Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Partagez
avatar
colombus69
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 86

Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par colombus69 le Jeu 4 Mar - 16:43

Bonjour a tous

L'apparition d'OVNI de forme delta, ne date pas d'aujourd'huis. Cependant, certaine observation d'avion militaire permette d'avancée certaine théorie.

Et si certaine de ces apparitions serait le fruit de notre propre technologie? C'est ce qu'affirmas JP. Petit célèbre physicien français en 2003 âprèe la diffusion d'une vidéo de NorthropGrumman montrant le bombardier B-2 spirite entoure d'un halo de plasma lors d'un passage en transsonique au-dessus de la mer.

Le B-2 et la MHD (Magneto Hydro Dynamic)

Le B2 est équipé d'un système de création de plasma utilisant l'écoulement de l'air ambiant comme générateur MHD qui lui permet, même en configuration subsonique, de s'environner de plasma. Ce dernier n'est pas visible de jour. C'est ce plasma qui rend l'appareil furtif en absorbant et en diffusant les ondes radar. Si ce "B2 de démonstration" ne l'étaient pas le gens seraient tentés de se poser des question puisqu'a priori il a réputation d'être indétectable. Dans le film ce système MHD "minimal" est activé. Normalement la décharge électrique n'aurait pas du être visible. Mais lorsque l'appareil survole la mer, une zone saturée d'humidité, il effectue un passage en transonique. Ci-après un profil d'aile en régime transonique. Au moment on on s'approche de la vitesse du son des phénomènes "de compressibilité" apparaîssent au voisinage de la partie la plus épaisse du profil (région signalée par une ligne tiretée).

/

C'est dans cette région que se produit une condensation de vapeur d'eau, en général fugitive car les avions ne sont pas conçus pour effectuer des vols de longue durée à cette allure transonique où ils sont par ailleurs instables. Quand un appareil franchit le mur du son c'est une plage de vitesse où il n'a pas tendance à s'attarder. Idem quand il ralentit. Ci-après une photo d'un F-18 volant au dessus de la mer en transonique. Il apparaît alors une nébulosité d'extension variable qui est évidemment de couleur blanche, puisque c'est ... de la vapeur d'eau.



Dans le film montrant le B2 on obtient quelque chose de totalement différent. Voir les deux images ci-après :


Remarquer le reflet de la lueur sur l'extrados de la voilure.


Seconde image extraite du film : La bulle de vapeur est à son extension maximale.
Même chose pour la décharge électrique




Qu'observe-t-on ? Sur la partie supérieure de l'appareil, là où se situe le système MHD, principalement localisé à l'entrée d'air des réacteurs et en sortie de tuyère la bulle de vapeur est fortement lumineuse. C'est normal. L'air peuplé de micro-gouttelettes de vapeur d'eau est plus conducteur de l'électricité. La décharge électrique a alors tendance à s'étendre dans toute cette région. De toute évidence cette bulle de vapeur émet de la lumière, qui est due à la désexcitation radiative des molécules du gaz excité par les collisions qu'elles subissent avec les électrons libres constituant la décharge. Cette luminosité est très atténée, voire inexistante sur le dessous de l'appareil.

Comment l'Air Force a-t-elle laissé passer de telles images ? A notre avis parce que personne n'y a prêté attention. Dans des conditions normales (celles qui correspondent à toutes les autres images du film) la décharge électrique n'est pas visible. Celle-ci s'est révélée pendant un bref instant parce que la condensation de vapeur d'eau liée au passage en transonique a brusquement accru la conductivité électrique de l'air. Ces images ont été confiées à une société dont la tâche a alors été de monter ce film d'un peu plus d'une minute. Personne n'a alors fait trop attention à la coloration et à la luminosité anormales de la bulle de vapeur pendant cette séquence très brève. Il fallait l'oeil d'un spécialiste pour noter cette anomalie.

Moralité : même quand on prend grand soin de cacher les choses des indices subsistent toujours.<<Quand on
veut conserver un secret il faut se montrer extrêmement vigilant. Il arrive que certains indices transpirent.>>
Sur l'image ci-après, le même phénomène de halo autour du B2 mais système MHD non activé.



