Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Penser la parapsychologie, autrement

Partagez

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Dim 14 Mar - 22:15

le magnétisme sujet large, pour ma part il se retrouve partout , magnétisme humain ,animal, matière,proton, terre, cosmos etc.....celà englobe le tout. la pratique du magnétisme est très ancienne.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Macha le Lun 15 Mar - 20:52

Juste un point que je souhaitais souligner "la parapsychologie" n'a rien à voir avec l'ufologie, tout au plus des similitudes.

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Lun 15 Mar - 21:04

@Macha a écrit:Juste un point que je souhaitais souligner "la parapsychologie" n'a rien à voir avec l'ufologie, tout au plus des similitudes.

similitude = ressemblance donc a considérer puisque nous ne connaissons pas
l'étendue cosmique ni sa variabilité tout reste a découvrir même en ufologie la
preuveest que l'ufologie est divisée quand a l'existence des abductions

constatation du monde des humains ou l'ufologie n'est pas forcément admise par la science ou celle-ci n'admet pas forcément la parapsychologie ou l'astronomie nie souvent ces deux branche alors que restera -t-il de notre petite humanité face a l'inconnu?

Il serait peut-être temps que la science devienne "universalité "
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Mirmi le Lun 15 Mar - 21:06

Moi je m'intéresse depuis longtemps à la télékinésie et je m'entraine ! Mais à part déplacer de la poussière, j'y arrive pas et j'ai encore pas mal à apprendre
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Macha le Lun 15 Mar - 21:10

@aria a écrit:
@Macha a écrit:Juste un point que je souhaitais souligner "la parapsychologie" n'a rien à voir avec l'ufologie, tout au plus des similitudes.

similitude = ressemblance donc a considérer puisque nous ne connaissons pas
l'étendue cosmique ni sa variabilité tout reste a découvrir même en ufologie la
preuveest que l'ufologie est divisée quand a l'existence des abductions

constatation du monde des humains ou l'ufologie n'est pas forcément admise par la science ou celle-ci n'admet pas forcément la parapsychologie ou l'astronomie nie souvent ces deux branche alors que restera -t-il de notre petite humanité face a l'inconnu?

Il serait peut-être temps que la science devienne "universalité "

Nan la parapsychologie n'étudie pas les phénomènes ufologiques. Smile

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Lun 15 Mar - 21:16

Macha , pas encore je dirai

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

PSI ET UFOLOGIE, par Pascal Michel, Psitt N°26, 1984

Message par Aria le Lun 15 Mar - 21:31

Ce texte représente la rédaction du cours du 9 mars 1983, donné par le GERP pour la session 82-83.

Dans la série cours du GERP, ce cours fait suite à ceux de François Favre sur les apparitions et de Claude Maugé sur les OVNI. Son but est de présenter un parallèle entre la parapsychologie et l'ufologie. Seront abordées leurs différences, puis leurs convergences, selon une approche historique, puis au niveau des phénomènes. Enfîn deux cas précis seront présentés, qui montreront que la subtilité des arguments apportés par les ufologues et les spirites pour défendre leurs croyances ne cèdent en rien à celle des arguments apportés par les parapsychologues pour défendre les leurs.

