Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Eluveitie - Dernier album

Schattenjäger
Schattenjäger
Webmaster
Webmaster

Nombre de messages : 33111

Eluveitie - Dernier album Empty Eluveitie - Dernier album

Message par Schattenjäger le Sam 5 Sep - 14:05

1. Sacrapos - at First Glance 2.00
2. Brictom 4.22
3. A Girls Oath 1.17
4. The Arcane Dominion 5.42
5. Within the Grove 1.52
6. The Cauldron of Renascence 2.03
7. Nata 4.03
8. Omnos 3.50
9. Carnutian Forest 3.16
10. Dessumiis Luge 3.29
11. Gobanno 3.14
12. Voveso in Mori 4.09
13. Memento 3.20
14. Ne Regv Na 5.07
15. Sacrapos - the Disparaging Last Gaze 2.42

Total playing time 50.00


Eluveitie - Dernier album Eluveitie-evocation-i-the-arcane-dominion


Quoi, me direz-vous, mais le dernier album d'[b]Eluveitie[/b],
bien sur

Cet album nommé [b]Evocation[/b] 1 : The Arcane [b]Dominion[/b], se présente sous la forme d'un album 100 % acoustique, ce qui suite à la sortie de leurs prédécesseurs [b]Spirit[/b] et [b]Slania[/b] à l'orientation fondamentalement métal, avec chant hurlé et grosses guitares électriques, soutenant des mélodies joués aux pipes, violons, vielle à roue et autres cornemuses, qui étaient deux albums assez semblables dans l'esprit et la confection, ce qui avait même valu quelques critiques à [b]Slania[/b], peut étonner.
Ici, [b]Eluveitie[/b] nous sort un album où aucun des instruments typiques du métal n'est représenté, à part la batterie, et à la limite les guitares acoustiques, le tout étant remplacé intégralement par les flutes, les vielles, les luths, les mandolines et les violons. Ce n'est pas forcément une nouveauté pour un groupe de la mouvance folk, Manegarm et [b]Borknagar[/b] notamment l'ayant fait avant eux

L'album en lui même présente un sympathique artwork, et est soutenu par une liste de guest plus qu'alléchante pour les fans de folks:
- Freddy Schnyder, le frontman de [b]Nucleus Torn[/b] ( un ovni de la scéne folk tirant parfois sur l'ambiant, et enlacant ensemble des harmonies presque psychédéliques entre violoncelles et orgue d'église, guitare éléctrique et piano simple )
- Sarah Wauquiez, plus connue sous le nom de Sarah Kiener, ancienne multi-instrumentiste d'[b]Eluveitie[/b] ( accordéon, vielle à roue, crummhorn... )
- Oliver Sa [b]Tyr[/b], de [b]Faun[/b] ( folk médiéval ), un multi-instrumentiste reconnu pour son jeu de luth...
- Minna the Fiddler, violoniste comme son nom l'indique, et amie de longue date du groupe, puisque elle faisait partie de Brana Keterna, le projet folk à partir duquel [b]Eluveitie[/b] s'est en partie formé.
et enfin :

Alan Nemtheanga : et oui, le génialissime chanteur de [b]Primordial[/b], le gars le plus charismatique de tout l'univers folk, le type à la voix d'une émotion et d'une expressivité inégalable, le Dieu le père de toute la scène pagan...

Bon, passons au coté musical en général : première constatation, ça change...

Après une intro, typiquement celtique/épique, avec dessus un récitatif de Nemtheanga en anglais, et qui par elle-même n'annoncerait pas quelque chose de très nouveau, le premier morceau proprement dit, nous surgit dans les oreilles et là dés l'intro, on sent directement ce coté plus léger, avec un son de batterie feutré qui sonnerait presque pop... et là le chant qui commence, pas celui de Chrigel, qui est relégué à un rôle de sous-fifre au niveau du chant sur tout l'album se contentant de quelques cris occasionels, la voix de cet album est celle de la jeune Anna Murphy, la joueuse de vielle, laquelle poussait déjà la chansonnette sur [b]Slania[/b]s song du précédent opus, et qui a pris une importance prépondérante sur cet album notamment dans la compostion, et cette voix se révèle très bonne, loin de la voix lyrique couramment utilisé dans le métal, mais une voix douce et très émotionnelle notamment sur les récitatifs, comme sur A girls Oath ou The Arcane dominion

