Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Expérience non certifiée.

Partagez
avatar
Christian COMTESSE
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Nombre de messages : 392

Re: Expérience non certifiée.

Message par Christian COMTESSE le Mar 3 Aoû - 10:37

La non plus il ne faut pas faire une fixette comparé a une voiture, c'est ridicule la consommation d'un tracteur. (c'est encore une manipulation de chiffres), comparée a celle de votre voiture, je suis persuadé que pour une année un tracteur consomme moitier moins. en effet il ne travail que quelques semaines par an. mais il fait de très gros efforts en travaillant. faite tirer une remorque d'une tonne a votre voiture et vous comprendrez en regardant la jauge.
avatar
-Z-
VIP
VIP

Nombre de messages : 2916

Re: Expérience non certifiée.

Message par -Z- le Mar 3 Aoû - 12:39

Bah ! j'ai déjà vu ce que ça donnais avec une caravane....

Initialement la voiture consommait environ 6 litres aux 100 Km, avec la caravane j'étais passé à 14 litres aux 100...

J'ose pas imaginer ce que ça aurait donné si je ne m'était pas limité à 100 km/h... (D'ailleurs aurai-je pu les dépasser ?)

Tirer une remorque est encore assez simple (même si elle fait une tonne) mais imaginez l'effort qu'il faut pour un tracteur quand il s'agit de retourner la terre avec la charrue...

Il y a la masse de la charrue d'une part, et d'autre part la masse de la terre retournée à laquelle s'ajoute la résistance de la terre face aux socs et la friction de la terre contre les lames de la charrue... La résistance sera évidemment supérieure face à une terre glaise ou argileuse qu'à une terre sableuse...


Dernière édition par PatZak le Mar 3 Aoû - 13:30, édité 1 fois
avatar
Christian COMTESSE
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Nombre de messages : 392

Re: Expérience non certifiée.

Message par Christian COMTESSE le Mar 3 Aoû - 13:08

Tout a fait exacte.
avatar
-Z-
VIP
VIP

Nombre de messages : 2916

Re: Expérience non certifiée.

Message par -Z- le Mar 3 Aoû - 13:35

Et encore je n'ai pas parlé de la masse de l'eau contenue dans la terre... En particulier quand la terre est "amoureuse" et qu'elle colle aux lames et aux roues...

L'agriculteur n'est pas idiot, en principe il évite de labourer dans des conditions pareilles, mais parfois il n'a pas le choix... Les semailles n'attendent pas...
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Expérience non certifiée.

Message par Mikerynos le Mar 3 Aoû - 18:44

Voici le rapport scientifique (en anglais) publié dans la revue PHYSIOLOGIA PLANTARUNI 92: 356-363.1994 concernant des anomalies sur les tiges de blé au niveau des nœuds sous l’effet de micro ondes par W.C. Levengood .
Version originale : En français par traducteur.


___________________


avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Expérience non certifiée.

Message par FLAM le Mer 4 Aoû - 3:01

Une analyse poussée très intéressante ! (Même si complexe à comprendre pour un néophyte comme moi ... )

Passage très intéressant :

Dans les circonstances actuelles dans nos études seulement une proposition très spéculative peut être avancée quant au lien de causalité de cette réponse de croissance positive. En littérature discutant des formations de cercle de récolte, la référence a été faite (Meaden 1991) à la participation possible des tourbillons (vortex) de plasma d'ion. En ce moment nous ne serons pas concernés par où ou comment ils sont formés, mais simplement par les conséquences de leur présence. La formation des champs électriques discrets et internes est une caractéristique commune des plasmas d'ion dans lesquels la séparation de charge se développe. L'interaction d'un champ électrique plasma-associé avec une plante pourrait, dans les conditions appropriées, induire les courants électrophorétiques intracellulaires qui ont été montrés pour stimuler de manière significative la croissance du primordia (de l'ébauche) de racine dans des conditions de brève exposition (Levengood 1991).

Je suis stupéfié, je n'aurais jamais crû la nature capable de telles prouesses :

les formations Atmosphérique-associées de plasma peuvent plausiblement provenir des régions où il y a des indications claires d'échange d'énergie entre l'ionosphère (60-100 kilomètres) et les orages électriques dans l'atmosphère (Franz et autres 1990). Sont actuellement à l'étude les vortexes de plasma d'ion qui se forment dans des régions instables et agissent en tant que transporteurs de la chaleur et de moment angulaire (angular momentum). Dans la dynamique des fluides, des gaz, y compris l'air, sont considérés en tant qu'avoir les propriétés liquides (Prandtl et Tietjens 1957). Dans un tel arrangement la descente d'un vortex par un liquide fabrique les produits secondaires instables qui forment les modèles complexes et symétriques tels que des cercles, les anneaux, les triangles, les doubles lignes et les ovales avec des tubes ou des « chemins » s'étendant de eux (Levenoood 1958). Dans sa descente sur la surface de récolte la formation de ces dispositifs d'instabilité de vortex serait guidée par des variations dans le champ magnétique de la terre (Rossi et Jastrow 1961). Sur la surface de récolte, la chaleur, l'ionisation, les champs électriques associés et le moment angulaire seraient transférés aux plantes vivantes. Pris dans son ensemble, les plasmas ionisés d'air sont électriquement neutre, bien qu'intérieurement, la séparation de charge a lieu et il peut y avoir des concentrations élevées d'ions positifs et d'électrons libres (Lehnert 1961), qui en contact avec le tissu végétal pourraient produire le chauffage passager et expliquer un certain nombre de transformations de plante.

Pour les incultes comme moi :
Electrophorèse :
L’électrophorèse est – avec la chromatographie – la principale des techniques utilisées en biologie pour la séparation et la caractérisation des molécules. Elle a quelques applications en chimie, mais est principalement utilisée en biochimie ou biologie moléculaire pour la séparation des protéines ou celle des acides nucléiques. Dans un milieu donné, la séparation des particules se fait en fonction de leur charge électrique et pour des charges identiques, en fonction de leur taille.
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectrophor%C3%A8se

Primordia :
Un primordium (au pluriel primordia) est une ébauche d'organe d'une plante.
Les primodia sont des renflements à la surface du méristème. Ces renflements se produisent dans des zones particulière du méristème, marquées par une forte activité mitotique accompagnée de phénomènes de différenciation cellulaire. Le développement d'un primordium aboutit à la formation de l'organe.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Primordium


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Expérience non certifiée.

Message par Mikerynos le Ven 6 Aoû - 17:37

Captain Future j'ai commencé un sujet sur la partie "science" des crop circles ici:
Le blé et la science. (La recherche scientifique sur les Agroglyphes)


___________________



Contenu sponsorisé

Re: Expérience non certifiée.

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 20 Sep - 0:08