Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Penser la parapsychologie, autrement

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Penser la parapsychologie, autrement

Message par Robot U&P le Ven 22 Jan - 21:21

Penser la parapsychologie, autrement :



Si les phénomènes extrasensoriels sont rejetés par la science, c’est qu’elle n’a pas les instruments pour les appréhender, plaide la psychiatre Christine Rappaz, coauteure d’un guide des astrologues et voyants. Il faut donc changer la science, et notre conception du psychisme...

Voir l'article : http://www.infos-paranormal.net/Penser-la-parapsychologie-autrement.pdf
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par dranozir le Ven 22 Jan - 21:31

Ce n'est pas la science qui doit changer a mon avis

mais c'est surtout les techniques et les moyens technologiques qui doivent s'adapter aux nouveaux besoins .

un monde s'est ouvert lors de la découverte des infrarouge ou des ultraviolet .

il en sera de même quand on arrivera a voir une âme sortir d'un corps mort .
avatar
Invité
Invité

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Invité le Sam 23 Jan - 10:33

Le problème Drinozor c'est que le scientifique pense constamment qu'il est arrivé au bout et n'avance qu'a pas de fourmi. Il ne veux pas admettre que la nouveauté est possible.... Alors changer pour avancer, il ne faut pas rêver !!!

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Dim 14 Mar - 11:10

la science rejette la parapsychologie parce qu'il n'existe pas de théories scientifiques qui permettrainet d'expliqeur les résultats obtenus a cause des sujets humains qui diffèrent etc...http://fr.wikipedia.org/wiki/Parapsychologie#Effet_Tiroir
pourtant je pense que la parapsychologie ne peut se passer de la science, elle fait partie du domaine de la physique quantique
. par exemple si je regarde un arbre au loin je sais qu'il existe, si je m'en éloigne il deviendra un point a l'orizon si je m'en éloigne encore ce point disparaitra a ma vue mais l'arbre sera toujours a son point fixe donc n'aura pas disparu " ce ne sera qu'une apparence " un exemple simpliste pour m'expliquer que les lois de la physiques qui sont connues ne sont pas forcément complètes, donc ce que nous ne pouvons pas voir n'est pas inexistant il resterait des lois inconnues.
.Je pense que notre cerveau a des capacités d'échanges spontanés avec l'univers qui est matériel et la matière est faite d'ondes.Je ne suis pas calée la dedans mais c'est une simple déduction ou je pense que notre cerveau soit n'est pas achevé, soit est abimé,manquerait-il quelque chose? si oui quoi?
Ce n'est ici que ma pensée basée sur aucune théorie donc ça se discute .Tous les humains ont des capacités qui se retrouvent de part et d'autre dans leur ensemble mais comme fragmentés donc il devrait y avoir une cause! capacités limitées?
Univers ou des univers avec les ondes,les humains avec un cerveau qui les reçoivent partiellement? reliés avec l'univers invisible, nous ne connaissons l'univers dans ce qu'il est visible et l'invisible! les phénomènes extrasensorielles parce-que partiellement perçus de façon sensorielle mais qui pourraient être explicable par la physique quantique si nous connaissions les univers avec leurs lois, dans ce cas le sensoriel deviendrait une causalité quantique et non plus une supposition de sujet psi.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8270

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par casseron le Dim 14 Mar - 11:20

Si les phénomènes extrasensoriels sont rejetés par la science, c’est
qu’elle n’a pas les instruments pour les appréhender, plaide la
psychiatre Christine Rappa

Ca n'a pas de sens. Si la "science" décide de s'occuper sérieusement de ces phénomènes, elle créera les instruments nécessaires. On n'a jamais vu le contraire.

