Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Partagez
avatar
Invité
Invité

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Invité le Sam 23 Jan - 11:07

avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31467

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Schattenjäger le Sam 23 Jan - 13:13

En gros, le dessin résume bien la situation Wink
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2455

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Sam 23 Jan - 14:35

Est ce que sur les routes il y a eu plus de mort ?

parce dans ce cas faudrai interdire la voiture tout simplement ...
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par sergent garcia le Sam 23 Jan - 20:29

@rilci a écrit:j'ai reçu mon bon vaccination hier...direct à la poubelle!!!

T'aurai pas dû.
Dans quelques décénies les collectionneurs vont se l'arracher à prix d'or.....alorsj'ai rangé la mienne au frigo, à coté du vaccin.


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2455

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Sam 23 Jan - 21:06

ba le vaccin tu peux pas le récupérer non ?

une histoire de flacon de 10 doses c'est ça non ?
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31467

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Schattenjäger le Lun 25 Jan - 18:34

Visiblement, la scéne semble être préparé d'avance, tellement le jeu d'acteur sonne faux... (Surtout le discours de Dechavanne...). Ils ne savent plus quoi faire pour pousser à gens aux vaccins ?

avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Mikerynos le Lun 25 Jan - 18:44

Je n'en suis pas si sur... Le gars était contre la vaccination.


___________________


avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2455

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par dranozir le Lun 25 Jan - 18:50

oui ...

mais en même temps tu fait passer les personnes contre le vaccin pour des membres de secte , des marginaux qui prennent la parole sans permission ect .

de plus il y a une nouvelle interruption de ce genre
http://www.programme-tv.net/news-tv/divertissement/7764-intrusion-pendant-concert-haiti-video/
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31467

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Schattenjäger le Lun 25 Jan - 18:56

Le gars était contre la vaccination
Le mec semble d'avantage jouer un rôle prévu d'avance, car sonne trés faux dans son intervention et sa façon de faire.
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Mikerynos le Lun 25 Jan - 19:27

Il faut être con pour faire ce style d'action. Internet suffit largement pour faire passer un message... Il y a aussi d'autres moyens, ce n'est pas ce qui manque.


___________________


avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31467

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Schattenjäger le Lun 25 Jan - 19:30

Il faut être con pour faire ce style d'action
C'est bien la raison qui fait que je pense qu'il s'agit d'un acteur, comme bien souvent il en est le cas sur TF1.
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Mikerynos le Lun 25 Jan - 19:37

On connaitra sans doute le fin mot de l'histoire dans quelques jours...


___________________


avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par sergent garcia le Lun 25 Jan - 20:40


Si c'est pas truqué...ils peuvent virer le service de sécurité qu'on n'a jamais vu intervenir....donc c'est préparé.


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31467

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Schattenjäger le Lun 25 Jan - 20:44

Oui, les agents de securité n'interviennent pas également. Mais de toutes maniére, le mauvais jeu d'acteur des 2 protagonistes fait tout la différences...
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Mikerynos le Lun 25 Jan - 20:48

Admettons que cela soit truqué... Quelle la finalité d'une telle intervention ? Rien n'est gratuit..


___________________


avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par sergent garcia le Lun 25 Jan - 21:00

Pour le spectacle, et la pub sur le web, avec tout les forums qui vont fairent des commentaires; Opération de marketing..


