Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30095

Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Schattenjäger le Ven 17 Juil - 10:56

Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas. Il n’est qu’une représentation de l’esprit humain pour ce représenter les mouvements et les durées des choses dans l’Univers. Le contexte causale est un context d’échange d’énergie et d’information entre les systèmes. Le temps n’est qu’un concepte abstrait et subjectif de l’interprétation consciente des choses que nous percevons, et il est seulement interprétable de manière mathématique. Pour la nature, le temps n’est qu’une question de mouvement et de durée et découle de l’effect causale des différentes réactions entre les particules et de leures interractions. C’est le temps présent qui est éternel, il prend sa source causale dans le passer et tends toujours vers le future, c’est le temps présent qui est suspendu de manière absolut et qui est transcendent dans l’espace et l’Univers. Je m’explique :

Les prémisses de la relativité restreinte

Voici un bref résumé sur les différents concepts physique et théorique qui prévalaient avant 1905, et qui ont servi de prémisse à Albert Einstein pour la formulation de la relativité restreinte. Il s’agit dans un premier temps, de la découverte par l’astronome danois Christensen Roemer en 1676, de la vitesse de propagation de la lumière et des ondes électromagnétiques en générales à travers l’espace et qu’ont pensait infini avant cette date. Vitesse qu’il a trouvée et démontré à partir des mesures qu’il a effectuées sur le passage des satellites naturels de Jupiter derrière celle-ci et effectuées à des endroits différents de son orbite. Il a ainsi constaté que le temps de passage des lunes derrières Jupiter étaient plus long selon la position de la planète sur son orbite, ce qui indiquait que la lumière avait une vitesse de propagation limite à travers l’espace, qu’il calcula. L’orbite de Jupiter est de forme elliptique tous comme les autres planètes du système solaire, elle possède donc des positions sur son orbite qui sont soit plus près (périgée) ou plus éloigné (apogée) du Soleil.

Dans un deuxième temps nous avons la découverte de la théorie de la gravitation Universelle en 1667, et de l’absence apparente de référentiel inertiel absolu ou de repert de repos absolu à travers un système de coordonné Universel. Dont découle directement le caractère non absolu des positions dans l’espace, et mis en relief par Isaac Newton. Phénomène qui est causé essentiellement par le mouvement des corps dans l’espace et de leur attraction mutuelle, comme la rotation de la Terre sur elle-même et de sa translation autour du Soleil. Ce qui indique clairement que deux événements différents situés au même endroit, mais effectuer en des temps différents, comme se lever chaque matin du même lit. N’aura pas la même position absolue par rapport à le voûte céleste, mais elle sera plutôt décalée de plus de 2 592 000 km, à cause du déplacement relatif de la terre sur son orbite. Nous retrouvons également la théorie ondulatoire des champs électromagnétique, qui combine en réalité les différentes caractéristiques observées des champs électriques et magnétiques, découverte par le physicien britannique James Cleck Maxwell en 1865. Mais la véritable donnée physique qui a permis à la relativité restreinte de voir le jour, a été fournis par l’expérience de Albert Michelson et de Edward Morley qui a eu lieu en 1887. Elle a démontré de manière définitive que la vitesse de la lumière était absolue et indépendante des référentiels d’observations, elle est la même partout et dans toutes les situations. Ils ont mesuré celle-ci dans le sens du mouvement orbital de la terre, qui est de 30 km/sec et dans la direction perpendiculaire de celle-ci, en espérant que la vitesse serait plus élevée selon la loi de composition des vitesses de Galilée. Pour finalement constater que la vitesse de la lumière était la même dans les deux cas. Au lieu de mesurer une vitesse de 300 000 + 30 = 300 030 km/sec dans le sens de la trajectoire orbital de la terre, ils ont plutôt trouvée une vitesse constante de 300 000 + 30 = 300 000 km/sec, ce qui a été validé par la suite par de nombreuse expérience.