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Dim 14 Mar - 11:39

@casseron a écrit:Si les phénomènes extrasensoriels sont rejetés par la science, c’est
qu’elle n’a pas les instruments pour les appréhender, plaide la
psychiatre Christine Rappa

Ca n'a pas de sens. Si la "science" décide de s'occuper sérieusement de ces phénomènes, elle créera les instruments nécessaires. On n'a jamais vu le contraire.
je pense que le psychiatre veut dire que la science n'a pas de preuves tangibles pour rejetter les phénomènes extrasensoriels et je peux comprendre comment la science pourrait accepter l'impalpable! nous sommes dans un univers fixé par les lois connues mais nous ne pouvons explorer l'univers invisible que par le sensoriel et encore! je pense que ce sont les ondes dans un flux et reflux qui peuvent -être captées par le sensoriel. Si la science s'occupe sérieusement de ces phénomènes elle ne pourra que constater les effets, les supports ou instruments étant les humains et l'univers dans sa complexité et nous entrons dans " la scienceet la matière "
avatar
TERRA
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 131

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par TERRA le Dim 14 Mar - 12:27

et ca concernerait quels types de phénomènes tu aurais des exemples précis?

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Dim 14 Mar - 13:19

@TERRA a écrit:et ca concernerait quels types de phénomènes tu aurais des exemples précis?
hé bien pour moi la parapsychologie est une étude rationnelle sur ce qui semble scientifiquement inexplicable a cause des lois physiques quantiques que nous ne connaissons pas.

certains diront paranormal avec tout ce que cela peut englober dans le sérieux et dans le loufoque aussi.

Ce que certains appellent " dons " pour moi n'en est pas et ne peuvent-être qu'un état d'être étant complexe dans nos dimensions et limités par celles-ci.

Le psychisme peut interférer également d'ou la difficulté de perçevoir si les phénomènes sont causés par celui-ci ou venant d'un univers différent.

Le cerveau enrégistre des données et peut porter a confusion par contre tout ce qui est spontané comme le mot l'indique se produit d'une façon non pensée donc non calculée c'est la sans doute ou ça se simplifie mais quoique!

La parapsychologie je pense ne se détermine pas par un effets mais par des effets dont on cherche les causes.
C'est un domaine scientifique mais ça prête a sourire a cause de son étendue d'effets inexpliqués.

Je me pose des questions telles que celle-ci; est ce que notre ADN ne serait pas aussi en relation avec ces effets? je parle pas de l'ADN perso mais humain global et évolutif.

En principe chaque êtres ou qu'ils puissent se trouver dans le cosmos serait pourvu de ces facultés ce qui laisserait penser que les tous les êtres seraient reliés par un tout de lois cosmique mais là nous ne pouvons explorer les autres univers ni même déterminer les lois du nôtre dans sa totalité c'est ici ou je pensais aussi à l'univers jumeaux qui jouerait un rôle avec le nôtre, jumeaux ne voulant pas dire pareil mais similaire au nôtre ou l'ADN mais ici je parlerais plutôt d'un lien ou " filament " invisible jouerait son rôle pendant la vie et après la mort, ce qui expliquerait aussi, je pense que la fin n'existe pas.

Donc pendant la vie et aprsè vie terrestre les communications continueraient ou se retrouveraient dans le cosmos ou le tout là je me pose la question si celà serait alors dans une forme de pensées unique a chaque espèce mais formerait un tout dans des pensées " je remets cela a des bulles avec des pensées " c'est une image !

Ce que je pense n'est peut etre pas logique mais de toute façon la logique visible l'est-elle? donc concernant l'invisible???
Les efftes existent, les causes sont a recherchées elles semblent variés, parfois autonomes et parfois unifiées.
avatar
TERRA
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 131

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par TERRA le Dim 14 Mar - 13:38

je comprends et j'entends!

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Dim 14 Mar - 13:43

et si la parapsychologie s'étendait très loin! plus loin que l'on ne pourrait imaginer.
ce qui serait probable quand on sais les visites dites des mondes invisibles ou l'invisibilité est a notre organe visuel qu'une paroi ou parfois un mur que seuls ces êtres dans leurs mondes parviendraient a franchir car tout ne peux se caser dans le contexte spectral mais peut aussi se mettre dans le coté physique, quantique
avatar
TERRA
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 131

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par TERRA le Dim 14 Mar - 13:47

une zone "d'anomalie statistique" en quelque sorte?

