Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

De nouvelles techniques pour dater les peintures rupestres

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31341

De nouvelles techniques pour dater les peintures rupestres

Message par Schattenjäger le Mar 23 Juin - 13:51



En Janvier dernier, Ruth Ann Armitage, professeur assistant à l'Eastern Michigan University, son mari, Dan Fraser, l'archéologue Suzanne Baker et toute une équipe se sont rendus dans la forêt tropicale du Nord du Nicaragua pour dater des peintures préhistoriques accéder à distance au nord du Nicaragua date des peintures rupestres préhistoriques.

Armitage est une chimiste analytique qui utilise un processus appelé oxydation chimique du plasma afin de dater au carbone d'anciens dessins. Elle a été en mesure d'obtenir des échantillons de charbon de bois et de peinture provenant des dessins et rapportés à l'université pour analyse.

Une fois qu'elle aura été capable de dater ces peintures, les scientifiques pourront mieux arriver à cerner leurs auteurs.

C'est ainsi toute la préhistoire,un domaine archéologique quasi-inexploré, qui pourra commencé à être documentée.



L'âge du charbon de bois devrait être connu d'ici peu.

Gravé avec du charbon de bois et enduits de peinture rouge, les dessins représentent des mains, des formes, des spirales, des points, une figure d'enfant tête en bas et d'autres images. Il y avait aussi d'autres oeuvres art dans la grotte, probablement des rituels, des chiffres et des visages sculptés dans les stalactites et les stalagmites.

"Il y a un travail archéologique inexistant dans ce domaine», a déclaré Baker.
"Donc nous ne sommes pas sûrs de qui vivait ici à l'époque préhistorique. Les recherches sont très limitées du fait du manque d'information."

Selon le site Web de Baker, Culturelink.info, les grottes rituelles pré-colombienne sont bien documentées archéologiquement. Les grottes étaient des espaces sacrés, les points d'entrée du monde souterrain, et souvent associées à la fertilité de l'homme et de l'agriculture (plus spécialement avec la pluie).

Les grottes situées sur des terres privées, ont déjà été vandalisées. Armitage et Baker espèrent que leur travail attirera l'attention sur l'importance de l'archéologie et de la conservation, et que cela aidera à prévenir de nouvelles destructions.
Ils espèrent aussi que cela s'ajoutera à l'ensemble des connaissances archéologiques dans un pays ayant peu de ressources pour ces activités de recherche.

Source:


Liens:
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 20 Mai - 23:09