I. Les différences entre ufologie et parapsychologie.

1) Historique
Tandis que la parapsychologie est une vieille discipline, l'ufologie est une discipline récente.
Le mot "parapsychologie" a été introduit en 1889 par l'Allemand Max Dessoir, et repris en 1934 par Joseph B. Rhine, auquel il doit son extension actuelle.
Le mot "ufologie" date, quant à lui, des années 1960. Il provient de l'anglais UFO, abréviation de "Unindentified Flying Object", c'est-à-dire Objet Volant Non Identifié.
L'étude des phénomènes parapsychologiques remonte à la fin du XIX siècle. Depuis cette époque, des groupes entiers de phénomènes, comme ceux liés aux grands médiums à effets physiques, ont eu le temps d'apparaître puis de disparaître. La théorie a eu le temps de se développer au point d'atteindre une phase de saturation dont sont témoins les Congrès Internationaux des années 1920.
L'étude des OVNI remonte par contre à 1947. Ainsi, alors que plusieurs générations de chercheurs ont étudié les phénomènes parapsychologiques, une bonne partie des ufologues actuels ont été les témoins des débuts mêmes de leur discipline.
2) Approches utilisées
Longtemps, parapsychologie et ufologie n'ont pas retenu les mêmes hypothèses ni utilisé les mêmes disciplines scientifiques.
L'hypothèse préférée des ufologues a longtemps été l'hypothèse extra-terrestre (abréviation : HET) : les OVNI sont pilotés (HET au premier degré) ou envoyés (HET au second degré) par des extra-terrestres. Les disciplines sollicitées ont par conséquent été l'astronomie, et l'étude spéculative de la vie extra-terrestre (ou exobiologie).
L'hypothèse préférée des parapsychologues est toujours d'attribuer des "pouvoirs" à des êtres humains ou à des groupes d'êtres humains, que ces pouvoirs soient ou non réductibles à des processus physiques inconnus. Des expériences statistiques ont été utilisées, selon une méthodologie inspirée des sciences de la vie et de la psychologie.
3) On peut faire quelques remarques sur les différences aux niveau du caractère spectaculaire et du nombre de manifestations des phénomènes psi et OVNI.
Les phénomènes qui ont lieu au cours de rencontres rapprochées avec un OVNI sont souvent beaucoup plus étranges, "magiques", que leurs analogues décrits dans la littérature de fiction. Au contraire, les phénomènes psi sont moins spectaculaires, plus proches de la vie quotidienne, que les descriptions de fiction que l'on trouve dans les films cinématographiques ou les romans, où l'on voit des "sujets psi" détruire des villes entières.
Les sondages révèlent que les phénomènes OVNI sont, à caractère spectaculaire égal, beaucoup plus nombreux que les apparitions du ressort de la parapsychologie.

II. Les liens entre parapsychologie et ufologie

1) Jung :
[size=9]
Historiquement, le psychologue Carl Gustav Jung est l'un des premiers à avoir établi un lien entre les phénomènes psi et les phénomènes OVNI, en employant le même mot de "synchronistique" à propos des deux types de phénomènes.
Les ufologues n'ont cessé de se référer à son livre : Un Mythe moderne (traduction française : Gallimard, 1961), que ce soit pour s'en réclamer ou pour le critiquer.

2) Apparitions mariales :

Dans les années 1960, des articles dans la Flying Saucer Review ont attiré l'attention sur les similitudes existant entre OVNI et apparitions de la Vierge, comme par exemple la présence de disques lumineux dans les deux cas.
3) Jacques Vallée :

En 1969, le chercheur américain d'origine française Jacques Vallée, dans son livre Passport to Magonia (traduction française : Chronique des apparitions extra-terrestres, Denoël, 1972, reed. J'ai lu, 1974) a rapproché les OVNI des légendes du folklore mettant en scène des lutins. Il a contribué par la suite à rapprocher parapsychologie et ufologie