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

OMS/Audition du Conseil de l'Europe sur la grippe H1N1 - Déclaration du Dr Keiji Fukuda

Message par Macha le Mer 27 Jan - 8:30

OMS/Audition du Conseil de l'Europe sur la grippe H1N1 - Déclaration du Dr Keiji Fukuda

Déclaration du Dr Keiji Fukuda au nom de l'OMS à l'occasion de l'audition du Conseil de l'Europe sur la grippe pandémique H1N1

Contexte

L'OMS se félicite de pouvoir prendre part à cette audition et remercie le Conseil de l'Europe d'en avoir pris l'initiative. La pandémie de grippe a été à l'origine de problèmes extrêmement complexes pour les pays aussi bien que pour la communauté internationale. Mais la recherche de solutions a également suscité un niveau sans précédent de coopération mondiale et de coordination entre pays confrontés à une menace qui évoluait rapidement dans un cadre de mondialisation et d'interconnexion croissantes. Il y a beaucoup à apprendre sur la façon d'améliorer la gestion de tels événements et il faut bien distinguer la réalité de la rhétorique. Là encore, nous saluons l'occasion qui nous est donnée de le faire.

J'aimerais replacer la situation actuelle dans un contexte historique et scientifique. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) est une institution spécialisée des Nations Unies qui compte 193 États Membres. Elle applique les politiques de santé mondiale arrêtées par eux et leur apporte un soutien technique. Elle prend très au sérieux son rôle d'appui aux pays pour les aider à protéger et à améliorer la santé de leur population. À cet égard, la riposte à la grippe pandémique H1N1 n'est qu'un exemple parmi d'autres.

En 1946, alors qu'on examinait les formes que prendrait la nouvelle organisation, une des premières mesures sur lesquelles les pays se sont mis d'accord a été la création d'un réseau mondial de laboratoires pour surveiller les virus grippaux. Ce réseau est devenu opérationnel deux ans avant que l'OMS elle-même ne commence ses travaux.

Cette priorité et ce sentiment d'urgence reposaient sur des raisons solides. D'abord, les virus grippaux sont en constante mutation et notoirement imprévisibles. Ensuite, on savait que la grippe était responsable d'épidémies saisonnières et parfois de flambées mondiales bien plus importantes baptisées pandémies. Une pandémie grippale survient lorsqu'un nouveau virus grippal fait son apparition et se propage dans le monde dans des populations qui n'y avaient précédemment pas été exposées. L'histoire a montré que les effets des pandémies de grippe varient considérablement, mais qu'il est impossible dans un premier temps de prévoir exactement quel en sera l'impact. Les premières constatations peuvent s'avérer très différentes de la réalité des faits à la fin de la pandémie. La pandémie de grippe de 1918, qui a provoqué, selon les estimations, 50 millions de décès dans le monde, a commencé par des vagues relativement bénignes pour devenir ensuite la pandémie grippale la plus grave qu'on ait jamais connue.

Préparation
Depuis des décennies, l'OMS s'attache avec ses États Membres et ses partenaires à renforcer les défenses mondiales contre la grippe et contre d'autres menaces majeures pour la santé. Pour y parvenir, elle a renforcé les laboratoires, les recherches épidémiologiques, les soins cliniques et la communication, et elle s'est dotée de nouveaux moyens tels que le Règlement sanitaire international, sur lequel je reviendrai ultérieurement. Cette action a notamment eu pour résultats de renforcer les fondements mondiaux et nationaux indispensables pour déceler, évaluer et affronter de nombreux problèmes de santé, et pas seulement la grippe.

Le réseau des laboratoires de la grippe de l'OMS, conçu en 1946, regroupe désormais 139 laboratoires nationaux dans 101 pays qui travaillent ensemble sous les auspices de l'Organisation. Ce réseau fournit une alerte rapide, des évaluations scientifiques d'experts et l'information nécessaire pour actualiser la composition des vaccins antigrippaux.

S'il n'a pas décelé les pandémies de 1957 et 1968 au tout début, ce système a rapidement permis de confirmer, dans les deux cas, que des flambées explosives de maladies respiratoires en Asie étaient provoquées par des virus grippaux d'évolution nouvelle. Cela a permis à l'OMS dans les deux cas d'alerter les pays afin qu'ils se préparent à la propagation internationale d'une pandémie.