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Dim 14 Mar - 14:12

c'est possible je pensais aussi a la distorsion du temps t'en penses quoi?
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Macha le Dim 14 Mar - 14:15

Je donne également mon avis sur le sujet.

Penser la parapsychologie autrement c'est avant tout écouter les "sujets" qui par leur expériences et de manière "pragmatique" tentent, depuis quelques années seulement, et sans langage commun, chacun ne pouvant s'exprimer que dans un langage qui soient accessibles aux chercheurs, d'expliquer leur expérience.

La physique quantique quant à elle est rentrée dans le domaine de la recherche en parapsychologie uniquement pour permettre un champ d'études bien plus large et approprié à la reproductibilité des effets "psi" en laboratoire, selon des protocoles précis, comme les expériences en double aveugle et... et permettre une meilleure appréciations des phénomènes... élusivité, non localisation des phénomènes etc.... Toute petite différence néanmoins, les théories en physique quantique sont reproductibles en laboratoire, ce qui n'est pas le cas des phénomènes "psi" qui subissent l'effet de déclin lors des expérimentation avec des sujets en laboratoire.

Personnellement je pense qu'une faculté "psi" est avant tout liée à la personne qui les produits en réaction (l'effet)à une situation. Faculté qui a pu se développer selon des circonstances précises (la cause)et de façon spontanée (synchronicité entre la cause et l'effet). Et justement parce qu'elles sont liées intimement à la personne qui les produit, il est difficile de reproduire l'effet instantament (élusivité du phénomène, effet de déclin du phénomène en laboratoire).

Je pense que ces facultés sont une continuité des sens traditionnellement admis par la science. La plupart des sujets parlent de "voir" mais ce "voir" est avant tout "un pressenti". Et il s'emploie pour toutes les facultés psi.

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Dim 14 Mar - 14:36

Macha tu as raison de donner ton avis " avis aux amateurs " y en a jamais assez

il est vrai que les phénomènes psi peuventt - etre lié je dirais" peut-être lié "a la personne dans certains cas ou l'influence des pensées peuvent jouer un rôle mais dans d'autres cas des sujets psi de mondes différents peuvent interargir d'ou le complément, sans toutefois penser que c'est a prendre avec grande vérité toutefois ce qui serait donner de ces mondes pourraient être cependant considérés.C'est là ou le coté quantique jouerait un rôle.
tu en penses quoi? en considérant les effets des visites extérieures
avatar
TERRA
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 131

facultés psy

Message par TERRA le Dim 14 Mar - 14:53

donc si je retrouve bien les bonnes dimensions de fonctions , je suis capable de relancer le même processus? Smile
avatar
TERRA
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 131

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par TERRA le Dim 14 Mar - 14:54

rien de plus simple qu'une synchronisation multidirectionnel !

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Dim 14 Mar - 15:09

@TERRA a écrit:donc si je retrouve bien les bonnes dimensions de fonctions , je suis capable de relancer le même processus? Smile

pas évident! l'homme est capable d'aller dans l'espace avec des engins a sa mesure!
Il ne peut expliquer "le Temps " connais ses dimensions sans plus, connais la vitesse de la lumière au vu de la terre, quand au reste pour lui ça rentre dans la fiction.Mais cependant cherche l'anti matière car l'univers connait une disproportion entre la matière et l'anti matière

Il se peut qu'un jour il devra revoir toutes ses théories par contre les ET utilisent des engins quin nousn dépassent, usent de télépathie, d'autres interviennent dans l'humanité a ses dépends.

Après ça parapsychologie ça peut aller très loin! en cherchant concernant la distortion de l'espace j'ai trouver ceci y a pas mal de matière a lire qui pourraient être interessantes

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

La distortion de l'espace temps

Message par Aria le Dim 14 Mar - 15:17

La distortion de l'espace-temps

Einstein a décrit sa théorie sur l'espace-temps comme une sorte de toile pouvant être courbée plutôt qu'une continuité linéaire. What the hell does that mean? Eh bien, les êtres humains perçoivent jusqu'à maintenant le temps comme un long fil régulier qui s'étend du passé jusqu'au futur. On perçoit donc, par exemple que notre horaire de travail occupe des portions de cette "ressource" dans notre vie. Il est difficile de s'imaginer que le temps entre le moment où on se couche et celui où l'on se lève pourrait ne pas se calculer en heures (ou en minutes pour les fêtards ), mais bien en chemin dans l'espace-temps.