4) Psi dans les rencontres rapprochées du troisième type
Les ufologues ont porté de plus en plus d'attention aux témoignages les plus étranges, auxquels ils donnaient initialement peu de crédit. Ils sont alors amenés à considérer des cas où phénomènes psi et phénomènes OVNI interfèrent : télépathie entre extra-terrestre et témoin, rêves prémonitoires d'apparitions d'OVNI.
5) Comme on a pu le voir dans les cours précédents, pour François Favre, les OVNI sont un cas particulier d'apparitions.
6) Pierre Viéroudy a défendu, dans son livre Ces OVNI qui annoncent le surhomme,Tchou, 1977), l'hypothèse que les OVNI sont des ectoplasmes produits par la société. Son argumentation reposait principalement sur des raisonnements statistiques aujourd'hui unanimement considérés comme sans valeur.
7) Michel Monnerie :
Cet ufologue enquêteur, qui est devenu de plus en plus sceptique, a émis au cours de son itinéraire l'hypothèse que les traces au sol laissées par les OVNI sont dues à la psychocinèse. (Et si les OVNI n'existaient pas ?, Humanoïdes associés, 1977).
8)A l'heure actuelle, certains ufologues s'intéressent de près à la parapsychologie. Des ufologues français sont en contact avec le GERP. Même si de nombreux ufologues penchent encore vers l'hypothèse extra-terrestre, tous sont convaincus que la parapsychologie peut être utile à l'ufologie.
Cependant les ufologues ne voient en la parapsychologie qu'une discipline auxiliaire à l'ufologie. Ils sont restés fidèles à l'hypothèse selon laquelle les phénomènes psi sont dus à des "pouvoirs" des êtres humains, et ne voient pas de liens profonds entre psi et OVNI.
9) Disciplines intéressant les deux groupes
- Sociologie
Les travaux récents de nombreux sociologues sur les milieux ufologiques et parapsychologiques ont intéressé ufologues et parapsychologues.
- Psychologie
La recherche de nouvelles méthodes d'étude des témoignages d'apparitions d'0VNI, de méthodes qui soient plus systématisées, a mené les ufologues a solliciter la psychologie.
- Psychanalyse
Depuis longtemps des psychanalystes se sont intéressés à la parapsychologie. Des parapsychologues ont d'autre part tenté de donner des interprétations psychanalytiques de cas spontanés. On trouve la même tentation en ufologie (voir Michel Carrouges, Inforespace n°50, mars 1980, PP. 3-9).
10) Pierre Guérin :
C'est un ufologue français qui soutient l'implication d'extraterrestres dans certains phénomènes psi. [/size
]


Dernière édition par aria le Lun 15 Mar - 21:36, édité 1 fois

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Lun 15 Mar - 21:32

III. Caractéristiques communes des OVNI et du psi
1) Ostentation et caractère élusif.

C'est notamment l'ufologue Bertrand Méheust, dans son livre Science-fiction et soucoupes volantes (Mercure de France, 1978), qui a rendu populaire en France l'idée que les OVNI se montrent comme dans un spectacle. Un bel exemple de ce caractère ostentatoire est donné par l'analyse qu'a fait Eric Zurcher de l'arrêt des moteurs lors d'apparitions rapprochées d'OVNI (Les apparitions d'humanoïdes, Alain Lefeuvre, 1979, pp. 110-113). En effet, !es moteurs ne s'arrêtent que si cet arrêt précède l'observation de l'0VNI. Tout se passe comme si l'arrêt des moteurs n'était qu'un phénomène secondaire destiné à éveiller l'attention du témoin pour provoquer la vision de la soucoupe. Il existe un cas où c'est une bicyclette qui est arrêtée, le cycliste pouvant pédaler, mais sans pouvoir avancer.
En parapsychologie, Guy Béney considère comme une caractéristique du psi son aspect interpellatif, sa tendance à déstabiliser le témoin, c'est-à-dire à remettre en cause ses croyances.
Le caractère élusif des OVNI, c'est-à-dire la propriété de s'esquiver, de fuir la curiosité, peut être illustré par les nombreux cas où des témoins ne pensent pas à se servir de l'appareil photographique qui est à leur portée.
Le caractère élusif peut être plus subtil. Dans le célèbre cas de hantise de Rosenheim, étudié par Hans Bender, des fils de nylon avaient été tendus au travers des pièces pour retenir dans leurs chutes les tubes de néon qui quittaient leurs supports. Ces fils, visibles sur les photographies des lieux, ont été considérés par certains détracteurs comme des preuves flagrantes du caractère truqué des manifestations de Rosenheim.
Ainsi le caractère élusif des phénomènes paranormaux ne consiste pas seulement à être dans l'impossibilité de saisir fermement un phénomène pour l'amener devant un sceptique, mais consiste aussi à ne pas pouvoir éviter que, même dans les plus beaux cas, se glissent des points litigieux qui pourront plus tard être exploités par les sceptiques. Une remarquable illustration de ceci peut être trouvée dans la facilité apparente avec laquelle des ufologues sceptiques démolissent actuellement des témoignages d'apparitions d'OVNI considérés jusqu'ici comme inébranlables.

