Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Jack Talons-à-Ressort

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30569

Jack Talons-à-Ressort

Message par Schattenjäger le Mer 18 Nov - 18:02

Ce personnage énigmatique ne ressemble à rien de connu et ne peut être classé dans aucune catégorie ... A priori on serait tenté de crier au canular ! Mais lorsqu'on étudie de près cette histoire, on s'aperçoit que cela n'a rien d'un canular. Alors, de quoi s'agit-il exactement ? Aurait-il inventé des super-ressorts faits d'une matière inconnue encore aujourd'hui ? Etait-il un mutant facétieux qui aimait faire peur aux gens ? S'agissait-il d'une créature extraterrestre ?



-Septembre 1837 :

-Tard dans la nuit : A Londres , un homme d'affaire rentre du travail jusqu'à chez lui lorsqu'une figure mystérieuse saute par-dessus les barrières d'un cimetière. Les barrières font plus de 3 m de haut (10 pieds) mais la créature saute par-dessus le mur et atterri directement sur le chemin de l'homme. Il a des oreilles pointues, de grands yeux luisants et un grand nez pointu. C'est la première apparition de celui que l'on va appeler "Jack talons-à-ressorts".

-Plus tard dans la nuit : A Londres , Jack attaque un groupe de 3 femmes et 1 homme. Tous réussissent à s'enfuir sauf Polly Adams. Jack lui arrache le haut de son corsage, saisi ses seins, et commencé à griffer son estomac, déchirant sa robe au niveau du ventre, comme avec des doigts plaqués de fer. L'attaque laisse Polly Adams inconsciente, découverte plus tad par un policier. Les victimes décriront plus tard Jack comme pouvant cracher des flammes bleues : L'intrus était grand, mince et fort. Il avait un nez proéminent, des doigts osseux, extrêmement puissants, qui ressemblaient à des griffes. Il était incroyablement agile. Il portait une longue cape flottante, comme aiment en porter les gens qui vont à l'opéra, les soldats et les comédiens ambulants. Sur la tête, il avait un casque haut, paraissant en métal. Sous la cape, une combinaison moulante d'une matière brillante comme de la toile cirée ou un filet métallique. Il avait une lampe attachée sur sa poitrine. Le plus bizarre de tout : les oreilles de la créatures étaient courtes et pointues comme celles d'un animal.
-Octobre :

- A Londres , Mary Stevens, une servante, retourne à la maison de ses employeurs sur Lavender Hill. En traversant Cut Throat Lane dans Clapham Common, un personnage bondit d'une allée, l'enserrant fermement dans ses bras, embrasse son visage et commence à mettre ses mains dans son corsage. Stevens crie, faisant fuir le personnage. Des hommes des environs sont alertés par les cris et arrivent rapidement sur les lieux. Ils cherchent l'assaillant, sans succès.

- Le jour suivant, "Jack talons à ressorts" frappe une nouvelle fois en un lieu proche de la résidence de Mary Stevens. Il saute devant une voiture en route faisant perdre le contrôle de celle-ci par son conducteur et provoquant un accident. Les témoins de la scène déclarent que Jack-talons-à-ressorts s'est échappé en sautant sans effort par dessus un mur de 3 m (9 pieds).

- Peu après l'incident de la voiture. Jack accosta une femme près de l'église de Clapham. Le personnage a laissé 2 empreintes de pas profondes de 7,5 cm (3 pouces), laissant imaginer une sorte de mécanisme de "ressorts" dans les chaussures.

1838

-Janvier : Les autorités tentent d'ignorer le mystérieux homme bondissant mais un habitant de Peckham écrit à Sir John Cowan, le maire de Londres, et il faut bien lever le voile. Cowan déclare le personnage ennemi public, et une patrouille à cheval est rapidement formée pour fouiller de nuit la campagne. L'amiral Codrington offre une récompense - qui ne sera jamais réclamée. Le duc de Wellington lui-même - 70 ans - fixe des pistolets à l'arçon de sa selle et enfourche son cheval pour partir à la recherche de "Jack talons-à-ressorts" dans la nuit



-18 Février, 20 h 30 : Melle Scales, de Limehouse passe dans Green Dragon Alley (Londres), un passage mal éclairé près d'un cabaret. Quand elle voit une haute silhouette se cacher dans l'ombre, elle hésite et attend sa soeur restée en arrière. Cette dernière arrive et voit le personnage grand, mince et distingué qui a rejeté sa longue cape sur le côté et braqué une lanterne sur la jeune fille suffoquée. Elle n'a pas le temps de pousser une cri que Jack crache une flamme bleue au visage de sa victime qui tombe à terre évanouie. Jack s'éloigne alors calmement [Vallée 1988]. Le sergent Charles Pritchel dira plus tard aux autorités qu'elle souffrait d'hystérie et de grande agitation, selon toute probabilité en raison de la peur.



-20 Février, tard dans la nuit : A Old Ford (Londres), Jane Alsop, 18 ans, entend un violent coup de sonnette à la porte d'entrée et crier : Pour l'amour de Dieu, apportez-moi une lumière, parce que nous avons attrapé Jack talons-à-ressorts dans la ruelle ! En un instant, Alsop court dehors avec une bougie et se trouve confrontée avec la plus hideuse apparence de Jack. Il porte des vêtements brillants et une lampe flamboyante sur la poitrine. Ses yeux ressemblent à des boules de feu étincelantes : quand Melle Alsop pousse un cri, l'instrus l'attrape par le bras avec ses doigts comme des griffes. La soeur de la jeune fille se précipite à la rescousse pour ramèner sa soeur à l'intérieur. Le visiteur envoie un gaz brûlant (flammes bleues et blanches) à la figure de Jane, qui tombe évanouie. Curieusement, Jack frappe à la porte plusieurs fois et attend une réponse, avant de s'enfuit finalement lorsque les soeurs appellent à l'aide, laissant tomber sa cape qui est aussitôt ramassée par une autre ombre qui court après lui.

-28 Février : Dans Turner Street (Londres), Jack frappe à la porte de M. Ashworth et le demande. La servante qui ouvre la porte se met à crier et Jack s'enfuit.

Mehdi
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 298

Re: Jack Talons-à-Ressort

Message par Mehdi le Jeu 19 Nov - 21:23

C'est très intéressant ça!
Je t'avoue que j'ai pas tout lu, j'ai sauté quelques paragraphes, mais je connaissais pas l'existence d'un tel être!
Parce que, les yeux brillants, les oreilles pointus.. C'est plus qu'un simple système de ressort audacieux là !

Après le coup du mutant.. ben.. j'y crois pas trop. M'enfin, Dr. Jekyl à peut-être réellement existé (et surtout Mr. Hide )
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30569

Re: Jack Talons-à-Ressort

Message par Schattenjäger le Ven 20 Nov - 1:56

Une énigme qui se rapproche de Jack l'eventreur Cool

Contenu sponsorisé

Re: Jack Talons-à-Ressort

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 13:58