Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Et si le Gulf Stream s’arrêtait ?

Partagez
avatar
Caparzo
Déveloper
Déveloper

Nombre de messages : 436

Et si le Gulf Stream s’arrêtait ?

Message par Caparzo le Dim 3 Aoû - 15:17

Le Gulf Stream, véritable fleuve marin apporte la vie et la chaleur. Il pourrait bientôt avoir quelques problèmes liés au réchauffement climatique.

Bien avant les conquistadores, les séminoles connaissaient l’existence de ce courant. Bien plus tard, l’infatigable Benjamin Franklin en fit une carte détaillée.

Le Gulf Stream est un véritable fleuve, large de 80 à 150 km, profond d’un kilomètre environ et coule à la vitesse de 9 kilomètres à l’heure.

Plusieurs théories ont été avancées pour expliquer son perpétuel mouvement allant de la Floride au Pôle :


  • la différence d’altitude entre la surface des eaux du golfe du Mexique, et celle de l’Atlantiq

  • la rotation de la terre

  • la circulation atmosphérique et la configuration de la côte.

Mais il y a une autre explication : cette circulation d’eau est due surtout à la salinité et à la température des eaux.


Les eaux du pôle arctique, plus froides et plus salées sont plus denses, au contraire des eaux atlantiques. Cette différence de salinité et de chaleur provoque la plongée de ces eaux froides sous les eaux atlantiques créant ainsi une aspiration de celles-ci vers le Nord, et c’est en grande partie ce qui provoque le mouvement du Gulf Stream.

Or le réchauffement climatique provoque la fonte de la banquise, et l’écoulement de millions de mètres cubes d’eau douce dans l’eau salée, modifiant ainsi la vitesse de circulation du Gulf Stream.


  • Mais il y a plus grave. Le taux de CO2 dans l’atmosphère varie avec les températures. On a constaté ainsi qu’il avait doublé en un million d’années, et qu’il devrait encore doubler en un siècle pour atteindre 700 ppmv en 2050

  • La production de méthane augmente exponentiellement, elle est liée à l’activité humaine, et provoque le réchauffement planétaire et la libération des millions de mètres cube de méthane piégés dans le permafrost.

Il est a craindre que les « modèles » imaginés soient encore loin de la réalité qui nous attend.

D’après Richard Seager, climatologue de l’Université de Columbia, le Gulf Stream pourrait s’arrêter d’ici 20 ou 200 ans, selon les modèles.

Il est connu que la température a augmenté de 0,6% en un siècle, et qu’elle est en train de monter en puissance, or le réchauffement de l’eau provoque la montée du niveau des océans. Ceci s’ajoute à la fonte des glaciers continentaux, et des glaciers de l’arctique. Ces glaciers, libérant d’énormes quantité d’eau, douce refroidissent les courants. L’effet de serre contribue aussi à l’augmentation de la pluviométrie de l’Atlantique Nord.

Tous ces phénomènes conjugués pourraient provoquer l’arrêt pur et simple du Gulf Stream, puisqu’un important apport d’eau douce diminuerait d’autant la densité de l’eau entre l’océan arctique et la mer de Norvège.

Au mieux, le Gulf Stream ne dépasserait pas le niveau des Açores.

Le dernier refroidissement remonte à 8200 ans et il serait du, d’après l’étude sédimentaire, à un apport massif d’eau douce dans l’Atlantique Nord lequel aurait interrompu, ou ralenti la circulation des courants marins.

Or si le Gulf Stream ralentit, la mer absorbera moins de CO2, et cela augmentera la production de gaz a effet de serre, provoquant l’accélération de la fonte des glaciers, et un apport supplémentaire d’eau douce dans les eaux salées des océans.

C’est le syndrome du serpent qui se mord la queue.

Alors pendant que les nations hésitent à prendre toutes les mesures qui s’imposent, le réchauffement climatique prend de l’ampleur. Il y a là de quoi mal augurer de l’avenir.

Car comme disait un vieil ami africain :

« Si vous nagez dans le bonheur, soyez prudent, restez là ou vous avez pied ».
avatar
claomet
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 94

Re: Et si le Gulf Stream s’arrêtait ?

Message par claomet le Mer 6 Aoû - 15:10

Ce phénomène pourrait engendrer une ère glaciaire en Europe et dans les régions de hautes latitudes, tandis que l’équateur accumulerait une chaleur harassante.

(L’Europe se situe à la même latitude que le Québec et la seule différence réside dans le fait que le continent européen profite de la « bénédiction » du Gulf-Stream, amenant un climat plus tempéré.)

