Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Crise économique Mondiale

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30419

Crise économique Mondiale

Message par Schattenjäger le Mer 12 Aoû - 19:15

Au bord de la faillite, certains états américains ne peuvent plus payer les allocations chômage

(Source : Libertés Internets d’après The New York Times)

Pendant des décennies, les Etats ainsi que les autorités fédérales aux Etats-unis ont négligé le système d’assurance chômage, allant même jusqu’à quasiment le faire disparaître dans certains cas. Aujourd’hui, alors que la crise frappe de plein fouet le pays, le nombre de chômeurs explose, mettant à l’épreuve ce qui reste du système d’assistance sociale : allocation chomage, bons alimentaires et aides financières aux nécessiteux.

Leurs budgets lourdement amputés par des investissements risqués, les Etats voient par ailleurs leurs revenus fiscaux décliner avec la disparition de nombreuses entreprises et l’insolvabilité de centaines de milliers de leurs citoyens.

En résultat, de très nombreux Etats ne disposent plus des liquidités nécessaires pour verser les indemnités aux chomeurs et reportent le versement à plus tard – dans certains cas, des chomeurs attendent le versement de leur allocation depuis plusieurs mois.

Les centrales d’appel et agences pour l’emploi sont débordées. Parmi les millions de nouveaux chomeurs, certains ont déposé leur dossier au mois d’Octobre 2008 et attendent encore l’examen de leur situation !

Seize Etats des USA, ayant épuisé leurs budgets, ont déjà été obligés d’emprunter aux banques les sommes nécessaires aux paiements des allocations sociales (chomages, famille, médicales…). Ils pourraient être 32 Etats dans ce cas avant la fin de l’année.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30419

Re: Crise économique Mondiale

Message par Schattenjäger le Mer 12 Aoû - 19:16

Ruinés par la crise, les hopitaux privés de Los Angeles jettent littéralement à la rue les malades qui ne peuvent pas payer

lundi 10 août 2009 par Archétype

(Source : Libertés Internets)

Ayant vu leurs investissements disparaître dans la crise financière (et – pour certains – dans le scandale Madoff), les administrateurs de trois hôpitaux privés de Los Angeles, le Hollywood Presbyterian Medical Center, le Kaiser Permanente ainsi que le Martin Luther King Jr./Drew Medical Center ont ordonné au personnel de se débarasser des malades indigents en les jettant littéralement à la rue.

Interrogée par la chaîne de télévision ABC News, la femme d’un des malades explique que “le personnel est venu dans la chambre, a emballé les affaires de mon mari en lui disant qu’il ne pouvait plus rester là. Quand il a demandé où aller pour se faire soigner, ils lui ont dit qu’un taxi allait venir pour le déposer au centre médical d’urgence de l’Armée du Salut“.

ABC News a montré une vidéo de Carol Ann Reyes, 63 ans, uniquement vétue de son pyjama d’hôpital et en chaussettes, entrain d’être forcée à monter dans un taxi par le personnel hospitalier de l’hôpital Kaiser Permanente. Le taxi l’a ensuite abandonnée sur un trottoir du quartier pauvre de Skid Row, devant un bureau de l’Armée du Salut.

Interrogée par le LA Times, Regina Chambers, assistante sociale à la Union Rescue Mission, a expliqué que Mme Reyes “était très désorientée. Elle ne savait pas où elle était ni ce qui lui arrivait. Ils ont profité de son état de désordre mental pour le jetter à la rue et libérer un lit pour un client plus fortuné“

Sur ABC News, Marveil Williams, hospitalisé suite à un accident de voiture, a déclaré : “Comme je n’ai qu’une petite assurance santé et que je leur ai dit que je voulais un étalement du paiement des frais médicaux, ils m’ont déclaré que je devais quitter immédiatement mon lit d’hôpital et me trouver un autre endroit où me faire soigner.” La tête couverte d’hématomes, presque aveugle par l’enflement de ses paupières, ayant du mal à respirer, Williams a été fourré dans un taxi qui a reçu l’ordre de le débarquer sur Skid Row, sur les marches de la Union Rescue Mission.

Contactées, les administrations des trois hôpitaux n’ont pas nié le fait mais ont refusé de commenter. “Nous sommes une entreprise commerciale, a déclaré l’attaché de presse de l’hôpital Kaiser Permanente, “nous avons une obligation d’efficacité et de bonne gestion commerciale vis à vis de notre conseil d’administration et de nos donateurs“.
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Crise économique Mondiale

Message par Mirmi le Sam 22 Aoû - 9:44

La crise s'aggrave malgrés ce qu'en disent nos médias qui ne jurent que par les infos transmissent par l'AFP. Je vous rappel que Sarko qui contrôle maintenant tous les medias, a donner 'l'ordre' de minimiser la crise.

