Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Arménie : Des archéologues affirment avoir trouvé les restes du plus vieux cerveau humain

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31745

Arménie : Des archéologues affirment avoir trouvé les restes du plus vieux cerveau humain

Message par Schattenjäger le Lun 9 Nov - 15:08

Arménie : Des archéologues affirment avoir trouvé les restes du plus vieux cerveau humain



Une expédition archéologique irlandaise -Américaine- Arménienne prétend avoir trouvé le reste du plus vieux cerveau humain, estimé à 5000 ans. L’équipe dit aussi qu’elle a trouvé des preuves de ce qui peut être la plus vieille opération de fabrication de vin. Les découvertes ont été faites récemment dans une caverne dans le sud-est de l’Arménie.

Une analyse exécutée par le Laboratoire de Spectométrie de Masse de l’Université de la Californie a confirmé qu’un de trois crânes humains trouvés sur le site contient les particules d’un cerveau humain datant du premier quart du 4ème millénaire avant JC.

« Les résultats préliminaires de l’analyse du laboratoire prouvent que c’est le plus vieux cerveau humain découvert jusqu’ici dans le monde » a dit le docteur Boris Gasparian, un des responsables des fouilles et archéologue de l’Académie Nationale de l’Institut des Sciences de l’Archéologie et de l’Ethnologie d’Erevan.

« Bien sûr, les mommies de l’égypte des Pharaons contenaient des cerveaux mais celui-ci est plus vieux que les égyptiens de 1000 à 1200 ans ».

Le Laboratoire de Spectométrie de Masse comme d’autres laboratoires de recherches examinant les découvertes ont décliné à commenter la découverte.

L’équipe en Arménie, comprend 26 spécialistes en provenance d’Irlande, des Etats-Unis et d’Arménie et avait trouvé dans une caverne trois chambres où le cerveau a été trouvé en 2007. Le site, proche de la rivière Arpa près de la ville d’Areni, était connu surtout pour les trouvailles datant du premier âge du Bronze. Il contient aussi des preuves de rituels d’enterrement complexes et de pratiques agricoles.

Le crâne avec le cerveau a été trouvé dans une chambre qui contenait des vases en céramique contenant les crânes de trois femmes âgées environ de 11 à 16 ans. Le climat humide de la caverne a aidé à préserver des cellules de sang rouges et blanches dans les restes du cerveau.

Les responsables des fouilles disent que l’équipe du projet a jusqu’ici examiné seulement environ 10% des 500m² du site.

« C’est une source unique immédiate d’information sur le code génétique des gens qui ont peuplé ce lieu et nous l’étudions maintenant » a dit Gasparian.

Le co-responsable des fouilles Ron Pinhasi, un anthropologue biologiste de l’université de Cork en Irlande a qualifié la découverte de « mystère que nous devons comprendre ».

« Ceux-ci sont des enterrements évidemment secondaires selon un rituel, ce qui signifie que les trois corps ont été décapités après l’enterrement et ensuite ré-enterrés dans ces vases » a dit Pinhasi.

L’analyse microscopique a révélé des vaisseaux sanguins et les traces d’une hémorragie cérébrale, peut-être causée par un coup à la tête a dit Gasparian.

À côté d’un des trois crânes, l’équipe a aussi trouvé quatre restes d’adultes qui devaient aussi jouer un rôle dans le rituel.

« De façon intéressante, quelques-uns d’entre eux n’ont pas été simplement brûlés, mais rôtis également de tous les côtés ce qui indique directement une pratique cérémoniale. Cela pourrait être un cas de cannibalisme cérémonial, mais il est besoin de le prouver » a dit Gasparian.

Les fouilles ont aussi permis de déterrer des pots, des graines de raisin et de la vigne de raisin qui selon Gasparian et Pinhasi, pourrait classifier le site comme la fabrique de vin la vieille du monde.

« Si l’analyse confirme que le lieu a été une fabrique de vin, pour la première fois nous serons capables de dire que le vin a été produit très tôt il y a environ 6000 ans » a dit Gasparian.

Les chercheurs attendent maintenant les résultats d’une analyse chimique pour confirmer si c’est du vin qui était présent dans les amphores ou du vinaigre ou tout autre substance.

« Si les analyses prouvent notre hypothèse, Areni peut être appelée l’équivalent arménien de la Provence française et du pays du Champagne » a ajouté Gasparian.

Gayane Abrahamyan est journaliste pour ArmeniaNow.com à Erevan.

edit Apollyôn : source : http://www.infos-paranormal.net/les-restes-du-plus-vieux-cerveau-humain.pdf?16b212056c714b62c5689b34bdc108f0=7b0a0dc9fe49b0087523805d7ae1ba43

    La date/heure actuelle est Sam 18 Aoû - 12:17