Une photo du B-2 de nuit au-dessus de Namur, Belgique
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30924

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Schattenjäger le Jeu 4 Mar - 17:09

Salut,

Je ne comprend pas ou tu souhaite en venir. L'effet de bulle autour de l'avion est bien connus, il s'agit simplement du passage du mur du son (1300 Km/h). Voici même une vidéo d'exemple :


scratch
avatar
colombus69
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 86

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par colombus69 le Jeu 4 Mar - 17:35

Mais d'âprès Ed Grimsley les americains detiendraient des vrais vaisseau spatiaux de forme delta issu de la rétro-ingenierie fonctionant a l'antigravité (type AURORA). Il ce base sur les dire d'un certain Gary McKinnon célèbre haker britannique qui en 2001 réussi a haker les ordinateurs de la Navy et de la NASA a partir d'un simple modeme dialer 56k
Voici la vidéo.
avatar
colombus69
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 86

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par colombus69 le Jeu 4 Mar - 17:38

ouhé mais avec la mhd c'est pas pareil car tu n'as plus de frottement entre l'avion et l'air du faite qu'il ce trouve entour du plasma. Les cercles brillant observé la nuit, ça ne te dit rien ?

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Aria le Jeu 4 Mar - 17:45

ben oui on va bientôt donner aux américains le prix nobel ovnis et même que les ET c'est eux aussi
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Mirmi le Jeu 4 Mar - 17:57

@aria a écrit:ben oui on va bientôt donner aux américains le prix nobel ovnis et même que les ET c'est eux aussi

Non, du moins pas avant les années 90 !
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30924

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Schattenjäger le Jeu 4 Mar - 17:57

Salut,

Le problème, c'est que l'AURORA lui même est une invention fictive créer sur le web. Un petit canular qui est devenu mondial. Le fait que les américains détiennent un ovni reste hélas de la spéculation, car il n'existe aucunes preuves, mais seulement des "ont-dit", comme par exemple McKinnon en effet. C'est pour cela que l'ont ne peu pas aller plus loin qu'un "peu être, mais.."

ouhé mais avec la mhd c'est pas pareille car tu n'as plus de frotement entre l'avion et l'air du faite qu'il ce trouve entoure de plasma
Théoriquement, le plasma sur les bords de l'avion supprime le frottement de l'air et ainsi le B2 peu atteindre des vitesses assez folle.

Si les USA (comme un autre pays) métriseraient totalement la MDH pour ce genre d'appareil, tu crois qu'ils se ramasserais autant de branlé en Irak ? Le B2 dispose d'une propulsion classic. Jean Pierre petit fut parfois tournée en bourrique par le passé.

Un petit article sur le B2 : http://www.techno-science.net/forum/viewtopic.php?t=5888

Smile
avatar
colombus69
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 86

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par colombus69 le Jeu 4 Mar - 18:00

Pour la petite histoire aria il a était extrade il en court 70ans d'emprisonement
avatar
colombus69
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 86

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par colombus69 le Jeu 4 Mar - 18:03

schatten ça ces ton opignion que tous le monde ne partage pas
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30924

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Schattenjäger le Jeu 4 Mar - 18:05

schatten, c'est ton opinion. Tous le monde ne le partage pas
Je peu donner mon opinion comme tout le monde, seulement, je te demanderais d'argumenter un peu au lieu de te braquer de la sorte. Nous sommes sur un forum, donc un endroit ou les gens peuvent se contredire et débattre.

PS : Je t'ai envoyé un Message-Privé durant la journée, merci de faire un tit effort. Smile


Dernière édition par Schattenjägger le Jeu 4 Mar - 18:08, édité 2 fois
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Mirmi le Jeu 4 Mar - 18:06

@colombus69 a écrit:schatten ça ces ton opignion que tous le monde ne partage pas

Les propos de Schatten sont justes d'aprés moi aussi
avatar
colombus69
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 86

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par colombus69 le Jeu 4 Mar - 18:15

En tout cas je n'ais jamais entendu dire qu'un B-2 fut abatu durant la guerre en irack et je n'est pas dit ça pour te froissé dsl
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30924

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Schattenjäger le Jeu 4 Mar - 18:28

En tout cas je n'ais jamais entendu dire qu'un B-2 fut abatu durant la guerre en irack
Ils ont eu quelques avions de leur armées piraté par les irakiens avec de simple I-pod. (Bien comique!) Par contre, concernant le B-2, au prix de l'avion, ils ne s'amusent pas à le sortir tout les jours en Irak. Very Happy Ils n'ont que 21 exemplaires pour 1 milliards d'euros l'avion.

Néanmoins, en 2008, ils ont réussit à en crasher un dans le pacifique. Smile

je n'est pas dit ça pour te froissé dsl
Pas de soucis Smile
avatar
colombus69
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 86

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par colombus69 le Jeu 4 Mar - 18:41

Un peut cher pour un simple bombardier tu trouve pas?
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Mikerynos le Jeu 4 Mar - 18:56

En tout cas je n'ais jamais entendu dire qu'un B-2 fut abatu durant la guerre en irack
Moi non plus, il n'y a officiellement qu'un seul crash ou perte de cet appareil (au nombre de 21), en 2008.





