Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Cercles de récolte de Hoeven (Pays-Bas) Partie - 2

Partagez
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Cercles de récolte de Hoeven (Pays-Bas) Partie - 2

Message par Mikerynos le Sam 10 Oct - 12:08

Suite de la première partie qui se trouve ici:
Cercles de récolte de Hoeven (Pays-Bas) Partie - 1

Cercles de récolte de Hoeven (Pays-Bas)
Le 7 juin et 12 juin 1999.

Synthèse Mikerynos

Les tests de germination.
Après les résultats obtenus sur la mesure des nœuds, Eltjo Haselhoff entreprend de faire de simple test sur la germination. Dans chaque échantillon, un grain de blé sur dix épis à été prélevé. Pour assurer un environnement identique à chaque échantillon pendant la germination, les grains ont été semés dans les petits compartiments d’un bac de jardin contenant le même substrat. Chaque compartiment a été arrosé avec la même quantité d’eau tous les deux jours. Le bac a été placé devant une grande fenêtre, de façon que chaque grain reçoive la même quantité de lumière.

Au bout de quelques jours déjà, on a pu constater de très importantes variations dans le développement des graines. Des sceptiques ont suggéré que les différences de croissance pourrait être dues à des dommages physiques subis par les grains lors de l’aplatissement des plantes. Rappelons ici que l’un des faits remarquables dans les agroglyphes sont justement que les plantes restent intactes, sans le moindre dommage résultant de forces mécaniques. Malgré cela, avant de choisir un grain par épis, nous avons soigneusement contrôlé tous les épis et ils étaient tous intacts. D’autre part, on n’a pu observer aucune différence visible entre les grains des différents échantillons. Pour éliminer définitivement l’hypothèse des dommages mécaniques, il suffit de regarder la photo suivante :



Les différences de taille entre les jeunes pousses d’un compartiment donné, correspondant aux échantillons recueillis à un endroit précis du cercle, sont beaucoup plus faibles que les différences entre les plants de différents compartiments, donc provenant de différents endroits de l’agroglyphe. En d’autres termes, toutes les pousses d’un échantillon donné présentent les mêmes caractéristiques de germination. Comme chaque compartiment contenait 10 grains pris sur 10 épis différents, il est impossible qu’un éventuel dommage mécanique puisse produire des différences constantes dans le processus de germination.


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Cercles de récolte de Hoeven (Pays-Bas) Partie - 2

Message par Mikerynos le Lun 12 Oct - 17:56

Au bout de 2 semaines, les jeunes plants ont été soigneusement déterrés, rincé à l’eau et mesurés. Les barres vertes du graphique montrent la croissance normale des plants de contrôle, échantillonnées en dehors de l’agroglyphe. Elles mesurent en moyennes 140 mm avec une variation modérée représentée par les barres rouges, proportionnelle aux barres vertes, ce qui indique que les différences sont normales dans la vitesse de germination.


Germination normale des graines prisent en 9 points situées
en dehors de l’agroglyphe.


On constate que la situation est bien différente sur les trois graphiques suivants :






Ils illustrent la taille et la variation de la germination des grains pris à l’intérieur de l’agroglyphe. En plusieurs endroits, la vitesse de germination a donné des plants 4 fois plus petite. En outre, les plants de chaque échantillon sont plus ou moins de la même taille, comme le démontre les barres rouges qui indiquent la variation moyenne pour chaque échantillon de 10 plants. Il faut rappeler que l’équipe du BTL (1) avait plusieurs fois rapporté une diminution de cette vitesse de germination. La perturbation de la germination n’est pas un processus linéaire, on peut malgré tout remarquer que les pousses issues des graines prisent au centre de l’agroglyphe, l’endroit ou l’allongement des nœuds était le plus marqué, ont tendance à croître moins vite que celle qui ont été récoltées au bord de la formation. Cela pourrait indiquer que les radiations émises endommagent les grains en même temps qu’elles chauffent les plantes. Pour vérifier cette hypothèse, on a reporté les différentes valeurs sur un graphique qui montre les relations entre la longueur moyenne des nœuds et la longueur moyenne des plants de tous les échantillons pris à l’intérieur de l’agroglyphe.

