Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Encore des cas de mutilation animale.

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30655

Encore des cas de mutilation animale.

Message par Schattenjäger le Ven 27 Nov - 15:41



San Luis - Colorado : C'est en tout les dépouilles de quatre veaux tués et mutilés,qui ont été découverts depuis le début du mois par Manuel Sanchez,propriétaire d'un ranch

C'est la consternation qui laisse place à la perplexité lorsqu’il se rend compte que les veaux mort n'ont plus d'organes au niveau de la cage thoracique , il remarque aussi l’ablation d’une partie du cuir au niveau du bas-ventre sans aucune trace de sang ni de morsure.Il n'a trouvé aucun signe d'attaque près des lieux ni aucune autre trace quelconques d'un véhicule. En fait ces macabres découvertes se suivent et se ressemblent,dans une région où les cas de mutilations sont les plus nombreuses au monde.

Comme cette récente affaire qui a eu lieu à quelques kilomètres de la, ou un éleveur de bétail avait fait en mars dernier une étrange découverte,il avait trouvé l'une de ses vache mutilée au bord d'une rivière,les mamelles et les organes de reproduction disparus,pas de sang, pas de prédateurs...

C'est encore et toujours dans le même secteur ,qu'a eu lieu l'un des cas les plus connus de mutilation aux États-Unis,celle d'un cheval nommé Snippy, que l'on retrouva mort dans un pré en 1967.Il semblait que son cou avait été coupé tout autour jusqu'à l'os. Au-dessus des épaules ne restait aucune trace de chair.

De la tête ne subsistait que le crâne décharné.Ce qui fut le plus inexplicable, c'était l'absence totale de trace, même de celle de Snippy, dans un rayon d'environ 30 mètres autour du corps.

C'est peut-être en se rappelant de tous ces cas que le sergent James Chavez est arrivé sur les lieux, sans guère trop d'illusions pour résoudre l'affaire ,il se contente d'écrire un rapport.

Le jour après que Sanchez ait trouvé le dernier veau mutilé, Chuck Zukowski est descendu de Colorado Springs pour étudier ce cas. Zukowski, qui a étudié trois mutilations de bétail dans le même secteur en mars, espère établir un lien entre les mutilations de bétail et l'existence d'OVNIs.

Mais le rapport de Zukowski, qui est signalé sur son site Web, ufonut.com, ne tire pas vers cette conclusion.

Il note, cependant, que la mutilation du dernier veau de Sanchez était semblable à une trouvée sur le ranch de Tom Miller près du Trinidad en mars.Les seules différences étaient que le veau de Sanchez avait une partie de la langue arrachée, alors que le veau de Miller n'avait plus d'oreilles .

En attendant, Sanchez a envoyé ses 32 veaux restants à l'abattoir,de crainte qu'ils leurs arrivent la même chose
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Encore des cas de mutilation animale.

Message par Mikerynos le Ven 27 Nov - 16:59

Je ne connaissais pas ce cas récent, merci pour l'info...


___________________


avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30655

Re: Encore des cas de mutilation animale.

Message par Schattenjäger le Ven 27 Nov - 17:12

De rien, chef
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Encore des cas de mutilation animale.

Message par Mikerynos le Sam 28 Nov - 11:05

Je mets un peu plus d'info...

Mutilation de bétail à San Luis, Colorado (USA)
Le 17 Novembre 2009.

Synthèse & Traduction Mikerynos

Le 16 novembre 2009, j'ai reçu un appel téléphonique d'Alejandro Rojas de d’Openminds.tv situé à Tempe en Arizona. Il m'a informé qu'il y avait eu une mutilation de bétail ici dans le Colorado. L’information est venue de la fille d’un certain Sanchez qui est le propriétaire du ranch, elle l'a contacté en demandant l'aide. J'ai alors contacté le propriétaire du ranch et pris des dispositions pour se rendre sur les lieux le lendemain pour étudier la mort peu commune de cet animal. Je vous livre ici les résultats de ma recherche.