En 1918, les vaccins n'existaient pas. En 1957 comme en 1968, les capacités de production ont été sollicitées au maximum, mais les vaccins sont arrivés trop tard. La pandémie de 1957 a provoqué plus de 2 millions de décès dans le monde et celle de 1968 un million environ. Moins lourd qu'en 1918, un tel bilan reste considérable et inacceptable. Les qualificatifs «grave» et «bénigne» sont tout à fait relatifs lorsqu'il s'agit de pandémie.

L'OMS a publié son premier plan de préparation en cas de grippe pandémique en 1999, deux ans après une grave flambée de grippe aviaire H5N1 dans la région administrative spéciale de Hong Kong. Ce document qui s'inscrivait dans le cadre d'un effort accru pour aider les pays à se préparer à de futures pandémies a été actualisé en 2005, puis à nouveau en 2009. Ces documents publics, qui attestent de notre action et contiennent des recommandations aux pays, reposaient sur la contribution collective de spécialistes scientifiques et de la santé publique du monde entier. Ils s'articulent autour de l'idée d'un certain nombre de phases, dont une phase pandémique, et indiquent les mesures qu'il est recommandé aux pays et à l'OMS de prendre en fonction de la situation mondiale réelle.

La version de 2009 témoigne des efforts consentis pour l'élaboration de ces plans. Les travaux ont commencé en 2007 et plus de 135 spécialistes de la santé publique de 48 pays y ont participé. Les pays ont été invités à communiquer des observations supplémentaires sur un projet de document et plus de 600 réponses ont été reçues. Ces travaux se sont achevés en février 2009 et les résultats ont été publiés en avril de la même année.

La grippe pandémique H1N1
En avril 2009, l'OMS a été informée de la survenue de cas humains d'infections dus à un nouveau virus A(H1N1). Ce rapport a immédiatement suscité des préoccupations parce que les gènes renfermés dans ce virus appartenaient à des virus grippaux animaux, établissant ainsi définitivement le fait que ce virus était très différent de ceux de la grippe saisonnière habituellement rencontrés chez l'homme. Des tests plus poussés en laboratoire ont confirmé que les anticorps existants dirigés contre les virus humains A(H1N1) courants ne montraient aucune réaction contre ce nouveau virus A(H1N1), soulignant une fois encore le potentiel qu'avait le nouveau virus de provoquer une pandémie. Mais l'information la plus importante est apparue lorsque les analyses ont indiqué que le nouveau virus provoquait des flambées communautaires et se propageait d'homme à homme. Au Mexique, les premières flambées ont provoqué des décès et des maladies respiratoires graves nécessitant l'utilisation de respirateurs chez des personnes jeunes précédemment en bonne santé.

L'OMS a pris des mesures décisives en application du Règlement sanitaire international, mais n'a annoncé le début de la pandémie que le 11 juin 2009, car c'est alors que les critères actualisés de déclaration d'une pandémie ont été réunis. Le nouveau virus s'est propagé à une vitesse sans précédent, à 120 pays et territoires en huit semaines à peine et sa présence est maintenant signalée dans pratiquement tous les pays.

Par des aspects majeurs, la grippe pandémique H1N1 diffère de la grippe saisonnière. D'importantes flambées épidémiques se sont produites en dehors de la saison habituelle de la grippe. Le virus a été à l'origine d'un schéma inhabituel de morbidité grave et de mortalité chez les jeunes, avec de nombreux décès par pneumonie virale, une forme particulièrement agressive de pneumonie. Ce schéma n'est pas celui que l'on observe normalement pour la grippe saisonnière.

La pandémie n'est pas terminée et, à ce jour, plus de 14 000 décès confirmés en laboratoire ont été notifiés. Bien souvent, le nombre des décès est comparé avec les chiffres pour la grippe saisonnière mais, dans ce cas, cela revient à comparer des pommes avec des oranges. Le nombre de décès imputables à la grippe saisonnière se fonde sur des modèles statistiques. Dans le cas de la pandémie, chaque décès a été confirmé par des tests de laboratoire et il ne fait aucun doute que le chiffre ainsi obtenu est beaucoup plus faible que le nombre réel. Il faut en général environ un à deux ans après la fin d'une pandémie pour obtenir des estimations plus réalistes du nombre des décès à l'aide d'une modélisation statistique.