2) Les hypothèses classiques :

L'hypothèse extra-terrestre d'une part, et d'autre part les hypothèses souvent avancées par les parapsychologues, qu'on peut désigner du terme générique d'"inconscient collectif", et selon lesquelles certains phénomènes seraient provoqués de façon "psychique" par l'humanité, présentent des traits communs. Ce sont dans les deux cas des hypothèses assez floues, dépourvues de point d'attaque, réduisant un phénomène dont on sait peu de choses à un autre dont on sait encore moins. On peut dire, par opposition aux hypothèses de travail que l'on prend comme point de départ d'une réflexion, que ce sont des hypothèses de paresse, à partir desquelles il est difficile d'aller plus loin.
3) La mort

Les phénomènes OVNI ou psi provoquent très rarement la mort. L'ufologie ne connaît que deux cas sud-américains douteux : un homme atteint de leucémie après avoir été touché par un rayon provenant de l'OVNI sur lequel il venait de tirer un coup de fusil, et un homme dont le corps se décompose brutalement. Les poltergeists blessent parfois des témoins, rarement de façon grave, mais ne tuent jamais, à moins que l'on adjoigne à ces cas certaines combustions spontanées. La sexualité aussi est très rare dans les phénomènes paranormaux. Cette rareté rend plus ou moins difficiles à soutenir les hypothèses faisant plus ou moins directement appel aux propriétés de l"inconscient".
4) La peur

Sans être universelle, la peur se rencontre très fréquemment chez les témoins.

IV Deux cas précis

1) Le cas de Barney et Betty Hill : (Voir Thierry Pinvidic, Le noeud gordien, France-Empire, 1979, pp. 27 à 39)
Ce sont les héros de l'une des plus célèbres histoires d'enlèvement par un OVNI. Soigné en 1964 par un psychiatre, Barney Hill raconte sous hypnose cet enlèvement qui a eu lieu en 1961. Sa femme Betty, toujours sous hypnose, confirme et raconte ses conversations avec les extra-terrestres.
C'est un détail de ces conversations qui rend ce cas hors du commun. En effet les extra-terrestres ont montré une carte du ciel à Betty Hill, que celle-ci reproduit sous hypnose. Cette carte est publiée en 1966, et une jeune passionnée d'astronomie, Marjorie Fish, découvre que, si l'on fait l'hypothèse que le ciel représenté sur la carte est le ciel visible depuis la planète d'origine des extra-terrestres, alors c'est près des étoiles zêta 1 et 2 de la constellation du Réticule que se trouve cette planète.
Plusieurs astronomes vont s'emparer de cette affaire. L'un refait sur ordinateur les travaux de Marjorie Fish. D'autres font des études statistiques sur la corrélation entre la carte dessinée par Betty Hill et la carte du ciel vue de zêta 1 et 2 du Réticule. Un chercheur trouve une autre configuration d'étoiles ressemblant à celle de la carte de Betty Hill. En décembre 1974, un numéro spécial de la revue Astronomy rassemble les diverses prises de position.
L'histoire ne s'arrête pas là, mais il n'est pas nécessaire de citer les recherches des ufologues américains ni les déclarations ultérieures de Betty Hill pour se rendre compte de la complexité de l'affaire. L'enjeu de celle-ci est bien sûr l'hypothèse extra-terrestre. De nombreux chercheurs ont soutenu que Marjorie Fish a bel et bien apporté la preuve de l'origine extraterrestre des OVNI.

2) Un cas spirite

Le spirite Ernest Bozzano (voir l'appendice de La médiumnité polyglotte, Ed. Jean Meyer, 1934) rapporte un cas qui s'est produit en 1931, dans lequel, par la bouche du médium, une princesse babylonienne, épouse d'un pharaon égyptien, raconte sa vie. Cette princesse donne de nombreux renseignements sur son époque, qui se sont révélés exacts après de longues enquêtes. De plus, elle se met à parler la langue égyptienne de l'époque, dont des phrases sont transcrites phonétiquement et envoyées à un égyptologue.
Celui-ci envoie des réponses, et un dialogue s'instaure. L'égyptologue pense avoir ainsi acquis des enseignements nouveaux sur la langue utilisée.
Dans les années 1930, les spirites sont déjà sur la défensive, et leur principale préoccupation est de trouver des cas qui ne peuvent pas se réduire aux hypothèses avancées par les métapsychistes. Il s'agit donc ici d'éliminer l'hypothèse d'une transmission télépathique entre le médium et l'égyptologue. Or une telle hypothèse est éliminée, d'après Bozzano, notamment par le fait qu'à une phrase préparée par l'égyptologue, signifiant : "Salut à toi", la princesse répond : "Protégés, nous le sommes", donnant ainsi un sens autre que celui prévu par l ' égyptologue au mot égyptien voulant dire à la fois "salut" et "protéger".