Cette mutilation s'est produite dans la ville de San Luis, comté du Colorado et de Costilla. Elle est la ville la plus ancienne du Colorado, fondée en 1851, le recensement fait en 2000 déclare 739 habitants. Cette région est connue pour la mort peu commune d’une jument de race Appaloosa nommé « Snippy » (Lady) près de Alamosa (Vallée de San Luis, Colorado) le propriétaire Sanchez a aussi connu en 2006 des mutilations de bétail sur les terres de son ranch. Dans le cas qui nous concerne, ces mutilations ont pris une allure dramatique, elles concernent quatre veaux, sur une période de 3 semaines. Ces quatre animaux n’ont pas seulement été mutilés, mais aussi détruit, comme si un camion les avait percutés à plus de 100 Km/h.


Voici mes notes :
Le corps à été découvert par le propriétaire à 5:00 P.M, le 16 Novembre 2009. Un veau de race Hereford Limousine Steer, âgé de 4 à 5 mois, pour un poids estimé à plus de 90 Kg (200 livres), étendu, la tête à 330 degrés, le corps tordu de bout en bout sur 10 à 15 centimètres, tordu à mi-section de 48 centimètres. Patte arrière gauche plié, la courbure du sabot au genou était de 2 à 15 cm.

La queue de l'animal était présente et semblait normale. L’œil droit était absent et des traces de sang étaient présentes autour de l’orbite, la cavité de l’œil est apparut intact et cela semble lié aux oiseaux. Du sang (suintement liquide) était également présent autour des narines, la cavité thoracique a été entièrement évidée, aucunes traces animales (prédateurs ou charognards) à proximité n’a été retrouvé. Pas de trace de sang sur la peau de l’animal dans les zones de traumas, n’y sur les feuillages à proximité de la carcasse. Cependant, certaines marques apparentes à des dents ont été observées sur la cage thoracique, mais pas sur toutes les côtes. Des charognards sont peut-être venus la nuit avant le début de mon enquête. Le veau n’avait pas de régime alimentaire spécial, juste de l’herbe sauvage mangé. Du sel a été donné aux vaches l'hiver dernier, mais pas encore pour cet hiver.

Sur les lieux, de la neige était présente dans le secteur immédiat de la carcasse, mais plupart de celle ci avait fondu, il restait cependant quelques traces inégales. Une recherche sur le terrain par le propriétaire, n’a pas permis de trouver des traces de pas ou de pneu. Aucun rayonnement détecté sur le compteur Geiger. Légère trace inhabituelle du champ électro-magnétique (EMF) mesuré au ¾ près de la tête de l'animal au cours du balayage. Aucun échantillon de chair n’a été effectué en raison de l'état d'animal et d’une possible contamination par des charognards. Deux échantillons des os des côtes ont été prélevés pour un examen plus approfondi.


Puisque des dommages dus aux charognards étaient présents, aucune conclusion ne peut être faite sur l’état initial des os quand le propriétaire a retrouvé le corps de l’animal. La bouche était fermée et à du être ouverte fermement (avec un levier) pour pouvoir inspecter l’intérieur, la langue avait été coupée à 2 centimètres derrière les dents inférieures. L'incision de langue étant trop loin dans la bouche pour avoir été causé par une morsure.

Observations.
Le propriétaire du ranch déclare qu’il n’y a aucun Puma dans le secteur, un loup a été repéré en août près de sa maison à environ 10 kilomètres du pâturage où le veau a été retrouvé. Le pâturage fait 180 acres, il est à une altitude de 2670 mètres.
Le bureau du shérif de la police du comté de Costilla a classé ce dossier. Quatre veaux au total ont été mutilés dans les dernières 3 semaines et dans un rayon de 90 mètres :

- Les deux premiers veaux ont été retrouvés le 25 Octobre 2009.
- Le troisième, le 9 Novembre 2009. (dossier classé par la police)
- Le quatrième (celui qui fait l’objet de ce compte rendu), le 16 Novembre 2009. (dossier classé par la police)
- Les quatre veaux ont été retrouvés dans le même état, à part le troisième qui possède une coupe circulaire (par Laser ?) sur le corps et une autre sur le côté droit de la tête, des mutilations typhique de celles généralement observées, lors de mon déplacement sur le terrain, nous avons retrouvé les restes de son squelette, mais la tête était absente.
- Nous n'avons pas retrouvé les restes des deux autres veaux.
-Aucune observation d’hélicoptère durant cette période, ni de véhicule militaire.
-Aucun bruit étrange ou de particulier n’a été entendu.
-Aucune odeur étrange n'a été détectée.