Le Règlement sanitaire international et son Comité d'urgence
J'aimerais maintenant évoquer plus particulièrement le Règlement sanitaire international, ou RSI comme on l'appelle souvent, et le Comité d'urgence. Révisé en 2005, le RSI offre au monde un cadre ordonné, fondé sur des règles précises, pour détecter, évaluer, notifier, déclarer et affronter des urgences de santé publique de portée internationale. Il donne également un système de vérification et d'équilibrage garantissant que personne, pas même le Directeur général de l'OMS, n'ait un pouvoir décisionnel sans limite.

Lorsque l'éventualité d'une urgence de santé publique de portée internationale se concrétise, le RSI demande la création d'un Comité d'urgence pour conseiller le Directeur général. Comme le prévoit aussi le RSI, les membres de ce Comité sont choisis à partir d'une liste de personnes sélectionnées dans le monde entier sur la base de leurs compétences techniques.

Le Comité d'urgence s'est réuni à plusieurs reprises pour conseiller le Directeur général sur le passage d'une phase à l'autre ainsi que sur les recommandations provisoires à formuler. Lorsqu'il s'est réuni pour étudier la possibilité de déclarer la situation de pandémie, il a fait appel à des membres supplémentaires représentant l'Australie, le Canada, le Chili, l'Espagne, les États-Unis d'Amérique, le Japon, le Mexique et le Royaume-Uni, huit pays qui connaissaient à ce moment-là des flambées importantes. Ces représentants nationaux étaient là pour veiller à ce que les opinions et les réserves éventuelles des pays qui allaient subir tout le poids initial des répercussions économiques et sociales soient pleinement prises en considération.

Le 11 juin 2009, le Comité et tous les représentants nationaux ont émis à l'intention du Directeur général l'avis que tous les critères étaient remplis pour déclarer une pandémie de grippe. Cette décision a été unanime.

Industrie pharmaceutique

Récemment, des accusations ont été portées selon lesquelles la politique et les recommandations de l'OMS étaient influencées par l'industrie pharmaceutique. Une des fonctions principales de l'OMS, qu'elle prend très au sérieux, est de donner des avis indépendants aux États Membres. L'OMS se garde de subir l'influence de tout intérêt indu.

Je tiens à préciser ici clairement ce qui suit: la politique et les mesures recommandées et prises par l'OMS n'ont pas été indument influencées par l'industrie pharmaceutique.

L'OMS reconnaît que la coopération mondiale avec des partenaires divers, dont le secteur privé, est essentielle pour relever du mieux qu'elle peut les défis de la santé publique, aujourd'hui comme demain. Il existe de nombreux garde-fous pour gérer les conflits d'intérêts, réels ou perçus, au sein des groupes consultatifs et des comités d'experts de l'OMS. Les conseillers spécialisés remettent à l'OMS une déclaration d'intérêts signée qui expose en détail toutes les éléments professionnels ou financiers qui pourraient nuire à l'impartialité de leurs avis. L'OMS prend très au sérieux toute allégation de conflit d'intérêts et elle a toute confiance dans l'intégrité et la validité scientifique de son processus décisionnel pendant la pandémie de grippe. Le 3 décembre 2009, elle a diffusé sur son site web des explications sur la manière dont elle utilise les organes consultatifs pour réagir à la pandémie de grippe.

Conclusion
En conclusion, j'aimerais reprendre les points fondamentaux. La pandémie de grippe actuelle est un événement bien documenté sur le plan scientifique, au cours duquel s'est propagé un nouveau virus grippal qui a provoqué un schéma épidémiologique de morbidité inhabituelle dans le monde entier. Il ne s'agit pas de simples tournures de phrase, définitions ou polémiques. Dire que la pandémie est «fausse» revient à ignorer l'histoire récente et la science et à banaliser la mort de 14 000 personnes et les nombreux cas de maladies graves que bien d'autres ont subi.