Qu'est-ce qu'un chemin dans l'espace-temps? Eh bien imaginez un instant que les événements importants de votre vie soient étalés sur une spirale en trois dimensions plutôt qu'une ligne droite. Chaque événement serait alors un point situé quelque part sur cette spirale. Le temps tel que nous le percevons pourrait donc être un point en rotation et ascension sur cette spirale.

Maintenant, imaginez que la direction de ce point n'est plus déterminée, mais plutôt relativement aléatoire. Le temps se définirait alors comme un chemin parcouru dans cet univers où chaque tournant représente un instant. Je ne sais pas si vous arrivez à me suivre, mais voilà une théorie qui pourrait expliquer des phénomènes en apparence surnaturels :

La conscience, qu'est-ce qu'elle peut bien être? Dans un univers où le temps est linéaire, elle ne peut être qu'une sorte de mémoire incroyablement profonde jumelée avec une sorte de système de calcul aux performances vertigineuses. Or, les recherches n'arrivent toujours pas à expliquer comment les cellules du cerveau pourraient engendrer quelque chose d'aussi incroyablement complexe. Nous savons quelles sections du cerveau sont responsables de la parole, des émotions, des mouvements, etc., mais il nous est impossible de conclure ou même d'avoir un doute sur l'origine de la pensée elle-même. Pourquoi suis-je en train d'écrire ceci, comment pouvons-nous nous questionner nous-mêmes sur notre propre fonctionnement.

En retournant à la théorie de l'espace-temps, quelque chose de nouveau s'offre à nous : la non-linéarité. Même si notre temps est découpé en secondes par les horloges que nous avons créées, la pensée, elle, n'est pas synchrone du tout. Vous avez déjà eu un black-out? Un instant pendant lequel vous n'avez aucune idée de ce à quoi vous pensiez. Eh bien, vous avez probablement été temporairement capable de discerner un saut dans le chemin de votre temps. Vous êtes-vous déjà dit "je suis certain d'avoir déjà vécu / vu ça" alors que les chances que ce soit réellement le cas sont pratiquement nulles? Croyez-vous avoir prédit l'avenir, que ce soit en sentiments, en actions, ou même en rêves? Eh bien tous ces phénomènes s'expliquent dans un monde où le temps n'est pas régi par un chronomètre, mais bien par le mouvement de chaque être (ou même atome) dans un second univers à multiples dimensions.

Vos souvenirs ne sont pas gravés dans votre mémoire. Ils existent encore dans le temps. Le cerveau n'est qu'un assemblage de connections permettant d'accéder à divers moments en simultané, créant ainsi l'apprentissage, les désirs, les sentiments, le questionnement et même l'amour. Votre destin n'est peut-être pas inscrit à l'avance, mais votre passé existera à jamais
avatar
TERRA
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 131

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par TERRA le Dim 14 Mar - 15:27

mais est -ce le potentiel d'intelligence pur qui défini ce que nous sommes , ce qui laisses des traces plus grandes que les autres, ou autre chose non convenu et non accepté par le regard des aveugles qui s'ignorent ?

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Dim 14 Mar - 16:22

@TERRA a écrit:mais est -ce le potentiel d'intelligence pur qui défini ce que nous sommes , ce qui laisses des traces plus grandes que les autres, ou autre chose non convenu et non accepté par le regard des aveugles qui s'ignorent ?
ca dépend ce que tu appelles intelligence et surtout " pure " quand aux traces laissées dont les + grandes rentrent dans le domaine psychologique et physique puisque répercutions, c'est un aller retour.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Macha le Dim 14 Mar - 19:18

On ne peut pas étudier la parapsychologie comme on étudie la physique quantique.

