Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

le premier planeur gros porteur date de 1959 ... depuis plus rien

Partagez
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

le premier planeur gros porteur date de 1959 ... depuis plus rien

Message par alpacks le Mer 27 Mai - 15:29

c'était en 1959, la caravelle était a cette époque une vitrine technologique ... qui a brillé par une prestation qui devrait pourtant donner des idées dans les économies de carburant pour le traffic aérien d'aujourd'hui ! une cie aérienne pourrait énormément y gagner en cout de carburant pour les vols d'environ 300-400 km, et avec les technologies d'aujourd'hui pourquoi pas envisager 1000 km de vol plané en moyen porteur avec une montée a 15-16 000 mètres qui sera l'unique consomation de carburant avec le decollage et l'atterissage ?

je comprend pas qu'on ne cherche pas a reprendre ce genre d'exploit pour l'exigence de baisse de consomation de carburant ... mais voyez plutot :

Lorsqu'une Caravelle se prend pour un planeur

www.techno-science.net le Dimanche 24 Mai 2009

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=6642


Cela se passe il y a 50 ans, en 1959, mais reste un exploit jamais égalé depuis. Cette année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la...) là, une Caravelle aux couleurs d’Air France a réalisé le plus long vol plané jamais effectué par un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef...) de ligne. Il ne s’agit pas d’un incident technique, mais d’une démonstration (Cet article ou cette section doit être recyclé. Sa qualité devrait être largement améliorée en le réorganisant et en le...) qui, chose tout à fait exceptionnelle, a été réalisée avec un avion rempli de passagers !


A l’époque, le SE-210 Caravelle est un appareil ultramoderne, et ce n’est pas seulement du fait qu’il s’agisse alors de l’un des seuls modèles d’avions de ligne à réaction. C’est notamment le tout premier biréacteur pour passagers doté de commandes hydrauliques. La Caravelle inaugure aussi une disposition tout à fait novatrice des réacteurs qui se situent à l’arrière du fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le...). Dans les années 50, la Caravelle est comme ainsi dire un "concentré de technologies" sans équivalent.

L’idée du vol est prise par la compagnie Air France qui entend faire voler un SE-210 Caravelle en vol plané entre Paris et Dijon. C’est la Caravelle type 1, immatriculée F-BHRA, qui est utilisée. Piloté par Marcel Guibert et René Duguet, l’avion décolle normalement le 15 mars 1959 à 13h42 de l’aéroport d’Orly. La montée s’effectue au dessus du sud-ouest de la région parisienne jusqu’à l’altitude de 13200m où sa vitesse (La vitesse est une grandeur physique qui permet d'évaluer l'évolution d'une quantité en fonction du temps.) est de 665 km/h. L’avion passe à 14h46 au dessus de la capitale, le commandant de bord réduit alors la poussée à zéro. Les réacteurs ne sont pas tout à fait éteints, mais n’effectuent aucun travail de propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un...).

La caravelle met le cap vers Dijon qui se situe 265 km plus loin. Le vol se déroule dans un parfait silence, l’avion perd entre 200 et 300 m d’altitude par minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. ...). A 15h32, la Caravelle atteint Dijon, son altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base.) est alors de 1600 m, le vol plané a ainsi duré 46 minutes. La caravelle effectue alors sa descente vers l’aéroport d’arrivée, les gaz (Au niveau microscopique, on décrit un gaz comme un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi...) ne sont remis que pour les derniers instants de l’approche finale, afin de garantir un bon niveau de sécurité pour les passagers.

Les autres vols planés d’avions de ligne qui se sont par la suite déroulés sont le fruit d’incidents humains ou techniques. Le record actuel du plus long vol plané accidentel avec passagers est actuellement détenu par un Airbus A330 d’Air Transat transportant 306 personnes qui s’est retrouvé à court de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant...) au beau milieu de l’océan Atlantique. Heureusement pour les occupants de l’avion, ce dernier n'était pas trop loin d’une base militaire Portugaise des Açores. Ce vol plané dura 21 minutes et est le record du plus long vol plané avec un avion gros porteur.





je vais finir par croire quand part exemple on annonce un airbus a 380 qui soit disant fait l'exploit d'économiser 5% de carburant par passager par rapport a un boieng 747 de dernière génération (soit revu au dernière technologie) qu'on se fout de notre gueule, que si les billets d'avions sont si cher aujourd'hui ce serait la faute au pétrole ...

pourquoi ni les cie aérienne, ni les constructeurs d'avion ne sont ils pas interessé par un avion qui procèderait a des vol planés records pour peut etre diviser par 3-4 le volume de carburant bouffé ?

surtout avec les avions d'aujourd'hui qui ont des vitesses de croisière de 950 km/h ! il y a largement de quoi tenter en augmentant peut etre la portance (et pk pas une portance modifiable en vol justement ...) ce genre de record ...

je suis persuadé qu'on pourrait atteindre des distances de 1000 km par ce procédé ! et en long courrier on pourrait très certainement faire chuter aussi la consomation en faisant par exemple 3 longues boucles montées vol-plané, bien que sur ce point les réascension pourraient rendre la baisse de consomation moins nette mais toujours fructueuse

toujours est il que la volonté de chute de consomation de carburant est a mes yeux un mensonge ! alors que ce genre de méthode est largement exploitable ! notament aux USA qui est le pays qui a le + de vol intérieur au monde avec de très nombreux vol de moins de 1000 km ...

bien un tel procédé demanderait de revoir toute l'organisation de l'espace aérien puisqu'il faudrait prendre en compte une constante de perte d'altitude dans les trajets déclarés ... forcément ...
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 9:53