Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Partagez
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par Mikerynos le Ven 17 Juil - 22:19

Argentine: Les cas de mutilations à la hausse
Par Quique Mario du CEUFO (1)
Synthèse & Traduction Mikerynos

Juillet 2009: La semaine dernière, sept bovins mutilés ont été retrouvés dans une ferme près de Puelches, dans le sud-ouest de La Pampa. L'information a été confirmée au CEUFO par les éleveurs qui ont exprimé leur préoccupation face à ces nouveaux incidents, ils ont déclaré que les faits ne sont pas produit en une seule journée, mais tout au long de la semaine. Une femme, propriétaire d’un ranch déclare que des lumières étranges ont été observées dans la région et sur les zones de mutilations plusieurs nuits. Cependant, il convient de noter que dans cette région, la présence de «lumières» et «d’objets» dans le ciel, est tellement courante que les résidents locaux, a plusieurs occasions, ont contacté des membres du CEUFO pour être témoin de ces manœuvres au-dessus du secteur pendant la journée. Une région qui lourdement meurtries par une exceptionnelle période de sécheresse. Viennent s’ajouter à ces témoignages, ceux des policiers ou des personnes des communautés méridionales, venues considérer ce phénomène comme du folklore.


Aujourd’hui, les mutilations du bétail, sont de nouveau dans les conversations des éleveurs et des résidents de diverses régions de la Pampa et du centre de l'Argentine principalement. De temps en temps, presque cycliquement, le sujet des animaux mutilés apparaît une fois de plus dans les médias, particulièrement dans le centre du pays. La province de La Pampa prend les devants de la scène avec un large éventail d'observations. Emergeant alors des discussions, des cafés aux associations d’éleveurs de bovins, et à toutes les villes de la région Centre.

Le souvenir de l’explication absurde du rongeur donné par le SENASA (2) est source de sourire parmi les travailleurs chevronnés bien informés des manifestations étranges dans leur région. Dans ce contexte, le terme «extraterrestre» provoque une sensation de malaise parmi les personnes témoins des étranges manœuvres de lumières dans la nuit, généralement associée à l’inconnue. Depuis longtemps les résidents de ces régions rurales, s'émerveillent de la précision des coupes, et sont bien plus effrayés que les animaux qui refusent d'approcher les carcasses massacrées de cette façon. Les charognards commencent à approcher timidement une carcasse qui s'est trouvée exposé pendant dix à douze jours. Un ancien exploitant déclare que les coupures ne sont pas normales, qu’il n’y a pas de signe de luttes concernant la défense de l’animal contre un assaillant. En revanche, ce dernier est tombé sur le sol, comme endormi.

Un officier de la Division du vol de bétail de la police de La Pampa, déclare « Bien que des rapports soient produits pour chaque événement de ce type, les agents de police agissent de leurs propres initiatives et ne font que les premières constatations sur le terrain, partent ensuite à la recherche de matériaux relatifs à une enquête de police, les rapports sont ensuite examinés par des experts plus qualifiés. Lesquels sont plus aptes à rechercher des détails tel que l’apparente proximité des animaux aux lignes haute tension, le fait qu'il ya toujours un dépôt d'eau à proximité, que certains arbres montrent des signes de griffures ou d'autres traces » C’est dans cette optique, que quelques organismes ont essayé de démontrer que des centaines de cas étaient « normaux » et ont accusé un rongeur du genre Oxymcterus connu sous le nom de « Rojizo de hocicudo » (Museau rouge), mais ignoraient que les spécialistes de la faune et la flore, que des scientifiques ont énergiquement écarté les analyses laboratoire effectuées.


Enfin, le rapport définitif à été fournis au CEUFO par un fonctionnaire de l'École de médecine vétérinaire de l'Université de La Pampa. Après une année d'expériences et de comparaisons, ils ont jugé que les incisions étaient « mécanique » c'est-à-dire, produit par un élément n'ayant aucun rapport avec les dents des rongeurs, charognards et autres prédateurs. Lors des nombreuses incursions menées par le CEUFO dans les secteurs ruraux, nous avons recueilli le témoignage en Mars 2007, d’un d'un vacher de la communauté d'Embajador Martini (province de La Pampa) qui a rapporté un fait intéressant lorsqu’il surveillait un troupeau: « Vers 14h00, j'ai assisté à une ruée produite par un faisceau de lumière circulaire, mesurant 2 mètres de diamètre environ, délivré par un objet en forme de deux bols de soupe joints à leurs bords, qui volait à une altitude et à une vitesse normale » C’est un témoignage qu’il faut garder en tête, mais les questions suivantes se posent immédiatement : Qu’est-ce qui a causé la panique à des animaux ? Il y a-t-il un lien avec les mutilations d’animaux ?
Nous pouvons tirer nos propres conclusions à l'ensemble de ces informations.

