Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Ufologie US - conspiration

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4579

Ufologie US - conspiration

Message par Robot U&P le Lun 6 Oct - 0:09

A vous de juger :

avatar
thine
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 524

Re: Ufologie US - conspiration

Message par thine le Lun 6 Oct - 0:29

Intéressant, mais je suis pas sur qu'ils aient suffisamment de poids pour faire stopper ce silence sur le phénomène OVNI, néanmoins la démarche à le mérite d'être là
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Ufologie US - conspiration

Message par Passiflore le Mer 8 Oct - 18:40

Peu après l'invention de l'automobile, un ingénieur avait mis au point le moteur à eau. On l'a retrouvé noyé quelques jours plus tard...
Les groupes pétroliers sont très puissants. Peut-être bénéficiera-t-on de la technologie OVNI quand les ressources seront totalement épuisées...
avatar
micheDuc
newbie
newbie

Nombre de messages : 14

Re: Ufologie US - conspiration

Message par micheDuc le Jeu 22 Jan - 22:56

Nous n'aurons pas le temps de trop réfléchir mes amis et amies:nous sommes non-seulement visités,mais espionnés aussi.nous sommes sondés aussi ! Merci de m'avoir lu!
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3656

Re: Ufologie US - conspiration

Message par sergent garcia le Ven 23 Jan - 12:53

Passi a dit;
Peu après l'invention de l'automobile, un ingénieur avait mis au point le moteur à eau. On l'a retrouvé noyé quelques jours plus tard...

EXCELLENT !!

...a quand le moteur à la bière ?
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Ufologie US - conspiration

Message par alpacks le Ven 23 Jan - 13:53

c'est une légende corélée un peu partout pour le moteur a eau ...

pour moi il n'a jamais existé ...

le vrai moteur a eau, moteur a hydrogène donnant de l'eau en gaz d'échapement ... la oui pas de problème, BMW d'ailleurs essai depuis 3-4 ans un programme de voiture a l'hydrogène dont quelques unes sont en france ...

mais la globalité du programme a moyenne échelle d'essai des voitures a hydrogène est surtout en island et en allemagne ...

en island, pays le plus novateur et le plus volontaire au monde dans la volonté de réduire les émissions de GES, ils ont poussé la chose au point d'installer des centrales a productions d'hydrogène simple

électrolyse c'est le moyen le moins complex, eau de mer qui est très conductrice grace a son sel, anode, cathode est courant électrique produisent de l'hydrogène et de l'oxygène pure sur les électrodes en bulles, bien que c'est un moyen très énergétivore et viable dans le cadre d'énergie renouvelable gratuite et infini comme la géothermie semi profonde, et le parc éolien asser massif de l'island

les moteurs a hydrogène de BMW restent très simple et sont basé sur une architecture classique de moteur a explosion chimique essence ... seule le mode d'injection et mélange air/carburant (hydrogène) change, mais aussi la segmentation moteur vu que l'hydrogène est très infime comme gaz l'étanchéïté des pistons doit normalement etre augmenté aux segments pour que l'hydrogène ne s'accumule pas dans l'huile moteur et s'enflame dans l'embase du carter d'huile ...

reste le problème de la sécurité de l'hydrogène, qui reste un des gaz les plus dangereux au vu de son pouvoir explosif, dans le programme BMW les reservoirs ne sont que des bombones classiques a mi chemin ou a cheval a la place de la banquette arrière/fond du coffre ... car pour l'instant on ne peu pas se permettre de mettre les reservoir d'hydrogène aux memes emplacements que les reservoirs d'essences ... en cas d'accident impliquant un impact d'un véhicule sur le coté arrière ou est le reservoir d'essence ... si un reservoir classique d'hydrogène y était le danger d'explosion immédiate par incendie ou 3 min après l'impact est trop élevé

les systèmes de vidange automatique après impact par valve, fonctionne asser bien pour les gaz d'hydrocarbure comme le GPL, mais l'hydrogène lui se comporte differement et reste dangereux avec une bombone classique

c'est l'une des grandes raisons pour laquelle l'hydrogène dans l'immédiat, les agences d'énergie des états occidentaux lui tire la gueule au vu de son pouvoir explosif ... mais ne soyons pas dupe non plus, le lobby pétrolifère fait aussi pression constament en poitant du doigt régulièrement sur les dangers de l'hydrogène a chaque proposition pour ce mode de carburant ...

bien que la plupart des groupes pétroliers se tiennent relativement près a mettre en oeuvre des usines de productions localisées au cas ou ils commenceraient a etre massivement commercialisé ... ils fairont en sortent d'en prendre la maitrise économique ça c'est certain ... toujours est il, que l'hydrogène coutera cher en investissement et infrastructure ...

il ne sera pas viable en grande usine de production, car il faudrait directement une centrale nucléaire a plein temps pour alimenter 2-3 grandes usines d'hydrogène qui centraliseraient la production ...

il n'y a donc que la production a l'échelle régionale et meme a l'échelle de foyer de 200 000 hbts de population pour d'un avoir des usines de production de petite et moyenne ampleur qui limiteront les risques explosifs majeur en cas d'accident dans l'usine ...

