Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La plus ancienne infection humaine découverte sur d'anciens ossements

Partagez
avatar
Schattenjäger
Webmaster
Webmaster

Nombre de messages : 32143

La plus ancienne infection humaine découverte sur d'anciens ossements

Message par Schattenjäger le Lun 10 Aoû - 19:35

«C'est le cas le plus ancien de maladie infectieuse sur un hominidé», a déclaré Ruggero D'Anastasio, paléoanthropologue à l'Université d'État "Gabriele d'Annunzio" de Chieti, en Italie. Il a diagnostiqué sur le squelette une maladie appelée brucellose, ou fièvre de Malte.

Tout d'abord découvert dans les années 1970 dans les grottes de Sterkfontein, non loin de Johannesburg, deux des vertèbres appartenant à un hommes plus âgés sont parsemées de lésions visibles. Une étude avait conclu que ce dommage avait été causé par le vieillissement. Après la collecte d'informations aux rayons X et au scanner micrographique sur ces os, Anastasio soutient maintenant que la brucellose explique mieux les lésions.



Bien qu'il soit impossible de déterminer comment cette personne a contracté la maladie, les modèles contemporains d'infection suggèrent que la bactérie pouvait venir d'un ongulé, dont il aurait pu consommer la viande.

"Je pense que la consommation de viande était occasionnelle chez l'australopithèque», dit-il. Une analyse chimique de leur dentition appuie cette conclusion.

Une équipe dirigée par Matt Sponheimer, à l'Université du Colorado à Boulder, a analysé les isotopes de carbone dans les dents vieilles de 3 millions d'années, et a trouvé une signature chimique indicative de fruits, de feuilles et d'herbes. L'équipe suggère que l'herbe était sans doute consommée en mangeant un herbivore

Source:

  • Plos One: "[url=http://www.unich.it/unichieti/ShowBinary/BEA Repository/News_Eventi/00_Allegati/08/10 Infezione//file]Possible Brucellosis in an Early Hominin Skeleton from Sterkfontein, South Africa[/url]"

Liens:

edit Apollyôn : source : http://decouvertes-archeologiques.blogspot.com/2009/08/la-plus-ancienne-infection-humaine.html
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 13 Déc - 4:47