Ce qui impliquait que la bonne veille loi de la composition des vitesses de Galilée, n’était plus valide pour des objets ayant des vitesses proches de celle de la lumière. Afin de toujours garder la vitesse de la lumière constante à elle-même et selon les différents référentiels d’observations utilisés, il fallait désormais appliquer des relations et des transformations mathématiques de proportionnalité des vitesses relatives (v/c), avec celle de la lumière qui est la vitesse limite de tout l’Univers (transformation de Lorentz). Cette transformation mathématique a une influence majeure sur l’espace et le temps qui sépare les référentiels d’observations des événements, en effectuant entre autre une sorte de contraction sur les distances et une forme de dilatation sur le temps. Plusieurs physiciens et mathématiciens avant Einstein ont essayé de remédier à cette situation (Poincarré etc..), mais sens véritablement y parvenir. Et pour finir nous avons la découverte du quantum d’énergie ou quanta de Max Planck en 1900, qui se traduit par la plus petite action possible sur la matière.

Les nouveaux attributs de la matière

l’équivalence entre la masse et l’énergie, dans un seul et même concept théorique de matière-énergie (E=mc2). La masse d’un corps est tout simplement représenté par son inertie et par son potentiel d’énergie au repos. La vitesse de la lumière devient absolu en relativité restreinte et représente la vitesse limite supérieur de tout l’Univers et pour tous les référentiels d’observations, elle est de 299 792,458 km/sec. C’est la vitesse absolue de la lumière qui détermine en réalité, la quantité d’énergie maximum qui peut acquérir une particule de matière en mouvement. Et elle définit en quelque sorte, la nouvelle relation de proportionnalité des vitesses relative (v/c), qui modifie à tout jamais la perception de l’espace et du temps d’autrefois, et ceci afin d’obéir à la nouvelle loi de conservation non aditive des vitesses relativistes d’Einstein. Cela veut dire également qu’a partire d’énergie, il est possible désormais de créer de la masse ou de nouvelle particule de matière, et qu’à partir de la masse il est possible de créer de l’énergie, l’énergie cinétique ou nucléaire entre autre. La relativité restreinte relie donc chaque observateur à un référentiel d’événement bien précis, qui possède alors leur propre coordonnée spatiale et temporelle

Le temps et l’espace en relativité restreinte, ne sont plus des quantités absolues et d’interprétations d’ordre Universel, comme c’était le cas jadis à l’époque de Galilée et de Newton. Il n’a plus de grand manitou capable de voir en même temps et de manière simultanée, l’Univers dans son ensemble. Il s’agit d’un nouveau système de coordonnée qui est relatives à chaque référentiel d’observation d’un même événement ou d’événement distinct, mais qui sont séparés dans le temps par des distances et des vitesses d’ordre relativiste. Chaque référentiel d’observation est ainsi déterminer par quatre coordonnées, soit trois coordonnée cartésienne de métrique spatiale (x,y,z), pour indiquer la position exacte d’un observateur dans l’espace et une coordonnée pour le temps, pour fixer un évenement. Ce système de coordonné à quatre dimensions, est directement influencé par les distances et les vitesses de dimension relativiste. Qui a pour effet de contracter les distances et de dilater le temps, et forme une sorte de sphère d’influence causale et événementielle, qui croit alors à la vitesse de la lumière à travers l’espace. En Physique relativiste, la vitesse de la lumière équivaut à la mesure de la distance qui sépare deux événements, soit par exemple les points de départ et d’arrivé d’un trajet et divisé par le temps qui s’est écoulé entre les deux. Mais la distance entre les deux événements varient également en fonction des référentiels, et selon leur propre mouvement respectif. Pour que c soit toujours constante dans tous les référentiels d’observations, les observateurs doivent mesurer différemment l’intervalle de temps qui sépare les deux événements et la distance qui les sépares de ceux-ci. Dès lors, chaque observateur, et chaque référentiel d’observation dispose de sa propre mesure du temps et de l’espace. C’est le paradoxe très bien connu du "voyageur de Langevin" ou le "paradoxe des jumeaux".
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Je lance un appel sur le forum !

Message par FLAM le Mar 8 Juin - 6:18

Ce qui m'a toujours dérangé avec la dilatation du temps :
C'est qu'on la constate (clairement par le calcul), mais que l'on ne l'explique pas !


Si quelqu'un pouvait m'expliquer la chose :
Comment une montre mécanique (imaginons) lancée à la vitesse de la lumière (ou s'y rapprochant), a sa trotteuse des secondes "ralentie" (donc mécaniquement ralentie), par rapport à une autre montre (mécanique) ne se déplaçant pas ????


JE LANCE UN APPEL SUR LE FORUM :

Je pars du principe que toutes choses a une explication logique, alors, qui pourrait me l'expliquer clairement sans uniquement me parler de constat mathématique (et me dire "c'est comme ça, c'est comme ça et pis c'est tout ) ?

