Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Partagez
avatar
claomet
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 94

H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par claomet le Jeu 4 Juin - 0:40



INTERVIEW - Le Pr Sylvie Van der Werf, directeur d'une unité de recherches à l'Institut Pasteur et du Centre national de référence pour la région Nord, estime, dans un entretien au « Figaro », que toute la population devra être vaccinée contre le virus H1N1 dès que le vaccin, en cours de préparation, sera disponible.





Est-on dans une situation inédite avec ce virus A/H1N1 qui a émergé au Mexique ?

Oui, clairement, nous sommes face à un virus nouveau, qui circule dans la «communauté» (c'est-à-dire à partir de foyers autonomes et non plus importés de l'étranger, NDLR), sur plusieurs continents. Nous sommes au bord de la phase 6 d'alerte pandémique de l'Organisation mondiale de la santé. En réalité, la phase 6 se caractérise par la transmission «communautaire» du virus sur au moins deux continents. Nous y sommes. Sauf que ces niveaux d'alerte ont été définis dans l'optique d'une pandémie liée au virus H5N1 de la grippe aviaire, bien plus virulent. Alors que la pathogénicité de ce nouveau virus est pour l'instant modérée. Cela explique la temporisation de l'OMS sur ce sujet.

Est-ce que l'arrivée de l'été va arrêter la circulation du virus en Europe ?

C'est vrai, il y a des facteurs climatiques plus ou moins favorables à la transmission de la grippe. La forme saisonnière se transmet plutôt l'hiver, mais ce n'est pas un critère absolu. En zone tropicale, les virus grippaux circulent toute l'année, avec deux pics, notamment pendant la saison humide. En Europe, l'épidémie démarre plutôt en décembre. Mais nous sommes actuellement dans une situation particulière puisque ce nouveau H1N1 diffuse actuellement aux États-Unis et au Canada, alors que c'est l'été, et donc hors des périodes classiques de circulation. Sans doute, le fait que la population est vierge de toute immunité, la rend plus susceptible. Mais nous ne sommes pas dans des conditions normales de transmission actuellement.

Comment voyez-vous l'évolution de la situation ?

Je n'imagine pas une seconde que la diffusion s'arrête et que ce nouveau virus disparaisse comme par enchantement. Il circule activement notamment dans l'hémisphère sud, avec une situation complexe puisqu'il y a une co-diffusion avec celui de la grippe saisonnière. Jusqu'à présent, chaque fois qu'un nouveau virus apparaissait, il se substituait au saisonnier. Ce n'est pas le cas actuellement. Nous sommes dans une situation nouvelle. Nous ne savons pas s'il y aura une circulation des deux virus ou d'un seul, à l'automne dans l'hémisphère nord. Cela va dépendre de ce qui se passera dans le Sud. En Australie, comme en Amérique du Sud, la transmission communautaire est active. L'Afrique est surveillée de près. Tout laisse à penser que ce virus touchera l'ensemble de l'hémisphère Nord, avec une transmission communautaire. Fin juin? Fin août? Fin septembre? On ne peut pas exclure que le virus se mette à circuler à une période inhabituelle.

La virulence est-elle inquiétante ?

Pour l'instant, le taux de décès est de l'ordre de un pour 1000 malades. Cela reste proche du taux de décès de la grippe saisonnière. Sauf, que habituellement, ce sont des personnes âgées qui sont concernées et que la population est largement immunisée, soit naturellement, soit par le vaccin. Le nombre de malades potentiel pourra donc être très élevé. Pour l'instant nous n'avons pas mis en évidence de marqueurs de virulence. On sait que les virus grippaux mutent en permanence. Et nous ne sommes pas à l'abri d'un changement qui augmenterait sa virulence et sa transmissibilité. Nous sommes en train de répertorier toutes les mutations «dangereuses» possibles. Par ailleurs, notre laboratoire examine la structure génétique chaque virus de cette grippe pour chaque cas français, afin d'en surveiller au plus près l'évolution, comme d'autres labos dans le monde. Nous redoutons aussi des réassortiments génétiques entre ce virus et ceux de la grippe saisonnière, et notamment avec un autre H1N1 majoritairement résistant au Tamiflu.

Va-t-on vers une vaccination systématique de la population contre ce nouveau virus ?