Aucune technologie n'est fiable à 100%... L'USAF indique que le B2 devrait rester en service jusqu'en 2058, alors on se demande pourquoi les USA maintiendrait un appareil aussi couteux en service, s'il en avait un plus performant.

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-crash-d-un-b-2-spirit-offre-un-36415


___________________


avatar
colombus69
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 86

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par colombus69 le Jeu 4 Mar - 19:02

Que son ces couverture blanche sur l'aile droite de l'apareille
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30924

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Schattenjäger le Jeu 4 Mar - 19:05

Quelques indications au niveau du prix lors de programme.

Coût du programme en dollars courants en 1996
En millions de $

Part Northrop 21 217
Prix des avions 13 969
Moteurs (GE) 569
Coûts fixes 1 718
Armements 125
Rechanges 1 488
Simulateurs de vol 561
Equipements, entraînement 1 653
Préparation de mission 338
Rétrofit 162
Essais officiels 793
Maintenance 513
Autres dépenses 580
Maintenance logiciels 353
Divers 446
Bâtiments et divers 299
Total R&D 24 629
Total acquisitions 20 155

Source : Air et Cosmos no 1586, 8 novembre 1996
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Mikerynos le Jeu 4 Mar - 19:05

Que son ces couverture blanche sur l'aile droite de l'apareille
Des bâches de protection contre les intempéries.. Je suppose.


___________________


avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30924

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Schattenjäger le Jeu 4 Mar - 19:11

Déposé aprés l'expertise, trés logiquement... Smile
avatar
colombus69
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 86

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par colombus69 le Jeu 4 Mar - 19:16

oui mai pourquoi là exactement ou il y a la propultion, des chose a caché?
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Mikerynos le Jeu 4 Mar - 19:34

C'est peut-être la partie qui a merdouillé... Cela reste du domaine de l'hypothèse, de toute manière c'est secret défense.


___________________


avatar
colombus69
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 86

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par colombus69 le Jeu 4 Mar - 19:43

avatar
colombus69
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 86

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par colombus69 le Jeu 4 Mar - 21:03

La magnétohydrodynamique (M.H.D.) est le résultat d'une technologie très avancée qui permet des déplacements intra atmosphériques extrêmement rapides. La MHD ne permet pas d'aller dans l'espace, mais elle est tout à fait capable de propulser des objets à des vitesses très rapides, proches de 15000 kilomètres heures, plus de 15 fois la vitesse du son, sans créer de Bang supersonique.

Jean-Pierre Petit, un scientifique Français du C.N.R.S. [Centre National des Recherches Scientifiques] de Marseille, astrophysicien, spécialiste en mécanique des fluides et en relativité générale, a réalisé des thèses de doctorat sur la MHD, ainsi que plusieurs expériences très concluantes.

Un aéronef fonctionnant à la MHD est relativement difficile à concevoir et les expériences scientifiques de Jean-Pierre Petit ont été faites en laboratoire. Toutefois, il en ressort des résultats exemplaires. À tel point que même le C.N.E.S [Centre Nationale des Études Spatiales] s'est carrément emparé du projet MHD et a tout fait pour empêcher Jean-Pierre Petit d'avancer dans ses recherches, au point qu'il était pratiquement impossible de réaliser la moindre expérience, le projet MHD ayant été classé Secret Défense.

Le plus étonnant dans la MHD, c'est que si vous deviez voir apparaître devant vous un engin fonctionnant à l'aide de cette technologie, vous auriez la curieuse impression de voir un véritable OVNI, de forme discoïdale et légèrement bombée sur le dessus et plat sur le dessous. Jean-Pierre Petit, expert en la matière a dévoilé ses expériences scientifiques. Il en ressort des travaux de très haut niveau qu'aucun scientifique n'a pu jusqu'à présent contester la réalité.
À se sujet, vous pouvez vous rendre compte par vous même de ce qui résulte de la MHD. Un livre très explicatif de Jean-Pierre Petit [Le mur du silence] explique clairement ces expériences extraordinaires. Un site Internet a aussi été mis à la disposition du public

Dans cette affaire, le plus étonnant reste à découvrir, l'origine de la MHD semble très obscure. En 1990 le chercheur Jean-Pierre Petit commet un livre très étonnant qui fit un succès phénoménal auprès du public. Même si le titre de se livre évoque un scientifique en mal d'aventures, il est quand même très étonnant de constater la réalité des faits dévoilés par Jean-Pierre Petit en 1990.

