Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par Robot U&P le Mer 7 Avr - 13:37

Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

La présence de certains corps trouvés tête-bêche laisse supposer qu'il s'agit d'une fosse commune. :

Des archéologues ont découvert une cinquantaine d'inhumations dans la cour de l'ancien bâtiment de la Croix-Rouge, voué à une démolition prochaine.

[/b]

À deux pas du jardin public Alexandre 1er et du palais de justice de Toulon, une équipe d'archéologues et d'anthropologues ont travaillé d'arrache-pied.

Depuis le 20 janvier et par tous les temps, ils ont creusé, fouillé, photographié, dépoussiéré, réalisant un véritable travail de fourmi. Un cimetière du XVIIIe siècle a été mis au jour dans la cour de l'ancien bâtiment de la Croix Rouge, racheté par un promoteur et voué à la démolition.

Un cimetière créé vers 1709

Une cinquantaine d'inhumations a ainsi été découverte à plus d'un mètre de profondeur. « D'après nos recherches, c'est un cimetière qui aurait été créé autour de 1709 », explique David Ollivier, le chef de chantier et directeur du Centre archéologique du Var (Cav), qui se trouve boulevard Bazeilles, à Toulon.

Le cimetière de Sainte-Croix (du nom de cet ancien quartier) apparaît ainsi dans une ancienne délibération municipale et d'autres documents jusqu'aux alentours de 1828. Situé à l'extérieur des fortifications de l'époque, le cimetière aurait pu avoir plusieurs vocations d'après les indices découverts par les archéologues. « Les traces des fosses sont assez linéaires. Dans certaines d'entre-elles, nous avons retrouvé plusieurs individus, jusqu'à quatre ou cinq, avec une organisation spatiale assez régulière, ce qui sous-entend que ce cimetière a eu une utilisation assez courte. Il n'y a pas eu de réalisations pour gagner de la place. »

Dans les 47 sépultures, ces scientifiques ont trouvé des corps d'hommes et de femmes « et beaucoup de jeunes et de grands ados, et un espace réservé aux enfants ».

Certains en pleine terre, avec ou sans linceul. D'autres avec, autour d'eux, des traces de bois des cercueils.

Quelques monnaies ont été trouvées, notamment de l'époque de Louis XVI, et un des corps présentait à la cheville un anneau, celui des anciens bagnards. Enfin, la disposition des corps interpelle d'ores et déjà ces chercheurs. L'un d'eux a été découvert tourné sur le ventre et deux autres tête-bêche comme s'ils avaient été jetés à la fosse commune.

Des victimes de l'Ancien Régime ?

Le cimetière a-t-il servi à inhumer des condamnés, des exécutés de l'Ancien Régime, des bagnards, des malades victimes des nombreuses épidémies qui ont ravagé Toulon ? Les analyses des corps et traces relevées sur le site, qui débuteront dès le mois d'avril dans les laboratoires du Centre archéologique du Var, en diront peut-être davantage. À l'issue, fin juin, elles feront l'objet d'un rapport et d'une publication si l'intérêt se justifie et d'une conférence au Cav.

Le 26 mars, fin des fouilles, le promoteur a repris possession des lieux pour y construire un immeuble de bureaux et un parking. Recouvrant ainsi un pan de l'histoire toulonnaise.

Première du genre en partenariat avec les Dracénois

Si cette découverte a eu lieu aujourd'hui, c'est grâce à la loi sur l'archéologie préventive du 17 janvier 2001, car le cimetière découvert s'étendait au-delà de la cour de l'ancien bâtiment de la Croix-Rouge, sur un périmètre allant du boulevard de Strasbourg en remontant l'avenue Lazare-Carnot, en passant par les rues Berrier-Fontaine et Vincent-Allègre.

Seulement, jadis, les constructeurs ont fait fi des ossements et vestiges découverts dans cette zone classée désormais à « risque archéologique ».

La loi sur l'archéologie préventive prévoit en effet l'intervention d'archéologues en préalable au chantier d'aménagement, pour effectuer un diagnostic et, si nécessaire, une fouille. Le Centre archéologique du Var (Cav) a ainsi été chargé des fouilles après appel d'offres par le promoteur. Et, grande première, c'est sur cette opération que le service du patrimoine spécialisé en archéologie de la communauté d'agglomération dracénoise créé en novembre 2007 a été appelé du même coup à se joindre aux fouilles. « Cela va nous permettre de tisser une toile sur les recherches varoises », explique ainsi l'anthropologue dracénois Paul Bailet.

Ambre Mingaz
Var-Matin


Source : http://www.toulon.maville.com
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par canon le Mer 7 Avr - 16:55

salut a tous,
a toulouse , loors de la construction du metro, des squelettes, des barques e autres outils d'atant d'avant la moyen age fut mise a jours et cette sensation de voir des corps d'un autre temps ma inspiré le plus profond respect
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par Macha le Mer 7 Avr - 18:33

Ah je connais cette sensation Smile

Tenir dans ses mains ce que d'autres ont tenu il y a de cela quelques milliers d'années et les imaginer les utiliser, c'est génial !
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par Rick le Mer 7 Avr - 19:53

Macha a écrit:Ah je connais cette sensation Smile

Tenir dans ses mains ce que d'autres ont tenu il y a de cela quelques milliers d'années et les imaginer les utiliser, c'est génial !

