Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L’arme absolue

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

L’arme absolue

Message par Schattenjäger le Lun 19 Oct - 13:04


Au mois de juillet 1961, dans un contexte géopolitique très tendu, le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev initia un projet destiné à montrer de façon spectaculaire la toute puissance de la Russie. Son objectif était de concevoir l’arme nucléaire la plus destructrice de l’histoire. Cette dernière reçut pour nom de code “Ivan”, mais elle est plus connue aujourd’hui sous le surnom que lui donnèrent les Américains : Tsar Bomba, ou “Reine des Bombes”.

D’une longueur de 8m pour une masse de 27 tonnes, la Tsar Bomba était une bombe thermonucléaire d’une puissance d’environ 50 mégatonnes, soit 10 fois plus que la combinaison de tous les explosifs utilisés durant la seconde guerre mondiale. A titre de comparaison, “Little Boy”, la bombe qui éradiqua Hiroshima, disposait d’une puissance 4000 fois moindre (environ 15 kilotonnes). A l’origine, la Tsar Bomba était conçue pour atteindre 100 mégatonnes, mais les retombées radioactives auraient été trop importantes, et l’avion qui transportait la bombe n’aurait pas pu s’éloigner suffisamment avant l’explosion. D’après la phrase de Khrouchtchev, cette réduction de puissance fut effectuée pour “ne pas briser tous les miroirs de Moscou”.



Une réplique de la Tsar Bomba au musée des armes nucléaires de Sarov

Le 30 octobre 1961, la Tsar Bomba fut larguée au dessus de la Nouvelle Zemble, un archipel de l’océan Arctique situé au nord ouest de la Sibérie. L’explosion fut visible jusqu’en Suède, à plus de 1000 km de là. Elle détruisit absolument tout sur un rayon de 30 km, et sa chaleur pouvait provoquer des brulures au 3ème degré à 100km du point d’impact. Le champignon atomique atteignit un diamètre d’environ 40km pour une hauteur de 64 km, soit 9 fois le Mont Everest. L’onde de choc produit par la bombe fit 3 fois le tour de la Terre, et on estime qu’à l’apogée de sa puissance, l’explosion généra 1,4% de l’énergie produite par le Soleil.

La Tsar Bomba ne fut pas seulement la plus terrible de toutes les bombes atomiques. Ce fut également le dispositif le plus puissant jamais créé dans toute l’histoire de l’humanité. Si la bombe était tombée sur Paris, elle aurait anéanti la majeure partie de l’Ile-de-France. On calcula également que si la puissance originale de 100 mégatonnes avait été utilisée, les retombées radioactives mondiales en auraient été augmentées de 25%. Une réplique de la “Reine des Bombes” est aujourd’hui visible au musée des armes nucléaires de Sarov, en Russie.

Pour en savoir plus :
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 17:46