À sa sortit, son livre [Enquête sur des Extra-terrestres] fut un Best Seller et l'histoire de l'affaire Ummo fut enfin dévoilée au public. Habituellement, lorsqu'un scientifique raconte une histoire d'extra-terrestres, que se soit dans un livre ou sur un plateau de télévision, il est ridiculisé à vie, et ce dernier se garde bien de revenir pour en reparler…

Mais quand Jean-Pierre Petit en parle, ce n'est pas pour raconter des récits classiques de soucoupes volantes. Il avance des théories et des preuves scientifiques. Car sur le terrain de la recherche, seuls les chiffres peuvent exprimer la réalité d'une technologie. Et dans se domaine aucun scientifique n'a pu contredire Jean-Pierre Petit. Il apparaît que personne ne s'est levé en disant : « Mr Petit, ça ne marche pas ! »

Bien au contraire, la communauté scientifique resta pour le moins silencieuse. Il faut savoir que lorsqu'un scientifique commet une erreur, dans une thèse qui est publiée, vous avez immédiatement des réactions de la communauté scientifique, qui tout de suite remet les choses à leur place. Le scientifique qui commet l'erreur en prend pour son grade et entre dans un silence quasi-absolue pour une longue période…

Comment expliquer que personne ne puisse remettre les travaux de Jean-Pierre Petit en question ? Non seulement la MHD fonctionne, mais de surcroît elle pourrait même expliquer des apparitions d'OVNI ainsi que leur fonctionnement.
Ci-dessous, quelques photos des expériences MHD de Jean-Pierre Petit :
Soucoupe MHD : Pas de Bang supersonique
D'ou vien la MHD?
Cette question a inspiré un débat qui a porté notamment sur la question de l'antériorité des études et recherches surla propulsion par la "magnétohydrodynamique" (MHD). Voici un résumé des éléments que j'ai pu rassembler sur cette question.


J'ai déjà cité comme source le livre "OVNI : la science avance" (J.-C. Bourret et J.-J. Velasco, Editions Robert Laffont, 1993), dans lequel figure un excellent historique des études de propulsion MHD, qu'à ma connaissance personne n'a contredit. Une autre source disponible facilement en France est un article de Jean-François Augereau, intitulé "Le silence d'Octobre-rouge", paru dans le journal Le Monde du 24 juin 1992 à l'occasion de l'essai réussi d'un bateau au Japon. Cet article évoque les premières études et recherches sur la propulsion MHD en milieu marin. Il cite Jean-Paul Thibault, chercheur au Laboratoire des écoulements géophysiques et industriels de Grenoble .
"Le premier brevet sur la propulsion MHD en milieu marin date de 1961. Il fut pris par l'Américain Rice. Puis, en 1962, un premier rapport sur le sujet fut rédigé par un autre Américain, du nom de Phillips, et un autre signé de Way, en 1964".[/size]

Cette etude a été publiée par une importante association technique américaine, l'American Society of Mechanical Engineers (ASME). Cette association fait autorité dans le monde entier, notamment pour la construction des réacteurs nucléaires. L'étude de l'ingénieur S. Way, consultant pour les laboratoires de recherche de Westinghouse à Pittsburgh, a pour titre "Propulsion of Submarines by Lorentz Forces in the Surrounding Sea" ("Propulsion de sous-marins par les forces de Lorentz dans un environnement marin"), et elle a été présentée à la réunion annuelle de l'ASME du 29 novembre au 4 décembre 1964. Ce texte de huit pages décrit le schéma de principe de la MHD marine, avec formules mathématiques et tableaux chiffrés. Way y fait référence aux études antérieures de Rice, Friauf, Phillips et Bryson, ainsi qu'à un papier récent du lieutenant Doragh qui, selon lui, renouvelait la question. En 1966, Ce même ingénieur S. Way a testé avec succès sa théorie avec un sous-marin en modèle réduit de 3 m de long et d'un poids de 400 kilos, dans la baie de Santa Barbara en Californie.

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par Aria le Jeu 4 Mar - 21:20

a 15.000 km h + de 15 fois la vitesse du son, ben les humains sont en compote là
avatar
colombus69
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 86

Re: Propulsion MHD et antigravité - le bombardier B2

Message par colombus69 le Jeu 4 Mar - 21:23

@aria a écrit:ben oui on va bientôt donner aux américains le prix nobel ovnis et même que les ET c'est eux aussi
Non je dit juste qu'il travaille a partir de rétro-ingénierie d'engins exotic récupere
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 18 Fév - 4:00