Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Enquête sur le phénomène Nibiru

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

Enquête sur le phénomène Nibiru

Message par Schattenjäger le Sam 11 Juil - 11:57




Qu’est-ce que Nibiru ? Nibiru serait en fait une mystérieuse planète connue sous diffèrent nom : Némésis chez les grecs, la planète rouge, le soleil démon, la planète X chez les astronomes, Hercolubus, le symbole du disque ailé chez les égyptiens, la planète aux quatre lunes, Absinthe Amertume dans la Bible...

Pourquoi tant de rumeurs, de prophéties et de suppositions sur celle-ci ? Les hypothèses sur sa nature sont nombreuses. On pense qu’il s’agirait : d’une naine brune, d’une planète artificielle crée par une super civilisation, d’une planète-comète, et même d’un gigantesque vaisseau spatial...

On raconte qu’après un certain cycle, l’objet reviendrait dans notre système solaire, avec à chaque fois, des conséquences gravitationnelles, électromagnétiques, climatiques... incommensurable. Ainsi, cette planète géante serait susceptible d’influencer l’activité électromagnétique du soleil, avec des tempêtes solaires plus intense sur Terre, tout en induisant des problèmes dans les télécommunications (satellite, téléphone...), les systèmes électroniques et les centrales électriques... Cela, en plus d’un augmentation du réchauffement climatique.

En outre, son approche pourrait perturber le champ magnétique terrestre, qui, s’il diminuait drastiquement, serait le signe d’une inversion des pôles magnétiques. De plus, son incroyable force d’attraction aurait même le pouvoir de réveiller tous les volcans du globe, dont celui de Yellowstone aux États-Unis : capable de générer un hiver nucléaire sur l’ensemble de notre planète. Pire encore, l’arrivée de cette astre pourrait dévier la trajectoire des comètes localisées dans une ceinture d’astéroïdes, qu’on appelle le Nuage d’ Oort, avec le risque d’en attirer dans notre système solaire.

Des prophéties annoncent encore l’arrêt de la rotation de la terre ou sa rotation en sens inverse : " le lever du soleil de son coucher " (un des 10 signes précurseurs de la fin des temps), et durant ce moment, une absence de magnétisme, qui mettrait la terre à nue face aux radiations cosmiques nocifs... Ainsi, Nibiru et ses satellites serait la source de grand déluge passé et futur raconté dans la plupart des mythes de l’humanité, avec le souvenir d’une purification similaire à la tragédie de l’Atlantide, engloutie jadis par le changement de place soudain d’un océan entier. Toujours sur Nibiru, l’historien Zechariah Sitchin, fan des tablettes sumériennes de Mésopotamie, pense que l’Homme serait en vérité le produit d’un clonage réalisé par les « dieux Anunnaki » ou « Anakim » de l’Ancien Testament, et que ces êtres seraient originaire de la Douzième planète. Ou vivraient encore une race de reptiles évolués, sous les ordres d’une élite belliqueuse et avide de conquête, de contrôle (économique, mental, génétique...), et même de sacrifice à leur honneur.

Dans cette esquisse rappelant l’impérialisme de l’Homme blanc, on pourrait imaginer que la Terre est en situation d’ingérence, complètement annexée et gérés par des intermédiaires subalternes reptiliens, en faveur de l’élite Anunnaki ou de sa descendance, encore présente ou non sur Terre. Cette mystérieuse élite, serait aussi qualifiée de misogyne, car ces êtres auraient éliminer le culte de la « Mère Divine » des premiers peuples de la Terre, pour aménager à la place de fausses religions pour contrôler et diviser les populations par la peur et l’ignorance, en plus de nous détourner de notre angélisme potentiel. Dans ce sens, il est nécessaire de faire la distinction entre les faux dieux : les Anunnaki (ou Élohim) qui cherche uniquement à être vénérer dans leur ego, et les véritable êtres divins de la Création, peut être incarnée en chacun de nous, qui sait.

Ainsi, les intermédiaires (reptilien, descendant affiliés aux Anunnaki...) auraient probablement pour rôle de créer une réalité virtuelle pour mieux administrer la Terre et ses esclaves. Sachant, en hypothèse, que les Anunnaki se sont peut être déjà incarnés sur terre par une technologie inconnue de transfert dans un corps... Le journaliste Iitalien Cristoforo Barbato, rejoindra aussi l’idée que la planète X serait habités par des êtres belliqueux d’après son contact au Vatican. Quelqu’un d’autre, Sir Laurence Gardner, avancera lors d’une conférence en 1998, que le dieu Anunnaki Enlil (yahvé, Tezcatlipoca ?...), opposé à l’évolution du genre humain, aurait été le responsable du Déluge, de la destruction de Ur, de Babylone et de Sodome et Gomorrhe (car ces dernières auraient été en vérité de haut lieux de sagesse et de savoir). À l’inverse, son frère Enki (Quetzalcoatl, lucifer-satan le porteur de lumière ?) aurait accordé aux Hommes, l’accès à l’arbre de la connaissance du Bien et du Mal et à l’arbre de la vie...