Il existe certes quelques similitudes, mais par pour les mêmes raisons.

Quant à la linéarité du temps, elle ne se traduit pas de la même manière. On en parle plutot comme une mémoire commune qui fait que nous pouvons nous "connecter" à celle-ci selon les circonstances.

Quand une personne soigne, l'effet ne part pas dans "l'espace", nan elle se transporte vers la personne qu'elle soigne. Emetteur/récepteur Smile

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Dim 14 Mar - 20:17

Macha la parapsychologie est très complexe cela englobe aussi ce que tu viens d'énumérer c-a-d une personne qui soigne je suppose que tu parle de magnétisme hors le magnétisme sont des énergies et la matières est énergies ce qui reviendrait justement a impliquer la physique quantique et tout ce qui nous entoure en y incluant aussi ce qui se trouve dans les mondes invisibles.
Quand une personne se sert des magnétisme elle est le récepteur qui a besoin des énergies, la,personne étant matière " la matière " extérieure joue aussi son rôle ainsi que les ondes, et les ondes ne sont pas cantonnée a la terre non plus.
Je pense que la parapsychologie si elle est non pas restreinte elle rejoind la science et peut-être étudiée sous différents angles.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Macha le Dim 14 Mar - 21:00

@Aria a écrit:Je pense que la parapsychologie si elle est non pas restreinte elle rejoind la science et peut-être étudiée sous différents angles.

Elle est déjà étudiée sous différents angles. Mais dans ce que tu expliques tu oublies le facteur "humain" or il est prépondérant. Je dirais même qu'il est le centre. Tu ne peux pas étudier les phénomènes PK uniquement sous l'angle "physique quantique". Elle n'est qu'une des nombreuses approches, dans le sens où certains protocoles de recherches sont élaborés par une approche de la physique quantique générale. Cela ne veut pas dire qu'elle l'étudie. Elle l'a transpose pour certaines similitudes.

« En dépit du discours des médias, la parapsychologie n’est pas l’étude de tout ce qui semble bizarre ou étrange, pas plus qu’elle n’est concernée par les OVNI, l’astrologie, la cryptozoologie, le paganisme, les vampires, l’alchimie ou la sorcellerie.

Beaucoup de scientifiques se sont méfiés de la parapsychologie parce que ce terme était associé à une énorme variété de phénomènes mystérieux, de sujets frontaliers et de pseudosciences. La parapsychologie est aussi souvent liée, à tort encore une fois, aux médiums du milieu du spectacle, aux magiciens et aux "investigateurs du paranormal" auto-proclamés. Enfin, des "praticiens psychiques" s’auto-intitulent parapsychologues, ce que nous ne faisons pas. » Mario Varvoglis

Pour information, Mario Varvoglis est physicien, et a été notamment le directeur de l'IMI, seul institut qui fait de la recherche expérimentale en France.

Il est à l'origine de plusieurs expérimentations via des sujets PK entre autre, à avoir établi des protocoles sérieux pour étudier les phénomènes EPS et PK, avec Dean Radin. La similitude qui existe avec la physique quantique est la non localisation du phénomène dans le sens où le phénomène ne se limite par un champ fermé.


Dernière édition par Macha le Dim 14 Mar - 21:06, édité 1 fois

Aria
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 616

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Aria le Dim 14 Mar - 21:06

non j'oublie pas le facteur humain et comme j'ai expliquer je nz dis pas qu'il faut étudier la parapsychologie uniquement sous l'angle de la physique quantique puisque je le dis bien " le tout " est a étudier sous différents angles
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Penser la parapsychologie, autrement

Message par Macha le Dim 14 Mar - 21:16

Quelque que soit le sujet étudié en parapsychologie, tu as toujours à faire à un émetteur et un récepteur. Alors oui d'une certaine je suis assez d'accord avec toi sur le principe des "ondes électriques" que nous émettons, du moins que notre corps émet. Maintenant j'avoue avoir des difficultés quand on parle de "magnétisme", sans doute une question de langage. Very Happy
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 24 Fév - 3:32