(1) Centro De Estudios Ufo, Santa Rosa (La Pampa)
(2) Servicio Nacional de Sanidad y calidad Agroalimentaria
www.senasa.gov.ar


___________________


avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par Passiflore le Lun 20 Juil - 14:54

Selon toute vraisemblance, il s'agirait d'un acte commis par les "aliens".
La question qui se pose est : pourquoi font-ils cela :?:
Ont-ils un besoin vital de ces organes :?:

avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par Mikerynos le Lun 20 Juil - 18:50

Ont-ils un besoin vital de ces organes
Non, je ne crois pas Passiflore... ça ressemble plus à des prélèvements d'échantillons fait dans le temps, ce qui implique le suivi de quelque chose, ou un étude, dans la durée.


___________________



gorillaz
newbie
newbie

Nombre de messages : 6

Re: Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par gorillaz le Mer 22 Juil - 12:36

J'ai ma petite théorie la dessus : et si nos amis aliens auraient decouvers les vertues de la viande ? n'ayant pas de bestioles similaires sur leur planetes, ils preleveraient des organes de nos bovins pour recreer unenouvelle race qui servirait a leur l'alimentation ?
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30655

Re: Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par Schattenjäger le Mer 22 Juil - 13:10

La charcuterie, il y a que sa de bon
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par Mikerynos le Mer 22 Juil - 14:29

J'ai ma petite théorie la dessus : et si nos amis aliens auraient decouvers les vertues de la viande ? n'ayant pas de bestioles similaires sur leur planetes, ils preleveraient des organes de nos bovins pour recreer unenouvelle race qui servirait a leur l'alimentation ?
Depuis 1975 ? ils ont quoi comme technologie pour la biologique ?...
Les organes prélevés ne correspondent pas.


___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par Mikerynos le Mer 12 Aoû - 0:08

Quebrachito, département de Victorial, province d’Entre Rios (Argentine)
Le 8 Août 2008 - Vache mutilée.

Traduction & Synthèse Mikerynos

Le mystère des mutilations qui cause des troubles, se répètent dans le département de Victoria. Une équipe (1) composée de Néstor Gaioli, Walter Vergara, Georgina Moreyra, Silvia Pérez Simondini et Andrea Pérez Simondini se sont déplacé à Quebrachitos (situé à 20 km de la ville de Victoria), plus précisément au lieu dit connu sous le nom de « La Capilla » ou à quelques mètres se trouve un animal qui était mort depuis plusieurs jours et ne montrant aucune trace de sang autour. L'animal a été retrouvé par deux jeunes chasseurs qui ont pris contact avec Nestor Gaoli, l'informant qu'une vache mutilé a été découverte, ce dernier a rapidement contacté le reste de l'équipe.




L’animal en question est une vache noire, âgée d’environs 3 ans. La carcasse se trouve à seulement quelques mètre de la route, à l’entrée d’une zone boisée ou se trouve une chapelle et une maison abandonnées. Au cours des dernières semaines, d'étranges lumières ont été rapportées dans cette zone rurale selon les habitants.




À leur arrivée, ils ont contacté les témoins qui leurs ont indiqué l’endroit après avoir franchi des barbelés. Sur la carcasse orientée Nord-Ouest, il y a une importante incision de la mâchoire jusqu’au cou, la tête est orientée Sud-Est (une situation typique dans de tels cas) Aucune trace de sang n’a été retrouvée autour de l'animal, ni aucune trace au sol des sabots avant, caractéristique de la mort. La mâchoire est entière mais séparée de la carcasse. Les incisions dentelées différentes des blessures classiques sont également évidentes. Nous avons retrouvé des traces du passage de la vache sur le chemin et provenant de l'intérieur de la zone forestière. Le but de cette expédition était de rechercher deux choses : Des restes d’un fluide blanchâtre et d’un autre bleuâtre, mais cette recherche n’a rien donné. Par contre nous avons était heureux de retrouver, grâce à la compétence de Walter Vergara, une coupe dentelée dans la région anale, ce qui a permit de prélevé un échantillon.




Échantillon qui servira de comparaison, ce mode opératoire nous permettant de le faire, nous a été donnée par le Dr. Daniel Belot du SENASA lors d’une formation, c’est aussi ce dernier qui a trouvé ce type d’incisions dans le bétail argentin.
Une fois que l'échantillon prélevé, nous nous sommes concentrés sur les glandes mammaires, qui montrait une incision circulaire parfaite, les quatre glandes ont été affectées par cette forme parfaite d'extraction, et des échantillons ont aussi été faits. D’après la rigor mortis (2), la mort remonterait à une semaine, il y avait quelques infimes traces de sang dans la mâchoire inférieure, l’os hyoïde est cassé.
____________________________________________________________________
(1) Membres du groupe « VISION OVNI »
(2) Rigidité cadavérique : La rigor-mortis est la résultante de 2 grandes caractéristiques:
-une baisse de pH, donc une acidification du tissu musculaire.
-une contraction des fibres musculaires.
Source: Planeta UFO et Diario Necochea
http://www.diariovictoria.com.ar/2009/08/vacas-mutiladas-en-quebrachitos/
http://www.visionovni.com.ar/modules/news/article.php?storyid=363


___________________


avatar
Cel
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 270

Re: Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par Cel le Mer 12 Aoû - 11:39

La façon dont ils sont découpés est quand même super étrange et ce genre de manifestation n'est pas des plus rassurantes. Pourquoi laisser de telles traces après méfait ? Les auteurs semblent se servir et n' avoir rien à faire de l'incidence que ces découpages macabres peuvent avoir sur le peuple indigène.