À mesure que nous avancerons, le monde continuera à affronter des problèmes difficiles de santé publique. Les ressources pour y faire face sont limitées, en particulier dans les pays en développement; les États Membres ainsi que diverses organisations, comme l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe ou l'OMS, ont pour responsabilité commune de trouver des moyens de mieux faire face à la situation.

Je vous remercie.


Lisez bien, ça vaut le coup d'oeil. Ces types de l'OMS prennent vraiment les politiques pour des cons ... On s'accroche au même discours, sans tenir compte des résultats. On nous parle de pandémie,alors que pour le H1N1 il n'y eu qu'un épisode épidémique.
Je vais vous retrouver l'article qui prouve qu'en mai 2009, l'épidémie de grippe était déjà terminée au Mexique.

Exit les rapports des médecins tout pays confondus et nombreux et anciens pour certains, exit les procédures judiciaires qui voient le jour un peu partout.

Maintenant il faut attendre ce que le Conseil de l'Europe va en tirer. J'espère qu'il ira plus loin et demandera des rapports élaborés par des médecins indépendants.


Voilà l'article en question :



Grippe A/H1N1 : l'épidémie régresse au Mexique

Le nombre de cas mondiaux s'évalue actuellement à environ 900 et l'épidémie progresse dans la monde alors que, au Mexique, le pays d'origine, le pic est passé. La maladie aurait fait une vingtaine de morts et la question du jour est l'évaluation de la virulence et de la dangerosité de ce virus A/H1N1, sachant que la grippe traditionnelle fait chaque année des centaines de milliers de victimes sur la planète.

José Angel Cordova, ministre mexicain de la santé, vient d'annoncer une diminution des cas recensés depuis le pic épidémique, désormais situé le 24 avril. Felipe Calderon, le président de la république, parle de « mesures discriminatoires » prises « par ignorance ou désinformation ». En France, les vols en provenance du Mexique arrivant à l'aéroport de Roissy seront dirigés dès mardi vers une zone spéciale. En Chine, 70 passagers revenant du Mexique ont placés en quarantaine.

Au total, 22 personnes seraient décédées au Mexique et, sur la planète, une vingtaine de pays ont déclaré des cas suspects. Dimanche soir, l'OMS (Organisation mondiale de la santé), qui avait passé l'alerte mondiale au niveau 5, annonçait 898 cas avérés, dont 506 au Mexique. En France, le ministère de la santé a confirmé deux nouveaux cas (deux personnes ayant séjourné au Mexique), dont l'état est bénin. Le compte s'établit donc à quatre cas confirmés et huit probables.

Les scientifiques s'interrogent désormais sur la virulence de l'agent grippal A/H1N1. Richard Besser, responsable des CDC (Centres de contrôle et de prévention des maladies), cité par l'agence Reuters, estime que « nous avons des signes encourageants sur le fait que ce virus ne semble pour l'heure pas plus virulent qu'une souche de grippe saisonnière », laquelle fait chaque année entre 250.000 et 500.000 victimes dans le monde.

Un nom pris en grippe

Pour l'OMS, la voie de contamination entre le porc et l'homme est le contact direct avec l'animal et non pas la consommation de viande. Le virus peut d'ailleurs passer dans l'autre sens. Les autorités canadiennes viennent en effet de confirmer un cas d'infection d'un porc par contact avec un humain porteur du virus.

Il semble bien que l'épidémie puisse rapidement décliner. Margaret Chan, directrice générale de l'OMS, justifie les mesures prises en expliquant que le risque d'une seconde vague à l'automne prochain, et bien plus dangereuse, existe toujours et que « si je passe à côté et que nous ne sommes pas préparés, alors j’aurais failli à ma tâche. Je préfère qu’il y ait un excès de préparation que l’inverse ».