Voyons dorénavant, quelques signes probable de l’arrivée de Nibiru, on parle d’une croix rouge qui sera visible dans le ciel, et qui rappelle un peut le symbole des Templiers... Les indiens Hopies, eux, parlent d’un jour : « ou des étoiles apparaîtront en une seule rangée ». Dans le Coran cette fois ci, lors du Jugement Dernier, il est dit que " le ciel sera fendu et d’un rouge vif telle de la graisse bouillante ou tel du métal fondu ", en plus des bouleversements cosmiques annoncés, il s’agira .d’un retour au point zéro, ainsi qu’au point de départ d’une nouvelle ère pour l’humanité et pour toutes les autres créatures, cela, juste après le son de trompe de l’Ange Israfil.... Loin d’être clos, le mystique Samaël Aun Weor prophétise à son tour, le retour d’Hercolubus, qui produira un choc de nature électromagnétique d’après ses propos. Il ajoutera qu’un « changement » ne peut pas se produire sans cataclysme et que la Liberté ne peut pas être conceptualiser sans l’aide d’un oppresseur, tout en dérivant plus tard sur l’ère du Verseau, dans laquelle l’homme se doit tendre à devenir un « ange de Dieu », non pas de façon mécanique et soudaine, mais par un réel travail de lutte envers soi même pour se « transformer » et en finir avec ses défauts psychologiques, telle une auto-transmutation alchimique.

Au niveau astronomique, l’astronome allemand Johann Daniel Titius au 18ème siècle, inventera une formule de calcul de distances entre les planètes du système solaire (la loi Titius-Bode). Celle ci mettra en lumière l’existence d’un corps absent, situé entre Mars et Jupiter, remplacé par une ceinture de milliers d’astéroïdes, qui serait peut être les restes d’une " planète disparue " qui aurait explosée il y a des millions d’années... Au 20ème siècle, les astronomes Robert Harrington et Thomas Van Flanders de l’observatoire de la Marine US à Washington, pensent que les orbites de Neptune et Uranus subissent des perturbations gravitationnelles venant d’une « planète X ».

Remarque : le décès brutal de R. Harrington mettra fin à ses recherches. Le 30 décembre 1983, l’article du Washington Post de Thomas O’Toole, reprendra un communiqué du JPL (Jet Propulsion Laboratory de la NASA.) pour énoncer qu’ « un corps céleste aussi gros que Jupiter, à été détecter par un télescope orbital infrarouge (IRAS), cela, dans la constellation d’Orion, et que celui-ci appartient bien à notre système solaire fait parti du système solaire. En 1985, D. Whitmire, J. Matese et Walter Alvarez émettent la « théorie Némésis », qui suppose l’existence d’une « étoile ou planète tueuse » qui reviendrait périodiquement avec son essaim de météorite... pour semer déluge et extinction, dont celle des dinosaures.

En 1987, la NASA aurait reconnue officiellement l’existence de cette planète, dans le Newsweek du 13 juillet. Puis, en août 1988, Richard Harrington aurait évoqué que la masse de ce corps céleste ferait quatre fois celle de la Terre. Le 7 avril 2001, c’est au tour de Science News de parler d’un objet aussi massif que Mars pouvant faire partie de notre système solaire. Mais aussi en France, avec le Science & Vie de février 2003, laissant la parole à l’astronome Alessandro Morbidelli de l’observatoire de la Côte d’Azur.

C’est en cette même année, à l’observatoire du mont Palomar, que les astronomes Mike Brown, Chad Trujillo, David Rabinowitz vont découvrir un objet à l’elliptique très éloignée du soleil qu’ils vont nommés 2003 UB 313, puis récemment rebaptisé Éris. . L’objet sera d’abord mesuré comme 4% plus grand que Pluton, il est aujourd’hui 30 à 40 % plus gros... Éris, comme Pluton, sont actuellement qualifiés de « plutoïde », soit, des corps sphérique avec une orbite autour du soleil, à une distance supérieure de Neptune.

Par rapport, à notre planète, celle ci serait sur le point d’accomplir une année sidérale de 25.968 années autour du zodiaque, cela, pour revenir à son point d’origine, près du centre de la galaxie. À ça, évoquons le cycle des quatre saisons, qu’on peut assimiler à un âge : le printemps (l’Age d’Or), l’été (l’Age d’Argent), l’automne (l’Age de Cuivre) et hiver (l’Age de Fer). Ainsi, certains pourraient même se demander si l’ évolution de la conscience, ne serait pas elle aussi cyclique... Cette idée nous permet de nous introduire dans quelque théorie New Age, qui positive Nibiru en la considérant comme un gigantesque vaisseau spatial de la quatrième dimension appartenant à la Fédération galactique de la Voie lactée, qui à pour mission de nous aider à ascensionner et harmoniser nos vibrations.

Dans un courant plus sceptique, on pourrait se demander, quel est l’intérêt de vulgariser des croyances irrationnelles de fin du monde ? On sait que le nouvel ordre mondial est spécialisé dans la création de la peur avec un ennemi imaginaire (terroriste)... S’agirait-il alors d’une même stratégie psychologique pour produire la peur, ou préparer en douceur les esprits à quelque chose... ? Il y a aussi la probabilité que des bribes de tous ce charabia (2012, Nibiru, le déluge, l’apocalypse...) soient vrai. Quand on y réfléchit bien, si une société endort constamment ses citoyens, c’est que la situation doit être extrêmement grave, en hypothèse.

Dans cette voie, on pourrait même imaginer qu’une élite illuminée et contrôlant déjà l’économie, prépare déjà son arche de Noé, ses souterrains, ses bunkers, ses vaisseaux interplanétaires ou même ses portes inter-dimensionnelles pour fuir un futur cataclysme, qui pourrait très bien être auto-générer par cette même élite d’illuminée, détenant une puissance technologique militaire faisant d’eux des « faux Dieux » conquistador...
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 17:33