Conclusion.
Cette mutilation de veau est semblable à celle du ranch Miller sur laquelle j’ai enquêté en Mars 2009. La principale différence est que dans le cas de Miller, il manquait les deux oreilles, sur celui de Sanchez, il manque la langue. Les autres aspects des mutilations semblent être les mêmes. Je ferai une comparaison de GPS entre les cas de Miller et de Sanchez, en recherchant des similitudes possibles. Chacun des quatre veaux mutilés sur ce ranch possèdent des dommages physiques semblables. La partie centrale était absente, la cage thoracique a été évidé, pas de sang présente sur le sol près de l'animal ou sur sa peau. Malheureusement je n’ai pas pu voir les trois autres pour une comparaison. A noter que le journaliste Andy Koen du « Colorado Springs KOAA news » était présent pour documenter ma recherche.

Je suis en contact avec le laboratoire du « Colorado State University Veterinary » et je fournirai des échantillons selon leurs recommandations. Ce laboratoire aimerait avoir les organes internes de l’animal pour pouvoir déterminé la cause de la mort. Soit un représentant du laboratoire m'accompagnera pour une autopsie sur le site, ou je mettrais un animal sur une remorque à plateau, conditionné avec de la glace, puis le livrer personnellement à l'Université. Ceci n'est pas une tâche facile, je vais devoir utiliser un treuil et le tirer l'animal sur la remorque sans trop l'endommager. J'espère donc une autopsie sur le site...

__________________________________________________________
Source:
http://ufonut.com/wordpress/?p=763
http://ufonut.com/wordpress/?p=784


A suivre


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Encore des cas de mutilation animale.

Message par Mikerynos le Mer 23 Déc - 10:37

Mutilation de bétail à Aaron (Colorado, USA)
le 12 décembre 2009

Par Chuck zukowski le 13 décembre 2009
Traduction & Synthèse Mikerynos


C'est ma cinquième enquête sur des mutilations de bétail de l’année 2009, et la deuxième le mois passé. En raison du nombre important d’article dans la presse concernant les mutilations qui se sont produite un mois plutôt dans le ranch de l’éleveur M. Sanchez, ce dernier demande que son nom n'apparaisse plus dans les publications par conséquent ce cas apparaitra dorénavant sous le nom de « Aaron Mutilation » selon le souhait du propriétaire du ranch.

Le jeudi 10 décembre j'ai été contacté par le propriétaire d'un ranch de la ville de San Luis (Colorado) au sujet d'une possible mutilation de vache dans le même secteur ou s'est produit une autre mutilation une semaine plutôt. Après avoir contacté le propriétaire d'un ranch en question, ce dernier m’indique qu’il a été contacté un autre investigateur de la région et qu’il avait prévu une réunion avec lui le matin du vendredi 11 décembre. J'ai alors demandé au propriétaire du ranch si je pouvais voir l'animal le matin du samedi 12 décembre pour effectuer ma propre enquête. Après son accord, je suis arrivé le samedi 12 décembre vers 9h30 avec mon équipe composée de mon fils John, Matt Morgan et Trina Bivens de Colorado Springs. Nous avons rencontré le propriétaire du ranch à son domicile et nous nous sommes rendu à le lieu de la mutilation.

Etat des lieux.
Le Rancher n’a jamais connu de précédentes mutilations sur sa propriété. Il à 40 ans d’expérience dans l’élevage, c’est sa troisième année sur ce ranch qui possède 30 têtes de bétail. La mutilation de cette vache de race Limousine âgé de 4 ans, s'est produite le lundi 12 Juillet 2009 et à été découvert par le l’éleveur le 12 Août 2009. La vache avait vêlé en 2008, son veau est vivant et va bien. La vache a été retrouvée couchée sur son côté gauche à environ 90 mètres du reste du troupeau. Cette vache qui n’était pas assuré à été estimée à 900 livres (env. 400 Kg) Le cadavre est apparu légèrement gonflé. Aucun régime alimentaire spécial, juste de l’herbe sauvage mangé. Le Rancher a déplacé la carcasse de 1,5 Km de son emplacement pour l’éloigné de la zone de pâturage (située à 6 Km de la maison à 2578 mètres d’alt.) en utilisant une chaîne reliée aux pattes avant de l’animal (Des traces de cette traction son visible) à l’arrière de son 4x4 pick-up (1) Le Rancher ne fait pas état de loups dans la zone considérée.
Note: Les No dans le texte correspondent aux photos.