Pendant ce temps, on discute beaucoup sur le nom à donner à cette maladie infectieuse. Le terme de « grippe porcine » a été rejété par l'OMS, pour éviter d'effrayer les consommateurs de viande et de faire chuter les ventes de porc, au grand dam des scientifiques qui, eux, voient ce virus A/H1N1 comme d'origine porcine. Un temps utilisée, l'expression « grippe mexicaine » a fait bondir Felipe Calderon, qui n'apprécie pas davantage la « grippe nord-américaine ». Mieux vaut donc en rester à un consensuel « grippe A » ou « grippe A/H1N1 ».

Rappelez vous également que Nicolas Sarkozy est venu au Mexique pour la signature de Sanofi-aventis avec le gouvernement mexicain, pour la construction d'une usine de fabrication de vaccins contre la grippe au Mexique. C'était en Mars 2009.
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3658

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par sergent garcia le Mer 27 Jan - 18:50

"L'OMS reconnaît que la coopération mondiale avec des partenaires divers, dont le secteur privé, est essentielle pour relever du mieux qu'elle peut les défis de la santé publique,"

CQFD
..si c'est pas un aveux ça !
Des buses, on nous prend encore et toujours pour des buses. Je préfère encore "le blaireau".


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Macha le Mer 27 Jan - 20:01

@sergent garcia a écrit:"L'OMS reconnaît que la coopération mondiale avec des partenaires divers, dont le secteur privé, est essentielle pour relever du mieux qu'elle peut les défis de la santé publique,"

CQFD
..si c'est pas un aveux ça !
Des buses, on nous prend encore et toujours pour des buses. Je préfère encore "le blaireau".

Complètement d'accord ...
Il faut attendre maintenant le résultat des procédures judiciaires engagées en France, en Suisse, en Autriche et en Pologne je crois. Il me semble aussi que le Canada a bougé ...
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31467

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Schattenjäger le Ven 5 Fév - 10:14

La pandémie grippale fait long feu

(Source : Jean-Pierre Petit)

Tout peut se lire sur une simple courbe, publiée semaine après semaine sur le très officiel site de l’observatoire de la grippe, en France :

Source : http://www.grog.org/cgi-files/db.cgi ?action=bulletin_grog

Il y a trois courbes. En rouge, les données sur la grippe de l’hivers 2009 - 2010. Vous apprendrez au passage que la " grippe pandémique " H1N1 n’a représenté que 10 % des cas, en France. La courbe du dessus est celle des maximas, semaine après semaine, calculés sur les dix dernières années. La courbe inférieure est celle des minima, calculés sur la même période. On voit que la pandémie de 2009 - 2010 fait long feu et que les chiffres plongent même en dessous de la courbe des minima.

Ca n’empêche pas dame Bachelot d’envoyer à tous les Français une lettre les incitant à aller se faire vacciner et en donnant l’adresse du centre le plus proche de leur domicile.

Elle continue à nous prendre pour des cons. Mais soyez sans inquiétude, ce bock n’entachera en rien sa carrière politique ou son compte en banque.

J’arrête, parce que cette histoire m’énerve. Pas vous ?

avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4579

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Robot U&P le Dim 7 Fév - 12:03

Message original
Sujet : Bonjour arrestation (AH1N1)
Date : Sun, 17 Jan 2010 18:48:48 -0500
Destinataire : info at newsoftomorrow dot org


Bonjour,

Je me présente, je m’appelle Brice Lahy, j’ai 23 ans et je suis du lion d’Angers, en France.

Je vous contacte suite à une arrestation que j’ai subi dans la journée du 16/01/2010 (samedi) pendant mon sommeil, par la gendarmerie nationale (une bonne vingtaine de gendarmes), sans compter les voitures qui ont bloqué l’accès aux routes pour éviter que les médias ne viennent (motif qu’ils m’ont donné un peu plus tard vu qu’ils avaient été informé de l’histoire).