Et moi donc, quasiment tous les jours, c'est à la fois grandiose et fascinant de voir des reliques ou objets traverser le temps et les âges, et êtres découverts de nos jours.
Et tellement important pour notre histoire et notre patrimoine, en plus ces objets parlent toujours si j'ose dire et sont les témoins encore bien vivants de leurs époques, respect donc en effet .
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par Macha le Mer 7 Avr - 19:56

J'ai osé emmené un petit quelque chose, pas grand chose, un joli cailloux taillé par des hommes très très anciens, et pour tout l'or du monde je n'irais pas la donner à un musée Smile

C'est pas bien mais tant pis !
Mais bref ce n'est pas le sujet
Il faudra attendre le résultat des analyses fin avril pour connaître un peu l'histoire de ces "squelettes".
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par Mirmi le Mer 7 Avr - 20:10

De grâce ! Qu'on étudie ce qui peut être étudier, et qu'on rebouche ce trou pour laisser ces gens en paix.
Mirmi a parfois de la pitié (pour ceux qui sont déjà morts) 
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par Rick le Mer 7 Avr - 20:40

Tout peut être étudier et surtout une découverte comme celle la, laissons les historiens et archéologues faire leur métier tranquillement.
Ca fait parti de notre passé donc de notre patrimoine, savoir qui était ces gens c'est aussi leur rendre le respect qui leur est du, en faisant connaitre leur histoire et leur vie, pour qu'ils ne tombent pas dans l'oubli.

Celadon
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 257

Re: Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par Celadon le Mer 7 Avr - 21:28


  • Bonsoir,
  • C'est un travail à faire, des témoins à préserver,même si on ne peut pas encore, faute de myens, les analyser à fond, ils intègreront une typologie qui ne sera pertinente que si elle est riche, variée et documentée
  • .Les perdre serait un manque ultérieur.
  • Un moment de bonheur pour mon fils
  •  http://mastraits93.over-blog.com/
  • il y a un an , il avoue même s'être endormi dans un sarcophage qu' il fouillait, il y avait encore des locataires dedans. Toujours en urgence, mais il faut le faire.
  • Céladon qui....
  • ." Trésors des sépultures celtes et gauloises des environs de Metz 
    Trésors des sépultures celtes et gauloises des environs de Metz



    Première exposition d’archéologie organisée par les Musées de Metz depuis douze ans, cette présentation permettra de dresser un panorama des pratiques funéraires celtes et gauloises à la lumière de récentes découvertes dans les environs.


    Les nécropoles de Metz "Hauts-de-Sainte-Croix", Woippy "Bellevue" et Mondelange "Schemerten" notamment ont délivré de nouveaux secrets motivant la concrétisation d’une telle exposition. Des collections du musée issues de fouilles du XIXe siècle, réexaminées à l’aune des connaissances scientifiques actuelles, étayeront également le propos. Une grande partie des objets, parmi lesquels figurent des éléments de parure prestigieux et des céramiques décorées caractéristiques de l’art celtique, n’a encore jamais été montrée au public.


    L’exposition permettra d’appréhender, grâce à la présentation d’objets déposés dans les tombes et à la reconstitution de sépultures, la richesse et la diversité des témoignages culturels et humains de la période qui s’étend de la fin de l’âge du Bronze (vers 1000 avant notre ère) aux premières décennies suivant la conquête des Gaules, soit plus d’un millénaire d’histoire.

    Du 23 mai au 13 octobre 2008 




     08/08/2008, 23h23 #2 
    Celadon

     

    Date d'inscription: août 2008

    Messages: 47 
      Faut aimer 
    Bonjour

    Faut bien reconnaître l'expo est un poil aride ,mais pas pour des passionnés de vieilleries.
    LE CHOC : je me retrouve face à ???? que j'ai rencontrée alors qu'elle était encore dans sa gangue! Je reconnais les anneaux à ses chevilles .....bon pour le sourire il n'était pas encore dégagé.
    Dommage qu'aucun nom ne soit resté!
    Peut être mon arrière ........maman.
    Perso une grosse émotion!

    Amitiés
    Céladon."
       
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par Macha le Mer 7 Avr - 21:42

Heu Céladon ... tu peux mettre des sous-titres STP ... J'ai pas tout compris Smile

...
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par Mirmi le Mer 7 Avr - 21:49

Oui mais, Celadon ! Qu'avons-nous de plus à apprendre, ce que nous ne savons pas déjà ?!

Laissons ces sépultures en paix ! C'est tout ce qu'on pourrait leur donner de notre point de vue et tout ce qu'on pourrait leur apporter à la fin

Mirmi est de formation scientifique aussi mais Mirmi n'aime pas ça

Celadon
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 257

Re: Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par Celadon le Mer 7 Avr - 22:02

Un fils étudiant en archéologie , fouilleur occasionnel à l'INRAP ou pour les missions du Louvres, plutôt période franque ou celte.


Moi , bénévole en prospection pédestre ou aérienne pour le service régionnal de l'archéologie de la DRAC .


Entre autres.
Voila 


Elles ne sont plus en paix,il est trop tard pour les ignorer, autant que leur mobilier et leurs restes retrouvent un avenir , il paraît que l'on est mort quand on est oublié.

Céladon.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par Macha le Mer 7 Avr - 22:34

Merci Celadon pour ta réponse Smile
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: Un cimetière du XVIIIe siècle mis au jour en centre-ville

Message par Rick le Mer 7 Avr - 22:40

Mirmi a écrit:Oui mais, Celadon ! Qu'avons-nous de plus à apprendre, ce que nous ne savons pas déjà ?!



Mirmi est de formation scientifique aussi mais Mirmi n'aime pas ça

Qu'avons nous à apprendre ? Bah tout, t'es sur que t'es de formation scientifique ?

    La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 5:51