Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un nouvel ancetre découvert en Siberie

Partagez
avatar
Invité
Invité

Un nouvel ancetre découvert en Siberie

Message par Invité le Jeu 25 Mar - 13:12

Un type d’Homo encore inconnu a été identifié à partir d’un os de la main découvert en Sibérie. Il était contemporain et voisin des Néandertaliens et des premiers hommes modernes.

Pendant longtemps les Cro-Magnons et les Néandertaliens ont tenu la vedette de la période préhistorique. Mais ce face-à-face est désormais obsolète: ils n’étaient pas les seuls à vivre en Europe et en Eurasie il y a 30.000 à 40.000 ans. Un nouveau membre de la famille des Homo a été découvert en Sibérie, dans les montagnes de l’Altaï, annoncent aujourd’hui des chercheurs dans la revue Nature.

la suite : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/homme_et_societe/20100325.OBS0992/un_nouvel_ancetre_decouvert_en_siberie.html

Encore un nouveau casse tête en perspective pour les chercheurs

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Un nouvel ancetre découvert en Siberie

Message par Aria le Jeu 25 Mar - 13:25

la famille s'agrandit
pas possible de voir son portrait robot
avatar
Invité
Invité

Re: Un nouvel ancetre découvert en Siberie

Message par Invité le Jeu 25 Mar - 13:38

en même temps c'est juste un os de la main....
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Un nouvel ancetre découvert en Siberie

Message par Macha le Jeu 25 Mar - 14:48

Une autre sortie d'Afrique

Les implications de cette découverte sont nombreuses. Elle contraint à revoir une nouvelle fois les routes suivies par les différentes branches d’Homo depuis l’Afrique vers l’Asie, l’Eurasie ou l’Europe de l’ouest. L’homme de Denisova ne serait pas issu de la branche d’Homo erectus (ou ergaster africain) sortie d’Afrique il y a presque 2 millions d’années, analysent Pääbo et Krause. Il ne serait pas non plus issu des Homo heidelbergensis, ancêtres présumés des Néandertaliens, qui auraient eux quitté le berceau africain il y a entre 300.000 et 500.000 ans. Conclusion : il faut envisager une autre sortie d’Afrique.


Où peut être comme certains anthropologues le supposent également une "sortie d'Asie" ... Mais là ça modifierait considérablement "le modèle des migrations" généralement admis dans la profession.

C'est aberrant de voir que le modèle "rift africain" tient encore la route depuis le temps.
avatar
Invité
Invité

Re: Un nouvel ancetre découvert en Siberie

Message par Invité le Jeu 25 Mar - 14:51

Oui Macha j'ai pensé à toi quand j'ai lu ça
avatar
TrustNo1
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3167

Re: Un nouvel ancetre découvert en Siberie

Message par TrustNo1 le Ven 26 Mar - 8:29

@cécé a écrit:en même temps c'est juste un os de la main....
On peut faire un portrait robot de sa main pour voir à quoi elle ressemble MDR Smile
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Un autre hominidé en Sibérie il y a 40 000 ans ?

Message par Robot U&P le Ven 26 Mar - 13:48

(Source : Hominidés)


Grotte de Dénisova

La découverte

Le site de la grotte de Denisova est connu depuis les années 70. Les différentes études montrent que la cavité a été utilisée par des hominidés depuis 125 000 ans. Le site est situé dans les montagnes de l’Altaï en Sibérie.

De nombreux éléments retrouvés proviennent de la transition entre le paléolithique moyen et le paléolithique supérieur (- 35 000 ans) : outils en pierre, perles, pendentifs, aiguilles, une coquille d’autruche gravée et un bracelet vert. Ces artefacts sont de style Moustérien.

Seules preuves d’humanité, quelques dents et fragments d’une phalange d’auriculaire ont été exhumés en 2008 sur le site.

A qui appartiennent ces ossements ?

Jusqu’à présent ces restes pouvaient être attribués à deux espèces pouvant se trouver logiquement en Sibérie 40 000 ans en arrière : Homo sapiens ou Homo neandertalensis.

Les scientifiques ne possédaient pas assez de données pour attribuer cette phalange d’enfant (environ 7 ans) à l’une ou l’autre espèce.



Une étude génétique

Sans rapport direct avec cette découverte l’Institut Max Planck (Anthropologie évolutionniste, Leipzig, Allemagne) avait engagé le projet de décryptage du génome de néandertal : plus de 100 ADN d’Homo neandertalensis et d’Homo sapiens ont ainsi été analysés. Les résultats montraient clairement que les 2 espèces n’avaient pas de rapport et étaient distinctes.

Les fragments de phalange de Denisova ont été envoyés en Allemagne pour être analysés. Les chercheurs pensaient véritablement qu’ils allaient enfin pouvoir les attribuer à l’une ou l’autre des 2 espèces...

Une nouvelle espèce !

Surprise de taille, l’étude de l’ADM mitochondrial de cette phalange révèle que cet enfant n’appartient à aucune espèce connue à ce jour... Alors qu’un génome de l’ADNmt de Néandertal diffère de celle de l’Homo sapiens de 202 positions nucléotidiques en moyenne, l’échantillon de la grotte de Denisova diffère en moyenne de 385 postes !

Une comparaison avec les autre ADN connus montre même qu’il faut remonter jusqu’à 1 million d’années dans le passé pour trouver un ancêtre commun à l’hominidé de Denisova, l’homme moderne et Néandertal.

Svante Paabo et Johannes Krausse ( Institut Max Planck) pensent qu’ils sont face à une nouvelle espèce qui aurait quitté l’Afrique après l’expansion d’Homo erectus (-1.9 millions d’années) et avant celle des neandertaliens (-500 000 ans). Ce simple fragment serait la preuve d’une migration "humaine" inconnue à ce jour ou d’une lignée spécifique.

Qui était l’homme de Denisova ?

Cet hominidé aurait vécu 30.000 ans à 48.000 ans en arrière (d’après la datation du sol de la grotte). Les éléments retrouvés à proximité (outils, parures) indiquent qu’il était aussi évolué que Sapiens et Néandertal avec qui il partageait le même territoire.

Pour confirmer l’existence d’une espèce nouvelle, les chercheurs vont tenter de séquencer intégralement le génome de l’Homme de Denisova.

Plusieurs espèces il y a 40 000 ans...

Décidément, l’homme moderne qui se croyait seul représentant d’une humanité supérieure il y a encore quelques dizaines d’années doit admettre que cette solitude était fausse :

d’abord la reconnaissance que Néandertal n’était pas une brute épaisse et "animale"

puis la découverte en 2003 d’Homo floresiensis en Indonésie...

et maintenant une nouvelle espèce en Sibérie...

edit Apollôn : et hop ! fusionné

Contenu sponsorisé

Re: Un nouvel ancetre découvert en Siberie

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 16 Déc - 21:43