Je vous explique l’affaire, j’ai reçu ma convocation vendredi 15 janvier 2010 pour aller me faire vacciner contre le AH1N1 (pseudo pandémie). Je suis totalement contre... J’ai donc décidé que j’allais écrire (au marqueur) ce que je pense de leur vaccin et de leur méthode ! Et ce, sur leur bon de vaccination !


_

Je précise donc que je me suis exprimé avec mes mots à moi et que certains sont assez directs (quelques insultes). J’explique très bien que si Madame Bachelot voulait que je me fasse vacciner il faudrait qu’elle me fasse une fellation. Et que même si elle le faisait, je ne suis pas du bétail ou un cobaye de l’État !

(Désolé, mais avec tout ce que je lis sur le web, les magazines (Nexus, etc)... ça ne me donne pas spécialement envie de mâcher mes mots). J’explique aussi que je ne suis pas un mouton, et que leur pseudo pandémie, il peuvent se la mettre dans le cul, leur lobotomie médiatique n’a pas fonctionné sur moi !

J’ai aussi parlé de leur bêtise d’expérimentation sur les animaux, qui en ont tué plus d’un (singes, furet etc...), et j’ai dit que les firmes pharmaceutiques comme Baxter peuvent s’assoir sur ma participation !!

Par la suite avec un esprit assez mal placé, à côté de la signature de Madame Bachelot, fut écrit un petit « salope » ! Et j’ai également indiqué à côté du logo République française, où il est écrit Liberté, égalité, Fraternité ! « MON CUL ! » tout en signant ma bêtise...

Donc, par la suite, (il était assez tard, 3h00 du matin et j’étais un peu alcoolisé), je suis allé l’accrocher sur la porte d’entrée du centre de vaccination du du lion d’Angers (commune où j’habite) et j’ai écris en grand, en scotch marron assez large, sur les vitres énormes de ce centre « AH1N1 MA BITE !! JE NE SUIS PAS DU BÉTAIL »

Et je suis reparti en rigolant de ma bêtise en pensant que ça les aurait embêté, mais sans plus... Donc j’arrive chez moi, je fais un petit dodo de quelques heures et je me réveille à 9h ! un amis qui habite en face du centre de vaccination m’appelle pour me dire que le service scientifique de la gendarmerie est en train prendre les empreinte sur les vitres et que ça a foutu un assez gros bordel ! Que le maire de la ville n’a pas trop aimé...


__

Je me dis « ah oui quand même » tout en rigolant en me disant qu’au pire, j’aurais une petite convocation à la gendarmerie pour l’expliquer ! Je retourne me coucher, et là, par surprise vers 14h-15h je suis réveillé par 8 gendarmes armés jusqu’aux dents, dans mon lit...

Ils me disent que je suis placé en garde à vue pour dégradation de bien appartenant a l’État, outrage à personne représentant l’autorité publique etc.... Je m’habille, je suis menotté, la perquisition commence (pour les crayons qui m’ont servi à écrire ma lettre et un rouleau de scotch que j’avais fini sur place dans la nuit ! mais aussi la lettre de ma convocation qui était dans la poubelle !)

On descend d’un étage pour rejoindre la porte de sortie, et là je vois encore plus de gendarmes (4 ou 5), dans ma salle de manger avec l’équipe canine pour mon chien (je précise que j’ai un chien de petite taille gentil comme tout). Nous sortons et là re-surprise ! Je vois que ma maison est encerclée de voitures de gendarmes jusqu’à la route à côté de chez moi ! Je leur demande si je suis un terroriste ? S’ils avaient vraiment besoin de bouger avec autant de moyens juste pour ça ? Je ne vous dis pas la tête de mes voisins quand ils m’ont vu sortir menotté, entouré de je ne sais combien de gendarmes !

