Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La Terre pourrait plonger en Ère glaciaire

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30943

La Terre pourrait plonger en Ère glaciaire

Message par Schattenjäger le Sam 5 Déc - 13:08



(Source : SOTT.net - Traduction : Ne Tirez Plus !)

Dans le film : The Day After Tomorrow : Le Jour d’après (film, 2004), le monde se voit en proie à une ère glaciaire qui s’installe en l’espace de seulement quelques semaines. Des chercheurs affirment maintenant qu’un tel scénario horripilant a pu se produire dans le passé.

Puis, en regardant vers l’avenir, il n’y a aucune raison qu’un tel événement ne se reproduise pas - et de manière ironique cela pourrait être précipité si les changements climatiques forçaient la calotte glaciaire du Groenland a fondre, selon ces mêmes scientifiques.

Il y a de cela environ 12,800 ans, l’hémisphère Nord a été prise d’un refroidissement qui a duré quelque 1300 ans. Connu par les scientifiques sous le nom des Dryas récent et sous le sobriquet de "Big Freeze"(Gros Gel), les données géologiques suggèrent que cela a été provoqué par un vaste influx d’eau fraîche - un volume supérieur au contenu des grands lacs d’Amérique du Nord - qui se sont déversés dans l’Atlantique et l’océan Arctique.

Cet influx soudain, provoqué par le bris des berges du Lac Agassiz, se diluant ainsi dans les eaux plus chaudes du nord Atlantique, causant la cessation du processus naturel. Sans cette influence calorifique, les données démontrent que les températures de l’hémisphère Nord ont chuté.

Pas le temps de réagir

Les preuves précédentes des échantillons de glaces du Groenland suggéraient que ce brusque changement climatique s’était produit sur une période d’une décennie. Les nouvelles recherches indiquent toutefois, qu’à leur grand étonnement, ces changements peuvent s’être produits en une période de seulement quelques mois, en une année ou deux tout au plus.

"Le fait de réaliser que le climat peut changer de lui-même aussi rapidement est très important", a affirmé Henry Mullins, chercheur à l’université de Syracuse, qui n’a pas pris part à cette étude. "Lorsque le point de bascule serait atteint, il n’y aurait plus de temps pour les humains de réagir’.

Pendant deux ans, le biochimiste des isotopes William Patterson de l’Université du Saskatchewan au Canada et ses collègues ont analysé les carottes de boue en provenance lac Lough Monreach en Irlande. Étant donné que la sédimentation s’est déposée lentement à travers le temps, chaque couche de cette carotte représente un instantané de notre histoire, avec des tranches d’un demi-millimètre ne représentant que quelques mois.

"À la base. je me balade dans l’ouest de l’Irlande à la recherche de bonnes conditions - lits de pierres, végétation, lacs - pour obtenir le portrait le plus complet du climat", a expliqué Patterson.

Les détails

En étudiant les isotopes de carbone dans chaque tranche, les chercheurs ont pu déduire la productivité du lac. Quand les plantes poussent dans les lacs, elles préfèrent le carbone-12 pour constituer leur tissu organique - c’est à dire, les atomes de carbone possédant un total de 12 protons et neutrons au total dans leur nucléus. Cela laisse l’eau du lac avec un taux supérieur de carbone-13. En même temps, les isotopes d’oxygène nous donnent un portrait de la température - quand les plantes et les animaux produisent du carbonate de calcium, le ratio d’oxygène-16 et d’oxygène-18 reflètent les températures. Patterson et ses collègues ont découvert que les températures et l’activité du lac ont chuté considérablement au début des Dryas récent, en l’espace de quelques années,

"Ce serait comme prendre l’Irlande aujourd’hui et la déplacer au dessus du cercle Arctique, créant des conditions glaciales en très peu de temps", a expliqué Patterson.

Leurs découvertes indiquent aussi que cela a pu mettre entre 100 et 200 ans avant que le climat et l’activité du lac ne revienne à la normale, contrairement à la décennie qu’avaient indiquées les carottes en provenance du Groenland.

"Ceci est plausible parce qu’il aurait fallu du temps pour que la circulation océanique et atmosphérique ne reprenne", a ajouté Patterson.

Les inconsistances entre les données des carottes glaciaires et des carottes terrestres ont pu être rendues possibles par la manière dont la matière a traversé la glace. "Parfois il y a de la glace qui fond, et il y a un malaxage de la matière entre les couches, qui peuvent tromper les données", a expliqué Patterson. "Nous avons trouvé une carotte qui n’avait pas été dérangée, pas même sur une base millimétrique, de manière que les couches étaient dans leur ordre de sédimentation".

Futur froid

En prévoyance de l’avenir, Patterson dit qu’il n’y a aucune raison pour qu’un tel gel ne reproduise pas.

"Si la feuille glaciaire du Groenland fondait soudainement, cela serait catastrophique", a-t-il ajouté.

Ce genre de scénario ne contredit aucunement la thèse du réchauffement - après tout, elle s’appuie sur la fonte de la feuille glaciaire du Groenland.

"Disons que le réchauffement pourrait mener à un refroidissement dramatique", a annoncé Patterson sur LiveScience. "Ceci devrait servir d’avertissement supplémentaire, et non d’un rejet’.

"Les gens assument que nous avons des agendas politiques, que nous sommes soit dans le camp des réchauffistes ou contre, quand au fond c’est ni l’un ni l’autre’, a lancé Patterson. "Notre seul but est de comprendre le climat".

