Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Etrange nuage en cône inversé à Limoges

Partagez
avatar
Schattenjäger
Webmaster
Webmaster

Nombre de messages : 32058

Etrange nuage en cône inversé à Limoges

Message par Schattenjäger le Ven 6 Nov - 13:29

Une lectrice de News of Tomorrow a observé et photographié ce bien étrange nuage au dessus de Limoges, assez similaire à celui observé le lendemain en Roumanie (voir cet article), lui même semblable à celui observé en Russie le 7 octobre.





Il existe des nuages "naturels" étranges comme le mammatus, l’aspératus ou les nuages lenticulaires. Mais tous ces nuages produits par des phénomènes météo sont toujours en groupe. Il n’y en a jamais un seul, isolé, comme on voit là, au milieu d’un ciel tout à fait classique par ailleurs.





Merci à Anita pour l’info et les photos !
avatar
Cedric
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 136

Re: Etrange nuage en cône inversé à Limoges

Message par Cedric le Sam 7 Nov - 12:27

Vraiment très perturbant. On dirai quelque chose qui à traverser le ciel de haut en bas et qui a accrocher les particules d'eau dans un cercle bien défini... Ou alors un coups de fourchette à poisson
avatar
Schattenjäger
Webmaster
Webmaster

Nombre de messages : 32058

Re: Etrange nuage en cône inversé à Limoges

Message par Schattenjäger le Sam 7 Nov - 14:17

Une mini création de tornade ? (Même si en principe, tout débute du sol...)


___________________


avatar
rilci
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 740

Re: Etrange nuage en cône inversé à Limoges

Message par rilci le Sam 7 Nov - 14:58

oui on dirait bien le début d'une tornade....mais bon..à limoge??
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Etrange nuage en cône inversé à Limoges

Message par Macha le Sam 7 Nov - 15:28

Vous m'avez devancé. J'y ai pensé aussi, c'est le genre de tornade que l'on voit en Bourgogne assez souvent. Et sur le littoral breton. C'est assez ressemblant
avatar
Cedric
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 136

Re: Etrange nuage en cône inversé à Limoges

Message par Cedric le Sam 7 Nov - 20:23

Une tornade peu arraché des particules d'eau dans une zone vraiment limité ? ( C'est pas pour me moquer, j'suis pas expert en tornade)
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Etrange nuage en cône inversé à Limoges

Message par Macha le Lun 9 Nov - 16:59

Formation d'une tornade


Les conditions

Les tornades proviennent quelquefois d'orages isolés, mais le plus fréquemment, elles résultent d'orages supercellulaires associés à des fronts froids ou des lignes de grains.

Cependant, pour qu'une tornade se développe, il faut que l'air soit excessivement instable. Cela est rendu possible par :

-le réchauffement de l'air près de la surface grâce à l'action du rayonnement solaire et par un apport d'air chaud et humide
-le refroidissement de l'air en altitude provoqué par un apport d'air

Il est nécessaire qu'une couche d'air relativement froid surmonte une couche d'air relativement chaud et humide.

Dans ces conditions, il suffit d'une poussée vers le haut pour que se développent de violents orages qui peuvent dégénérer en tornades. Les orages les plus violents attirent l'air vers la base de leur nuage avec une grande force. Si l'arrivée d'air a un mouvement rotatif initial, il y aura souvent formation d'un tourbillon extrêmement concentré, se dirigeant de la surface vers l'intérieur du nuage.

La vitesse du vent à l'intérieur d'un tel tourbillon peut excéder 375 km/h. En conséquence, la pression à l'intérieur du tourbillon est très basse. Les vents violents ramassent poussières et débris, et, sous l'effet de cette basse pression, un nuage en forme d'entonnoir se crée, de la base du cumulonimbus jusqu'au sol. Si le nuage n'atteint pas la surface, on a un entonnoir nuageux. L'entonnoir nuageux qui touche le sol est une tornade.



La formation


D'après les modèles usuels, la naissance d'une tornade à partir d'un violent orage se fait en deux étapes :

1) Le courant ascendant de l'orage se met d'abord à tourner. Le basculement de l'axe de rotation semble être le mécanisme principal intervenant à ce stade. La colonne d'air ascendante et en rotation, qui a un diamètre de 10 à 20 kilomètres, constitue le mésocyclone (si, par la suite, il engendre une tornade, ce qui n'est généralement pas le cas, on l'appellera un vortex tornadique). Les observations par radar Doppler ont montré que le mouvement de rotation commence dans la troposphère moyenne, à des altitudes comprises entre quatre et huit kilomètres.