V. Conclusion :

Les précédents cours de cette série ont dû familiariser les participants avec les arguments avancés par les parapsychologues pour s'approprier divers secteurs du paranormal. Les deux cas précédents n'ont d'autre prétention que de montrer que certains arguments avancés par des chercheurs provenant d'autres disciplines d'étude du paranormal, arguments fondés ici sur la distribution dans l'espace des étoiles proches pour ufologie, et sur un double sens en égyptien ancien pour le spiritisme, ne sont pas moins complexes ni moins subtils que ceux avancés par les parapsychologues.
Il ne faut donc pas sous-estimer ces autres disciplines. En particulier l'ufologie, discipline jeune et portée par une hypothèse qui a un puissant impact populaire, mérite d'être étudiée sur un pied d'égalité avec la parapsychologie.
http://gerp.free.fr/PsietUfo.htm


Dernière édition par aria le Lun 15 Mar - 21:38, édité 1 fois

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Lun 15 Mar - 21:35

tout a fait d'accord avec cette finalité
"Il ne faut donc pas sous-estimer ces autres disciplines. En particulier l'ufologie, discipline jeune et portée par une hypothèse qui a un puissant impact populaire, mérite d'être étudiée sur un pied d'égalité avec la parapsychologie"
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Macha le Lun 15 Mar - 21:45

Ah ! François Favre, je connais bien ! Very Happy

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Lun 15 Mar - 21:51

@Macha a écrit:Ah ! François Favre, je connais bien ! Very Happy
ah oui super alors

moi non mais je connais pas grand chose non plus heureusment qu'il y a le net

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Lun 15 Mar - 21:54

j'ai le net que depuis 2008 imagine tout ce que je dois encore découvrir Macha
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Mirmi le Lun 15 Mar - 22:01

@aria a écrit:j'ai le net que depuis 2008 imagine tout ce que je dois encore découvrir Macha
Il faut faire attention au net ! Il faut commencer par les fondamentaux, c'est à dire les livres ! Selon les sujets, on pourra te conseiller de bons livres pour bien commencer et t'éviter ainsi de partir en 'live' study

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Lun 15 Mar - 22:08

@Mirmi a écrit:
@aria a écrit:j'ai le net que depuis 2008 imagine tout ce que je dois encore découvrir Macha
Il faut faire attention au net ! Il faut commencer par les fondamentaux, c'est à dire les livres ! Selon les sujets, on pourra te conseiller de bons livres pour bien commencer et t'éviter ainsi de partir en 'live' study
plus évident pour moi les livres je ne sais plus restée concentrée lorsque je lis alors le net c'est plus pratique si ce n'est pas trop long a lire et bien souvent je lis pas tout et ne pernd que quelques notes
avatar
DanielJackson
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 152

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par DanielJackson le Lun 15 Mar - 22:14

Bonjour,

cette énumération d'éléments sur les liens entre la parapsychologie et "l'ufologie" ne tiennent plus la route aujourd'hui. Ce sont des éléments anciens et pour le moins "désuets".
Y a qu'à faire un tour à la bibliothèque de l'IMI pour s'en rendre compte.

Il y a bien encore un lien aujourd'hui entre la parapsychologie et "l'ufologie" (terme à définir et à construire, mais bon, c'est un autre débat). Il s'agit du manque de reconnaissance de la part de la communauté scientifique (dû principalement à la non reproductibilité, ou pour le moins à son extrême difficulté, dans le cadre d'un laboratoire) mais aussi et surtout (ce qui va dans la continuité de la première remarque), au fait que notre système universitaire, ni aucun autre d'ailleurs, ne sanctionne un enseignement universitaire.
Une exception cependant (celle qui confirme la règle), l'université catholique de Lyon (pour ce qui est de la parapsychologie).