Bien que ce graphique ne montre pas une forte corrélation, il indique cependant une ligne de régression qui marque la tendance et indique que la longueur moyenne des plants diminue en fonction de la longueur moyenne des nœuds. Cette observation confirme les découvertes antérieures de W.C Levengood : Dans les agroglyphes qui apparaissent tôt dans la saison, comme c’est le cas pour cette étude, la vitesse de germination tend à diminuer, elle tend au contraire à augmenter lorsque les mêmes tests sont conduits avec des grains provenant d’agroglyphe apparus dans des récoltes mûres.
____________________________
Notes :
(1) (BLT Research Team Inc) http://www.bltresearch.com
Principale Source :
« The deepening complexity of crop circles : Scientific research & Urban legends » de Eltjo Haselhoff, Ltd , Berkeley, Californie (USA), 2001.
En Francais (traduit de l’anglais par Jean-Daniel Pellet) : « Les Cercles des Blés et Leurs Mystères », Editions Favre SA 2002, p.90 (larges extraits)


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Cercles de récolte de Hoeven (Pays-Bas) Partie - 2

Message par Mikerynos le Lun 12 Oct - 18:36

Et pour finir, un article paru sur le blog GaLeo aujourd'hui fermé...

Exclusif : Eltjo Haselhoff répond à mes questions sur le site de GaLeo.

Eltjo Haselhoff est docteur en physique hollandais. Il est l'un des rares scientifiques à s'être penché sur le phénomène des agroglyphes. Il a mené une expérience en 1999 sur deux cercles apparus en Hollande. Les résultats de cette étude, très controversés, semblent montrer une symétrie dans l'allongement des noeuds de graminées en fonction de la position de la plante dans le cercle. Plus on se rapproche du centre, plus le nœud est grand. Patrick Gross, informaticien et ufologue, a vivement critiqué cette expérience sur son site (http://Ufologie.net), expliquant que cet effet était le résultat du passage du soleil au dessus du cercle (les bords du cercle sont moins éclairés que son centre). Il suffisait de recréer la même expérience sur des cercles construits mécaniquement pour le vérifier. C'est ce que semble avoir fait Eltjo Haselhoff l'année dernière, pour mettre fin au débat. Il a accepté de répondre à mes questions. Je l'en remercie vivement.

GaLeo - Comment êtes-vous sûr que les nœuds allongés retrouvés dans les agroglyphes ne sont pas tous le résultat du gravitropisme?

E. Haselhoff -
L'expansion des nœuds par la chaleur a été suggéré par Levengood. En fait, suivant le temps d'attente avant échantillonnage, le résultat final sera une combinaison : gravitropisme + autre chose (la chaleur?). La raison de penser qu'il ne s'agit pas seulement de gravitropisme, est la variation de l'allongement sur le cercle. (Cf expérience de 1999)

GaLeo - Ne pourrait-il pas s'agir d'un effet naturel, comme le prétend Patrick Gross?

E. Haselhoff - Le cercle est si grand que tout effet externe pouvant augmenter la taille des noeuds (soleil, vent) serait attendu plus ou moins uniformément sur la surface du cercle. L'année dernière, nous avons créé à la main les cercles identiques à 1999. Nous avons effectué l'échantillonnage aux mêmes dates. Il est apparu que les noeuds étaient allongés de 0 à 10% alors qu'en 1999 les nœuds étaient allongés de 80 à 120%. Il apparait d'autre part qu'il n'y a pas de symétrie. Mes résultats seront publiés cette année à la conférence de Glastonbury. Les résultats montrent clairement que le cercle de 1999 ne peut être facilement expliqué par l'hypothèse gravitropique, ou par le soleil, ou le vent, ou quoi que se soit d'autre.

GaLeo - Au sujet des nœuds éclatés, il semblerait que cette anomalie peut être retrouvée dans des agroglyphes créés mécaniquement par des humains. Quel-est votre avis?

E. Haselhoff -
Au sujet des nœuds éclatés, je ne sais pas grand chose. Je suppose que beaucoup de gens ont trouvé des nœuds fissurés et les ont mal interprétés comme étant des nœuds éclatés. Ensuite, d'autres ont indiqué que ces "nœuds éclatés" peuvent être trouvés dans des cercles faits de main d'homme. C'est à partir de là que toute l'argumentation a commencé. Mais peut-être ces personnes ont-elles tout faux. Ils n'ont jamais vu de "vrais" nœuds soufflés. J'ai vu des nœuds soufflés qui ressemblaient à du pop corn! Je suppose que se sont des vrais. Vous n'en trouverez pas beaucoup en Angleterre, où la majorité des cercles sont le fait de l'homme, mais où la plupart des gens effectuent leurs recherches...

Traduction (de l'anglais) : GaLeo.
Source : Echange personnel avec Eltjo Haselhoff, publié sur ce blog avec son autorisation.
Source: http://cropcircles.hautetfort.com/


___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 19:12