Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le paradoxe de la bierre

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31737

Le paradoxe de la bierre

Message par Schattenjäger le Sam 17 Oct - 12:47


Quoi de plus rafraîchissant qu'une bonne bière lorsqu'il fait chaud ? De plus, ce n'est que du naturel, comme dirait mon frère qui me rappelle que la bière, c'est avant tout une soupe de houblon (je le laisse responsable de ses propos).
Comme pour accréditer cette idée, une étude espagnole publiée dans le magazine Nutrition affirme que les os des femmes qui boivent régulièrement de la bière sont plus solides, les rendant moins susceptibles de souffrir d'ostéoporose. Selon les chercheurs, la quantité de silicium élevée dans la bière permettrait de ralentir l'affinement des os qui mène aux fractures et favoriserait la formation d'un nouvel os. La bière serait également riche en phyto-oestrogènes qui gardent les os en bonne santé.
Sauf que dans le même temps ou presque, une autre étude menée par les chercheurs de l'Université McGill de Montréal montre que les hommes buvant régulièrement une bière ou un verre d'alcool fort pourraient être exposés à un risque accru de cancer. L'étude conclut que ceux qui ont bu en moyenne une de ces boissons par jour ont plus de probabilité de développer un certain nombre de cancers que les hommes qui ne boivent qu'occasionnellement ou pas du tout. Il s'agit notamment des cancers de l'oesophage, de l'estomac, du côlon, du poumon, du pancréas, du foie et de la prostate.
Information non négligeable : les scientifiques ont constaté que seuls la bière et les spiritueux - et non le vin - étaient liés à ce risque accru de cancer. De nombreuses études ont laissé entendre que le fait de boire modérément - pas plus d'un verre ou deux par jour - pouvait être une habitude bonne pour la santé, en particulier lorsqu'il s'agit d'atténuer le risque d'attaque cardiaque. Mais l'enquête des chercheurs de McGill suggère que même une consommation modérée de bière ou d'alcool fort pourrait être nuisible.


___________________


avatar
Invité
Invité

Re: Le paradoxe de la bierre

Message par Invité le Sam 17 Oct - 13:06

Schatten se cherche des excuses....
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2455

Re: Le paradoxe de la bierre

Message par dranozir le Sam 17 Oct - 13:49

De toute façon moi j'aime pas l'alcool ...

y aurai pas un aliment riche en silicium ? Car apparemment le silicium serai bon pour la santé ...
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31737

Re: Le paradoxe de la bierre

Message par Schattenjäger le Sam 17 Oct - 13:59

Je n'ai encore rien dit, et cécé m'attaque sur l'article. Je crois qu'il a des choses à se reprocher concernant l'alcool...


___________________


avatar
Invité
Invité

Re: Le paradoxe de la bierre

Message par Invité le Sam 17 Oct - 14:03

Des choses à me reprocher ??? Non...juste avec modéreation....sauf en mode FÊTE

Contenu sponsorisé

Re: Le paradoxe de la bierre

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 17 Aoû - 9:04