A noter quand même, l'importance de l'IMI (souligné par Macha)
Je mets le lien de leur site, très, très ludique
http://www.metapsychique.org/

Je ne sais pas trop si on a le droit de mettre des liens comme ça. Disons que pour le coup je prends le gauche (c'est une information d'une grande valeur, donc...)

Cordialement


___________________


CROIRE N'EST PAS SAVOIR
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Mirmi le Lun 15 Mar - 22:15

@aria a écrit:
@Mirmi a écrit:
@aria a écrit:j'ai le net que depuis 2008 imagine tout ce que je dois encore découvrir Macha
Il faut faire attention au net ! Il faut commencer par les fondamentaux, c'est à dire les livres ! Selon les sujets, on pourra te conseiller de bons livres pour bien commencer et t'éviter ainsi de partir en 'live' study
plus évident pour moi les livres je ne sais plus restée concentrée lorsque je lis alors le net c'est plus pratique si ce n'est pas trop long a lire et bien souvent je lis pas tout et ne pernd que quelques notes
Oui mais le sujet OVNI, tout comme les sujets paranormaux demandent un peu de temps à étudier et un peu de réflexion qu'en même. 'Rien ne sert de courrir, il faut partir à point' comme dirait le dicton.
Moi ça fait au moins 10 ans que j'étudie le phénomène OVNI; j'ai au moins 100 livres sur le sujet (et pas n'importe quels livres) et des tonnes de documents.
J'ai commencé à lire les rapports COMETA, VECA, et celui de San Marino rendus publiques et disponibles maintenant librement ici :
http://www.cnes-geipan.fr/geipan/documentation-externe.html
Je te conseille de les lire, c'est trés instructif et ça permet de bien commencer, je pense.Macha connait également des trés bons livres ou des liens trés intéressants sur le paranormal.

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Lun 15 Mar - 22:18

super DanielJackson pour le lien tu as raison de l'avoir mis c'est toujours un plus

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Lun 15 Mar - 22:37

Mimi je cours pas , avant je lisais avec plaisir mais la concentration n'y est plus je décroche donc inutile que j'insiste je suis alors entre la réalité et le sommeil qui arrive c'est pourquoi des récits assez courts me convient très bien,les liens trop long que je met sur le forum je lis le début le milieu ey la fin c'est dire
les forums ont l'avantage d'avoir des commentaires interessants je les choisis,ufo, astronomie ceux basés trop sur le paranormal je les évite étant a mon goût trop olé olé
je préfère ciblé ce qui entrent dans mon interêt pour analyser le coté perso
mais si tu as ou Macha a des liens pas trop longs je suis prenantes
Je vais quand même un peu expliquer quoique j'aime pas ça mais comme je me sents bien ici et que tout le monde est gentils.
J'ai très souvent des absences chez moi et même au volant je prend ma voiture que pour de tres courtes distances ce qui n'empêche pas que ça arrive aussi un simple trajet sur une route connue a peine 500m cela m'est arriver de me retrouver sur une autre route , je dois alors lorsque j'en suis consciente m'arrêter pour évaluer ou je suis.
Ceci pour expliquer la peine que j'ai a lire longtemps aussi
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Macha le Lun 15 Mar - 22:40

Sauf que les fondamentaux en parapsychologie ne traite pas de l'ufologie, Mirmi Smile


Bon choix DanielJackson pour l'IMI que je connais bien comme je connais certains lascards là bas Smile

Pour François Favre, petit conseil ne pas commencer par lui Smile

C'est de l'arrache cerveau, pour avoir échanger avec lui il y a quelques temps, pour lui donner un avis sur le sujet de sa conférence, on s'y est mis à plusieurs tout de même pour le suivre.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Macha le Lun 15 Mar - 22:44

@Macha a écrit:Sauf que les fondamentaux en parapsychologie ne traite pas de l'ufologie, Mirmi Smile


Bon choix DanielJackson pour l'IMI que je connais bien comme je connais certains lascards là bas Smile

Pour François Favre, petit conseil ne pas commencer par lui Smile

C'est de l'arrache cerveau, pour avoir échanger avec lui il y a quelques temps, pour lui donner un avis sur le sujet de sa conférence, on s'y est mis à plusieurs tout de même pour le suivre.