Un énoooooooooorme merci d'avance !!!


___________________


avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8010

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par casseron le Mar 8 Juin - 9:19

C'est quand même assez tarabiscoté...

.......Et vous vous retrouvez finalement âgé de 40 ans de plus que votre frère
jumeau. Difficile à croire, mais les vérifications expérimentales de la
relativité ne laissent planer aucun doute. Le jour où les avancées
technologiques permettront une telle expérience, c'est exactement ce qui
se passera.

Soyons donc patients.....on aura peut-être des surprises.

http://www.astronomes.com/c3_mort/p333_dilatation.html

J'ai déniché ce forum qui mérite vraiment d'être lu et qui est au coeur du sujet :

http://astronomie.forumactif.com/cosmologie-f21/le-ralentissement-du-temps-une-illusion-t684.htm
avatar
rilci
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 740

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par rilci le Mar 8 Juin - 13:44

Albert Einstein serait trés certainement resté dans l'ombre sans les travaux d'Henri Poincaré.
N'en déplaise aux" fans".
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30095

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Schattenjäger le Mar 8 Juin - 15:13

Ainsi que Nicolas Tesla Smile
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par canon le Mar 8 Juin - 17:30

le temps n'est qu'une illusion destiné a etre une forme de controle afin que nos erreurs de " libre abitre" ne prennent pas trops d'importance
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8010

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par casseron le Mar 8 Juin - 17:38

le temps n'est qu'une illusion

Ca s'appelle botter en touche car on ne peut échapper à cette question : qu'est ce donc qu'une illusion ?
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par canon le Mar 8 Juin - 17:41

une illusion est un leurre, ou quelque chose destiné a voilé la verité dans un but de controle
avatar
TrustNo1
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3167

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par TrustNo1 le Mer 9 Juin - 12:18

le temps est une donnée qui nous sert de repère pour faire les différentes taches qui incombent à un être humain ; comme on dit le temps c'est de l'argent ; si du jour au lendemain la notion de temps disparais le monde perdrait la boule ; on verrait sa dans l'ouverture de la bourse et oui la bourse ne fonctionne pas la nuit tous les marché mondiaux sont basés sur un facteur temps et donc le therme horaire fait son apparition à ce moment là ; finalement la donnée du temps ne sert qu'à régir nos vies.
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Rick le Mer 9 Juin - 17:45

Le temps n'est qu'une notion inventer par l'être humain pour coordonner ses activités, il n'existe pas, mais on en est tous dépendant ou presque, il contrôle notre vie.
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Mirmi le Mer 9 Juin - 21:53

Le temps c'est de la dispersion d'un peu d'énergie, c'est tout ! Tout n'est qu'énergie autour de nous, alors pourquoi il en serait différent pour le temps ?

De plus, si y avait pas cette dissipation d'énergie que représente le temps, il n'y aurai pas d'échanges ou de transformations d'énergie; et donc pas de matière ni de vie !
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Mirmi le Mer 9 Juin - 22:07

Captain Future a écrit:Ce qui m'a toujours dérangé avec la dilatation du temps :
C'est qu'on la constate (clairement par le calcul), mais que l'on ne l'explique pas !


Si quelqu'un pouvait m'expliquer la chose :
Comment une montre mécanique (imaginons) lancée à la vitesse de la lumière (ou s'y rapprochant), a sa trotteuse des secondes "ralentie" (donc mécaniquement ralentie), par rapport à une autre montre (mécanique) ne se déplaçant pas ????


JE LANCE UN APPEL SUR LE FORUM :

Je pars du principe que toutes choses a une explication logique, alors, qui pourrait me l'expliquer clairement sans uniquement me parler de constat mathématique (et me dire "c'est comme ça, c'est comme ça et pis c'est tout ) ?

Un énoooooooooorme merci d'avance !!!

Le temps se compime lorsque la vitesse de déplacement augmente; de même la masse augmente aussi.
Ainsi quand la vitesse tend vers l'infini, la masse tend vers l'infini et le temps, tend vers 0 !

On l'a vérifie à l'aide d'horloges atomiques synchronisées placées l'une dans un avion et l'autre à terre. Il y avait un décalage constaté !