Maintenant parlons musicalement : Les compos sont toujours d'[b]Eluveitie[/b], mais un [b]Eluveitie[/b] qui a voulu faire autre chose qu'un [b]Slania[/b], et se rapprocher plus de l'esprit d'Un [b]Spirit[/b] plus mur, plus évolué, mais surtout plus tranquille, dans une ambiance acoustique, par exemple on a retrouvé les compos festives type Andro, légèrement absentes de [b]Slania[/b], ce sont ici The Cauldron of renassence et Memento, deux très bonnes musiques de folk à la bretonne/irlandaise qui font très plaisir, sur Memento notamment, le son de guitare acoustique est tellement amplifié qu'il fait preque électrique parfois, un des meilleurs morceaux selon moi, vraiment trés entrainant, qui pourrait selon moi sans problème être joué dans une version métal...

Pour ceux qui sont plus pour le coté tranquille et épique du folk, il y a aussi de quoi trouver son bonheur, avec des très belles mélodies comme Ne regv na ou Gobanno, propres et travaillées, chaque note de violon, chaque accord de guitare, chaque petit coup sur un bodhran ( tambour celtique ) cherche à émouvoir notre gros cœur tendre de métalleux dégénéré, une mension particuliére à Within the grove, lente et douce mélopée jouée à la flute trés lancinante et agréable. On trouve également un coté progressif sur Sacrapos the disparaging last Gaze, le dernier morceau qui sonne presque oriental, avec le mélange d'instruments diverses et variés concocté par Freddy Schnyder ...

Je voudrais maintenant m'attarder sur deux titres : le premier étant Nata, le titre où Nemtheanga peut dévoiler son incommensurable génie ( Oui je sais, je suis dithyrambique, mais en même temps, c'est pas mon dieu pour rien ), il s'agit tout simplement d'un morceau très minimaliste joué à la cornemuse, sur lequel le bougre pose sa voix sur plusieurs pistes, en chantant la mélodie en duo avec Chrigel, un morceau à mettre à part, un hymne à lui tout seul, encore un hommage à la grandeur de cet exceptionnel musicien qu'est Nemtheanga.

Enfin, je voudrais parler du morceau suivant celui-ci : Omnios, la compo-phare de l'album, et là, mon impression est mitigée : Oui, c'est sympathique, entrainant, mais bon, ça fait tache, à coté d'autres chansons, réellement expressives, c'est une sensation bizarre, car c'est vraiment très agréable à écouter, mais bon, c'est très pop, pour tout dire, je pense que ça pourrait pratiquement passer sur NRJ, alors voila quoi, on sent vraiment que c'est le morceau à but promotionnel, j'avais ressenti un peu la même impression avec never Enough d'[b]Epica[/b] : le morceau sympa, mais qui ne prend aucun risque...

Voila, il s'agit selon moi d'un excellent album, où on retrouve la patte d'[b]Eluveitie[/b], dans sa capacité à intégrer de la musique celtique dans la scène métal au dessus d'un simple niveau underground, tout en ajoutant une envie d'explorer d'autres horizons musicaux. [b]Eluveitie[/b] évite l'erreur classique de ne faire qu'une nouvelle version de morceaux uniquement folklorique. C'est varié, complet, jamais agressif, c'est un vrai bonheur. De plus la majorité des compos se prêtent selon moi assez bien à pouvoir étre jouer dans de versions plus métal, notamment en live.

Donc pour conclure, je dirais qu'[b]Eluveitie[/b] avait pris un pari risqué : celui de faire un album acoustique, mais pour moi, il est amplement réussi, à mettre entre toutes les mains
, mêmes celles qui ne sont pas forcément familiarisée avec la scène métal.


___________________


Eluveitie - Dernier album 25837
Schattenjäger
Schattenjäger
Webmaster
Webmaster

Nombre de messages : 33111

Eluveitie - Dernier album Empty Re: Eluveitie - Dernier album

Message par Schattenjäger le Sam 5 Sep - 14:06