Nous allons être conduit à vacciner tout le monde, au Nord, comme au Sud, dans les pays riches comme dans ceux en voie de développement. Et mon avis est que le plus vite sera le mieux, compte tenu de l'évolution actuelle. Mais il y a des délais incompressibles. L'OMS a donné à tous les laboratoires investis dans les vaccins la souche de virus de base. Si tout va bien, si les rendements sont bons, si cette souche se comporte sans imprévu, il faudra compter quatre à six mois, avant de disposer de vaccins. Par ailleurs, c'est un vaccin nouveau, avec une population naïve, nous ne sommes pas dans des conditions classiques. Il va falloir faire des essais cliniques pour vérifier l'efficacité et l'absence d'effets secondaires. Il faudra sans doute deux doses contre ce nouveau virus. Tout cela prolonge les délais d'obtention. Les travaux de préparation d'un vaccin contre une pandémie liée au H5N1 représentent une aide notable.

Faudra-t-il se faire vacciner contre ce nouveau virus et contre la grippe saisonnière ?

Les stocks contre la grippe saisonnière sont pratiquement déjà constitués. Les laboratoires s'attellent donc au nouveau vaccin. Aucun élément ne permet de dire que la grippe saisonnière, comme ce nouveau H1N1, va arrêter de circuler. Et il y a donc toutes les raisons de prévoir une double vaccination. Mais les décisions prises sont à réévaluer en permanence au regard de l'évolution de la situation.


___________________


avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par alpacks le Jeu 4 Juin - 1:23

si ça se trouve, ses vaccins c'est un plan pour éradiquer la moitié de la race humaine ...

olol² ...


nan nan nan ! je suis un sale conspi ! sort de ce corps !

mais n'empeche ça serait le genre de plan béton pour un grand méchant dans un film a la james bond
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Passiflore le Ven 5 Juin - 16:49

C'est vrai que moi aussi, je trouve bizarre que depuis quelques années, on a droit à un nouveau virus tous les deux ou trois ans...
Mais quoiqu'il en soit, je ne me ferai pas vacciner
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par casseron le Ven 5 Juin - 16:55

Non seulement il faudrait se faire vacciner contre cette grippe mais aussi contre la grippe habituelle.
Si ma mère est au paradis, nul doute qu'elle va voir arriver du monde !

Je pense que je vais prendre le maquis, car ce régime est bien capable d'envoyer la maréchaussée pour traquer les réfractaires.

Un 11 septembre vaccinal ?
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par casseron le Lun 8 Juin - 14:17

25 000 cas dans le monde. Ca semble beaucoup...mais en pourcentage cela fait :

25000/6500000000 = 0,00036 %.

C'est mieux vu comme cela, non ?

en France, 58 cas soit 0,000089 %
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30416

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Schattenjäger le Lun 8 Juin - 18:46

Pandémie A/H1N1, de la phase 5 à la phase 6

La phase 6 est le niveau de gravité le plus élevé dans la classification des épidémies de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le passage à cette étape signifierait qu’il existe de nombreux foyers de contamination répartis dans plusieurs zones géographiques de la planète. A partir de ce niveau, la situation devient pratiquement incontrôlable, car, selon l’OMS, l’infection connaît « une forte transmission interhumaine dans la population avec une extension géographique rapide ».

Il est amusant de constater à quel point nos amis « alternatifs » sont inconstants et influençables dans leurs opinions. Ce sont en effet les mêmes sites qui, il y a dix jours, annonçaient que la moitié de la population mondiale allait être décimée par le A/H1N1 qui aujourd’hui retournent leur veste pour nous expliquer que tout cela n’était qu’une « PsyOp », terme dont ils semblent ignorer jusqu’à la définition. Ils ont beau dénoncer en permanence les médias « mainstream », ils ne sont en fait que leur meilleur relais. Mais comme dit le proverbe : « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est seulement le vent qui change de direction. »

Il aura suffi quelques déclarations du président Calderon, reproduites à l’infini par les agences de presses, pour que la grande majorité du monde se rallie à son avis : Le A/H1N1 ne serait qu’une vaste farce.

Après avoir consigné tous les habitants chez eux pendant 5 jours, distribué des centaines de milliers de masques, fermés tous les restaurants, bars, églises, etc, il ne pouvait y avoir qu’une diminution de la transmission du virus. Encore heureux d’ailleurs...