Examen de la carcasse.
Le globe oculaire droit était manquant et des traces de sang étaient présentes autour de la cavité de l’orbite, cela semble être l’œuvre d’oiseaux. Aucune trace apparente sur l’os de la tête au niveau de la blessure ouverte de la face sur laquelle il manque 48 centimètres de chair (4). Les traces de sang visible sur la neige ont été faites par moi. La langue est manquante et de petite quantité de sang séché à été remarquée à intérieur de la bouche (3) (Note: l’enquêteur précédent du 12 novembre avait examiné la bouche ouverte pour en visualiser l'intérieur, mais celle-ci était fermée lorsque éleveur à découvert l’animal) Des lacérations insolites de 45 cm ont été découvertes sur la face inférieure du ventre (peut-être causé par l'enquêteur précédent) Des dégâts fait par les charognards dans le secteur anal, ne permettent pas de savoir si des dégâts inhabituels étaient initialement présents. Des petites plaies d’échantillon de 2,5 cm2 ont été remarquées, elles ont été provoquées par l'enquête de la veille.


Les mamelles ont été entièrement prélevées (2) La neige était présente dans la zone au moment des mutilations, puis a fondu ensuite avec le temps. Au moment du décès, la météo indiquait une température de zéro degrés avec un refroidissement dans les négatives. Aucunes empreintes, de traces de pneus n’ont été initialement trouvées par éleveur. Pas d’odeur. Aucune accumulation de sang n’a été observée autour de la carcasse. Pas de couverture cellulaire dans la zone immédiate. Aucun bruit de particulier le jour de la mutilation, ni d’hélicoptère observé.

Une mesure avec l’EMF indique une légère élévation du champ électromagnétique autour du corps (5) le compteur mesurait plus de 100 microteslas. Le champ magnétique statique de la terre est d'environ 50 microteslas. J'ai répété cette expérience plusieurs fois avec une réinitialisation du compteur pour assurer la validité du test, et j’ai toujours obtenu les mêmes mesures. J'ai donc demandé à l'éleveur s'il tags les oreilles de son bétail, et il me dit que non. Aucun signe visuel d’éléments métalliques se trouvait près de la zone de l'oreille ou une plaie ouverte. Un échantillon de chair a été pris le long du bord de la plaie faciale (6)

Conclusion.
Cet animal a été examiné à deux reprises. Une fois le vendredi matin du 11 Décembre par un enquêteur local inconnu, puis à nouveau par moi et mon équipe, le samedi matin du 12 Décembre. J'ai volontairement attendu le samedi afin de ne pas entraver l'enquête de l'autre personne. Parce que cet animal a été déplacé du site originel de la mutilation, j'ai été incapable de faire une enquête complète. Des échantillons ont été prélevés sur de la glace et actuellement en attente de réponse de mon contact à la CSU pour déterminer le prochain plan d'action. Mon idée initiale est que cette mutilation ait pu être causée par l'homme, une sorte de « copy-cat » en raison des nouvelles récentes dans la région concernant la mutilation de Sanchez. Je n'ai jamais soupçonné l'éleveur ou sa famille, d’ailleurs après l'achèvement de notre enquête, cette théorie est devenue invraisemblable.

Un rapport de police a déposé auprès du bureau du shérif du comté de Costilla.



___________________


avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: Encore des cas de mutilation animale.

Message par dranozir le Mer 23 Déc - 13:00

quelle horreur ...
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Encore des cas de mutilation animale.

