Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


Les crânes allongés

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31459

Les crânes allongés

Message par Schattenjäger le Sam 29 Aoû - 11:51

Les crânes allongés proviennent de lieux divers. On en a même retrouvé en France.

La terre a-t-elle abrité dans des temps reculés une race d'extraterrestre qui se distingue par une forme de crâne particulièrement allongée et proéminente ? C'est ce que laisse penser la découverte par des archéologues de dessins datant de 70 millions d'années sur des pierres d'Amérique du Sud. Ces pierres, que l'on appelle Iki, représente des personnes dont la tête est clairement disproportionnée, une apparence que l'on peut retrouver sur certains squelettes non identifiés du Caucase russe. D'autres recherches archéologiques ont déterré des squelettes similaires en Europe, notamment en France et en Norvège, ainsi qu'en Asie Centrale.

Compte tenu des énormes distances qui séparent tous les lieux de découvertes, on peut s'interroger sur la provenance exacte de ces crânes démesurés. Plus étrange encore, les crânes allongés présentent également une particularité incroyable : un petit trou au niveau de la couronne crânienne, dont les bords sont extrêmement nets. Le célèbre archéologue Lloyd Pye, affirme avoir étudié de près un des spécimens, trouvé en 1930 au Mexique : " j'ai fait un test ADN sur les os dans 2 laboratoires différents. Et il est clair que certains segments d'ADN sont différents de ceux des humains "... L'archéologue souligne que certaines peuplades ont voulu il y a quelques siècles imiter cette particularités physique en plaçant des cordes très serrées sur le crâne des enfants en bas âge. " Cette mode prouve que des humains ont voulu imiter des étrangers qui possédaient un squelette différent du leur " précise l'archéologue, auteur du pertinent ouvrage "

Robert Connolly a ramené des crânes allongés d'Amérique du Sud, et affirme que ces déformations n'ont pas été provoquées artificiellement. La capacité cérébrale de ces crânes serait différente de la nôtre.

C'est seulement dommage que Connolly soit le seul scientifique à s'être penché sur le sujet. Et qu'il est difficile d'examiner les crânes en question.


Déformation rituelle

Différents peuples ont déformé volontairement le crâne de leurs enfants.
Chez les Mangbetu, par exemple, des bandelettes et une coiffure tressée allonge considérablement le crâne des enfants, et les adultes ont définitivement la tête allongée. Il s'agit chez ce peuple d'un canon de beauté.



Les mangbetu reproduisent leur particularité physique dans leur art, surtout dans la statuaire.


On pense aussi inmanquablement au pharaon Aménophis IV, rebaptisé Akhénaton, fondateur du culte monotéiste d'Aton.


Ce prince de sang mêlé (sa grand-mère était une princesse mitannienne, donc aryenne, et sa mère Tyi était également une étrangère), présente une tête allongée qui se retrouvera sur toute ses représentations, jusqu'à en devenir un art: l'art amarnien. Sans doute né difforme, (épaules et bras grêles, hanches surdeveloppées, poitrine) le pharaon a su élever ses tares au rang d'art et les ont imposées comme canon de beauté!
Les filles du pharaon sont représentées de la même façon.



Ont-elles hérité génétiquement des difformités de leur père ou celui-ci a t-il imposé que l'on bande la tête de ses filles pour que sa progéniture lui ressemble. Ou alors, s'agit-il d'un simple canon de représentation, pour indiquer l'essence royale des jeunes filles, qui présentaient en réalité un physique tout à fait ordinaire.

En tout cas, ce qui semble curieux dans l'art amarnien, c'est cette représentation exagérée qui cotoie le soucis du détail, ainsi les plis circulaires du cou qui sont toujours représentés.
On a pas retrouvé la momie d'Akhénaton, donc on n'a pas encore eu la possibilité de vérifier l'état de son crâne.

La représentation amarnienne disparaît avec son initateur. Le crâne des momies egyptiennes est de forme tout à fait classique.

En Amérique du Sud, ce type de crâne n'est pas rare: les enfants issus de nobles souche avaient droit à une planchette sur le front, liée fortement par des bande. Quelques années plus tard, un superbe crâne en pain de sucre et au front plat était obtenu.
Plus intriguant: on a trouvé au Pérou des momies portant des traces de trépanation, parfois répétées. Les sujets survivaient à l'opération. On ignore toujours les raisons de ces trépanations.

edit Apollyôn : source : http://www.paranormalnews.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=159:les-cranes-allonges&catid=48:enigmes-historiques&Itemid=110

    La date/heure actuelle est Jeu 21 Juin - 16:16