De fait, perdant 100 millions de dollars par jour, le gouvernement mexicain n’avait pas trop le choix. Il suffit pourtant d’une simple calculette pour se rendre compte que les statistiques du Mexique sont bidons. Comment expliquer que les 727 cas mexicains confirmés ce soir (des chiffres qui viennent de doubler en 24h alors que le président Calderon parle de stabilisation) puissent-être responsables des 1025 cas recensés à travers le monde - puisqu’on nous affirme que, mis à part une vingtaine, tous sont liés à un voyage au Mexique. Est-ce que les touristes seraient plus vulnérables que les autochtones, ou alors peut-être que ce sont les calculettes mexicaines qui manquent de piles ?

Comme nous l’avons indiqué il y a plusieurs jours déjà, le gouvernement mexicain à tout intérêt, pour des raisons économiques et politiques évidentes, à « nuancer » ses statistiques, de sorte à laisser la « place » du premier foyer de l’épidémie aux États-Unis, qui redoublent eux-même d’efforts pour nous envoyer des signaux positifs. Sûr que, après avoir été à l’origine de la crise économique, ils se passeraient bien d’être à la source d’une pandémie mondiale.

Nous aurions tort de croire que la propagation du virus a été stoppée. Et si, l’été venu, l’hémisphère nord sera momentanément épargné, nous ne pouvons malheureusement pas douter des effets catastrophiques que cette pandémie aura sur les populations du sud. Mais qui se préoccupe de leur sort ? Certainement pas l’OMS, qui tarde à passer le niveau d’alerte en phase 6, alors que tout indique que la situation n’est vraiment pas sous contrôle.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par casseron le Lun 8 Juin - 20:17

Je suis prêt à parier qu'il n'y aura pas plus d'épidémie cet hiver qu'il n'y aura la fin du monde en 2012.
La grippe aviaire ayant foiré, faut bien faire tourner l'industrie.
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Mikerynos le Lun 8 Juin - 20:23

Je suis prêt à parier qu'il n'y aura pas plus d'épidémie cet hiver qu'il n'y aura la fin du monde en 2012.
Mon intuition me dit le contraire concernant la grippe... Pour 2012, aucun risque pour un lancer pari.


___________________


avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30416

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Schattenjäger le Lun 8 Juin - 20:29

En 2012 ont va tous mourir, alors épidémie ou pas...
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par casseron le Lun 8 Juin - 20:42

Avouez qu'il serait plus classe de mourir à cause de Niburu que d'une vulgaire cochonnaille !
avatar
Invité
Invité

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Invité le Mar 9 Juin - 7:52

Je suis prêt à me sacrifier pour manger de la charcuterie 🐷
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Mikerynos le Mar 9 Juin - 16:15

Je préfère la cochonne au cochon... C'est un choix.


___________________


avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Mirmi le Mar 9 Juin - 16:42

Le vaccin sera d'aucune utilité si le virus mute avant de nous revenir en hiver !!!
avatar
Invité
Invité

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Invité le Mar 9 Juin - 18:13

avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Mikerynos le Mar 9 Juin - 18:46

Le vaccin sera d'aucune utilité si le virus mute avant de nous revenir en hiver !!!
Le risque d'une mutation n'est pas négligeable...


___________________


avatar
Invité
Invité

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Invité le Mar 9 Juin - 19:14

chaque année le virus de la grippe mute et chaque année le vaccin que l'on a correspond au virus de l'année précédente ... mais comme la souche est quasiment la même et que peu de chose change... il y a donc de forte chances pour qu'en se faisant vacciner on n'attrape pas la grippe

maintenant il y a toujours un faible pourcentage de risque... le risque 0 n'existe pas comme d'hab malheureusement Wink
avatar
Invité
Invité

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Invité le Mer 10 Juin - 16:10

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/societe/20090610.FAP7387/grippe_ah1n1_73_cas_confirmes_en_france_selon_linvs.html


Grippe A/H1N1: 73 cas confirmés en France, selon l'InVS
AP | 10.06.2009 | 14:49


La France compte 73 cas confirmés de grippe A/H1N1, dont un cas en Martinique et huit autres liés à une transmission secondaire, a annoncé mercredi Françoise Weber, directrice de l'Institut de veille sanitaire (InVS)."Vingt-sept cas sont en cours d'investigation", a-t-elle précisé lors d'une conférence de presse au côté des ministres Roselyne Bachelot (Santé) et Michèle Alliot-Marie (Intérieur).

