Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Le singe descend de l'homme

Partagez
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Le singe descend de l'homme

Message par Mikerynos le Mer 9 Déc - 19:27

Le singe descend de l'homme !

Non ce n'est pas une blague ou une hypothèse philosophique saugrenue. Mais la conséquence d'une découverte scientifique qui a fait le tour du monde sans qu'on ne mesure sa réelle portée.

Qu'a-t-on a découvert ?
Une équipe scientifique internationale a mis à jour Ardi, le squelette d'une hominidée vivant en Éthiopie il y a 4,4 millions d'années. Publié dans un dossier spécial de la revue américaine, Science, en date du 2 octobre, le cas Ardi fait aussitôt le tour de la presse mondiale, de l'édito du New York Times à 20 minutes en passant par Al Jazeera (voir les liens infra). Beaucoup plus vieille que Lucy (2,5 M), Ardi révèle que notre plus vieil ancêtre était déjà bipède : il marchait sur ses deux pieds et non à quatre pattes.

En quoi cela bouleverse-t-il notre vision des origines ?
Jusqu'ici on s'imaginait que l'homme, issu de la même branche que les grands singes, s'était différencié, en se dressant sur ses pieds (vers 2,5 millions d'années). Si l'ancêtre commun de l'homme et des singes, que l'on se représentait comme un grand singe, était déjà debout, alors, il faut inverser le schéma de l'évolution.

La découverte d'Ardi réfute-t-elle la théorie de l'évolution de Darwin ?
Les créationnistes américains et musulmans se sont déjà emparés du cas de Ardi pour clamer que Dieu avait créé l'homme à son image – debout. En réalité, si Ardi bouleverse le schéma de l'évolution, il confirme le principe darwinien d'une origine animale de l'humanité et d'une différenciation des espèces s'adaptant à la modification de leur milieu.

En quoi cela nous concerne-t-il directement ?
Ardi nous prive du grand événement qui permettait de penser l'émergence de l'humanité. Si la station droite – associée au développement de l'outil et du cerveau – ne suffit plus à distinguer l'homme et l'animal, alors il faut se forger une nouvelle idée du propre de l'homme sur la base d'un partage de l'ensemble de ses compétences avec les grands singes.

En mettant en perspective la cas de Ardi, Philosophie magazine montre dans numéro à paraître jeudi 25 novembre que c'est toute notre vision des origines qui est bouleversée et interroge les spécialistes (paléontologues, éthologues et philosophes) sur leur conception renouvelée du propre de l'homme. Avec Yves Coppens, Franz de Waal, Dominique Lestel, Peter Singer, Etienne Bimbenet, Robert Legros et Pascal Engel.

L'événement
1er octobre : une conférence de presse est tenue à Washington aux États-Unis, et simultanément à Addis-Abeba en Éthiopie.
2 octobre : parution du numéro spécial de Science consacré à Ardipithecus ramidus. 11 articles, rédigés par 47 scientifiques venant de 10 pays différents, y exposent les résultats de plus de quinze années de recherche.
On découvre en particulier qu'Ardi – surnom donné au squelette le plus complet qui a été retrouvé – était déjà capable de se tenir debout. On trouve sur le site du Guardian une reconstitution saisissante de la marche d'Ardi.

Source:
http://www.philomag.com/fiche-philinfo.php?id=158


___________________


avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Le singe descend de l'homme

Message par Passiflore le Ven 11 Déc - 18:48

Si l'ancêtre commun de l'homme et des singes, que l'on se représentait comme un grand singe, était déjà debout, alors, il faut inverser le schéma de l'évolution.

Cela veut-il dire que les singes, qui auraient dû être bipèdes, sont devenus quadrupèdes
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8393

Re: Le singe descend de l'homme

Message par casseron le Ven 11 Déc - 19:22

La réalité, c'est que les scientifiques marchent sur la tête. Donc, notre ancêtre devait lui aussi marcher sur la tronche.

Abepar
VIP
VIP

Nombre de messages : 147

Re: Le singe descend de l'homme

Message par Abepar le Ven 11 Déc - 19:58

La théorie de la bipédie initiale n'est pas neuve et a déjà été défendue par le zoologiste belge Serge Frechkop, directeur de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique dans les années 30-40. Elle fut reprise par le père de la cryptozoologie, le zoologiste belge Bernard Heuvelmans ("L'Homme de Néanderthal est toujours vivant", Plon 1974). Actuellement l'un de ses défenseurs les plus actifs du côté francophone est le zoologiste français François de Sarre qui publie le périodique Bipedia. On lira aussi avec intérêt le livre d'Yvette Deloison "La Préhistoire du Piéton" (Plon, 2004)
avatar
astronef
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 669

Re: Le singe descend de l'homme

Message par astronef le Ven 11 Déc - 22:12

Cela veut-il dire que les singes, qui auraient dû être bipèdes, sont devenus quadrupèdes
plûtot quadrumanes (qui ont quatre mains)

Abepar
VIP
VIP

Nombre de messages : 147

Re: Le singe descend de l'homme

Message par Abepar le Ven 11 Déc - 22:32

@astronef a écrit:Cela veut-il dire que les singes, qui auraient dû être bipèdes, sont devenus quadrupèdes
plûtot quadrumanes (qui ont quatre mains)
Exactement. Les ancêtres des Grands Singes étaient bipèdes.
Frechkop et Heuvelmans se basaient sur l'étude du développement morphologique des grands primates. Ainsi le bébé gorille ou chimpanzé ont le foramen occipital dans le prolongement de la colonne vertébrale et une face plate, d'ailleurs un bébé Grand Singe ressemble à un bébé humain. Ce n'est qu'en grandissant, à partir de 2 ans environ, que le foramen bascule vers l'arrière, forçant le singe à "tomber"vers l'avant et à prendre appui sur ses phalanges devenant quadrupède dans son mode de locomotion; parallèlement il acquiert ce fameux prognathisme, un développement de sa pilosité et des canines.
Ce basculement vers l'arrière du foramen (et ses conséquences) ne se produit jamais chez le petit homme qui gardera de ce fait toute sa vie les caractéristiques d'un Grand Singe immature : bipédie, face plate, canines atrophiées et "nudité".
Cette explication, déjà ancienne, semble donc aujourd'hui confirmée par les études récentes citées plus haut.

Contenu sponsorisé

Re: Le singe descend de l'homme

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 24 Juin - 18:25