Ta question, est une bonne question mais notre physique a encore des lacunes importantes. Personnellement, je pense que le temps c'est de l'énergie qui se dissipe à un rythme donné selon l'environnement.
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Mirmi le Mer 9 Juin - 22:10

@Rick a écrit:Le temps n'est qu'une notion inventer par l'être humain pour coordonner ses activités, il n'existe pas, mais on en est tous dépendant ou presque, il contrôle notre vie.



Ben si, il existe ! Puisqu'il s'écoulait déjà (le temps) bien avant l'apparition de l'homme. L'homme à juste inventé une échelle pour pouvoir le mesurer mais sans le contrôler puisque le temps nous échappe tout le temps !?
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Rick le Mer 9 Juin - 23:27

Le temps c'est une notion, une notion de l'homme, notre sentiment de l'existence du temps n'est lié qu'à nos limites, le décompte de la vie qui va de la naissance à la mort, de notre rythme de vie, des cycles des jours et des nuits et des saisons, celle de notre mémoire, en plus ce temps n'est pas linéaire.
On ne peut le toucher ou le sentir (tactile) , c'est complétement abstrait, et vient tout droit du cerveau humain.

Pour Einstein il me semblait qu'il avait dit justement que le temps n'existait pas, il avait alors dit que ne pouvait pas le prouver, mais que plus tard la physique le prouverait.
avatar
FLAM
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 6612

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par FLAM le Jeu 10 Juin - 0:04

Mirmi a écrit :
Le temps se comprime lorsque la vitesse de déplacement augmente ; de même la masse augmente aussi.
Ainsi quand la vitesse tend vers l'infini, la masse tend vers l'infini et le temps, tend vers 0 !

Le temps ne se dilate pas, plutôt ?
Mine de rien, j'aurais moi aussi le même avis que toi (qu'il se comprime), mais (selon les astrophysiciens) le gros paradoxe est qu'apparemment, il se dilate... (surtout, arrêtes-moi si j'écris une bétise ! )
Ou, peut-être qu'au niveau du "photon", le temps se comprime jusqu'au point "0" (comme tu le soulignes), et qu'à notre niveau, nous le "voyons" se dilater ?

Bref, en tout cas, merci Mirmi, pour ton explication qui propose des termes différents ("le temps tend vers 0") pour décrire la chose...


___________________


avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Mirmi le Jeu 10 Juin - 8:26

Quand je dis que 'le temps tend vers 0', je parlais de sa vitesse d'écoulement qui diminue par rapport à un repère de référence externe.

Par exemple, le cas bien connu des jumeaux. L'un restant sur Terre et l'autre partant dans un vaisseau à une vitesse proche de celle de la lumière (sa vitesse tend vers celle de la lumière mais ne l'atteint jamais); le temps à bord du vaisseau se comprime (il s'écoule moins vite) et l'astronaute revient sur Terre; et voit son frère vieilli ou mort !!!
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8010

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par casseron le Jeu 10 Juin - 8:29

Il doit y avoir un vice de forme quelque part dans cette histoire.......
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Mirmi le Jeu 10 Juin - 8:36

@casseron a écrit:Il doit y avoir un vice de forme quelque part dans cette histoire.......

Oui lequel ? J'ai oublié quelque chose ? C'est l'histoire du 'paradoxe des jumeaux'
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8010

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par casseron le Jeu 10 Juin - 8:49

Concernant le jumeau lancé à toute vitesse, c'est bien l'horloge embarquée qui ralentit. Est-il dit quelque part que ses cellules "ralentissaient" ?
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Mirmi le Jeu 10 Juin - 11:10

@casseron a écrit:Concernant le jumeau lancé à toute vitesse, c'est bien l'horloge embarquée qui ralentit. Est-il dit quelque part que ses cellules "ralentissaient" ?

Ben oui ! C'est l'ensemble du système (vaisseau, horloge et passagers) qui subissent le ralentissement du temps. Faut raisonner en terme de 'système', d'ensemble, sinon ce n'est plus de la physique !
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8010

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par casseron le Jeu 10 Juin - 11:25

Soyons clairs. Si une montre à aiguilles ancien système ralentit, pourquoi les cellules humaines ralentiraient-elles ?
A ce que je sache, vieillir c'est biologique, pendule ou pas. Que ma montre avance ou retarde ne change rien. Tu sembles dire que tout retarde, horloge et métabolisme. C'est curieux.
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Mirmi le Jeu 10 Juin - 13:49

Ben non, c'est logique ! Les atomes de l'horloge donne le temps grâce à leur pulsations, c'est même pulsations déterminent la vie de l'atome, de la plus petite molécule aux plus grosses qui constituent la matière vivante !