mais aussi pour pouvoir s'adapter a chaque zone de production d'électricité et prendre simplement une part de la production par si et par la du courant électrique ... et non une centralisation qui exigerait une CNPE pour elle seule

et dernière chose qui irait dans le sens de petites productions sur tout le territoire, il sera + sécurisant de limiter le transport par camion citerne type citerne de gaz ... soit compressée soit liquéfié (le problème de la liquéfaction, c'est qu'elle dévore encore + d'energie, soit le double de la méthode électrolyse sans liquéfaction ...)

ce qui veut dire, que le seul mode viable énergétiquement, c'est des petites productions, alimentant des stations de distributions par gazoducs et citerne compressées a 200 bars ... la solutions gazoducs de débit faible jusqu'a moyen est la plus sécurisante vis a vis de l'hydrogène ... et entérée ! car en cas de fuite, sous 1 mètre de terre l'hydrogène n'aura qu'un faible accès a l'oxygène de l'air ...

actuellement de nombreux projets d'ingineering planchent sur des reservoirs sécurisant d'hydrogène en fibre de verre (bien plus sécurisants que reservoir polymère ou métalique) a 200 bars et/ou des reservoirs a nanotubes de carbone capable de piéger de grande quantité d'hydrogène ... on parle beaucoup aussi de carburant chimique transportant en lui meme l'hydrogène dont les nanotubes d'un reservoir aurait la capacité d'en liberer le gaz sans besoins de pressions elevées ...

il reste aussi la vision des choses, beaucoup de programmes concernant le developpement d'hydrogène voudrait l'imposer non pas par le mode du moteur a explosion (qui serait pourtant le + simple) mais par la pile a combustible pour moteur électrique ... qui pour moi est une complication guère utile ...

certes le moteur a explosion adapté a l'hydrogène n'est pas non plus parfait, car utilisant l'air ambiant comme un moteur essence pour le comburant d'oxygène ... une forte proportion d'azote fait partie du cycle explosif dans le moteur, ce qui génère des oxydes d'azote que l'on connait déja avec les moteurs a essence et diesel et qui sont nocifs en particulier pour asthmatique et maladie grave pulmonaire ...

mais bon mis a part cela, c'est zéro émission de CO2 en roulant, et la production d'hydrogène si elle fait les bons choix n'impliquerait qu'un faible bilan carbone avec une légère production de CO2 ...

ils font prendre en compte la métalurgie nécessaire a construire infrastructure, mais aussi certains processus dans production mécanisée qui consomeront du courant qui sera en partie provenant de source de CO2 d'appoint comme les centrales a gaz d'appoint ...

par exemple la compression de l'hydrogène et sa logistique aura de grande chance d'impliquer des centrales d'appoint au gaz (naturel ou de pétrole) en particulier en hiver, car si une partie du courant produit par les futurs grandes implantations d'éolienne, et aussi nucléaire sera necessaire a la production d'hydrogène ... on ne pourra pas lui vouer toute cette énergie électrique ... d'ou le besoin quasi certains de centrales d'appoints aux gaz ...

mais bon, meme avec cet aspect la, le bilan de CO2 d'un généralisation de ce carburant pour les véhicules personnels diviserait par 20-30 notre émission actuelle de CO2 par les voitures

ce qui ne serait quand meme pas rien ...

mais bon, l'hydrogène au final sera cher, et coutera a peu près la meme chose que le pétrole pour rouler si l'on prend en compte toute les étapes et intermédiaire dans le circuit économique

il sera par contre beaucoup moins cher si d'ici la, ITER la fameuse centrale de fusion nucléaire (et non fission hein) parvient a trouver le processus stable de fusion controlée positive en bilan énergétique ...

car pour l'instant la stabilité de la fusion dans les réacteurs du genre, demande une consomation importante d'electricité pour la "bouteille magnétique" qui maintient le plasma de fusion hors de contact avec les parties métalique du coeur du réacteur ... car sinon le plasma chaud de plusieurs millions de °C déclencherait des castrosphe type mini bombe H, heuresement non radioactive ... mais dégageant des rayonements au moment de l'explosion

résultat du fait de la consomation pour le confinement magnétique du plasma, les bilan des réacteurs a fusion d'hydrogène en hélium en énergie sont négatifs, ils consomment + qu'ils produisent car de + le maintient du plasma est difficile ...

ITER a la mission de trouver le moyen, de baisser la consomation du confinement magnétique, stabiliser de façon très sécurisante le plasma, faire en sorte que le réacteur puisse fonctionner sans devoir l'arreter ... pour parvenir a une production d'energie positive, bien supérieur a ce que consomme le système magnétique ...

normalement les solutions théoriques sont a notre portée, sinon la tentative d'ITER aurait été reportées a plus tard ... le prototype a été accepté par la communauté internationale, les scientifiques et les états le finançant car il est théoriquement proche de la viabilité économique et de viabilité du bilan énergétique ...

après cela, nous pourrons fermer toute les centrales nucléaires a fission qui seront devenues inutiles, nous pourrons meme dire adieu aux éoliennes qui du coup ne serviraient plus a rien dans l'optique de réductions des GES mondiale
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8358

Re: Ufologie US - conspiration

Message par casseron le Ven 23 Jan - 18:14

La voiture à eau reçut peut-être une appellation incorrecte, un peu à la façon du moteur Pantone qui est une sorte de moteur hybride.. Toujours est-il qu'une telle voiture roula bien dans la région bordelaise. Il existe encore des témoins visuels de cet essai.

Contenu sponsorisé

Re: Ufologie US - conspiration

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 22 Mai - 4:43