Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

un nouveau type d'étoile a neutron ?

Partagez
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

un nouveau type d'étoile a neutron ?

Message par alpacks le Dim 28 Sep - 11:21

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5836


voila, un objet qui auparavant était plutot théorique, et en + surtout ... imaginaire sans réelles traces qu'il y en avait !

un magnétar ... avec un champ magnétique des plus intenses de ce qui existe actuellement, je me demande si les tesla sont calculables dans un tel cas ... !

en tout cas ces objets très discrets, qui se réveillerait brevement toute les xx decennies ? par un flash gamma, puis en lumière visible clignotante ... est peut etre un début de réponse pour une petite partie de ce qu'est la matière noire ? puisque l'on ne soupçonnait pas cet objet et qu'il est ultra dense comme une étoile a neutron ... et s'il en existe beaucoup ... alors on peut déja lui attribuer quelques % de la masse manquante de l'univers ...

on parle souvent d'energie noire pour cette masse manquante, de quelques choses de non palpables et inconnues de la science, mais pourquoi ne pense t-on pas simplement a des objets lourds et denses simplement non visibles qui n'émettent pas de lumière ?

par exemple quelques choses encore très différents de ce magnétar mais simples : des astres noirs soit des corps comme des planètes et planétissimaux non éclairés par des étoiles ... peut etre que l'on peu encore grapiller pas mal de % si l'on considèrerait qu'autour des galaxies, il est possible que nombre de corps solide comme des planètes plongés dans un noir sidéral constitue une masse non négligeable autour de la galaxie ? et qui aurait donc un effet d'inertie au niveau gravitationnel ...

pourquoi forcément tout le temps cette énergie noire ? car c'est mystique ?
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: un nouveau type d'étoile a neutron ?

Message par alpacks le Mar 30 Sep - 16:11

pour donner un peu de grain a moudre en + ...

il faut savoir que toute les galaxies de tailles moyenne et grande que l'on peu observer sont le fruit de fusion dans leurs histoires de petites galaxies primaires, on estime les 1ères galaxies a leur apparition quelques centaines de milliers d'années a quelques millions d'années après le big bang, environ 10 a 1000 x plus petites que ce que l'on peu voir aujourd'hui en terme de taille ...

ce qui veut dire qu'il y a eu des milliards de colisions entre galaxies dans toute l'histoire de l'univers, et qui se sont aglomérées pour donner naissance a des galaxies de + en + grosses, avec des fusion de noyau central régit par des trou noir massif qui eux aussi ont fusionné voir dans certain cas devenir système double de trou noir l'un orbitant l'autre mutuellement comme les sytème double d'étoile ...

on sait que lors de ses fusions qui mettent des milliers d'années a s'achever, lorsqu'elles commence, que les galaxies ne se sont pas encore percutées mais très très proche l'une de l'autre, se joue des forces de marée extrême ...

capable d'éjecter des milliers de système planétaire avec ou sans leurs étoiles dans la périphérie lointaine de la galaxie, ce qui donne en gros des astres loin hors des bras ou bulbe galactique ... des régions sans aucune lumière au fil du temps, les étoiles s'éteignant ...

il peut exister une masse formidable de système mort tout autour de chaque galaxie masqué par le noir total de l'univers, ou meme l'infra rouge ne révelera rien (on ne distingue pas de planète lointaire a l'infrarouge la masse est trop petite)

avec des galaxies aussi vielles que l'univers "matière" vu qu'elle se sont formées très rapidement après la grande annihilation matière anti matière ou il en est resté le petit % déséquilibré de matière, dès cette soupe libre de l'antimatière, la gravité a commencé a rassembler la matière la ou elle était légerement + dense ...

bon ses astres noires ne peuvent par contre appartenir a la 1 er génération d'étoile, car ses étoiles étaient pur d'hydrogen et d'hélium avec un peu de lithium ... (les 3 types d'atomes que l'univers a concues en majorité a la réionisation)

mais la 2 ème génération née des restes d'exploision des 1 ère étoiles a pu constituer des 1er astres planétoïdes grace aux poussières des premières qui ont tout synthétisé jusqu'au fer ... les étoiles a neutron explosant en supernova s'occupant du reste !

il peut donc y avoir dans la périphérie lointaine, nombre de planètes telluriques mais aussi gazeuse en errance depuis environ 10 milliards d'années qui s'accumule autour de toutes galaxies, toutes éjectées lors des fusion entre galaxies

après combien cela pourrait représenter dans la masse manquante de l'univers ? pas mal de % j'en suis plutot convaincu, en 1 dizaine de milliards d'années, il peut se passer asser de temps pour accumuler gros, très gros ...
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 7:46