Chez nous, le licenciement étant couteux pour les entreprises on devrait assister à une vague (pas d'ovnis cette fois) de dépôts de bilan créant encore plus de chomage et de dettes pour les collectivités (qui perçoivent des impots)
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: Crise économique Mondiale

Message par dranozir le Sam 22 Aoû - 16:09

le problème c'est que dans une économie mondiale si un grand tombe il entraine tout le monde avec ...

les états unis vont donc finir par pourrir tout le système économique .
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Crise économique Mondiale

Message par Macha le Sam 22 Aoû - 17:48

Il se trouve une seule chose de positive dans cette "soit-disant" crise financière : c'est l'inutilité de la bourse. Pourquoi ? parce que son jeu est tout bonnement immorale. Les dirigeants qui l'utilisent pour prouver la bonne santé de leurs entreprises, se contrefoutent lamentablement de la morale. J'entends par ce sens, que les entreprises qui lancent en bourse des OPA sur leur capitaux ne respectent ni le travail fourni par leurs employés, ni le temps passé à cumuler ces capitaux. Aux Etats Unis ce système est encore plus flagrant. On en voit la preuve en lisant cet article. La plupart des hôpitaux ont un statut d'entreprise privée. Elles sont vouées aux résultats financiers. Si le CA n'est pas au-dessus du positif, les actionnaires ont un droit de regards sur la gestion de l'entreprise et donc bien entendu sur le devenir et le fonctionnement de celle-ci. Il n'est pas question de s'occuper de la santé d'un patient, mais de voir si son portefeuille est suffisamment bien fourni en dollars pour payer et les soins et la chambre. Si ce n'est pas le cas, c'est évidemment un manque à gagner pour l'entreprise.

C'est un peu ce qui se passe en bourse, il importe peu que dans une entreprise vous licenciez quelques centaines d'employés à partir du moment où chaque actionnaire y retrouve son compte.

Maintenant il faut cesser je pense d'adhérer à leur petit jeux. Et il existe bien des moyens pour le faire. Sachez que pratiquement toutes les banques en France ne sont plus une banque mais un "groupe financier" qui investit en bourse, et cela au détriment de l'argent que vous pouvez déposer sur un compte courant ou en épargne. Cet argent fructifie au minimum pour les clients, mais cumulés en un capital global, permet des tractations boursières assez rondelettes. Le seul hic, c'est l'indexation en dollars des mouvements boursiers. Si le dollars chute, alors l'euro chute et les capitaux banquaires chutent d'autant. Si l'Etat n'avait pas injecté des milliards pour redonder les capitaux des banques, il y a fort à parier que les petits actionnaires n'auraient pas vu l'ombre d'un euros. Pourquoi ? parce que les banques au même titre que les autres entreprises ont le droit de se mettre en liquidation judiciaire. Ce qui sous-entend également que selon la liquidité de l'entreprise, certains créanciers peuvent ne jamais être payés. En gros on "efface une partie des dettes".

Bref, pour revenir au sujet, on a là l'exemple parfait de cette "immoralité". Si tu n'as pas d'argent pour te soigner, tu vas voir aileurs si j'y suis. A l'inverse si vos moyens vous permettent largement qu'un hopital vous prodigue ses soins, aucun souci. Vous mourrez vieux !

L'argent permet une justice à deux vitesses et dans tous les domaines. Santé, travail, études ... si vous voyez d'autres exemples allez y de votre plume Smile.

Voilà en quoi les tractations boursières sont une plaie. Sans tractations financières, il n'y aurait pas de crises, car pas d'investissement aussi fictif et aussi dangereux.

Chaque pays gérerait son porte-monnaie en fonction des besoins citoyens et chaque entreprise pourrait cumulés un capital et saintement réinvestir. A la clef, une entreprise qui génère des capitaux est en principe une entreprise qui se porte bien, d'autant si sa gestion permet d'anticiper les problèmes. Alors quoi on ne sait plus faire ça maintenant ?

Me suis peut être un peu éloigner du sujet, mais ça me fout en l'air quand je lis ça.
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: Crise économique Mondiale

Message par dranozir le Sam 22 Aoû - 19:33

c'est la tout le problème de la gestion de la santé ...

la vie n'as pas de prix et donc par définition la santé ne devrais pas avoir de prix non plus !
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 9:48