J'ai très souvent des absences chez moi et même au volant je prend ma voiture que pour de tres courtes distances ce qui n'empêche pas que ça arrive aussi un simple trajet sur une route connue a peine 500m cela m'est arriver de me retrouver sur une autre route , je dois alors lorsque j'en suis consciente m'arrêter pour évaluer ou je suis.
Ceci pour expliquer la peine que j'ai a lire longtemps aussi

effectivement, alors à ce moment là Aria pour la parapsychologie va sur le site de l'IMI où tu trouveras facilement des textes assez court. Ce site est bien organisé et le plus complet pour la parapsychologie.

Pour les livres UFO là je ne sais absolument pas quels livres te proposer. Pas assez câlée pour ça. Smile
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Mirmi le Mar 16 Mar - 8:27

Pour les livres à textes courts, il y en a 2 qui me viennent à l'esprit et qui sont trés bien fait.

Le livre de Sandrine Delmarti 'les ovnis et autres objets volants'; tous les domaines de l'ufologie y sont abordés avec de nombreux cas rapportés dans des résumés de textes. Idéal pour les débutants ou les impatients désireux d'avoir une vision d"ensemble du sujet OVNI.

Le livre de Figuet et Ruchon , 'OVNI : le premier dossier complet des rencontres rapprochées en France'; c'est un gros pavet, dur à trouvé et recherché, mais il rassemble toutes les rencontres rapprochées dans des textes cours à la manière d'un catalogue. Excellent livre de références.

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Mar 16 Mar - 11:28

[googlevideo] [/googlevideo]je viens de découvrir Bernard de Montréal il dit
La science doit-être intégrale, je suis tout a fait d'accord
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Macha le Mar 16 Mar - 13:40

Hum comme dit dans l'autre topic, ce type prend ses aspirations du mouvement new âge très prolifique à l'époque. Archange, être de lumière, strictement rien à avoir avec la parapsychologie. Courant qui redevient très à la mode, et tu vois un peu partout poindre des noms et des sites liés au new âge. Donc méfiance Smile
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Mirmi le Mar 16 Mar - 13:47

Macha a tout à fait raison ! Faut être particulièrement méfiante vis-à-vis de ce genre d'énergumène ! Si ça se trouve, il connait rien en sciences

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Mar 16 Mar - 15:42

sans doute sommes nous tous des énergumène dans notre genre, les humains pensent et agissent différemment c'est cette multiplicité qui fait le charme dans les découvertes

Ce qui m'a plus ce sont les paroles ou il dit " j'explique avec mes mots " que la science doit être intégrale et hier en réponse a Macha je lui ai dit " science dans son universalité " ce qui rejoint ce que dis cet homme, n'ayant écouter qu'aujourd'hui cette vidéo je retiennds cette idée dans sa logique.
Qui s'y connait dans la science? il n'existe pas une mais des sciences .

perso que veut dire nouvel âge! âge nouveau? nouvelle page qui se tourne? chacun y verra quelque chose a sa façon certains se verront obligés d'en faire un dogme d'autres plus rationnels se baseront sur des causes et effets.

ici jen n'ai pas entendu cet homme sans le défendre outre mesure! parler d'un mouvement précis ni défendant une cause mais dans ce qu'il soulève concernant les archanges etc... n'est ce pas les humains qui ont inventés ces mots? il ne reprend que des termes déjà connu depuis la nuit des temps.
que sont les dieux, les archanges etc... mots humains ...que sont les ET êtres découverts sous différents angles a découvrir encore

La parapsychologie sa définition est: étude des phénomènes psychiques, paranormaux.
paranormal définition: terme utilisé pour qualifier un ensemble de phénomènes dont les causes et mécanismes ne sont pas explicables par les lois scientifiques

paradoxale en effet alors que la parapsychologie pourrait s'expliquer par la science
mais il existent plusieurs sciences! fort heureusement
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 23 Fév - 3:34