___________________


Paix intérieure. De la paix intérieure grave !
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par Passiflore le Mer 12 Aoû - 14:40

Le but de cette expédition était de rechercher deux choses : des restes d’un fluide blanchâtre et d’un autre bleuâtre.
C'est quoi, ces fluides :?:

Les auteurs de ces actes, apparemment, n'ont pas conscience "du bien et du mal"...
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3570

Re: Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par sergent garcia le Mer 12 Aoû - 20:08

@Mikerynos a écrit:Ont-ils un besoin vital de ces organes
Non, je ne crois pas Passiflore... ça ressemble plus à des prélèvements d'échantillons fait dans le temps, ce qui implique le suivi de quelque chose, ou un étude, dans la durée.

c'est aussi mon avis (pour l'instant. il y a que les C qui changent pas d'avis), les parties prèlevées sont soit;
- à un moment donné en contact avec l'air ambiant et suceptible d'être en contact avec une foultitude de bactéries et de microbes (langue, musqueuse, oeil, pis de vaches etc)
- soit il s'agit d'une partie de l'anatomie connue pour être un véritable nid à microbe (anus)

Ca ressemble à une étude du système immunitaire des mamifères. Existe-t-il des mutilations sur des animaux autre que des mamifères ?


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30655

Re: Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par Schattenjäger le Mer 12 Aoû - 20:25

avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par Mikerynos le Sam 15 Aoû - 10:48

Ca ressemble à une étude du système immunitaire des mamifères. Existe-t-il des mutilations sur des animaux autre que des mamifères ?
Oui d'autres animaux sont aussi touchés, en particulier les ovins...
Je pense à des tests biologiques avec un suivit dans la durée. Pas obligatoirement une étude sur la pollution comme j'ai lu, car il existe d'autre moyen de la faire.
Un autre cas, dans la même région:
________________________________________________________________________
Corner Doll, département de Victoria , province d’Entre Rios (Argentine)
Le 10 Août 2008 - Veau mutilé.

Synthèse & Traduction Mikerynos

Le mercredi après-midi (le 12), Silvia Perez Simondini reçoit un appel du commissariat de police No 18 de la localité de Doll Corner qui l’informe de la mort d'un veau âgé de 20 jours, avec des coupures étranges. M. Alfredo Arredondo est le propriétaire de l’animal et du terrain. Le lendemain, Silvia et Nestor Gaioli (1) décide de se rendre rapidement sur les lieux pour enquêter. Une fois sur place, ils ont rejoint Eduardo Otero Raul qui fait partie de la police provinciale de Cape, ce dernier avait recommandé à Arredondo de prévenir Silvia.


Sur la carcasse de l’animal, étaient absent les deux yeux. Extraction avec une coupe régulière du pavillon auriculaire, coupé au ras avec épilation du poil. Prélèvement complet de l'organe auditif. Une coupe de 8 cm de diamètre dans la partie supérieur de la cuisse, sans saignement. Constatation de la déshydratation des tissus et de brûlure. Prélèvement de l’anus par une coupe circulaire de 15 cm de diamètre. Une fois les constatations faites sur place, le groupe se rend au poste de police afin de rédiger un rapport et pour connaître les détails exacts de la découverte.




Le Caporal Raul Eduardo Otero déclare que le matin du 11 août, le propriétaire M. Alfredo Arredondo lui a téléphoné pour signaler la mort d’un veau dans son domaine. Après s’être rendu sur place, il lui conseille de contacter Silvia Perez Simodnini et son équipe. Il prévient également le Dr Daniel Enzenhofer (vétérinaire) afin que des examens soient faits sur l’animal les jours suivant. Aucune trace n’a été découverte sur les lieux, Raul Eduardo indique qu’il vit dans la région depuis trois, et qu’il n’a jamais vu un animal avec ce type de blessure. Il déclare aussi, qu’après enquête de voisinage, des témoins ont déclaré des observations de lumières et d’apparitions de traces dans l'herbe des champs. A l’emplacement de la découverte du corps, à 50 mètres se trouve un ruisseau, qui d'après les déclarations du propriétaire, a subit une baisse significative de son niveau d’eau. Un autre fait intéressant, Arredondo indique que les animaux ne vont jamais paitre dans cette zone du terrain, mais seulement à l’opposé. Dernièrement, Ils y ont retrouvé un veau marchant seul sans sa mère qui, jusqu'à la date d’aujourd’hui (jeudi) n’a pas été retrouvé.




Silvia Perez Simodnini suggère que l’animal à été mutilé debout. Ce cas, s'ajoute à la longue série de mutilations dans la région.
____________________________________________
(1) Membres du groupe « VISION OVNI »
Source:
http://www.visionovni.com.ar/modules/news/article.php?storyid=365


___________________



Contenu sponsorisé

Re: Argentine: Les cas de mutilations à la hausse

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 18:54