Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Restent entiers les mystères des rochers antiques dans la haute région du Nord du Vietnam

Partagez
avatar
Schattenjäger
Webmaster
Webmaster

Nombre de messages : 32058

Restent entiers les mystères des rochers antiques dans la haute région du Nord du Vietnam

Message par Schattenjäger le Mar 19 Mai - 11:57



Terre natale des ethnies minoritaires, la haute région du Nord du Vietnam cache en son sein bien des choses surprenantes. Les champs de roches antiques à Sa Pa (province de Lào Cai) et à Nâm Dân (Hà Giang) en sont une preuve évidente. [/b]

Découvert en 1925 par l'archéologue français d'origine russe, Victor Glubev, de l'École française d'Extrême-Orient (EFEO), le champ de roches antiques de Sa Pa couvre une superficie de 8 km² dans l'enceinte de la vallée de Muong Hoa, distante de 8 km au sud-est de la bourgade de Sapa. Le site est à cheval sur le territoire de 4 communes - Lao Chai, Ta Van, Hâu Thao et Su Pan - où vivent les H'Mông, Dao, Tày et Giay.

Sur le champ en gradin, s'éparpillent ici et là, plus de 200 rochers de formes différentes et de tailles diverses, dont le plus grand mesure 15 m de long et 6 m de haut. Les rochers se concentrent pour l'essentiel dans la commune de Ta Van. On y en compte 159 (sur un total de 200) qui sont considérées comme les "stèles en pierre" les plus vieilles du Vietnam.

Leur particularité ? Les dessins mystérieux gravés il y a des siècles sur leur face et leurs côtés. Pour les scientifiques qui se sont longuement penchés sur leur origine, ces marques pourraient être un vestige de la civilisation des Viêt préhistoriques. Elles constituent ainsi une "colossale bibliothèque" qui peut nous apporter de précieuses connaissances sur la vie, les mœurs et coutumes de ces communautés des premiers âges de notre pays. Encore faut-il savoir les décoder…

Des images énigmatiques

Les dessins sculptés sur ces roches sont très différents les uns des autres. Ce sont parfois des scènes réalistes, des motifs ornementaux, des figures humanoïdes entourées d'auréole, ou des images stylisées d'animaux et d'hommes. D'autres dessinent une carte géographique décrivant de façon grossière la vallée de Muong Hoa, ou encore une sorte de document rupestre avec des lettres figuratives carrées. Selon des chercheurs, ces gravures énigmatiques pourraient dater d'époques différentes, allant de la culture dongsonienne (300-1.000 ans avant J.-C) aux temps où des peuplades d'ethnie H'Mông vinrent s'installer dans cette région montagneuse, il y a 200 ans.

Faisant l'objet de multiples recherches scientifiques, le champ de rochers de Sa Pa n'a pas encore livré tout ses secrets. Selon les historiens, "il y a bien des mystères à décrypter". Et les résultats restent toujours hypothétiques. Ainsi, en dépit des siècles écoulés et des intempéries, les rochers de Sa Pa continuent leur existence mystérieuse en pleine nature.

En octobre 1994, le champ des roches antiques de Sa Pa a été reconnu, par le ministère de la Culture et de l'Information, vestige historique et culturel national. Il s'est ajouté depuis à la liste des sites touristiques visibles à Sa Pa. Par ailleurs, le Vietnam établit le dossier de nomination de patrimoine culturel mondial du site à soumettre à l'UNESCO.

Encore des mystères à Nâm Dân

Si le champ de roches antiques de Sa Pa est de plus en plus visité, les rochers de Nâm Dân, dans le district de Xin Mân, province de Hà Giang, restent cachés au milieu de hautes montagnes et de forêts séculaires. Le chemin peu fréquenté qui y mène, est à la fois sinueux et accidenté.

Nâm Dân, littéralement "la source d'eau", est un petit village habité par les Nùng, enclavé dans une vaste vallée et traversé par le ruisseau Nâm Khoong. Les berges de ce cours d'eau limpide sont encombrées de rochers gigantesques. Les plus frappants sont 7 grands blocs de pierre qui, situés à part, portent des sculptures énigmatiques. Chacun d'eux est lié à une histoire, racontée de génération en génération, selon les indigènes.

Les autres rochers se regroupent en 2 secteurs distincts, attenants à la chaîne de montagnes de Tay Dan au nord et à celle de Nâm Dân au sud. Il s'agit de sédiments colossaux de formes variées. Avec un peu d'imagination, on peut y repérer un échiquier tout plat, un lit de planches ou une chaise.

Généralement, les rochers ont une vaste surface plane et presque rectangulaire. Le plus grand mesure 12,7 m de longueur, 9,2 m de largueur et 1,4 m de hauteur. Sur les surfaces gravées, sont recensés plus de 80 motifs différents : carrés, rectangulaires, cercles, écritures (avec des simples traits), images figuratives, traces de pied, figures humanoïdes (avec 2 bras levés et 2 jambes écartées). Sans oublier près de 80 trous de 5-6 cm de diamètre et de 1-2cm de profondeur.

D'après les archéologues, les rochers antiques de Nâm Dân dateraient de 2.000 ans. Ils supposent que ce vestige est lié au culte ancestral des autochtones, dédié au Génie de la Pierre. Ce rite cultuel est toujours célébré annuellement, le 2 du 6e mois lunaire. À cette occasion, les habitants locaux "implorent la protection du Génie", explique le directeur du Musée de Hà Giang, Âu Van Hop.

Conservé intact jusqu'ici, le champ de rochers antiques de Nâm Dân a été classé, en 2008, vestige historique et culturel national. Cette année, les autorités de Hà Giang consacrent de gros investissements à la protection de ce site original qui devra s'ouvrir prochainement aux visiteurs. Si les pierres n'ont pas de cœur, elles ont en tout cas, une mémoire !


___________________


avatar
Schattenjäger
Webmaster
Webmaster

Nombre de messages : 32058

Re: Restent entiers les mystères des rochers antiques dans la haute région du Nord du Vietnam

Message par Schattenjäger le Mar 19 Mai - 11:57



___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 18 Nov - 18:21