « Monsieur X » de Saint-Cyrille, qui aurait entendu, dans la nuit des 24 au 25 juin 1974, par un ciel couvert et sombre, des bruits suspects à l’extérieur. Se levant en trombe pour savoir de quoi il en retourne, il observe de la fenêtre de la cuisine, une silhouette ressemblant à un robot. Lui et sa femme auraient vu 15 de ces créatures illuminées fouillant dans le champ près d’une soucoupe volante qui se serait posée près d’un petit ruisseau. Le journal Le Voltigeur publie par la suite des photos représentant les traces laissées par ce véhicule extraterrestre… Dans la nuit du 30 juin au 1er juillet, le même témoin, qui a le sommeil léger, se réveille après avoir senti un faisceau lumineux lui frôler le visage. Croyant à une automobile, il se lève et avec sa femme, il observe à l’aide de jumelles, des lumières éclairant la prairie, avec une soucoupe volante sur le sol. Alertant un voisin, il se rend avec lui sur les lieux en automobile pour constater qu’il n’y a plus aucune trace de leur passage. En août suivant, le journal La Parole publie à son tour une photographie saisissante de trois supposées « soucoupes volantes » aperçues dans le ciel de Drummondville.

Mythe ou réalité ? Mirage, illusion d’optique, phénomène météorologique ou hallucinatoire, expérience scientifique ou essai militaire secret, toutes les spéculations sont possibles…

Sources

« Soucoupes volantes aperçues à Drummondville ? », La Parole, 24 juin 1952.

« Soucoupe volante », La Parole, 20 novembre 1952.

« Des soucoupes volantes vues hier après-midi », La Parole, 4 décembre 1952.

« Soucoupes volantes », La Parole, 17 septembre 1953.

« Extra-terrestres, mythe ou réalité ? », Le Voltigeur, 10 juillet 1974.

« On se renvoie le… ballon », La Parole, 31 juillet 1974.

« Des soucoupes volantes ? », La Parole, 21 août 1974
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 17 Nov 2017 - 22:14