Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets

» ON N'ARRETE PAS LE TEMPS
Aujourd'hui à 17:25 par casseron

» COMPRENNE QUI POURRA
Aujourd'hui à 16:36 par casseron

» Un(e) orb met en fuite un renard
Aujourd'hui à 15:47 par Nicolas Eymerich

» Virgin Galactic
Hier à 20:46 par casseron

» La fameuse question existentielle ...
Dim 16 Déc - 20:20 par casseron

» Après la Chine ... Israël !
Dim 16 Déc - 19:26 par Charlie

» La Chine envoie un rover sur la face cachée de la Lune
Ven 14 Déc - 0:10 par anoy

» PENURIE DE LANTERNES
Jeu 13 Déc - 22:31 par Franck1973

» Deux vidéos qui m'interpellent
Jeu 13 Déc - 18:35 par Mulder26

» Roswell vu par un non ufologue
Jeu 13 Déc - 18:33 par Mulder26


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L’épidémie de danse de 1518

Partagez
avatar
Schattenjäger
Webmaster
Webmaster

Nombre de messages : 32151

L’épidémie de danse de 1518

Message par Schattenjäger le Lun 19 Oct - 13:26



En juillet 1518, une femme nommée Frau Troffea se mit à danser frénétiquement dans une rue de Strasbourg. Elle continua pendant environ 6 jours. En l’espace d’une semaine, 34 personnes l’avaient rejoint, et au bout d’un mois c’est une foule de 400 personnes qui dansait sans pouvoir s’arrêter. Le tout sans aucun DJ. Les autorités ne trouvèrent rien d’autre à préconiser que “d’avantage de danse” pour soigner les possédés, si bien qu’à la fin de l’été, la plupart moururent d’attaques cardiaques, ou d’épuisement.
Pendant des siècles, cet évenement étrange a sidéré les chercheurs qui essayaient de trouver une explication à cette danse fatale et insensée. Les archives et chroniques de l’époque ne laissent aucun doute sur le fait que les victimes dansaient , et n’étaient pas simplement saisies de tremblements ou de convulsions. Parmi les causes avancées, il y a la possible intoxication à l’ergot de seigle, un petit champignon à l’origine du LSD qui fut notamment responsable d’hallucinations de masse à Pont St Esprit en 1951 ( d’infos). Certains pensent qu’il s’agissait d’une extase religieuse faisant partie d’un rituel hérétique, d’autres encore avancent un cas singulier d’hysterie collective.

Le plus étonnant étant peut-être que cet évenement n’est pas isolé. Une épidémie de danse éclata à Madagascar durant les années 1840, et en 1962, c’est une épidemie de rire qui secoua le village de Kashasha en Tanzanie : des milliers de personnes furent prises de fous rires durant des mois, sans explication.

Plus d’infos :


___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 18 Déc - 17:46