Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Une mystérieuse musique surgie du passé

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Une mystérieuse musique surgie du passé

Message par Robot U&P le Jeu 18 Mar - 12:22



L'équipe des archéologues adossés au mur de l'ancienne maison où a été découverte la pierre gravée. [/b



[b]Dans la main de l'archéologue, la petite plaque de pierre sur laquelle sont gravées trois portées de musique.


Le chantier de fouille de la place du Château continue de réserver des surprises. Les archéologues viennent de mettre au jour quelques notes de musique gravées sur une plaque de schiste.

« C'est vraiment une pièce exceptionnelle. Une découverte qui a fait un grand plaisir à toute l'équipe », s'enthousiasme Thomas Guérin qui dirige les fouilles archéologiques sur la place du Château. La pièce en question ? Une petite plaque de schiste gris, d'environ dix centimètres de long sur six de large, couvertes de fines gravures : trois portées de musique et le début, amputé, d'une quatrième.

« Nous avons trouvé cet objet, il y a une semaine, dans les remblais de démolition d'un bâtiment remontant, a priori, au XVIIe siècle », indique l'archéologue.Quant à la datation de la gravure, à en juger par le graphisme anguleux des notes, on pourrait, en première analyse, la faire remonter à la fin du XVIe ou au début du XVIIe siècle.

Toutes les hypothèses sont permises

Mais pourquoi ce support de pierre alors que l'on disposait de parchemin et déjà de papier ? Toutes les hypothèses sont permises. Et le rêve aussi. On peut fort bien imaginer un musicien de l'époque, ayant soudainement trouvé l'inspiration dans la nature, qui grave une mélodie sur une pierre du chemin à l'aide d'un clou ou de la pointe d'un couteau... Ou bien encore un de ces jeunes choristes de la psalette de la Madeleine (aujourd'hui disparue, elle se trouvait à l'emplacement de l'actuelle école primaire) qui se fabrique à la hâte un aide-mémoire avant une répétition...

Il appartient aux spécialistes, à qui l'objet est désormais confié, de déterminer ce qui apparaît le plus plausible. Voire même d'identifier la musique en question si les quelques notes retrouvées correspondent à des compositions répertoriées. Des inscriptions au revers de la plaque de schiste pourraient, elles aussi, apporter aussi des informations sur son origine.

Le souvenir d'un musicien

Cette découverte, rare et émouvante, nous rappelle que Vitré a été le berceau d'un autre musicien, célèbre celui-là : Jacques Colebault, dit Jachet de Mantoue, l'un des plus grands compositeurs de musique sacrée de son temps. Né à Vitré en 1483, il s'installera en 1526 à Mantoue. Et dominera la vie musicale de la cité pendant trente ans. Jachet de Mantoue s'éteindra en 1559. Soit environ une génération avant qu'un autre artiste ne s'amuse à graver, sur une plaque de schiste, cette petite musique qui garde encore ses secrets.

edit Apollyôn : source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Une-mysterieuse-musique-surgie-du-passe-_-1292517------35360-aud_actu.Htm

    La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 14:06