Patterson et ses collègues ont relaté leurs découvertes lors d’une conférence sur la survie humaine dans la zone Arctique à la Fondation Européenne des Sciences, à Rovaniemi, Finlande.
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: La Terre pourrait plonger en Ère glaciaire

Message par Passiflore le Dim 6 Déc - 15:35

Quand les scientifiques se mettent, eux aussi, à jouer les prophètes de malheur...
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: La Terre pourrait plonger en Ère glaciaire

Message par Mirmi le Dim 6 Déc - 19:49

Non Passi, le réchauffement va précipité la Terre dans un nouvel air glaciaire par entropie !
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3632

Re: La Terre pourrait plonger en Ère glaciaire

Message par sergent garcia le Lun 7 Déc - 20:01


" Il y a de cela environ 12,800 ans, l’hémisphère Nord a été prise d’un refroidissement qui a duré quelque 1300 ans. Connu par les scientifiques sous le nom des Dryas récent et sous le sobriquet de "Big Freeze"(Gros Gel), les données géologiques suggèrent que cela a été provoqué par un vaste influx d’eau fraîche - un volume supérieur au contenu des grands lacs d’Amérique du Nord - qui se sont déversés dans l’Atlantique et l’océan Arctique."



On connait le nombre d'automobile et leur taux d'émission de CO2 à cette époque ??
On connait le nombre d'usines et le taux de gaz à effet de serre produit par l'activité indsutrielle à cette époque ??


On connait le volume de méthane libéré à cette époque, tout comme aujourd'hui ? ? Et la cause de cette libération ?

Voici le texte de présentation de la conférence d'Acapulco en mai 2007

“La déglaciation qui a suivi la dernière période glaciaire a été brutalement et spectaculairement
interrompue il y a environ 12900 ans par un refroidissement étendu qui marque le début du Dryas
récent. De nombreux signes montrent que le Dryas récent a été marqué par des changements
soudains dans la configuration de la calotte glaciaire, l’assèchement soudain des lacs
préglaciaires, le détournement des flots d’inondation de l’Amérique du Nord vers l'Atlantique
nord, et la réorganisation de la circulation de l’eau des océans…
Le début du Dryas récent paraît avoir coïncidé également avec des changements massifs,
étendus et ponctuels dans la faune et le développement culturel paléolithique centré en Amérique
du Nord et en Amérique du Sud. Ceci est représenté par la plus récente de toutes les extinctions
massives, la disparition de la mégafaune des Amériques, comprenant les mammouths, les
chevaux et les paresseux et la fin de la culture Clovis et les autres cultures humaines
paléolithiques contemporaines…
Une nouvelle hypothèse avance que le refroidissement du Dryas récent a été déclenché par des
impacts extraterrestres qui ont provoqué la déstabilisation de la calotte glaciaire, le détournement
des eaux d’inondation, et les changements dans les courants océaniques. Ce travail offre des
preuves nouvellement découvertes d’un impact ou d’explosions aériennes extraterrestres il y a
12900 ans, comprenant des sédiments de la période de Clovis dans toute l’Amérique du Nord
avec des niveaux élevés en iridium, des sphérules magnétiques et en carbone, du carbone
ressemblant à du verre, des fullerènes, et des proportions de gaz nobles extraterrestres souvent
associés aux couches carbonifères (tapis noirs) avec un biote inhabituel

---------------
L'écologie devient une marchandise dans l'économie de marché...mais d'abord il faut affoler les masses pour qu'elles acceptent de payer la note.
Qui est derrière tous ça ? On le sait très bien depuis le temps...Encore un coup des "illuminatis", "des bildbergers", des reptiliens et leurs complices les"gris"..enfin, tous ces joyeux petits clubs que personne n'a jamais vu mais que tous le monde connais mieux que son voisin.


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Invité
Invité

Re: La Terre pourrait plonger en Ère glaciaire

Message par Invité le Mar 8 Déc - 8:09

Aprés la fin du monde de 2012, Sergent nous prédit 1300 ans de pelage de fesse

Achetez des grosses doudounes
avatar
sined
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 76

Sommes nous au bord de la prochaine glaciation ?

Message par sined le Mer 27 Sep - 23:29

@Mirmi a écrit:Non Passi, le réchauffement va précipité la Terre dans un nouvel air glaciaire par entropie !
Je pense en effet que le risque d'une glaciation prochaine est réel car , le climat est cyclique. A une période glacière succède une période dite inter glacière , c'est a dire chaude. Nous sommes en période inter glacière depuis 10 000 ans . Une durée suffisamment longue pour laisser la place a une glaciation , comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous .Regardez comme les pics de chaleur ont étés de courte durée ; l'action de l'homme vas t'elle vraiment être plus forte que celle de la nature ?
avatar
charlie
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 2493

Re: La Terre pourrait plonger en Ère glaciaire

Message par charlie le Jeu 28 Sep - 9:48

A certaines époques, en quelques mois, des volcans ont du lacher en quelques heures autant de dioxine de carbone, du co2, du souffre..etc que toute la civilisation depuis l'ére industrielle, sans parler des conséquences des impacts d’astéroïdes;
La terre se formait, les plaques se déplaçaient plus donc l'activité volcanique était au max.
qui sait si l'air n'était pas plus pollué que maintenant, il devait aussi y avoir des feux de forets, foudres, éruptions volcanique, météorites qui devaient bruler des années durant sur des surfaces énormes.
disons que l'activité humaine a remplacé l'activité de quelques volcans...
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5020

Re: La Terre pourrait plonger en Ère glaciaire

Message par Achim le Ven 29 Sep - 18:27

Personne ne voit venir la vraie cause (probablement inévitable) d'un nouveau Würm, c'est l'inversion des courants marins et notamment du Gulf Stream.  What a Face
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 20 Fév - 5:06