2) Ce courant tournant se propage ensuite vers le sol par un effet de « tube dynamique ». Le long de la colonne en rotation, le champ de pression est en équilibre avec le champ de vents où la circulation est fortement incurvée. En effet, la force dirigée vers l'intérieur, qui s'exerce sur l'air du fait de la faible pression qui règne au centre de la colonne, est équilibrée la rotation de l'air autour du centre de la colonne.

Dans ces conditions d'équilibre cyclonique, l'air circule facilement, autour et le long de l'axe du cyclone, mais il ne peut pratiquement pas s'en éloigner ou s'en approcher. Alors qu'auparavant une partie de l'air entrait dans la colonne ascendante à l'altitude des couches moyennes, maintenant la presque totalité de l'air s'engouffre à la base du tuba. Le cyclone se comporte comme un tube dynamique. Tout se passe comme dans le tuyau d'un aspirateur, hormis le fait que l'air n'est pas canalisé par les parois d'un tuyau mais par son propre mouvement tourbillonnaire. Il en résulte une intensification du courant ascendant et, par conséquent, un renforcement des vents qui convergent sous le cyclone. Du fait du cisaillement de la direction du vent, l'air qui s'engouffre dans le courant ascendant s'élève en tournant autour du centre de la colonne.



Le vortex

Le vortex a généralement (mais pas toujours) la forme d'un nuage en entonnoir (le tuba) qui s'étend parfois jusqu'à terre. Ce tuba ne se forme que si la chute de pression dans le cœur dépasse une valeur critique, qui est fonction de la température et de l'humidité relative de l'air entrant.

Quand l'air pénètre dans la zone de basse pression, il se dilate et se refroidit. S'il se refroidit suffisamment, la vapeur d'eau qu'il contient se condense en gouttelettes. Plus l'air entrant est chaud et sec, plus la chute de pression doit être grande pour que la condensation puisse avoir lieu et que le tuba se forme. Parfois le tuba de condensation ne se constitue pas et l'on ne devine la présence de la tornade que par la poussière et les débris qu'elle emporte.

Le tuba mesure de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres de long et, au point de contact avec le nuage générateur, son diamètre est compris entre quelques mètres et quelques centaines de mètres. Généralement il a une forme conique, mais les tornades très fortes engendrent des colonnes cylindriques courtes et larges. On distingue aussi, assez souvent, de longs tubes qui ressemblent à des cordes et qui serpentent horizontalement.

Au cours de la brève existence d'une tornade (jamais plus de quelques heures), la taille et la forme du tuba peuvent beaucoup changer et refléter les variations d'intensité des vents ou des propriétés de l'air entrant. La couleur du tuba varie du blanc sale au gris et même au gris bleu foncé lorsqu'il est constitué principalement de gouttelettes d'eau ; quand le cœur se remplit de poussière, le tuba prend une teinte originale, comme par exemple la couleur rouge de l'argile de certaines régions. Les tornades peuvent aussi être bruyantes, tel un rugissement parfois. Ce rugissement résulte de l'interaction turbulente des vents violents avec le sol.


Il pourrait bien s'agir d'un début de tornade effectivement, qui ne se serait pas déclenchée pour une raison météo.

hocine
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1207

Re: Etrange nuage en cône inversé à Limoges

Message par hocine le Mar 10 Nov - 18:26

En 2001 j’étais témoin avec d’autres personnes un jour d’un phénomène dans le ciel, des nuages avec une forme d’une installation fantôme des sortes de cercles et demi cercles alignés comme posé sur une ligne horizontale d’un peu plus d’un Km, cette vue de cette alignement nous a apparue par les fenêtres d’un autobus qui a entamé sa montée d’un pont et au sommet du pont la vue de cette installation étrange dans le ciel nous a apparu en parallèle avec le long de la route et ses arbres devant nous sur un peu plus d’un km et à 150 à 200 m du sol ,ses cercles ont une profondeur de la partie vu de face vers l’intérieur environs un quarantaine de mètres ils sont plus sombres par rapport à quelques rares nuages blancs étirés très loin dans le ciel ,c’était vers 8 heures du matin dans une grande plaine et c’était le trajet de mon domicile à mon lieu de travail à 40 km de là . Ce doit être sûrement un phénomène atmosphérique, j’ai cherché dans plusieurs forums parlant de ces phénomènes dans le ciel par exemples des chemtrails ou quelques choses de ce genre je n’est rien trouvé de semblables ,bien entendu on a mis ça sur le compte de phénomènes atmosphériques . J’ai déjà témoigné de cela sur d’autres forums
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 17 Nov - 20:57