Message par Mikerynos le Ven 25 Déc - 12:23

-------------- Complément d’information. --------------

Le Samedi 14 Mars 2009, Weston, comté d’Animas, Colorado (USA)
Mutilation d’une vache

Mike Duran, 49 ans,propriétaire d'un ranch du comté d’Animas, Colorado, et enseignant à la Trinidad High School, aux environs de la ville de weston (20 milles à l’ouest de trinidad), a découvert une vache de son cheptel, morte et mutilée aux abords de la purgatoire river. La découverte date du 9 Mars 2009.

Les photos (1) et (2) nous montrent une vue de l’endroit ou la vache à été découverte, couchée sur son côté gauche (le côté droit à l’air libre) partiellement dans le ruisseau, profond ici de 20 à 30 centimètres. Cette photo (3) montre Jason Cordova et Huck Zukowski effectuant des mesures nécessaires pour l'enquête. Le trou visible au centre de la vache a été fait par des charognards de la nuit précédente et ne fait pas partie des mutilations. Des mesures ont également été faites dans les zones mutilées, mais comme l’animal était mort depuis quelques jours, les cavités et coupes sont plus importantes en raison de la durée dans le temps. Cette photo (4) montre Alejandro Rojas prenant ici des échantillons de poils. N’est pas visible sur la photo Stace Tussel, responsable de la documentation et des échantillons de cette enquête. Cette coupe droite est le résultat d'un échantillon prélevé pour une analyse en laboratoire (5) dont la photo (6) montre un bac de stockage.

La composition des échantillons est la suivante :
Bocal N°1 : Section circulaire supérieure du secteur vaginal.
Bocal N°2 : Section de la hanche supérieure arrière ou à été remarqué de la boue inhabituelle.
Bocal N°3 : Bande de peau de la patte arrière droite ou des traces de « chaîne » inhabituelles ont été observées par l'équipe d'enquêteur et l'éleveur.
Bocal N°4 : Section supérieure de la zone de retrait total.
Bocal N°5 : Deux gouttes de sang inhabituel trouvé sur côté supérieur droit de l'animal.
Bocal N°6 : Echantillons de poils de la zone située en haut à droite de la croupe.
Bocal N°7 : Echantillons de poils de la zone située à haut à droite de la cage thoracique.
Bocal N°8 : Lames de rasoir contaminées utilisée pour la découpe des échantillons.

Sachet N°1 : Echantillons du sol prélevés à proximité de la patte arrière droite.
Sachet N°2 : Echantillons du sol prélevés près de l’estomac, à droite vers le centre.
Sachet N°3 : Echantillons du sol prélevés à proximité de la patte avant droite.
Sachet N°4 : Echantillons du sol prélevés à 1m 50 à 115 degrés.
Sachet N°5 : Echantillons du sol prélevés à 4m 50 à 140 degrés.
Sachet N°6 : Echantillons du sol prélevés à 23 m à 115 degrés.

Sac en papier N°1 : Saleté et poussière prise du secteur à 90 mètres de la vache dans une zone sèche inhabituelle.
Sac en papier N°2 : Saleté et poussière prise du secteur à 50 mètres de la vache qui est notre zone de contrôle.

Sachet en plastique : Petite boule en plastique retrouvé gisant près de l'animal.

Notes :
La valeur de la vache âgée de 28 ans est estimée à 600 dollars. Elle était la plus ancienne vache du troupeau, elle avait donné naissance à un veau âgé d’environ trois mois. Les blessures semblent être circulaires avec le bord des plaies cautérisées. Les organes de reproduction prélevée avec la région anale encore intacte. Pis enlevés. La langue et les yeux étaient toujours présents. La carcasse est apparue légèrement gonflé. Les mouches étaient présentes mais n’avaient pas pondu leurs larves. Pas de sang visible autour animal couché dans l'eau. Une empreinte de sabot de la vache à été retrouvé à 4 mètres de distance à l’Est de l’emplacement ou la carcasse à été retrouvée. La lecture EMF indique entre 4 et 8 microteslas.

Un numéro d’enquête criminelle a été attribué par les autorités locales concernant cette affaire par l’adjoint du shérif.

Source: http://ufonut.com/


___________________



Contenu sponsorisé

Re: Encore des cas de mutilation animale.

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 18:47