Le vaisseau est son contenu constitue un ensemble de matière. Cet ensemble a le même repère de temps puisse que toute la matière qui le constitue se déplace à la même vitesse dans le même environnement (univers).
Si le temps n'existait pas, il n'y aurai pas de matière donc de vie. Un univers sans temps serait un monde inerte et sans matière (comme l'explique JP Petit dans sa théorie des univers jumeaux qu'emprunteraient nos visiteurs ET)
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8010

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par casseron le Jeu 10 Juin - 16:16

Tu évites soigneusement de répondre à ma question qui est : comment le ralentissement du temps peut-il s'appliquer à la fois à un ressort et à une cellule ?
Je poserai une deuxième question. Je pense avoir lu que lorsqu'on approchait de la vitesse de la lumière la masse augmentait considérablement. Je plains alors le pauvre jumeau embarqué jusqu'à l'obésité dans la phase d'accélération pour subir une effroyable cure d'amaigrissement au retour. Finalement, son frère mourra dans des conditions bien moins terribles.
Tout cela ne tient-il pas de la fable ?

PS. Il paraîtrait que cette histoire d'augmentation de masse, plus personne n'y croirait.
avatar
Gaiya
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1005

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Gaiya le Jeu 10 Juin - 17:34

Pour ma part je n'ai pas d'explication spécifique car il y'a le choix, il paraitrait que le temps n'existe pas dans le monde de l'esprit par exemple, il n'y aurait pas de durée donc pas d'échelle de temps, l'évolution est là mais elle est différente de celle du monde matériel (corps humains compris) car l'esprit ne vieilli pas, son apparence ne change pas à cause de la durée de sa vie mais le corps lui vieilli jusqu'à la mort. Tout est énergie alors si elle est comme "immortelle" où placer la notion de temps dans tout ça???!!! scratch En fait le temps existerait seulement dans les mondes matériels, car ici l'existence n'est pas infinie donc c'était primordial pour nous de quantifier nos vies et tout ce qu'elles comprennent. Après je dis ça mais je ne suis pas calée physique donc peut être que scientifiquement parlant ce n'est pas possible, mais perso je n'ai pas trop confiance en toutes ces études réalisées car la science est trop matérielle et n'est pas assez ouverte au monde tout entier pour se rapprocher des réponses sures de toutes ces grandes questions.
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Einstein s’est trompé, le temps n’existe pas

Message par Mirmi le Jeu 10 Juin - 19:51

@casseron a écrit:Tu évites soigneusement de répondre à ma question qui est : comment le ralentissement du temps peut-il s'appliquer à la fois à un ressort et à une cellule ?
Je poserai une deuxième question. Je pense avoir lu que lorsqu'on approchait de la vitesse de la lumière la masse augmentait considérablement. Je plains alors le pauvre jumeau embarqué jusqu'à l'obésité dans la phase d'accélération pour subir une effroyable cure d'amaigrissement au retour. Finalement, son frère mourra dans des conditions bien moins terribles.
Tout cela ne tient-il pas de la fable ?

PS. Il paraîtrait que cette histoire d'augmentation de masse, plus personne n'y croirait.

Ben si j'ai répondu en fait ! La vibration qui détermine le temps s'applique à tous les atomes du système; et donc toutes les molécules aussi.

Pour la masse, il est vrai que ça pause problème. Sans doute à cause du fait que la théorie de la relativité est incomplète puisqu'on a toujours pas réussi à unifier les lois quantique et générale. La gravitation aurait une énorme importance dans cette affaire mais les physiciens cherchent encore !

Tu parles d'accélération ! Oui mais l'accélération peut être suffisamment légère jusqu'à atteindre les 2/3 de la vitesse de la lumière pour bénéficier de la compression temporelle. vitesse = accélération x temps + vitesse initiale (V=a*t + Vi)

Tu as l'air d'être intéressé par le sujet. Tu devrais lire le livre de Claude Poher (ancien directeur du GEIPAN) 'Universons : énergie du futur'.

Le livre est bourré de formules, de démonstrations, et d'explications trés simples abordables par tous. Il y explique les problèmes des voyages spatiaux et sa théorie sur les universons (avec démonstrations pratiques, voir ses vidéos sur Youtube si elles y sont toujours)

    La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 20:36