Sur les 73 cas confirmés, 65 sont importés (11 du Mexique, 42 des Etats-Unis, cinq du Canada et sept de la République dominicaine), a ajouté Mme Weber, qui s'exprimait à l'issue d'une réunion de la Cellule interministérielle de crise sur la grippe A/H1N1.

Les huit cas de contamination sur le sol français résultent de "personnes en contact direct et étroit avec des" voyageurs contaminés, a précisé la directrice de l'InVS.

Depuis le début de la pandémie, 2.276 personnes présentant des symptômes grippaux se sont signalées en France. "Il va falloir s'attendre à vivre avec le virus pendant les neuf à 18 mois qui viennent", a-t-elle observé.

Alors que l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) envisage de passer au niveau 6, correspondant à une pandémie mondiale, la ministre de la Santé a rappelé que "les mesures de gestion" de ce niveau "dépendent des Etats et sont à mettre en perspective avec la situation locale".

"La France prend cette décision sur le plan national, ce qui est prévu par notre procédure sanitaire"."Aujourd'hui si nous voulons considérer qu'il n'y a pas de circulation active du virus dans la population, ni de forme sévère observée, nous en pourrions rester au niveau 5A de notre plan national", a-t-elle indiqué.

"Les contacts sont journaliers avec l'OMS".Face aux nombreux cas signalés au Royaume-Uni (675), la ministre de l'Intérieur a annoncé "des mesures de large information et de recommandation pour les voyageurs qui arrivent en France soit par avion, par train ou par ferry" de ce pays. "Nous allons faire des distributions de documents, utiliser des panneaux d'affichage et passer un certain nombre de messages vocaux".

"Nous allons également prendre contact avec les professionnels du tourisme, afin qu'ils assurent cette information et la diffusion de ces recommandations pour des voyages linguistiques ou scolaires", a déclaré Mme Alliot-Marie. AP
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par casseron le Mer 10 Juin - 16:18

Les prix des voyages au Mexique vont certainement s'effondrer. Je crois que je vais en profiter. Une bouteille de MgCl et bonjour à l'astronaute-sacrifié de Palenque !
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Mikerynos le Mer 10 Juin - 16:25

La pandémie est inéluctable... Sans vaccin efficace, on peut estimer que dans les deux ans, la moitié de la planète sera touchée par l'infection, 1,5 milliard de personnes vont tomber malade et sur ce chiffre, il est à redouter qu'une personne sur 1000 décède des suites de cette grippe... Soit 1 millions d'individus, ce qui n'est pas négligeable en terme de catastrophe. Bien sur les pays les plus pauvres seront plus sévèrement éprouvés, tout comme les populations vulnérables (personnes âgées, bébé, femmes enceintes, ect...)


___________________


avatar
Invité
Invité

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Invité le Mer 10 Juin - 17:09

casseron a écrit:Les prix des voyages au Mexique vont certainement s'effondrer. Je crois que je vais en profiter. Une bouteille de MgCl et bonjour à l'astronaute-sacrifié de Palenque !

What a Face Alors ça, j'y avais pas pensé! et c'est pas bête.... !!!

bon je vais jeter un coup d'oeil et vérifier si il y a ou pas chute des prix cette année ^^
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Mikerynos le Mer 10 Juin - 20:21

Après avoir indiqué mardi que le passage à la phase d'alerte maximum signifiant la première pandémie de grippe du siècle était "très, très proche", l'Organisation mondiale de la santé a consulté, mercredi 10 juin, les pays les plus affectés par le virus A (H1N1) pour déterminer s'il existe des preuves scientifiques incontestables que le virus s'y propage localement...


___________________


avatar
Invité
Invité

Re: H1N1 : «Il va falloir vacciner tout le monde»

Message par Invité le Jeu 11 Juin - 9:26

Alessa a écrit:
What a Face Alors ça, j'y avais pas pensé! et c'est pas bête.... !!!

bon je vais jeter un coup d'oeil et vérifier si il y a ou pas chute des prix cette année ^^

Cherche pas Alessa si tu prends un vol pour le Mexique en A330, ils te le donne ton billet affraid
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 2:27