Selon ce modèle, cette perturbation pourrait engendrer des températures hivernale de - 30°C à Paris ou de – 20°C à Bordeaux (bénéficiant de la « douceur » de la mer). Ces hivers seraient comparables à ceux du Québec.

Cette théorie est fortement remise en doute par l'étude de Richard Seager (parue en 2002). Cette étude montre que le Gulf Stream ne joue qu'un rôle mineur dans la différence de climats (à l'exception de la Norvège).

La différence serait donc moins important en cas d'arrêt du courant, et le climat resterait tempéré assez proche de celui actuel.


___________________


avatar
kanapsi
Membre - Niveau1
Membre - Niveau1

Nombre de messages : 27

Re: Et si le Gulf Stream s’arrêtait ?

Message par kanapsi le Mer 6 Aoû - 22:47

J'ai vu un reportage où ils disaient que en effet, l'arrêt du Gulf stream aurait des conséquences très graves à l'échelle de la planète, et le pire c'est que sa peut arriver plus vite qu'on ne le croit d'après certains scientifiques.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Et si le Gulf Stream s’arrêtait ?

Message par alpacks le Dim 24 Aoû - 1:09

tout dépend si l'eau douce arrive a nettement stopper la chute de l'eau + dense salée au fond de l'océan a hauteur du groënland lorsqu'elle a cedé sa chaleur aux masses d'air de l'atlantique nord qui se dirigent ensuite sur l'europe

dites vous bien tout de même que le gulf stream représente une sorte de fleuve dans l'océan énorme de plusieurs kilomètre de large, sur des dizaines de mètre d'épais

l'eau de fonte des glaciers qui vient perturber l'eau salée du courant vient de la fonte de l'inlandsis du groënland

après est ce que en un été il y a assez d'eau douce qui coule et crée une barrière au gulf stream pour que celui ne plonge plus a cette latitude ... il en faudra tout de même énormément de cette eau douce !

je pense au moins la moitié du débit du courant qui doit représenter des milliards de mètre cubes secondes

et puis, peut etre que ce mécanisme n'arreterait pas forcément le courant, mais fairait descendre la latitude auquel il plonge en cedant sa chaleur, je veut dire plus les eaux douces de l'inlandsis se seront répandues, plus les eaux de l'atlantique nord seront froide, ce qui refroidira normalement l'eau aussi plus au sud mais de façon modérée, tout comme la masse d'air ... donc il se pourra que le gulf stream du coup commence a échanger sa chaleur avec l'air plus au sud qu'auparavant et n'aille pas jusque le groënland du moins plus ...

ce la peut etre une option des concéquences, pas un arret du courant, mais un déplacement vers le sud de sa zone de plongé après échange thermique avec l'air marin au dessus de lui qui sera asser froid pour le faire ...

ce qui aurait comme concéquence un net refroidissement pour l'europe du nord, mais les zones comme la france serait globalement un peu plus froide mais sans aller vers des froids records ... voir de toute ne rien changer pour la france, mais bon l'europe n'est pas la france pensons aussi aux autres pays ...

je pense ce sera surtout l'irlande, l'écosse, les zones les plus au sud de la suède, norvège ect qui subiront un net refroidissement ... le nord de ses zones connaissent par contre des froids intenses, je pense pas que cela y changera la bas
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8477

Re: Et si le Gulf Stream s’arrêtait ?

Message par casseron le Dim 24 Aoû - 19:56

Donc, la Terre se réchauffe. Je viens de lire un Nouvel Observateur récent dans lequel j'ai pu apprendre qu'un groupe de scientifiques de Berlin assure de façon certaine que la température va baisser pendant les 30 prochaines années. Mais la conclusion de l'article est que cette baisse confirme le réchauffement...qui arrivera plus tard.
Est-ce qu'on ne se fout pas de notre gueule ?
avatar
Invité
Invité

Re: Et si le Gulf Stream s’arrêtait ?

Message par Invité le Lun 25 Aoû - 16:45

Alors, à quoi faut-il s'attendre dans les prochaines années? Une baisse, ou une hausse des températures???

Car, s'il fait plus froid, l'humanité va chercher à se chauffer d'avantage...
Donc, rejet de gaz dans l'atmosphère...
Donc, effet de serre...
Donc, réchauffement climatique...
Grrrrrrr.... Je ne suis vraiment pas météorologue, moi...

De plus, va falloir penser aux énergies renouvelables, pour se chauffer, car vue l'augmnentation du prix du pétrôle (pour le moment) et la diminution de ses réserves (à court terme), on risque tous de vouloir déménager au chaud...

Contenu sponsorisé

Re: Et si le Gulf Stream s’arrêtait ?

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 15 Oct - 18:49