Nous allons donc jusqu’à la route, rejoindre une de leur voiture, et je vois qu’ils ont bloqué les routes !! Soit disant pour empêcher les médias de venir ! Un gendarme a expliqué à ma mère qu’elle n’aurait surement pas aimé me voir, même sur France 3. Ma mère leur a clairement dit qu’elle aurait préféré au contraire ! (je lui avais expliqué ce que que j’avais fait le matin même avant d’aller me recoucher)


___

Voilà donc pour la petite histoire de l’arrestation... je pense que ça pourrait les embêter de savoir que ça fait du bruit. Je trouve quand même que dans un pays où la liberté, l’égalité et la fraternité sont de rigueur (on peut toujours rêver)... que je sois arrêté comme une personne qui ai tué quelqu’un... Je suis resté chez les gendarmes une bonne dizaine d’heures dont la moitié en cellule, pour le simple fait d’avoir dit ce que je pensais... je me disais que ça aurait plus d’impact que si je laissais un commentaire sur une vidéo sur internet...

Je vous souhaite une bonne journée ! ou soirée !
avatar
Invité
Invité

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Invité le Dim 7 Fév - 13:32

Schatten c'est pas sérieux tout cela quand même.... tu aurais pu être un peu plus poli ministre
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Mikerynos le Dim 7 Fév - 14:19

si Madame Bachelot voulait que je me fasse vacciner il faudrait qu’elle me fasse une fellation.
En fermant les yeux alors !


___________________


avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Gaiya le Dim 7 Fév - 23:19

Mdr affraid c'est abusé quand même! Moi qui avait eu l'idée de placarder des affiches pas très sympa dans Bordeaux, heureusement mon imprimante est tombée en panne! Les flics débarquent à la maison pas bon!
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31467

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Schattenjäger le Sam 20 Fév - 13:01

Vers la fusion des vaccins

(Source : Radio-Canada)



Le prochain vaccin contre la grippe saisonnière pourrait bien inclure celui contre la souche A (H1N1). L’OMS affirme que la souche H1N1 continuera de circuler l’hiver prochain dans l’hémisphère nord et recommande son intégration dans le futur vaccin contre la grippe.

L’organisation prévoit que deux autres souches, la H3N2 et la B, cohabiteront encore en 2010-2011 au nord de l’équateur.

Le nouveau vaccin permettrait ainsi de lutter contre ces trois souches.

La décision de réunir les deux vaccins en un seul reviendra toutefois aux gouvernements nationaux, qui devront trancher entre la combinaison des souches dans un même vaccin ou la vaccination séparée selon les souches.

Cette recommandation de l’OMS a été prise à l’issue d’une réunion d’experts chargée deux fois par an de faire le point sur la grippe et les vaccins grippaux.

Polémique

La pandémie de grippe A (H1N1) a été beaucoup moins agressive que les experts de l’OMS le craignaient en 2009, si bien que plusieurs pays se sont retrouvés avec des surplus de vaccins, c’est notamment le cas du Canada qui avaient un surplus de 10 millions d’unités doses avant d’en prêter environ la moitié au Mexique.

Certains groupes ont alors accusé l’organisation onusienne de complicité avec les entreprises pharmaceutiques pour la production de ce vaccin spécifique, ce qu’elle a toujours démenti.

En outre, les réserves existantes de vaccins contre la grippe A ne pourront être utilisées pour produire les nouveaux vaccins. Selon le Dr Keiji Fukuda de l’OMS, les laboratoires peuvent toutefois, en théorie, se servir du produit en vrac.
L’incorporation du H1N1 dans un vaccin saisonnier ne signifie pas la fin de la pandémie.

— Dr Keiji Fukuda




La propagation du virus de la grippe A (H1N1) a fait plus de 15 000 morts depuis son apparition en mars 2009.

Contenu sponsorisé

Re: La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 23 Juin - 18:05